AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion



 
Le Deal du moment : -34%
Ordinateur Apple Mac mini ( modèle 2020) avec ...
Voir le deal
679.99 €

 :: La Ville d'Across :: Ouest de la ville :: Territoire Architect :: Avenue Lumineuse Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
PAPERASSE - Find the Queen - Light & Fiction
Bread & Butter
Messages : 13
Date d'inscription : 29/04/2021
Mar 4 Mai - 1:11
Voir le profil de l'utilisateur

Paperasse

Reine de coeur

Bon Courage.

Butter entre dans le bar en remettant sa casquette. Les Architects le regardent étrangement, tandis que les autres personnes présentes ne le remarquent pas directement. Des membres de tous les gangs sont venus pour se détendre, mais malheureusement leur après-midi serait plus mouvementée que prévu. Butter imite un raclement de gorge et s'adresse à l'assemblée.

" Bonjour. Cet endroit est réquisitionné pour une paperasse. Vous êtes autorisé à y participer ou non. Dans les deux cas, vous n'êtes pas autorisés à sortir. Vous serez tué sur le champ si vous sortez. "

À peine sa phrase terminée, la lumière du ciel tombe sur l'établissement. La paperasse est annoncée, et plusieurs personnes commencent à se diriger vers l'endroit pour y participer. Le temps passe, et au bout de plusieurs dizaines de minutes, on trouve 8 participants. Parmi eux, la numéro 5 et le chef des Gheists.

" Bien, nous allons commencer. Veuillez vous laisser faire par la MRA pour le bon déroulement de l'épreuve. Rappelez vous que votre vie est à risque à tout moment. "

Des membres de la MRA entrent dans le bâtiment à leur tour. Ils sont une dizaine, et placent un collier électronique autour du cou des huit participants, avant de ressortir sans rien dire ni répondre à aucune question.
Bread sort un écran, et la roue de paperasse tourne. Certains prient pour un as ou un 2, pour une épreuve facile. Mais cela tombe sur la Reine de coeur.

" Les détenus ne participant pas à la paperasse sont répartis pour chaque participants. Sachez donc qu'à chaque action, vous risquez votre vie ainsi que celle de dix personnes. L'arrière-salle du bâtiment a été réquisitionnée et transformée pour l'épreuve, et celle-ci se déroulera en plusieurs tours. Chacun d'entre vous s'est vu attribuer une carte d'un jeu de poker. Celle-ci est affichée à l'arrière de votre collier. Il est interdit de regarder celui de quiconque en tant que joueur de cette paperasse. Sinon..."

Le mannequin imite le bruit d'une explosion avec sa bouche.

" L'un de vous est la Reine de coeur. Celle-ci a été aléatoirement choisi. Au début d'un tour, vous aurez trente minutes pour discuter entre vous, suite à quoi vous devrez aller un à la fois dans la salle du fond, noter sur un papier la carte que vous pensez avoir avant de la placer dans la boîte que nous avons installé. Si vous avez bon, vous passez au tour d'après sans problème. Sinon, nous tuerons le nombre de personnes égal à la différence entre votre choix et votre carte.
La carte assignée change chaque tour, sauf pour la Reine de coeur. Votre but est de trouver la Reine de coeur, et de me la désigner sur votre papier au lieu de votre carte si vous pensez l'avoir trouvé. Si vous avez faux, je tuerais la moitié de ce qu'il reste de votre groupe. Sachez que vous comptez dans votre groupe, et vous pouvez donc mourir, même si je vous garderai pour la fin. Vous avez trois tours. Si vous êtes en vie à la fin de l'épreuve, mais que vous n'avez pas trouvé la reine de coeur, c'est elle qui recevra le ticket total. Vous autres, vous n'aurez pas de ticket. Si vous la trouvez avant la fin de l'épreuve, les joueurs en vie recevront un ticket de moitié, et la personne l'ayant annoncé le ticket total, tandis que la Reine n'en recevra pas.

Voilà tout. N'hésitez pas à dire bonjour aux drones, bien que je doute que quelqu'un s'embête à regarder une paperasse de coeur. "

Les drones rentrent dans la pièce et la panique s'installe peu à peu dans le bar. Butter se racle à nouveau la gorge avant de crier.

" S'il-vous plaît ! Le premier tour commence. Et dernière chose, les artefacts sont interdits. "

Prenez le temps que vous voulez pour un seul et unique tour, il est possible de discuter autant que vous voulez entre vous. Lorsque vous voulez terminer un tour, merci de l'indiquer à la fin de votre post.

Les autres participants sont ainsi.
-Chocolate : Un quarantenaire. Il semble sérieux et froid. De grande taille, il est habillé d'un simple costume 3 pièces, est caucasien et a les cheveux rasés.
-Arson : Elle semble agitée, stressée. Elle se ronge les ongles. Elle porte un t-shirt et un jean, est asiatique et a de long cheveux bruns.
-Fighter :Blond aux cheveux courts, il semble angoissé par la situation, mais essaie de garder son calme.
-Four : Elle est rousse, porte une robe, et n'a pas l'air de prendre la situation au sérieux.
-Metal : Chauve, un vieil homme qui semble étrangement en bonne forme. Il a l'air perdu.
-Rottweiler : Cheveux courts noirs, elle porte un short et un haut de sport. Elle semble sérieuse, et tente de garder son calme.


Si vous avez des questions, merci de MP Berlin. Elle vous répondra là-bas, et ajoutera les infos à ce post.

Petit plus pour fiction, sachant qu'il n'y a qu'une paperasse de tête par mois, garde en tête que celle-ci se passe soit un mois après, soit un mois avant celle avec chase

@Light  @Fiction
Revenir en haut Aller en bas
Light
Messages : 7
Date d'inscription : 01/05/2021
Mar 4 Mai - 22:31
Voir le profil de l'utilisateur
Un endroit pour se reposer après une journée difficile. Un endroit où s'amuser. Peut-être faire des rencontres, qui sait ? Light était venu dans cet endroit pour faire un peu de tout. Mais qui aurait cru qu'il serait embarqué à son insu dans une paperasse ? C'était vraiment pas de chance pour cet homme qui préférait rester dans l'ombre. Mais voilà qu'un choix leur a été donné : ils pouvaient ne pas participer, ou y participer. La participation n'était pas obligatoire. Mais quelque chose grinçait aux oreilles de l'homme. Même si vous ne participiez pas, vous étiez obligés de rester à l'intérieur. Alors voilà que quelque chose se tramerait forcément. Autant prendre les devants et participer. 

Habillé de son costume extravagant criant sa richesse sans aucune honte, il était assis sur sa chaise, ses pieds sur la table. Une bouteille d'alcool magnifique en main. Pour ceux le connaissant un minimum, ils comprenaient que cette bouteille était sûrement une des plus convoitées d'Across. Qui ne voudrait pas goûter à son alcool parfait constamment ? Alors Light restait aisément à sa place, écoutant les règles de son épreuve du jour, buvant quelques petites gorgées de temps en temps. Ses joues étaient légèrement rosées. Une fine torpeur frappait son esprit, l'hydromel divin cajolant ses sens. Mais il n'était pas faible face à l'alcool, il avait une bonne résistance. C'était juste assez pour qu'il se sente comme dans un bon bain chaud.

A la fin des explications du pantin, Light arrêtait de boire directement. S'ils ne pouvaient pas utiliser leur artefact, alors il ne pourrait pas boire ? Il préférait ne pas tenter le diable. Alors il range cette fameuse bouteille sur un emplacement de sa ceinture, le bouchon remit sur la bouteille. Ses yeux examinaient les autres participants. Sa main gantée se posait sur la partie inférieure de son visage, cachant l'énorme sourire se dessinant sur son visage. Son coeur battait la chamade. Il était excité à l'idée de reprendre dans un jeu de figure visant l'intelligence. S'il n'était pas forcé de se battre, pourquoi se plaindre ?

"Ooooh, c'est donc ce genre de jeu ? C'est assez marrant.. Hey, pas la peine de stresser comme ça les gars ! C'est pas comme si je viens de penser à me tromper exprès pour du spectacle. . . C'est une blague, une blague ! Souriez un peu, non ?"

Un rire angélique se faisait entendre de sa part alors qu'il retire la main de son visage. Le sourire déformé se transformant tout aussi vite en un sourire angélique. Comme le vieil homme de votre quartier qui vous aiderait peu importe ce que vous lui demanderiez. Ses plantes de pieds se posaient contre la table alors qu'il s'étirait d'un coup, tombant à la renverse directement. Son dos touchant le sol lui permettait de rapidement faire une roulade arrière tout en se relevant directement. Un petit spectacle pour ses comparses le regardant. Il leur faisait même une petite courbette en rigolant.

"Ahah, bon bon.. Récapitulons. Nous huit formons les joueurs. Tous les autres sont considérés comme des 'vies', ce qui fait 11 vies au total si on nous compte. Nos cartes changent chaque tours, sauf la reine, et personne ne sait qui est la reine, pas elle-même. Et bien sûr, les joueurs n'ont pas le droits de regarder les cartes des autres.. ça serait trop facile sinon."

Peut-être que certains comprenaient rapidement où il voulait en venir. Il y avait une erreur trop grosse dans cette prononciation. Un point faible immense pour l'oeil attentif. Et Light en profitait pour prendre le contrôle de la conversation sans aucune gêne. Son regard se portait sur l'arbitre actuel de ce match qui mettait en jeu leur vie.

"Donc basiquement, si un non-participant regarde la carte de quelqu'un, il nous permettra de battre ce jeu aisément. Mais ça voudra dire que ceux qui acceptent ont une chance sur huit de perdre ce jeu. Mais ça voudra aussi dire qu'aucune des vies derrière vous ne sera perdues."

Il n'en pensait pas un mot. La personne qui regardait le nombre sera sûrement tuée sur-le-champ. Il tentait simplement d'utiliser les autres pour tester ses stratégies au fur et à mesure. Si ça ne marchait pas, il avait bien d'autres stratégies. Alors il secouait ses épaules, un simple sourire en coin de lèvres.

"Si personne n'a envie d'essayer, j'ai déjà une stratégie qui va nous assurer la victoire. Bien sûr, ça ne peut marcher parce que je m'en fiche de 'perdre' en étant la Reine, personnellement. Je veux juste gâcher le plaisir des spectateurs ahahah. Oh, je n'ai besoin que de deux personnes pour l'accomplir, alors je n'accepterais que les deux premières personnes qui me suivront ahah."

Avant de retomber lourdement sur sa chaise. Il posait son coude sur la table, sa paume de sa main retenant son visage. Ce sourire si angélique toujours sur ses lèvres, il attendait une réponse des autres personnes à son monologue. 

Inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fiction
Messages : 17
Date d'inscription : 30/04/2021
Localisation : sûrement derrière toi à se payer ta tête
Jeu 6 Mai - 22:54
Voir le profil de l'utilisateur

PAPERASSE - Find the Queen - Light & Fiction
Que faisait Fiction dans un bar ? Pas grand chose à part boire du lait chaud au comptoir en fixant le barman. Personne ne lui disait rien, tout le monde la connaissait et tout le monde savait que la jeune fille cherchait soit un artefact soit une paperasse, avec une figure de préférence. Elle était une des rares à en accomplir tous les mois, plus, si les règles venaient un jour à changer, même les membres de son groupe tentaient de l’en dissuader.

Mais que voulez-vous, sans ça, sa raison irait toquer à la porte d’une autre et sans elle, autant mettre fin à ses jours, non ? Non, en tout cas, pour une personne saine, mais qui reste sain à l’intérieur d’Across ? Ceux qui ne perdent pas espoir, tout le contraire de la numéro cinq qui de toute manière devait être née sans espoir. Toutes les mamans ne doivent pas en porter la graine, tout simplement.

Heureusement, la vie ne la laissait jamais trop longtemps sombrer parmi ses pensées, voilà que débarqua Butter avec une incroyable nouvelle. Elle ne se tourna pas tout de suite vers lui, préférant finir son verre, mais souriant de tout son soûl. Encore des règles stupides, encore une panique palpable, encore des gens qui perdront la vie. Aujourd’hui, en plus de sa personne, le chef des Gheists, les criminels parmi les criminels.

Quand on lui plaça le collier, elle lâcha un petit couinement et fut extrêmement satisfaite de savoir que cela gênait quelques personnes. Ne pouvait-on pas prendre un peu de plaisir à se faire manipuler de la sorte ? La tension ne se relâcha pas son emprise, après tout, il manquait encore la difficulté de la paperasse, la petite pria de tout son cœur pour tomber sur une figure et on l’écouta.

Celui qui prit la parole en premier fut le patron, un grand gaillard, trop bruyant et trop fantasque. Tous les autres attendirent qu’il finisse son discours et son spectacle, il ne s’adressait en aucun cas aux drones et déclara même vouloir saboter la paperasse. Fiction dut se contenir grandement afin de ne pas lui exploser à la figure un torrent d’insultes. Il le méritait ce sale enfant, elle prit donc la parole ensuite en se tournant vers les spectateurs :

“Vous avez vu les ravages de l’alcool ? Vraiment, je continuerai à vous mettre en garde contre ce liquide démoniaque jusqu’à que mort s’en suive. Vous avez envie qu’on vous noircisse votre moment de plaisir ? Les paperasses de cœur, ne sont-elles pas les plus intimes, mes chéris ?”

Un grand sourire, quelques poses avantageuses et elle reprenait en se tournant vers le concerné :

“En tout cas, merci monsieur, c’est très aimable à vous de résumer les règles, certains de nos regardant sont parfois distraits. J’espère que ce que vous avez bu ainsi que votre coup sur la tête ne causera pas votre perte, ça serait tellement malheureux. Je décline poliment votre proposition, mais je ne parlerai pas au nom des autres participants, s’ils veulent se faire mener par le bout du nez, grand bien leur fasse. Moi je ne vous crois pas qu’en vous dites ne tenir cure de la victoire. Quant aux vies derrière… Nous sommes des malfrats, qui va se soucier de la vie d’autrui ?”

Un rire plutôt sonore, accompagné d’un silence, il fallait que les informations s’imprègnent correctement.

“Pourquoi ne pas se désigner les uns et les autres ? Puisque le hasard est au centre de cette paperasse, faut-il obligatoirement y chercher de la logique ? Si une fois dans la salle, nous allons tous en inscrivant le nom du suivant, on trouvera en un tour la Reine. Certes, c’est un peu rapide et j’aime habituellement faire durer les paperasses, mais parfois le plaisir de courte durée peut se révéler plus intense. Sinon…”

Toujours proposer plusieurs options, par ce moyen, il lui serait plus simple de capter la psychologie de ses concurrents. Elle alla subitement voir Butter et écarta ses couettes :

“Sinon les présentateurs pourraient nous lire les cartes qui sont à l’arrière du collier ! Ou…”

Et là elle se tourna de nouveau vers les drones :

“Suis-je la reine de cœur mes amours ? Non, je ris, ils ne pourraient pas répondre, mais par contre on pourrait former des alliances, désigner quelqu’un et sacrifier son groupe !? Moi je me fie à mon instinct et je me dis que Toi tu es gentille !”

Arson se retrouva avec le membre du top cinq à son bras toute souriante de se trouver une copine.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Bread & Butter
Messages : 13
Date d'inscription : 29/04/2021
Sam 8 Mai - 19:08
Voir le profil de l'utilisateur

Paperasse

Reine de coeur

Bon Courage.

Plusieurs participants de la paperasse furent intrigués par le discours du chef Gheist, certains même prêts à l'aider à accomplir son but. Sans parler des innocents du bar, prêts également à regarder sa carte pour lui dire. Mais cela était sans compter l'enchaînement de la numéro Cinq, qui convaincra rapidement les détenus à collier de ne pas l'aider.

Cela n'empêchera pas une gheist présente dans l'audience de se lever pour regarder la carte de son chef. Mais avant même qu'elle puisse prononcer un seul mot, elle tomba au sol sans un bruit. Un blanc se fit entendre, avant que Butter reprenne la parole.

" Cela fait donc une vie en moins pour monsieur Light. Et désolée de vous décevoir madame Fiction, mais je n'accepterais qu'une réponse décidée collectivement. L'épreuve étant tous contre la reine, il faudrait que vous vous décidiez sur une seule cible. "

Le mannequin imite une fermeture éclair devant sa bouche, signifiant qu'il n'allait pas parler plus pour le moment. Alors, un des participants prend la parole.

Chocolate : " Peut-être que toi, Light, tu n'en as rien à faire de perdre en tant que Reine, ça ne m'étonnerait pas d'un Gheist. Mais certains d'entre nous avons besoin de ce ticket, alors personnellement je ne tenterais pas le diable, et je jouerais pour moi, et seulement moi. "

Pendant ce temps, Arson semble de moins en moins à l'aise avec Fiction accrochée à son bras. Elle tourne la tête vers elle, avant de lui chuchoter en bégayant :

Arson : " S-si tu... veux b-bien lâcher mon bras... j-je suis d'accord pour t'aider à trouver la R-reine. "

Dans un bruit sourd, Rottweiler tape une table et prend la parole à son tour en se levant.

" Bon, merci pour vos monologues les deux, mais sachez que vous m'inspirez rien du tout. Que ce soit le chef d'un groupe de gens sans honneur, ou une meuf tellement folle qu'on croirait qu'elle souhaite mourir en paperasse, je doute de votre honnêteté à chaque seconde. Mais ceci-dit, j'aimerais bien connaître ta stratégie, Light. Si ça peut me permettre d'avoir mon ticket, j'accepterais avec plaisir un compromis. "

Metal et Fighter semblent ne pas prononcer un mot pour le moment, et attendent la suite de la discussion pour s'insérer. Quant à Four, elle s'approche de Fiction, un grand sourire sur le visage. Sans rien dire, elle observe ses cheveux pendant quelques secondes avant d'aller près de Light, et de regarder au même endroit. Elle s'approche d'un membre de l'audience, et semble lui chuchoter quelque chose avant de retourner à sa place.

Four : " Effectivement le plan de Light m'intéresse également, mais je préfère le spectacle offert par une belle paperasse. J'hésite, j'hésite. J'ai peut-être quelque chose à proposer également, mais j'attendrais votre avis à tous sur les autres plans. "

Les cartes ont été tirées côté MJ.

@Light  @Fiction
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: