AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion



 

 :: La Ville d'Across :: Nord de la Ville :: Territoire Lawbringers :: Appartements Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ce soir tu tomberas - Raid ft. Fiction
Raid
Messages : 18
Date d'inscription : 01/05/2021
Sam 8 Mai - 21:08
Voir le profil de l'utilisateur
La nuit se couchait doucement sur la ville, depuis ta fenêtre tu observais les derniers rayons de soleil laisser place à de sombres nuages. Un dernier soupir, une dernière pause, la nervosité reprenait le dessus, mais tu ne devais rien laisser paraître, les informations qui t’étaient parvenues il y a seulement quelques heures étaient capitales. Tu savais que cette nuit ou demain matin au plus tard tu allais avoir de la visite de la part d’une personne souhaitant particulièrement t’importuner. Cette dernière était connue pour ses blagues de mauvais goût et son amour prononcé pour amuser la galerie, elle ne te faisait pas peur, bien au contraire, c’était le moment de lui faire comprendre qu’elle n’allait pas pouvoir se permettre ses sottises avec n’importe qui, et surtout pas avec toi.

Sa vie semblait être dictée par sa place au sein du classement de popularité, tu ne savais que peu de choses à son sujet, pourtant la plus importante était de savoir ce dont ses artéfacts étaient capables. Il fallait donc agir en conséquence. Il t’auras fallu plus de trois heures pour trouver un piège tout bête, pourtant maintenant tu l’avais, ce serait sans doute risqué, mais tu étais dans ta zone de confort, tu partais avec une certaine avance. Il est dit qu’un attaquant a besoin du plus de double de force pour pouvoir vaincre le défenseur, c’était ton moment de gloire, il fallait réussir à tout prix ce que tu allais entreprendre et tu t’en étais donnée les moyens.

Tu savais qu’elle était assez inconsciente pour s’aventurer jusqu’au QG des Lawbringers malgré la présence de la MRA partout, alors pour lui faciliter la tâche, tu avais demandé à ces derniers de prendre part à ton plan et la laissant entrer aussi librement que possible sur le territoire, les Lawbringers en étaient également informés et certains étaient déjà chargés de surveiller toutes les zones sensibles par où elle pouvait passer, bien que cette tâche allait s'avérer particulièrement difficile, mais il ne fallait pas perdre espoir, tu t’étais creusée la tête alors tes efforts n’allaient pas être réduits en miettes si vite.

La temperature baissait petit à petit, mais l’adrénaline ne te laissait pas indifférente, tu portais un t-shirt noir sans motif, ainsi qu’un pantalon cargo dans lequel tu avais pris soin de mettre plusieurs objets. Une paire de menottes rentrait dans l’une des grandes poches, un petit couteau pliable était également présent, non pas dans le but d’attaquer, mais de faire paniquer la cible le temps de la menotter rapidement. D’après tes calculs il fallait qu’elle puisse toucher sa visière pour qu’elle active son pouvoir ? Ce n’était qu’une hypothèse, mais c’était ton principal atout, il fallait savoir si cela était vrai ou non. Tu avais également du gros scotch de prêt quitte à lui coller ses mains, si tu n’arrivais pas à la menotter. Enfin le dernier piège était tout bête, tu avais mis une colle extrêmement forte dans un pistolet à glue de fortune fabriqué pour l'occasion. Ce dernier se trouvait dans ton dos à la ceinture, la substance ressemblait à de l’eau transparente, mais si elle touchait, elle allait se retrouver engluer et ne pourrait l’enlever qu’avec de l’alcool.

Prenant ton artéfact talkie walkie nommé mute, tu décidais d’adresser un message aux tiens, mais également à la MRA bien que cette dernière pouvait très bien m'envoyer valser, mais avec un peu de gentillesse leur coopération passait parfois.

- Raid à toutes les unités y compris la MRA. Il est exactement 22h06 et nous entamons l’opération “Passe Muraille” maintenant. La cible est celle qu’on nomme Fiction, nous allons la laisser rentrer et je m’en occuperai moi-même. Notre but n’est pas de la neutraliser, mais de l’appréhender ce soir pour lui faire passer un message, je ne veux pas de violence, je répète encore une fois, pas de violence, Raid terminé.

Tu savais que tes paroles ne valaient pas grand chose aux oreilles de la MRA, mais au moins tu venais de refaire un point et tu espérais pouvoir compter sur eux une fois de plus. Tu ne voyais pas de raison de sabotage de leur part, pourtant tu savais qu’ils allaient te demander un rapport après ce genre de mission d’au moins une dizaines de pages avec autant d’informations que possible, tout était bon pour animer leur show et donner des idées sur la suite.

Te plaçant dans ta chambre, tu te mettais dans ton lit avec tes vêtements, sans chaussures, ni chaussettes pour faire plus réaliste. Si tout ce que tu savais s'avérait être exact, Fiction allait directement venir s’attaquer à toi pendant ton sommeil, alors il fallait faire aussi semblant que possible. Fermant les yeux pour que l’on ne voit pas tes pupilles, tu te mettais sur le côté, dos au mur la main gauche sur le pistolet à glue et la droite proche de ta tête pour faire semblant d’être un minimum réaliste. La nuit allait être longue.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: