AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ; Wonderful Amber .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: ; Wonderful Amber .   Mer 20 Avr - 20:59

Kelly Amber POWELL
feat. Ashley Benson


AMBER K. POWELL est né en 1980 à Bristol, et est donc âgée de 24 ans réels. Cependant, physiquement, elle n'en parait que 19. Elle se nourrit principalement de sang HUMAIN .

« Ne vous fiez pas aux apparences»

AMBER appartient à la race des VAMPIRES et fait partie des SOLITAIRES. Dans la vie de tout les jours, AMBER est Etudiante Infirmière.


« Manipulatrice ou Manipulée ?»

Je vins au monde en 1980. Le jour et le mois ? Je n’en sais rien ou du moins je ne tiens pas à m’en souvenir. Pour moi cela n’a aucune importance. Pas plus que ma vie d’humaine d’ailleurs. Mais voila, je vais vous la raconter. Ca vous donnera peut-être une idée de la raison pour laquelle je suis ainsi désormais. Je considère qu’elle ne représente rien et que toute ma vie est devant moi. Ma vie immortelle.


L’époque est floue, bien qu’elle ne date pas de très longtemps. Oui, il y a encore cinq ans j’étais tout ce qu’il y a de plus banale. Mais tout a commencé un peu plus longtemps avant. Il y a 24 ans, pour dire exact. Je suis née à Bristol, en Angleterre. Dans la petite banlieue calme et froide. Ce n’est pas une naissance très excitante n’est ce pas ? Et bien je vais vous épargner le suspens, le reste de ma vie ne l’est pas plus. Orpheline dès les cinq minutes qui ont suivit ma naissance. Je ne sais pas pourquoi mais la femme qui m’a mis au monde n’a pas jugé utile de me garder. Elle a préféré m’abandonner au premier centre d’orphelinat de la ville. Certainement le moins bien à en juger les familles d’accueils qui m’ont été attribué par la suite. Tous les ans, parfois plusieurs fois dans une seule année, je changeais de famille d’accueil. Du coup, je n’ai jamais vraiment eu l’occasion de m’attacher. Je suppose que c’est mieux comme ça. Je ne compte plus le nombre de couples et de demi-frères et demi-sœurs que j’ai connu. Malgré le nombre, je ne suis jamais tombé sur « la famille parfaite». Vous savez, cette famille qui a un couple heureux, un grand fils et une petite fille premiers de la classe avec un chien qui rapporte le journal. Cette famille ou le respect et l’écoute sont les valeurs de la maison. Cette famille où règne une harmonie parfait entre chaque membre. Et bien non, il semble que le destin a préféré me réserver toutes ces familles totalement détruites, ou les adolescents ont des problèmes de drogue ou d’alcool, où les couples sont déchirés et trompées ou pire, où il y a eu un décès récent.
Pour échapper à tout ça, je me suis réfugiée dans les livres. Pas de gros livres ennuyants remplies de descriptions qui font trois pages. Non, plutôt des pièces de théâtre. Ces pièces où chacun est différent, certains personnages totalement fou et délirant et d’autres sérieux et pathétiques. Shakespeare, Marivaux, Corneille, Hugo et tant d’autre qui savaient me faire tout oublier et me transportaient dans un autre monde. Que ce soit avec humour, avec classe, avec tristesse ou avec rage, ils me fascinaient tous. Dès que je ne tombais pas dans une famille trop pauvre, je demandais à suivre des cours de théâtre. C’est surtout lors de mes 14 et 15 ans que j’ai pu en profiter. J’ai toujours été dans une petite bulle. A l’école, au primaire les gens ne s’intéressaient pas à moi. Ils me laissaient dans mon petit coin de paradis avec mes amis imaginaires qui savaient me faire rire et pleurer. Cependant, au collège, je ne sais pas pourquoi, les gens ont commencé à s’intéresser à moi. Les garçons me regardaient et les filles voulaient devenir mes amies. Dans la famille d’accueil de mes 13 ans, il y avait une grand-mère très gentille qui venait tout les dimanches. Celle-ci me disait que grâce à mes yeux bleus en amandes et à ma longue chevelure dorée je les faisais tous craquer. Elle me faisait rire. Avant elle, personne ne m’avait complimenté autant qu’elle le faisait. J’avais toujours eue une image de couples défaits et malheureux autours de moi, du coup je ne croyais pas en l’amour. Par ce fait, j’étais devenue une vraie professionnelles pour repousser les avances des garçons. Au début je le faisais gentiment, puis au fur et à mesure j’étais plus agressive. On me nommait « la briseuse de cœur ». J’aimais bien ce surnom. A vrai dire, je m’enfichais un peu de ce que les autres pensaient. Je n’aimais pas m’attacher aux gens, en conséquent je restais seule, toujours perdue dans mes pièces de théâtre. Et cela me convenait. Enfin, c’est ce que je croyais à cette époque.

A 18 ans, lorsque j’ai enfin pu me débrouiller par moi-même et quitter toutes ces affreuses familles d’accueils, je me suis inscris à un conservatoire d’art dramatique, à Bristol. Je n’avais pas les moyens de m’éloigner et je comptais bien le faire dès que l’occasion se présenterait. Ma vie se partageait entre mes cours de théâtre et mon petit métier de serveuse qui me permettait d’arrondir mes fins de mois. J’ai été prise dans trois différentes représentations de pièce de théâtre mais rien d’extraordinaire. Une fois j’ai tout de même eue un petit article dans un journal local assez flatteur. J’avais joué le rôle d’Ophélie dans Hamlet. Je savais que j’avais été remarquée, cependant, je ne me doutais pas l’ampleur et les conséquences que ça aurait. Qui aurait pu croire que passer cette petite audition m’aurait à la suite permis de devenir ce que je suis aujourd’hui.
Après le récit de cette misérable et ennuyante vie, il est temps de passer aux choses sérieuses. De vous raconter ces cinq ans qui ont tout changé. Ces cinq ans qui m’ont construit, qui m’ont permis de devenir quelqu’un. Oubliée la gentille petite Amber qui ne souhaitait pas se faire remarquer. La vraie, la nouvelle Amber est si différente. Mais soyez patients, venons d’abord au soir de ma transformation.

Je rentrais de ma dernière représentation d’Hamlet. Le reste des acteurs étaient allé boire un verre pour fêter ça mais moi j’avais préféré rentrer chez moi. Je marchais donc dans la rue en direction de mon appartement lorsque soudain un homme apparut devant moi. Il apparut si rapidement que je cru avoir rêvé. Il faisait sombre, je ne le voyais pas très bien, mais il avait une grande silhouette assez costaud. Soudain, il parla :

-Bonsoir Amber, je t’attendais.


Sa voix me glaça le sang. Elle était fluide et sensuelle à la fois. Ma respiration se coupa. Je n’étais pas rassuré. Qu’est ce qu’un homme pouvait me vouloir si tard. De plus, il me parlait comme s’il me connaissait. Tentant de maîtriser ma voix, je répondis :

-Ex...Excusez moi, est ce que nous nous connaissons ? Je me raclais la gorge.
-Je te connais. Toi par contre, tu ne me connais pas encore. Mais ça ne saurait tarder.
-Je… je ne comprends pas. Comment connaissez-vous mon nom ? Qui êtes vous ?

Les battements de mon cœurs s’accélérèrent et ma voix se mis à trembler. Est-ce qu’il allait me blesser ? Comme par hasard ce soir là la rue était déserte. Je pouvais voir mon appartement d’où j’étais et je n’avais qu’une envie c’était de prendre mes jambes à mon cou et de m’y précipiter. Malheureusement, j’étais immobilisée par la peur, incapable de bouger. Je ne savais pas si cet homme était dangereux. Je commençais vraiment à paniquer. De plus son silence ne faisait qu’augmenter mon inquiétude.

-Répondez !

Malgré que la rue soit vraiment sombre, grâce à la faible lumière de la lune je pouvais voir un sourire se dessiner sur son visage.

-Calmes toi, bientôt tu comprendras Amber. Mais sache que tu n’as pas t’inquiéter. Je suis là pour donner un sens à ta vie. Tu ne seras plus invisible désormais. Fais-moi confiance.

Je ne savais pas quoi dire, je ne comprenais pas. Ces paroles n’avaient aucun sens. Et pourtant, je ne sais pas pourquoi, elles m’attiraient. Quelque chose en lui me donnait envie de lui donner ma confiance et de me rapprocher. Je n’eue pas à le faire, en une fraction de seconde il se trouvait derrière moi. Je n’eue pas le temps de réaliser ce qui se passait qu’il posa son bras contre ma bouche, je ne pouvais plus respirer mais je sentais une forte odeur de sang, une odeur répugnante. Je tentai de me débattre mais il me retint par la seule force de son bras, une force surhumaine. Il me susurra alors :

-Bois Amber, bois.


Comme je me débattais il ajouta :

-Fais moi confiance, après ça ira mieux. Je ne te ferais pas de mal.

Je sentis qu’il souriait, il réprima même un petit rire. Ne pouvant plus me débattre je me résiliai à boire comme il me le demandait. A peine j’eue avalé qu’il se retrouva soudainement en face de moi à me dévisager. Il posa ses mains glacées sur mon coup d’un geste très doux. Puis, je sentis ma nuque se briser et plus rien.

Durant les cinq ans qui ont suivis, j’ai été formée par un clan de vampire si secret que même moi je ne peux connaitre le nom. Et surtout pas l’identité du chef qui le contrôle. Il semblerait qu’il est plus puissant que tout. Ces années ont été dues à mon apprentissage du contrôle de ma nature et la formation de la mission qui m’est attribué. Mon créateur a été également mon maître. Celui qui m’a appris à me nourrir, à me mouvoir avec agilité et souplesse, à contrôler ma soif et à contrôler mon pouvoir. Il semblerait que je fus repérée grâce à ma beauté et à mon talent de comédienne qui d’après eux, me seraient très utiles pour la mission qu’ils avaient à me confier. Je fus flattée. Depuis ma transformation, j'avais changé physiquement. Ma peau était pâle mais d'un blanc laiteux. Mes yeux bleus étaient plus brillants et les traits de mon visages étaient devenues encore plus fins. Mes cheveux blonds semblaient plus souples et leur limière s'était intensifié. J'avais profité de ma transformation pour changer de style vestimentaire. Desormais je ne porte plus que des vetements feminins qui me mettent en valeur, contrairement à l'époque de ma vie d'humaine où je préferais des vetements confortables. C’est vrai qu’au début j’étais réticente à leur accorder ma confiance, mais ils m’ont prouvé que je valais quelque chose et que je pouvais accomplir de grandes choses. Ils m’ont donné une raison d’exister et m’ont délivré de cette piètre et ennuyante vie que je menais avant. Que dire, ce n’était même pas une vie. Je n’étais personne. Grace à eux je suis devenue quelqu’un. Je suis un vampire dotée d’une beauté exceptionnelle et d’un pouvoir très puissant. Grace à mon talent de comédienne qui est de jouer le sentiment que je souhaite, en devenant vampire cette capacité s’est intensifiée et je peux désormais faire éprouver le sentiment que je souhaite à autrui, en le touchant. On a découvert que j’avais ce pouvoir lorsque je voulais rendre heureux et fier de moi mon maitre. Je lui ai touché le bras et il s’est soudainement senti mieux, il a presque ressentit de la vraie joie. Lorsque j’ai enlevé ma main de son bras, ce sentiment s’est tout de suite évnoui. Il a donc tenté de m’enseigner comment faire en sorte que ce sentiment dure encore après le contact. Parfois, nous nous entrainâmes sur mes victimes, que j’aimais tantôt rendre heureuses puis terrorisées. Il faut dire que cela rendait la chasse tellement plus amusante. La formation la plus dure a bien été l’apprentissage du contrôle de mes sens. Pour un vampire, résister au sang revient au triple de l’effort d’un fumeur de résister à la nicotine. Mais il m’a dis que c’était absolument indispensable que je me contrôle. J’ai donc eu beaucoup d’entrainement et donc de douleur. L’appel du sang est une puissance incroyable lorsqu’on est vampire. Ca brule la gorge, et ca fait perdre la raison d’un vampire. Mais j’ai appris à être forte et tous ces entrainements m’ont renforcé. J’aime ce qu’ils ont fait de moi. Une femme forte et qui n’a besoin de personne. J’aime ce sentiment de pouvoir et de séduction que j’ai sur les hommes. D’ailleurs, il m’est indispensable pour ma mission. Ma mission ? Oui oui, j’y viens.

Déjà, pour comprendre, il faut savoir que le seul et unique but de ce clan super puissant et secret dont je fais partie est de renverser et de prendre le contrôle d’Everstown. Il semblerait que cette ville réunit un grand nombre de races différentes. Il y aurait une concentration supernaturelle assez importante. Pour pouvoir arriver à leurs fins, ils ont besoin d’alliés qui se trouvent déjà au cœur de la ville. Des alliés puissants seraient vraiment le bienvenue. C’est pourquoi ma première cible est un certain Peter. Il aurait apparemment une certaine influence et serait pas mal vulnérable étant donné qu’il ne sait pas qu’il est un lycan. Pauvre homme qui se croit fou. Evidemment, j’ai pour mission de le séduire et de me servir de mes dons de comédienne pour que cela semble le plus réel possible. Cette mission est pour moi une chance de montrer ce que je vaux à mon fameux clan. Elle me permettra aussi de me servir de tout ce que j’ai appris et par la même occasion, de m’amuser un peu. Ce qui est sur c’est que je suis déterminée à la réussir, coute que coute, je suis prête à tout. On m’a formellement défendu de parler de ma mission à qui que ce soit. Je ne dois faire confiance à personne et donc ne pas m’attacher. De toute façon, cela n’a jamais fais parti de mes habitudes. Sur ce, je n'aurai qu'une seule chose à ajouter: Que le jeu commence.



Amber est une femme douce et intelligente sait ce qu'elle veut. Elle est determinée. Lorsqu'elle souhaite quelque chose, elle l'obitent. Et pour cela elle n'hésite pas à user et abuser de son charme et de ses talents d'actrice. Elle est perspicace et manipulatrice. Pourtant, son clan est si puissant qui lui fait parfois peur. C'est également une femme impressionnable. La jeune fille n'aime pas s'attacher aux gens, elle est plutot solitaire. Sa devise ? "On n'est jamais mieux servi que par soi-même !"


« Tout ce que vous ne pouvez pas voir »


Autre : Amber a la capacité de faire ressentir une émotion à quelqu'un rien que par le toucher.

Derrière l'écran

J'me présente, je m'appelle Salomé/Sam pour les intimes, j'arrive sur mes 15 ans et j'habite à PARIS. Comme vous l'aurez compris en lisant mon pseudo, je suis UNE FILLE ! J'ai découvert Across ™️ de F-RPG où j'y ai passé pas mal de temps, et depuis, ma vie a changé ! *O* Au fait, le personnage que j'ai choisi d'incarner est un PRÉDÉFINI, SCENARIO. Comme je suis quelqu'un de cool, j'ai forcement lu le règlement, et j'ai trouvé le code qui est: ok by John. Pour terminer, le mot de la fin sera: Here I am !. Merci de m'avoir lu ! :pc:


Dernière édition par Amber K. Powell le Dim 3 Juil - 21:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: ; Wonderful Amber .   Mer 20 Avr - 21:08

Re-bienvenue parmi nous Sam. J'espère que ce perso sera le bon cette fois Smile. Bonne chance pour cette nouvelle fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: ; Wonderful Amber .   Mer 20 Avr - 21:13

Merci merci Lol =)
Oui je sais j'ai fais pas mal de tentative mais cette fois j'suis vraiment motivée =)
Je ferais de mon mieux Wink
Bisous bisous ! :love:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: ; Wonderful Amber .   Jeu 21 Avr - 5:36

Bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: ; Wonderful Amber .   Jeu 21 Avr - 6:27

Kyaaaa ! *O* Ma Amber d'amouuuuuuur ! ♥️ Trop contente que tu prennes ce rôle ! ♥️ Bonne continuation pour ta fiche & tout ! Pleins de bisous ! :pelle:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: ; Wonderful Amber .   Jeu 21 Avr - 8:47

Ode: Ouiiiiiiii ! C'était le PV juste PARFAIT pour moi Very Happy
Je poste bientot l'histoire juste quelques modif's à faire :jump:

Maya: Merciii , cest gentil ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: ; Wonderful Amber .   Jeu 21 Avr - 11:34

Saaaaaaaaaaaaam xD

contente de te revoir Smile Smile (malgré le flood, faisons comme de rien n'était... lalalaaaaa)


Re-Bienvenue XD Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: ; Wonderful Amber .   Jeu 21 Avr - 11:46

MDR Merci Ma ptite Vanessa !!! :fous:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: ; Wonderful Amber .   Jeu 21 Avr - 17:51

OMG Saaaaaaaam !!! *O* Je suis définitivement fan de ta fiche ! ♥️ C'est exactement ce que j'avais imaginé pour Amber et tout, dans les moindres détails ! :fous: Je t'aiiiiiiiiimeuh ! :cop: Que dire, à part que bien sur, tu es validée ?! Very Happy Je t'épargne le "message de validation", tu connais déjà la maison ! Razz Allez, va vite faire ta fiche de relations & de sujets, qu'on puisse se faire un RP ! *O*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: ; Wonderful Amber .   Jeu 21 Avr - 20:04

Ah tant que ça ? Very Happy
Haaan j'suis rassurée je voulais pas te decevoir là ! Super contente que ça te plaise hihi

:chaise:

Ouiiii je m'y mets vite vite ! Hate hate hate de RP olala :fous:

LOVE UUUU !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« Les apparences . . . »

MessageSujet: Re: ; Wonderful Amber .   

Revenir en haut Aller en bas
 

; Wonderful Amber .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mercedes Jones - Say I am Wonderful !
» Wonderful Pistachios: Le mag'
» Association avec Wonderful Dream
» wonderful, wonderful, wonderful life ~ 14/05, 14h00
» Amber Ownes [Soeur d'Alex Ownes]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Across™ - RPG :: All good things come to an end... :: Corbeille :: Archives :: Saison 1 :: C'est ici que ce trouvent les valises des anciens-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
Forum Gratuit