AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion



 
Le Deal du moment : -15%
Manette Xbox sans fil Pulse Red
Voir le deal
50.99 €
-67%
Le deal à ne pas rater :
Carte Fnac+ à 4,99€ la première année au lieu de 14,99€
4.99 € 14.99 €
Voir le deal

 :: La Ville d'Across :: Est de la ville :: Usine Abandonnée Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
PAPERASSE - Survive the horde - Pretender & Pinocchio
Bread & Butter
Messages : 13
Date d'inscription : 29/04/2021
Ven 14 Mai - 16:45
Voir le profil de l'utilisateur

Paperasse

Cinq de Pic

Bon Courage.

Une lumière illumine l'usine abandonnée, et appelle à la paperasse. Les dealers Orphans évacuent assez vite l'endroit, alors que quelques personnes viennent pour l'épreuve. Peu de personnes présentes cette fois-ci, ils ne sont que deux. Bread s'impatiente déjà, en se décide à lancer l'épreuve telle quelle. Il sort le petit écran et le tourne vers les deux participants.

La roue tourne, tourne et tourne, avant de s'arrêter sur le cinq de pic. Une épreuve de force, pure. L'arbitre regarde les détenus, et semble lui-même légèrement inquiet, malgré son visage de mannequin.

" Parfait. L'épreuve est simple. Des êtres divers attaqueront l'usine, votre mission est de survivre pendant au moins une heure. Ensuite, vous serez récompensés. Vous êtes libres de vous allier ou non, et l'utilisation des artefacts est recommandée. Je n'accepte pas les questions, bon courage. "

Bread commence à sortir de l'usine en se pressant, mais alors qu'il ouvre la porte, une sorte de loup étrangement grand lui saute dessus, et commence à arracher la peluche composant le mannequin.

L'usine abandonnée possède des ponts métalliques suspendus dans les airs, accessibles depuis une salle au fond. Les monstres vous attaquant sont des animaux qui semblent avoir été modifiés génétiquement, et sont plus grand, plus résistants et plus forts que ce que vous pouvez rencontrer habituellement. Le loup, en l'occurence, fait 2m de hauteur sur ses quatre pattes. Vous êtes libres de lancer des dés ou non, j'interviendrais de temps en temps seulement pour notifier les animaux arrivant.

@Pinocchio @Pretender
Revenir en haut Aller en bas
Pinocchio
Messages : 20
Date d'inscription : 10/05/2021
Ven 14 Mai - 19:33
Voir le profil de l'utilisateur
Son visa arrive à sa fin et c’est la seule raison qui amène Pinocchio à se rendre dans la zone la plus délabrée du coin. La seule et unique raison. Il jette un œil à son bout de papier, tout froissé d’avoir été rangé dans une poche arrière, malmené comme Pino malmène toutes ses affaires. S’il continue comme ça, ce n’est pas l’expiration qui menacera le visa, mais sa destruction pure et simple. Ou tout bêtement sa perte, si le destin se sent généreux.

« Poualalah comment c’est cheum ici. »

Ses doigts longent le mur à sa droite, arrachant miettes et morceaux de crépis fragiles. Ça fait quelques minutes qu’il marche le long du bâtiment à la recherche de l’entrée principale, si tant est qu’il y en ait une. Sur son chemin, plusieurs trous dans les murs de briques ; trop haut pour qu’il puisse les atteindre ; couverts d’un lierre trop épais. Il peut apercevoir la lumière venant de l’intérieur du bâtiment. Laisse tomber, entrée principale, on cherche l’entrée principale. Tout tombe en ruine ici, et Pino est presque content qu’une paperasse s’organise aussi loin du centre.

Moins de concurrence. Moins de chances de se faire suriner. Tout bénef’.

Il y a plus de lumière par ici, et c’est avec un sourire que Pinocchio se glisse dans la bouche géante de l’usine abandonnée et referme la porte derrière lui. Il trébuche sur le lierre, se rattrape, --oé easy-- et Bread (Butter ?) penche la tête sur la droite. Inquiet ? Agacé et impatient ? Impossible de deviner. Pino essaie quand même: « Content de me voir c’est ça ? »

Pas de réponse. Haha, dans le mile. Pas à moi, Butter. Kachow.

« Parfait. L'épreuve est simple. Des êtres divers attaqueront l'usine, votre mission est de survivre pendant au moins une heure. Ensuite, vous serez récompensés. Vous êtes libres de vous allier ou non, et l'utilisation des artefacts est recommandée. Je n'accepte pas les questions, bon courage. »

Okay alors beaucoup moins kachow, ça. Pino grimace, jette un œil autour de lui : le plafond est haut, l’espace au sol est grand, mais il n’a aperçu aucun animal jusqu’à maintenant. Du moins, rien ne bien impressionnant. Du coin de l’œil, il voit un rongeur détaler entre les feuilles, pour rejoindre une partie moins animée de l’usine. Déserteur.

A la mention d’allié cependant, Pino relève la tête et son regard se pose sur la seconde (et seule) personne présente. Un grand type (inadmissible, Pino se pensait grand, mais le gars fait bien une tête de plus, pied-bouche instantané à l’égo) à la tignasse rousse se tient pas loin. Il a l’air du même âge et ses cheveux en pétard lui rappelle les siens. Les yeux de Pino se plissent, amusé derrière ses lunettes, et de son meilleur anglais, appelle l’autre prisonnier : « Salut ! T’es de quelle compagnie de dératisation toi ? »

Dans son dos, le mannequin ouvre la porte pour s’échapper, mais c’est un loup immense qui lui répond. Museau retroussé, canines jaunâtres dans la lumière halogène. Une flaque de salive se forme à ses pattes, presque identique aux flaques d’eau de pluie dans lesquelles Pino patauge depuis son arrivée. En plus visqueux et dégueulasse. Pas tout à fait les rongeurs qu’il avait espérés.

En une fraction de seconde, les mâchoires de la bête se referment sur le mannequin. Elle le secoue comme un petit chien vicieux le ferait d’une peluche, et par pur reflexe Pino s’élance vers eux pour attraper les jambes de la poupée. Pour quoi faire ? Dans l’idée, tirer de toutes forces. Dans les faits, probablement pour se faire malmener comme un jouet qui fait pouic lui aussi.

« AH MAIS NAN BUTTER, » c’est Bread. Il est presque sûr que c’est Bread « LACHE LE, CLEBARD-- »

ué:
 

_________________
PAPERASSE - Survive the horde - Pretender & Pinocchio Nkhd

Pino parle en #669944
et merci Berlin pour le vava :eyes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: