AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Mar 18 Jan - 20:44

    C’est étonnant à quel point Aedan semblait être capable de lire en elle, ils se connaissaient bien oui, mais il y avait quelque chose de plus. Il avait toujours raison ou presque sur les sentiments de la demoiselle, sur sa façon de penser et de se comporter. Il n’avait pas raison quand il était question de lui et d’elle ou simplement qu’il ne voulait pas comprendre. Il aimait mieux, dans ce cas, ne pas trop tenter à comprendre, parce qu’il n’était pas sûr de rien lui non plus. Qu’elle soit en robe ou en jeans, ça ne changeait rien pour lui, il la trouvait toujours différente des autres femmes, simplement parce qu’elle l’était. C’est certain qu’avec cette robe il ne pouvait pas se plaindre, mais il n’allait pas non plus lui demander de se vêtir comme ça tous les jours parce qu’elle ne semblait pas à l’aise de porter ce genre de chose.

    Une fois sa bouteille d’eau terminée, il ne fit que la glisser un peu plus loin pour quitter Isleen du regard un moment, juste le temps de regarder ce qui se passait autour. Il fini par reposer son regard sur elle, une main venant vaguement se perdre dans ses cheveux puis il afficha un sourire à son tour.

      «Je dis ça comme ça, nous ne sommes pas obligés de continuer à boire non plus. Nous pouvons marcher sur le bord de l’eau et j’irai te reconduire chez toi si tu préfères. Ça ne me dérange pas vraiment. C’est certain qui si nous prenons d’autres verres, je ne pourrai pas conduire, je ne veux pas avoir d’accident et en plus perdre mon permis.»


    Un simplement haussement d’épaules de sa part alors qu’il continuait de l’observer, la musique était forte oui, les gens devenaient de plus en plus ivre et dansaient mollement. Ça l’amusait de regarder ce genre de spectacle, les femmes qui tentent de séduire les hommes en faisaient un peu n’importe quoi. Ce n’est pas en portant une jupe trop courte et en dansant comme une **** qu’elle attirerait l’attention d’Aedan en tout cas. Il trouvait ce genre d’habitude plus pathétique qu’autre chose.

    Il attendait sagement que la demoiselle finisse son verre, ce qui ne devrait pas être si long et une fois la chose faite, pendant qu’ils continuaient simplement leur conversation, ils finir par quitter le bar. Une nouvelle fois, les deux personnes se dirigent vers sa voiture, qui était dans le même état que quand ils sont arrivés et les voilà une nouvelle fois en route, mais vers une autre destination. Un petit moment de voiture, alors que notre jeune homme s’assurait que la demoiselle allait toujours bien (elle a bu quelque verre après tout) ils finirent par arriver chez lui. Une maison assez grande, mais sans l’être trop qui avait une vue imprenable sur la mer. Une nouvelle fois il se dirige vers la porte qu’il lui ouvre en lui offrant une main pour sortir et il se dirige vers la porte qu’il débarre avec le code de sécurité.

    La porte s’ouvre pour laisser voir l’intérieur, une maison qui avait tout de contemporain. Dans des teintes de blanc, de rouge et de noir. C’est le genre d’ambiance qu’il aimait. La décoration était surtout moderne ainsi que l’ameublement, surement qu’il en avait construit une partie avec l’aide de plusieurs personnes parce qu’il était assez imaginatif et bon de ses mains pour avoir construit un tas de trucs dans sa maison.

      «Bienvenue chez moi.»


    Il attend donc simplement qu'elle soit entrée avant de fermer la porte derrière eux.


[Hrp= J'ai pas mal fait avancer l'action, j'espère que cela t'iras.]

Spoiler:
 


Dernière édition par Aedan McTavish le Jeu 10 Fév - 2:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Mer 19 Jan - 15:29

«Je dis ça comme ça, nous ne sommes pas obligés de continuer à boire non plus. Nous pouvons marcher sur le bord de l’eau et j’irai te reconduire chez toi si tu préfères. Ça ne me dérange pas vraiment. C’est certain qui si nous prenons d’autres verres, je ne pourrai pas conduire, je ne veux pas avoir d’accident et en plus perdre mon permis.»

_ Oh oui tiens ! Une promenade sur la plage ! Ca fait une éternité que je n'ai pas pris le temps de le faire ! En plus, par une nuit aussi claire que ce soir, on verra bien les étoiles !

Je n'avais pas réfléchi. C'était sorti tout seul. En même temps, c'était véridique. Dan sles premiers temps où je m'étais installée à Everstown, j'avais passé pas mal de temps sur la plage, surtout en hiver, quand il n'y a personne. Mais depuis quelques temps, entre le boulot, la moto et les patrouilles, j'avais complètement négligé d'y aller, alors que j'adore ça. L'odeur iodée si particulière, les bourrasques de vent, le bruit des vagues... Tout est saisissant sur une plage.
Certes, j'avais l'habitude de voler près de l'océan, mais ce n'était pas pareil. En tant qu'aigle, nous avons une meilleure vue, mais un moins bon odorat. Et puis, l'angle de vue est totalement différent.
Prise soudainement par une furieuse envie de promenade, je finis mon verre en quelques gorgées, songeant ensuite que ce n'était pas vraiment sérieux. Peu m'importait ! J'avais brusquement envie de plage, et on ne fait attendre ce genre d'envie impunément ! Nous quittâmes les bar sans plus tarder et à dire vrai l'air frais me fit du bien. Ca me revigora et surtout ça me rafraichit, parce que j'avais brusquement plus que chaud !
A nouveau, la voiture m'impressionna et je m'y engouffrais avec la satisfaction d'avoir ouvert ma portière toute seule (eh oui je suis une grande fille moi !). En chemin, Aedan s'inquiéta de ma santé et je ne pus m'empêcher de rire bêtement.

_ Ne t'inquiète pas, je me sens en pleine possession de mes moyens, ou au moins suffisamment pour ne pas abîmer ce petit bijou. Je ne voudrais pas qu'il sente mauvais quand je le piloterais...

Je ne perdais pas le Nord, je sais, mais quand j'ai une idée dans la tête, elle n'est pas ailleurs ! Après un petit moment, bercée par les ronronnements du moteur, nous arrivâmes à la maison d'Aedan. La seule fois où j'y avais mis les pieds, tout était encore en travaux. C'était juste après l'installation du jeune homme, et il avait pas mal d'idées pour l'agencement. Brusquement, je notais donc que je n'avais aucune idée du cadre dans lequel il vivait.

«Bienvenue chez moi.»

Comme s'il avait lu dans mes pensées, il avait lancé cela juste avant que j'entre. La surprise fut de taille ! Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais toujours imaginé l'intérieur de la maison d'Aedan dans un style très classique. Limite l'intérieur bucheron, avec beaucoup de bois, ce qui semblerait logique pour un menuisier venant des Highlands. Autant de goût chez un homme, je n'aurais cru ça possible que pour un gay. Oui je sais, les préjugés sont idiots en soit, mais tout de même.
L'ensemble était ultra moderne et arrangé avec goût dans des tonalités blanches et rouges qui contrastaient à la perfection. Un peu interdite, je finis par entrer, regardant avec curiosité partout.

_ Eh bien... Rappelle-moi de t'appeler quand je voudrais redécorer chez moi, c'est... Wouha ! Aedan, mais comment tu as pu faire quelque chose d'aussi... Harmonique ?

Je réalisais un peu tard que ma formulation était maladroite aussi j'activais mon mode pipelette rougissante et enchaînait :

_ Je veux dire, je ne doute pas de tes capacités à avoir bon goût, après tout j'ai vu ce que tu faisais avec le bois... Et puis, c'est pas parce qu'on vient de la campagne du fin fond de l'Ecosse qu'on a aucun sens de l'esthétique, mais quand même !

Son visage était franchement amusé, d'ailleurs je remarquais avec un temps de retard qu'il semblait se retenir de rire. Aussi, je changeais de discours.

_ Bref, je me tais et j'adore ! conclus-je en rougissant
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Mer 19 Jan - 16:40

    Lui aussi aima le bord de plage sinon il ne se serait surement pas installé là pour rien. Aedan aimait bien s’asseoir sur le bord de sa baie vitrée et regarder l’eau, il avait toujours aimé la nature et la place faisait partie de ça. Il ne put s’empêcher de sourire quand il remarqua la réaction d’Isleen quand il lui parla de la plage, c’est vrai que ça devait faire longtemps qu’elle n’avait pas pris une petite soirée tranquille sans obligation. De plus, il venait tout juste d’arriver alors elle avait du gérer seul un tas de choses, mais c’est ce qu’elle devait faire, c’était son statut et son destin. La demoiselle semblait tout à fait apte à allez sur le bord de l’eau, ça ne pouvait que bien continuer la soirée de toute façon et il n’allait pas dire non puisque c’est lui qui lui avait proposé. C’est vrai que la nuit était calme et douce alors ils allaient avoir la chance de voir un ciel brillant.

    Isleen finit son verre à une vitesse folle et ils purent enfin partir. Le chemin du retour ne fut pas très long, juste le temps qu’il s’assure qu’elle allait bien. Les routes étaient vides parce qu’est les gens dormaient ou soient-ils étaient en train de faire la fête alors ça leur laissait le loisir d’être seul sur la route. Il ne put s’empêcher de rire à ce que venait de lui répondre Isleen.

      «Je préfère qu’elle garde l’odeur du cuir neuf plutôt que de s’imprégner d’une odeur aussi dégoutante.»


    C’est vrai, elle était neuve après tout alors elle sentait encore le cuir. Aedan venait de laisser entrer la demoiselle dans sa demeure, c’est vrai, elle ne l’avait pas vu terminé. Elle n’avait vu que le croquis, le moule de ce que s’était avant que cela se terminer. Elle avait tout de moderne, même la forme de la maison était hors du commun et elle possédait beaucoup de vitre. Sa maison avait tout d’une maison écologique, ne voulant pas s’opposer à la nature, on comprend très bien parce qu’il faisait partie intégrante de celle-ci. Le jour, il pouvait fermer les fenêtres avec de grands panneaux solaires question d’emmagasiner l’énergie dont il avait besoin pour faire marcher les appareils ménagers. Enfin, vous voyez le genre, Aedan était un grand écologique.

    Ce n’est pas moi qui ai tout décoré, j’ai quand même fait appel à une spécialiste. Je ne pense pas que j’aurais pu tout agencer aussi bien. Je me suis contentée de faire les meubles en bois, tu sais ce dont je suis capable. J’ai aussi jeté un œil sur les plans et tout ça, mais sans plus. Je n’aurais pas pu faire cela tout seul, sauf que j’y ai mis de mes idées.

    Il retira sa veste de cuir pour la mettre sur la première chaise qu’il croisait en écoutant ce qu’Isleen était en train de lui dire. Il ne pouvait s’empêcher d’être amusé, après tout elle semblait chercher ses mots et cela l’amusait.

      «Donc, tu veux toujours allez sur le bord de l’eau ?»


    Il restait proche de sa veste parce qu’il allait surement avoir à la remettre, il l’avait enlevé par simple automatisme. Son regard se posa sur la demoiselle, un regard amusé de la situation. Après tout, elle était quelque peu différente d’habituellement, c’est normal, elle avait pris quelques verres, mais ça n’avait rien de désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Jeu 20 Jan - 16:46

J'en étais encore à l'admiration de la pièce où je me trouvais. A dire vrai, si je ne m'étais pas retenue de toutes mes forces, j'aurais fait le tour du propriétaire pour satisfaire ma curiosité maladive. Une pièce plus que toutes les autres me faisait me poser des questions, c'était naturellement la chambre d'Aedan.
Plus d'une fois, il m'était arrivée de fantasmer qu'il m'y emmène. La plupart du temps, c'était dans ses bras qu'il me portait jusqu'à son lit où nous faisions l'amour de la manière la plus incroyable possible...

*Faut vraiment que tu arrêtes les films à l'eau de rose et il faut surtout que tu te trouves un mec ! Ou un psy... Un psy ça peut marcher aussi...*

J'eus un léger soupir en tentant d'arrêter de me torturer à savoir comment était le lit (en bois ? Style zen ou tout simple ou un cadre imposant ?), les draps (couleur, matière, motifs ?), la déco, télé ou pas télé etc. etc. Sans le vouloir, Aedan me vint une fois de plus en aide.

«Donc, tu veux toujours allez sur le bord de l’eau ?»

_ Oh oui ! lançais-je avec un peu trop d'entrain. L'air frais me fera le plus grand bien !

*J'ai dis ça à voix haute moi ? ????? Oh non, mais quelle cruche !*

Sans oser croiser le regard de l'homme qui devait me prendre plus que jamais pour une folle, je me dirigeais vers la porte et sortit après un dernier regard sur le salon. J'attendis patiemment qu'Aedan ne referme la porte avant de me dirigier d'instinct vers le bord de l'eau, l'odeur iodée aidant. De toute façon, la maison était vraiment à côté de la plage, tous les chemins ou presque devaient y mener. Je marchais quelques minutes en silence, consciente qu'Aedan me suivait.
Arrivée au bord du sable, une bourrasque de vent iodé me motiva à refermer complètement ma veste tandis que je respirais à pleins poumons. Cette odeur, je ne pourrais jamais l'oublier. Rien que de la percevoir, je me détendis et poussais un long soupir de soulagement. Etrange, non ?
Il ne faisait pas froid, mis à part le vent, aussi je décidais d'ôter mes botines et goûtais la seconde d'après à l'agréable sensation du sable fuyant sous mes pieds. C'était comme une douce chatouille sur ma peau, une chatouille un peu fraîche, mais toute douce.

_ Tu ne peux pas savoir comme je suis contente d'être ici, murmurais-je tandis qu'Aedan se mettait à côté de moi.

Je lui souris tandis que les mots restaient bloqués dans ma gorge, malgré moi.

*et que tu sois avec moi...*

Sans trop savoir pourquoi, je lui pris la main. En temps normal, je n'aurais jamais osé faire une chose pareille mais là, pour une fois, je laissais simplement l'envie guider mes choix, et ma main en l'occurence.

_ C'est pour garder l'équilibre. Je ne tiens pas debout sur le sable, j'ai tendance à glisser.

Un petit sourir, un haussement d'épaules, et voilà que je m'étais justifiée pour quelque chose qui n'avait pas lieu d'être. Nous voilà partis pour une promenade au clair de lune et sous les étoiles, sur une des plus belles plages d'Everstown, le sables blancs et les dunes pour décor. Honnêtement, qui trouverait mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Sam 22 Jan - 1:30

    C’était un tas de questions qu’elle aurait peut-être la réponse un jour, après tout il pourrait surement finir par lui montrer sa chambre. Puis, si elle voulait faire le tour de sa maison il n’allait surement pas lui refuser, mais pour le moment il pensait encore au bord de mer et au fait qu’on est toujours bien quand on est dehors. Aedan ne pu empêcher un sourire de naître sur ses lèvres alors qu’il entendait sa réponse. Il faut croire que les quelques verres qu’elle avait avalés lui faisaient de l’effet, mais en même temps, il trouvait la situation agréable alors il n’allait pas s’en plaindre. Ils finirent par se retrouver dehors sur le sable en quelques minutes, il ne suffisait que de suivre le chemin pour aboutir devant la mer et sur le sable. Il était vraiment bien situé et il n’allait surement pas se plaindre de sa maison, il adorait l’endroit, il avait une vue imprenable sur la mer de l’intérieur. Il vint se poser à côté d’elle, le temps qu’elle retire ses chaussures question de marcher plus adéquatement dans le sable, il comprenait.

      «C’est vrai, je suis bien contente moi aussi d’être revenu. J’aime cet endroit, mais c’est toujours bon de voir d’autre paysage.»


    Il n’avait jamais aimé être confiné quelque part, être obligé d’être quelque part sans que le veuille vraiment juste parce que c’est ce qu’il y a de mieux à faire. C’est comme ça qu’il finissait par se sentir quand il restait trop souvent ici, il avait toujours eu besoin de s’évader et il n’avait rien qui pouvait l’empêcher de partir, aucune attache. C’est surement une des raisons qui faisait qu’il n’avait pas envie d’être en couple, le sentiment de devoir être là pour l’autre et d’être coincé de quelque chose. Le manque du nouveau, de l’envie, de plaisir et de l’indépendance. On ne peut pas agir n’importe comment quand on est en couple, il y a quand même une certaine limite à ne pas dépasser. Il finit par sentir la main d’Isleen se glisser dans la sienne, ce qui le sortit tout de suite de ses pensées, quand il était sur le bord de l’eau, il avait l’habitude de se mettre à penser. C’est surement l’effet que faisait le paysage sur notre homme. Aedan ne put empêcher un rire quand il entend la raison de la demoiselle pour lui tenir la main très peu convaincue que c’était la réelle raison.

      «Si tu as besoin d’équilibre, ça serait beaucoup plus efficace si nous marchions ainsi.»


    Il lâcha simplement sa main pour venir s’approcher d’elle et venir glisser sa main contre sa taille, lui servant de cette façon beaucoup plus de support qu’en lui tenant simplement la main. Ils ne se mirent donc en marche vers nulle part, simplement pour le plaisir de marcher et d’être sur la plage.

      «Si tu ne marches pas droit c’est que tu as un peu trop bu pas que le sable est glissant.»


    Il disait cela pour la taquiner, mais en même temps c’était vrai, le sable n’était pas ce qu’il y avait de plus glissant en matière de terrain. Peu importe, il l’avait approché de lui, en glissant sa main contre sa taille puisque cela avait inévitablement réduit la distance entre eux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Lun 24 Jan - 16:20

Je compris tout de suite qu'Aedan n'avait pas cru mon explication qui, certes, laissait un peu à désirer. Enfin qu'à demi étant donné que pieds nus, mes botines à la main, j'avais moins d'équilibre. Le sable est une surface qui bouge, pas que un parquet ou une surface plane. La plupart des gens arrivent cependant à s'y déplacer sans aucuns soucis, mais il devait me manquer ce gêne. La première fois que j'avais mis les pieds sur une plage de sable fin, je n'avais eu de cesse de glisser et de tomber. Charitable, mon père avait fini par me porter jusqu'à ce que nous posions nos serviettes et après il m'avait accompagné jusque dans l'eau où les vagues m'avaient malmenée. Quand on est habitué aux galets et au calme des lochs, l'Atlantique paraît violent parfois !
Après un rire, Aedan me répondit.

«Si tu as besoin d’équilibre, ça serait beaucoup plus efficace si nous marchions ainsi.»

Je n'eus pas le temps de froncer les sourcils que déjà il passait son bras autour de ma taille et se pressait nécessairement contre moi. Une bouffée de désir me saisit et je luttais férocement pour ne pas simplement lui sauter au cou et l'embrasser.

*Il faut vraiment que je me fasse soigner !*

Nous fîmes quelques pas dans le sable tandis que je tentais d'apaiser ma libido décidément réveillée par mes quelques verres (mais surtout par le retour d'Aedan, le fait qu'il m'avait manqué, et à présent son extrême proximité d'avec moi...).
La nuit était magnifique. Claire comme de l'eau de roche, les étoiles étaient parfaitement visibles, ce qui ne rendait que le spectacle plus impressionnant. La plage était déserte, un peu comme si la nature s'offrait à nous, et comme si le monde nous appartenait. En temps normal déjà, j'aimais à être seule dans de grands espaces naturels, mais ce soir là j'adorais encore plus cela. Inutile de dire que la présence de l'homme à mes côtés améliorait les choses.
Enfin, cela l'aurait fait s'il n'avait pas ajouté quelques minutes plus tard.

«Si tu ne marches pas droit c’est que tu as un peu trop bu pas que le sable est glissant.»

Je savais qu'il me taquinait probablement. Aedan n'était pas le genre d'homme à juger les gens pour si peu et je savais bien qu'avec la descente qu'il pouvait lui-même avoir, il n'allait pas être choqué par mes quelques abus de la soirée. D'autant plus que je n'étais pas malade et prête à lui vomir dessus. J'étais (presque) parfaitement maîtresse de moi-même !

_ Je ne te permets pas ! lançais-je faussement offusquée. Je marche tout à fait droit et le sable est une matière glissante un point c'est tout.

J'eus tout de même un sourire en le regardant et poussais sans m'en rendre compte un petit soupir de bien-être. Je n'aurais jamais imaginé que le simple fait se sentir des bras d'homme autour de moi puisse me faire autant de bien. Un peu de tendresse, finalement, c'était agréable !

_ Oserais-tu dire que je suis une menteuse ? poursuivis-je. Quel serait mon intérêt à le faire d'ailleurs ? Tu penses que j'ai un plan machiavélique pour te rapprocher de moi et pouvoir, disons, te balancer à l'eau quand tu t'y attendras le moins ? Remarque, maintenant que tu m'y fais penser...

Je ne pus empêcher mon sourire de s'agrandir encore.

_ Tu mériterais que je t'y pousse tiens, rien que pour avoir sous-entendu que j'étais soule ! Je suis parfaitement maîtresse de moi !

Bon je disais ça mais je n'étais pas certaine de pouvoir marcher sur un ligne imaginaire ou toucher mon nez en sautillant ou tout autre test idiot pour évaluer son état d'ivresse. Peu importait, après tout, j'étais avec lui, et tout allait bien. D'ailleurs, j'avais protesté pour la pure forme parce que je ne m'étais pas éloignée de lui d'un iota...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Mar 25 Jan - 0:11

    Non, il ne l’avait pas cru, mais il était loin de s’en mordre les doigts, ça ne faisait que pimenter un peu la soirée et afficher un sourire sur ses lèvres. La soirée était parfaite, la température était chaude, le vent doux, la lune très brillante et les étoiles encore plus. Les vagues venaient doucement lécher le bord de la plage dans un bruit des plus relaxants. Aedan aimait la forêt oui, mais ce genre de spectacle était un de ses préférés, la mer et la douce odeur de sable mouillé. De plus, il était en bonne compagnie, c’est ce qu’il trouvait. Il avait toujours apprécié la compagnie de la demoiselle, il ne pouvait nier cette chimie qui se passait entre eux même s’il le voulait et tentait de le faire. Sa main restait simplement posée contre sa hanche, contre le simple tissu de sa robe. Ils étaient deux à aimer cette soirée qui s’était un peu mal commencée et qui se terminait d’une façon tout à faire différente. Il n’allait pas s’en plaindre, il aimait bien la tournure de la soirée, il aimait ce petit moment avec elle et il se rendait peut-être compte qu’elle lui avait manqué, mais il ne lui en ferait surement pas part.

    Il ne fit que tourner son visage pour la regarder quand il entend les quelques mots qu’elle vient lui dire. Elle le menace de le jeter à l’eau, un sourire de sa part, c’est plutôt à lui qu’elle venait de donner des idées. C’était à ses risques et péril. D’une voix amusée, il se pencha un peu vers elle afin qu’elle entende parfaitement ce qu’il allait à lui dire, ayant pour effet de s’approcher une fois de plus, comme s’ils n’étaient pas assez près. Elle avait raison, il ne disait pas ce genre de chose là pour la juger, mais plutôt pour la taquiner, parce qu’il était comme ça, surtout avec elle. C’est deux là, ils se comportaient tous les deux de cette façon.

      «Parce que tu penses que tu me fais pleure Isleen?»


    Il continuait de marcher simplement alors que l’idée de l’amener dans l’eau lui trottait dans la tête et finalement il ne put pas résister. Dans un geste rapide, il se penche pour venir la prendre ses bras, un bras qui se glisse sous ses genoux alors que l’autre se glisse derrière son dos en guise de support. D’un geste simple et rapide, il avait retiré ses chaussures et sa veste qu’il avait laissé tomber contre le sol avant de la prendre dans ses bras.

      «C’est vrai que tu es menteuse Isleen, tu dis simplement ça pour me prendre dans tes bras. »


    Un sourire alors qu’il la tenait contre lui alors qu’il marchait simplement vers l’eau, elle aurait bien beau se débattre, elle ne risquait pas de pouvoir s’en échapper. Un large sourire était posé sur ses lèvres alors qu’il entrait lui-même dans l’eau, son jeans s’imprégnait d’eau qui était beaucoup moins froide qu’on ne pouvait le penser.

      «J'espère que tu n'a pas peur de l'eau.»


    Un simple rire de sa part, on avance encore jusqu’à ce que l’eau lui arrive aux hanches, il l’a laissé simplement tomber dans l’eau, doucement quand même, et en la retenant pour ne pas qu’elle tombe, mais là voilà complètement submergé d’eau, la tête, sa belle robe et tout le reste. Isleen n’allait plus avoir rien à se mettre sur le dos, mais il allait surement lui donner quelque chose, un t-shirt ou simplement une robe de chambre pour qu’elle se réchauffe un peu. Il ne manquait qu’à voir sa réaction, elle allait surement vouloir se venger, mais il l’attendait de pieds fermes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Mar 25 Jan - 10:05

Spoiler:
 

«Parce que tu penses que tu me fais peur Isleen?»

J'eus un grand sourire tandis qu'Aedan s'était penché vers moi, plus séduisant que jamais.

_ Tu devrais mon cher, tu devrais... Je suis peut-être un poids plume mais j'ai de la ressource !

A force de jouer avec le feu on se brûle. A force de provoquer Aedan j'allais forcément finir par être punie. Enfin punie... Je ne craignais pas véritablement son courroux, surtout que je n'avais pas fait quelque chose de bien grave. J'avais juste une grande gueule, et j'aimais la provoc, surtout quand je ne suis plus enfermée dans les carcans des codes sociaux.
Aedan se pencha sur moi. Dans un premier temps, je ne compris pas ce qu'il voulait faire mais lorsque je sentis le sol se dérober sous mes pieds, je sus que c'était mal parti pour moi. Aedan avait glissé son bras sous mes genoux et m'avait soulevée sans trop d'effort visiblement. En même temps, on ne peut pas dire que je suis lourde...

«C’est vrai que tu es menteuse Isleen, tu dis simplement ça pour me prendre dans tes bras. »

_ Aedan, m'esclaffais-je en riant. Qu'est-ce que tu fais au juste ?

D'un pas décidé, il s'avança vers l'eau. En jetant un regard en arrière, je vis qu'il s'était débarrassé de ses chaussures. Je poussais un petit cri mais je riais trop pour paraître véritablement offusquée.

_ Non ! Non Aedan ! Je suis sérieuse, arrêêêêêêêêêêêêêtes !

Visiblement, cela ne lui faisait ni chaud ni froid. En même temps, mon sérieux ne l'était pas tant que ça. D'une manière totalement inappropriée à l'instant, j'eus la pensée que je me sentais visiblement bien dans ses bras. En sécurité...
Enfin, en sécurité, façon de parler !
Il commençait à avancer dans l'eau. Je sentais mon sort se rapprocher de moi à grand pas mais je croyais encore qu'il bluffait.

«J'espère que tu n'a pas peur de l'eau.»

Je riais toujours jusqu'à ce qu'il se penche peu à peu vers la surface sombre. Là seulement je compris qu'il était parfaitement sérieux et je me mis à me débattre, sans songer que cela aurait pu tout bonnement le conduire à lâcher prise. Mais bon, la logique et moi...

_ Noooooooooooooon ! Aedan ! Sérieusement, noooooooooooon ! Ahhhhhhhh ! Arrêtes ! C'est froid !! C'est froiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiid ! Aedan !

Une fois immergée, il n'y avait plus rien à faire. L'eau n'était pas si froide finalement mais tout de même, moi qui n'était pas beaucoup habillée déjà... Je réussis à me remettre sur mes jambes et n'osais poser le regard sur moi.

_ Bravo ! Je ressemble à un schtroumph mouillé maintenant ! Et ça te fait rire ? !

Pas besoin de poser la question étant donné qu'il riait belle et bien. Je lui fis face, points sur les hanches, et me retins de l'accompagner. L'instant d'après, je lui sautais dessus tout en le menaçant d'un ton qui se voulait féroce.

_ Tu vas me le payer !

S'engagea ensuite un combat des plus épiques qui, il me faut bien l'avouer, tourna à mon désavantage. Aedan était plus fort que moi, plus agile, et surtout il était mieux coordonné pour le moment étant donné que j'avais toujours de l'alcool qui courait dans mes veines. Quoique, l'eau froide m'avait donné un sacré coup de fouet ! Finalement, je dus recourir à des "prises sacrifices" pour parvenir à l'immerger totalement, c'est à dire que je devais couler avec lui. Balottés tous les deux par les vagues, nous devions offrir un sacré spectacle vu de loin.

*On penserait peut-être qu'il essaie de m'assassiner tiens !*

Finalement, épuisée et trempée, je finis par crier grâce.

_ Attends ! Attends ! Stop ! Pouce ! lançais-je.

Il se méfia de ma soudaine reddition et à dire vrai j'avais songé à user de cette tactique, mais là je n'avais plus l'énergie. De plus, il commençait à faire vraiment froid. Après tout, ce n'est pas comme si nous étions fin janvier ! Mon manteau avait glissé, mais heureusement qu'il était là ! Ma robe était faite d'une matière très fine et je craignais que l'eau l'ait rendu transparente. En tout état de fait, bien que trempé et donc très lourd, mon manteau m'avait peut-être bien sauvé la vie (enfin, ma pudeur quoi !).
Je marchais rapidement pour sortir de l'eau, riant encore. Ensuite, j'avançais sur le sable afin de chercher mes bottines perdues. Au passage, je vis les chaussures d'Aedan et ne pus m'empêcher de les attrapper. Après quoi, je fis demi tour pour visualiser l'homme, et lui brandir mon trophée avec un sourire machiavélique. L'heure de la vengeance avait sonné.

*Mon maquillage a dû couler, je dois ressembler à un panda, mais ce n'est pas de ma faute...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Mer 26 Jan - 22:03

Spoiler:
 

    Il s’était penché vers elle juste avant de la prendre dans ses bras pour la lasser tombée dans l’eau, un sourire amusé qui ne quittait que peu souvent son visage.

      «Je ne demande qu’à voir.»


    Et il était déjà parti avec la jeune femme dans les bras et il était déjà en marche qu’elle comprit exactement ce qu’il allait faire. Isleen tentait donc faussement de se débattre en pensant qu’il allait changer d’idée, mais il n’en était rien, il ne bougea pas d’un centimètre ses jambes entrant déjà dans l’eau quand elle lui dit d’arrêter. Ses réactions ne faisaient que le pousser à continuer, à poursuivre son idée, parce que c’est exactement ce qu’il cherchait à produire chez elle. Quand elle se rendit compte qu’il était sérieux et qu’il la tenait au bord de l’eau, elle se débattait de plus belle, mais elle ne put échapper à son sors. Après un petit moment et un rire de sa part, il la lâcha tout doucement dans l’eau, l’inondant complètement de cette étendue noire en cette soirée chaude. Il ne put empêcher un autre rire de sa part quand il la voit sortir de l’eau, les cheveux collés contrent son visage, son maquillage qui coulait un peu, la robe qui lui collait au corps, mais il ne le trouvait plus que séduisante.

      «Mais non, tu ne ressembles pas d’un schtroumpf.»


    Il ne pouvait s’empêcher de rire, il avait envie de se tordre de rire tellement il trouvait la situation amusante. À son tour, elle se jette à son cou tendant du mieux qu’elle pouvait de faire tomber Aedan dans l’eau. À chaque fois qu’elle sautait sur lui, il la repoussait de plus belle la faisant tomber une fois de plus dans l’eau. Il manquait perdre le l’équilibre de temps en temps, mais avait rapidement le tour de se remettre sur pieds avant de tomber dans l’eau. De toute façon, ce n’est pas comme s’il était complètement sec. Elle finit quand même par réussir à le faire tomber dans l’eau en s’immergeant avec lui, ses mains se posaient contre les hanches de la demoiselle alors qu’ils étaient en train de tomber tous les deux sous l’eau. Après un moment elle finit par demander une pause et il ne fit qu’afficher une moue amusée. Il se releva donc de l’eau, son chandail lui collant littéralement contre son torse dévoilant surement la forme de ses muscles qu’elle avait pu sentir en se posant contre lui.

      «Tu veux prendre une pause? Ce n’est pas juste.»


    Un autre rire de sa part alors qu’il se dirige à son tour vers la rive, il l’a suivait de près, glissant inconsciemment son regard contres les courbes de la demoiselle qu’il avait pu sentir. C’était un homme après tout, mais ça ne dura que très peu longtemps et de toute façon sa robe n’avait pas l’air d’être devenue transparente. La voilà donc qui avait repéré les chaussures d’Aedan et il ne put empêcher d’émettre un rire une nouvelle fois.

      «C’est cela tes ressources? La triche? Tu ne peux pas faire ça, sinon je vais me venger moi aussi, tu vas voir !»

    Il se dirigea rapidement vers elle avant qu’elle n’eût le temps de dire quoi que ce soit il l’attrape une nouvelle fois dans ses bras la soulevant de sur terre, un bras sous ses jambes et l’autre dans son dos. Elle ne pouvait rien faire de plus et il prit ses chaussures pour les mettre dans ses pieds et finir par trouver les siennes, celle d’Isleen.

      «C’est le temps de rentrer non? Tu dois avoir froid petite tricheuse et moi aussi j’ai froid.»


    Un autre sourire avant qu’il ne se met en marche vers sa maison, un petit moment de marche, peut-être une dizaine de minutes avant qu’il arrive sur le pas de sa porte et qu’il la dépose par terre pour ouvrir la porte. Il la laisse donc entrer avant de fermer la porte une nouvelle fois derrière eux.

      «Tu veux prendre une douche? Je peux te refiler un pyjama et un t-shirt. Je n’ai pas vraiment de vêtements de femme ici.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Jeu 27 Jan - 13:09

Trempée, dégoûlinante, et à présent tremblante comme une feuille sour la bourrasque, je brandissais mon trophée tout en me demandant ce que j'allais bien pouvoir en faire. Après tout, s'aurait été vraiment méchant de les mettre à l'eau elles aussi, mais bon ça ne constituerait qu'une maigre vengeance en comparaison de ce qu'il venait de s'amuser à faire.

«C’est cela tes ressources? La triche? Tu ne peux pas faire ça, sinon je vais me venger moi aussi, tu vas voir !»

Je lui tirais la langue avant de sourire à mesure qu'il se rapprochait lentement. Ses vêtements collaient à sa peau mais j'étais trop amusée pour être réceptive à ses formes en cet instant. Je tentais d'évaluer mes chances d'atteindre l'eau sans qu'il ne me stoppe ou avant qu'il ne me plaque dans le sable. S'aurait été pire si je me retrouvais avec du sable collé partout en prime !

_ Te venger ? C'est plutôt à moi de le faire ! Tu viens de me balancer dans la flotte je te signale ! Tu mériterais que je balance tes chaussures dans l'eau aussi tiens !

J'aurais probablement dû me taire parce que quelques secondes plus tard il se jetait sur moi et je me retrouvais les quatre fers en l'air, coincée dans ses bras. J'eus beau me débattre à nouveau, je réalisais rapidement que c'était en vain, il était nettement plus fort que moi sous notre forme humaine ! Je fus tentée de lui dire que cela se payerait sous forme animale, mais c'était un sujet sensible aussi je préférais me taire. Mais il ne perdait rien pour attendre ! J'aurais ma vengeance, et mieux vaut tard que jamais, parole d'Isleen !
Le plus tranquillement du monde, Aedan remit ses chaussures, malgré le sable qui lui collait au pieds, puis il alla chercher les miennes. Ensuite, il se dirigea tranquillement vers le bout de la plage, de là où nous étions venus.

«C’est le temps de rentrer non? Tu dois avoir froid petite tricheuse et moi aussi j’ai froid.»

Je n'avais pas réalisé jusque là à quel point je tremblais.

_ Si j'attrappe une pneumonie, tu seras quitte pour venir m'apporter du lait chaud, un dram de whisky et de l'eucalyptus tiens ! lançais-je en faisant mine de bougonner.

Après quelques instants, je crus bon de préciser.

_ Non mais tu peux aussi me reposer par terre, je sais encore marcher tu sais !

Non pas que la position soit désagréable, loin de là. En plus, au travers de nos tremblements communs, je récupérais un peu de sa chaleur, mais tout de même c'était une façon pour le moins originale de rentrer !

_ Aedan, sérieusement !

Mais non, il semblait décidé à me porter jusqu'à chez lui. Je me demandais un instant s'il allait pousser le vice jusqu'à me faire passer le seuil ainsi mais non il me relâcha juste avant. Je ne pris pas la peine de remettre mes chaussures et entrais dès que je le pus. Je crois que je commençais à claquer des dents à présent !

«Tu veux prendre une douche? Je peux te refiler un pyjama et un t-shirt. Je n’ai pas vraiment de vêtements de femme ici.»

J'eus un petit rire rien que d'imaginer la scène.

_ Je pense que je perdrais tes pantalons, Aedan. Non pas que tu sois gros, mais je suis moins large que toi. Par contre si tu as un long tee-shirt, ou une chemise, je suis preneuse ! Quant à la douche, dis moi juste où elle est ! J'essayerais de ne pas trop tarder.

J'aurais pu être fair-play et lui proposer de tirer à la courte paille pour savoir qui passerait en premier mais non. Il y a certains avantages à être une femme et beaucoup d'inconvénients pour les hommes à devoir être galants.
Dès que j'eus localisé la salle de bains, j'ôtais mes vêtements trempés et me glissais sous l'eau chaude. Ce fut tellement agréable que j'en soupirais. Il me fallut un long moment pour me réchauffer et presque autant pour laver mes cheveux collés par le sel et le reste. Quand enfin je me résolus à sortir de l'eau, restait encore à me démaquiller avec les moyens du bord, et à remettre de l'ordre dans ma tignasse. Aedan ne possédant qu'un petit peigne, autant dire que je m'amusais !
Finalement, je finis par passer une serviette et osais passer le bout du nez par la porte de la salle de bains. Je lançais un très hésitant :

_ Euh... Aedan ?

Alors seulement je réalisais que 1) je n'avais pas fermé la porte, 2) j'étais nue et je n'avais aucun habit de rechange 3) cela me coinçait ici pour un moment et 4) j'allais probablement passer la nuit ici.
Peu importait, je savais que l'homme serait réglo, mais quand même, on peut comprendre que je ne me sente pas particulièrement à mon aise en serviette !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Ven 28 Jan - 2:04


    C’est certain qu’après l’action qui venait de se passer, ils ne pouvaient qu’avoir froid parce que le vent soufflait fort contre leur peau alors qu’il était complètement mouillé de la tête au pied. Il l’avait regardé, lui montrant son trophée entre les mains, mais n’avait rien fait d’autre que de la prendre dans ses bras pour l’amener jusqu’à chez lui. Au moins, la marche ne fut pas trop longue et il la serrait un peu contrôle sentant qu’elle grelottait et qu’elle avait la chair de poule. Pendant le chemin, il ne put que lui murmurer ses quelques mots, un léger sourire en coin sur son visage.

      «Je me sens presque mal de t’avoir tiré dans l’eau alors que je te sens grelotter de froid comme ça. Puis si tu es malade, je vais venir m’occuper de toi vu que ce sera surement de ma faute.»


    Elle avait froid et lui aussi, mais ça ne dura pas longtemps, le temps qu’il se rende chez lui et qu’il la dépose sur le pas de la porte. Aedan retira simplement ses chaussures une fois qu’il fut à l’intérieur, retirant un peu de sable qui se trouvait sous ses pieds. Une fois la chose faite, il ira montrer la salle de bain à Isleen question qu’elle prenne une bonne douche chaude.

      «Tu ne veux rien d’autre qu’un T-shirt ou une chemise? Je vais te chercher ça, je te l’amène alors prend ton temps je vais prendre une douche rapide après toi.»


    Pour sa part, il ira jusqu’à ses vêtements et les accrocher quelque part question qu’ils sèchent un peu. Il fouillera dans ses tiroirs question de prendre un simple t-shirt blanc qui était assez long, mais elle allait surement vouloir autre chose. Elle allait se balader comme ça dans sa maison? Peu importe, après tout, il n’allait pas vraiment se plaindre, mais elle n’avait rien du tout pour mettre en dessous de ses vêtements. Alors qu’il était en train d’enfiler un bas de pyjama simplement blanc, comme en lin, quelque chose de grand, il entendait la voix de la demoiselle. C’est une chemise dans les mains qu’il se dirige donc vers la demoiselle, c’était un peu plus long qu’un t-shirt alors elle allait surement préférer.

    Le voilà donc qui arrive tors nu devant elle qui était en serviette. De cette façon, elle pouvait parfaitement voir les muscles bien définis de son ventre. Il n’était pas trop musclé, mais on pouvait voir les muscles de ses abdominaux ainsi que les deux lignes de ses hanches qui se perdaient dans son pantalon. Il était loin d’être désagréable à regarder, tout comme elle. Un sourire alors qu’il passe son regard sur elle et lui tend la chemise.

      «C’est-ce que je trouvé de plus long alors j’espère que cela fera l’affaire. Tu veux qu’on lave tes vêtements? Comme ça tu pourras partir de façon plus décente. Enfile ça et moi je vais prendre ma douche et nous irons dans le salon, nous prendre une bonne tisane. À moins que tu veuilles te coucher tout de suite, c’est comme tu le sens.»


    Un léger rire de sa part alors qu’il attend simplement qu’elle se change pour enfiler sa chemise parce qu’il allait prendre une douche à son tour. Il avait du sable un peu partout et avait besoin de laisser l’eau chaude couler contre sa peau un peu trop froide. Aedan attendra donc simplement sur le pas de la porte qu’elle sorte de la salle de bain pour prendre sa douche à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Ven 28 Jan - 14:35

Je ne me considérais pas comme particulièrement prude, ou pudique d'ailleurs, mais tout de même. Quand on se retrouve en serviette (pas très grande d'ailleurs la serviette !) chez un homme, on a le droit de se sentir un peu mal à l'aise. Le fait que cet homme me plaisait terriblement n'entrait pas en ligne de compte.

*Heureusement que je me suis épilée hier moi !*

J'attendais donc en trépignant à demi sur place. Non pas que j'avais froid : ma douche bouillante m'avait réchauffée et l'atmosphère dans la salle de bains avec. Simplement, j'avais hâte de pouvoir passer quelque chose, si ridicule que soit le résultat. Bon, je ne serais forcément pas à l'aise de me promener sans culotte, mais bon, on fait avec ce qu'on a, je me voyais mal lui demander un boxer !

*Pour les seins au moins, comme j'en ai pas, avec ou sans soutif ça change pas grand chose...*

Je me fustigiais mentalement lorsqu'Aedan se matérialisa dans le couloir. Il ne portait plus que ce qui devait lui servir de pyjama (dommage, j'avais toujours imaginé qu'il dormait nu !). Sans pouvoir m'en empêcher, je laissais mon regard glisser sur son torse et eus un petit soupir que j'oubliais d'étouffer.

«C’est-ce que je trouvé de plus long alors j’espère que cela fera l’affaire. Tu veux qu’on lave tes vêtements? Comme ça tu pourras partir de façon plus décente. Enfile ça et moi je vais prendre ma douche et nous irons dans le salon, nous prendre une bonne tisane. À moins que tu veuilles te coucher tout de suite, c’est comme tu le sens.»

Je coinçais soigneusement la serviette sous mon bras pour pouvoir attraper le vêtement qu'il me tendait. Il fallait voir, mais je suis plutôt petite, ça passerait peut-être.

_ Oui, je pense que ça serait pas mal un petit passage en machine et oui j'approuve la tisane !

Je lui souris avant de disparaître pour enfiler la chemise. Elle était trop large pour moi, mais heureusement elle était plutôt longue, suffisamment pour qu'il ne voit pas mes fesses en tous les cas, comme je m'en assurais par quelques accrobaties devant le miroir. Ensuite seulement, j'osais ressortir.

_ Bonne douche ! lançais-je avant de le laisser tranquille.

J'hésitais une seconde ou deux mais lorsque la porte fut clause, je décidais de faire un léger tour du propriétaire. Après tout, je ne faisais rien de mal, je ne pensais pas qu'Aedan ait grand chose à cacher. En plus, je ne m'autorisais qu'à pousser les portes déjà ouvertes, ce qui était par la chance la majorité des cas. C'est ainsi que je découvris la chambre. J'y passais un petit moment avant de me décider à regagner le salon, même si tout sentait bon l'Aedan ici.

*Ce que tu peux être cruche par moment toi !*

Avant de partir néanmoins, mon regard accrocha un petit plaid en laine. Ne supportant pas de me promener presque nue, je le passais autour de la taille, avant de replacer la chemise par dessus. Ainsi, je me sentais plus habillée, quoi que je devais avoir l'air parfaitement ridicule. Peu importait.
Je regagnais le salon et passais dans la cuisine où je farfouillais pour trouver deux tasses après avoir allumé la bouilloire. Restait à localiser les tisanes. J'ouvris plusieurs placards, sûre que cela ne dérangerait pas Aedan parce qu'a priori ce n'est pas là qu'on stocke les choses les plus compromettantes...
Après un petit moment, je réalisais que j'avais laissé tout mon linge sale en tas désordonné dans la salle de bains. J'étais en train d'espérer de tout mon coeur que mes sous-vêtements se trouvaient au dessous de la pile, ce qui était fort peu probable quand on considère l'ordre logique pour ôter ses vêtements.

*Eh m***e !*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Ven 28 Jan - 20:53

    Non, mais ce n’est jamais agréable de se retrouver sans rien chez quelqu’un, pas de vêtements de rechange ni même de sous-vêtements. Ce n’est pas à ça qu’il pensait quand il avait tiré Isleen dans la mer, mais il ne regrette pas de l’avoir fait, ce fut un moment fort agréable et il allait surement s’en souvenir pendant un petit moment. Il avait rangé ses choses pendant que notre jeune demoiselle prenait sa douche, enfilant simplement un bas de pyjama. Il ne dormait pas habillé, mais il n’allait quand même pas se promener en boxer ou simplement nu comme un ver. Il lui passa donc la chemise tout en lui posant une ou deux questions et il attendait qu’elle sorte pour prendre sa douche à son tour. Quand il la vit sortir, il ne put empêcher un sourire de naître sur ses lèvres en la voyant vêtue de sa chemise.

      «Alors, la cuisine est en bas, ça ne sera pas très long et je viens te rejoindre.»


    À son tour, il se glissa dans la salle de bain, fermant simplement la porte et prendra une douche rapide. Isleen aura donc amplement le temps de faire le tour des lieux et en l’occurrence sa chambre qu’elle voulait voir. Quand elle tomba enfin dans la bonne pièce, elle tomba dans quelque chose de neutre. La pièce ne contenait pas de télévision, rien d’électronique, elle était simple, car s’était l’endroit où il allait pour se reposer et non pour se divertir. Dans les tons de brun, des beiges et des couleurs neutres, pour que cela reste dans le calme, rien de trop électrisant. Aedan avait toujours été quelqu’un de rentrée et elle put facilement le remarquer, car presque rien ne trainait. Il y avait un grand lit baldaquin au centre du mur qui se trouvait au fond, en bois et une grande commode question de ranger ses vêtements. Une bibliothèque et un fauteuil dans un coin de la chambre. Un des murs était simplement constitué de fenêtre, comme si la chambre se trouvait directement au-dessus de l’eau.

    Le reste de la maison restait moderne et ressemblait au style du salon, ce n’est que sa chambre qui divergeait vraiment du reste de la maison. Un petit moment et Aedan avaient terminé, la porte s’ouvre alors qu’il descend donc dans la cuisine encore vêtue de son pyjama assez ample, il était trop bien là-dedans. Le jeune homme se dirige donc vers la cuisine pour retrouver Isleen qui était en train de faire bouillir de l’eau. Odeur de savon, ce savon qui sentait l’homme, l’odeur agréable qui se dégageait de la peau d’Aedan.

      «J’ai mis tes vêtements au lavage alors il ne restera qu’à les faire sécher.» Il marqua une pause afin de regarder son accoutrement et ne put empêcher un léger rire, rien de bien méchant. «Tu es aussi séduisante dans mes vêtements que dans ta robe.»


    Il disait cela sans vouloir être méchant et ce n’étais pas non plus dans le sens qu’elle n’était pas jolie dans sa robe, de toute façon, il li avait dit le contraire au moins trois fois. Il fit quelque pas vers elle pour se rapprocher afin de la contourner et de remarquer qu’elle avait déjà sorti la tisane, juste une sorte par contre.

      «J’ai d’autres saveurs si tu veux. Thé vert, framboise, camomille et cannelle je pense.»


    Il glissa une main doucement contre son dos alors qu’il se plaçait juste à côté d’elle, son autre main glissa simplement dans ses cheveux mouillés. L’eau était sur le feu, il ne manquait qu’à attendre qu’elle soit prête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Sam 29 Jan - 20:52

«J’ai mis tes vêtements au lavage alors il ne restera qu’à les faire sécher.»

Je sursautais et coupais court à mes pensées vestimentaires. Me retournant, je découvrais Aedan qui ne portait toujours que son pyjama. Cela était loin de me déranger fondamentalement mais ça n'allait pas m'aider à ma concentrer ! Il m'examinait d'un oeil disons surpris avant d'ajouter :

«Tu es aussi séduisante dans mes vêtements que dans ta robe.»

J'eus un sourire en niant légèrement de la tête. Baissant les yeux, je ne pus que constater que ma tenue était pour le moins originale, mais au moins elle me cachait totalement. Bien que me sentant toujours un peu trop nue, je n'en étais pas moins décente.

_ Je tiens à signaler que je porte un plaid, ce qui n'est pas un vêtement au sens strict du terme. Mais merci. Aussi étrange que soit le compliment.

Je ne pus que conserver mon sourire tandis qu'il entrait dans la cuisine. Bah oui, j'avais le droit d'être une chieuse, je suis une fille après tout ! Il nota le sachet que j'avais déjà sorti et crut bon de préciser :

«J’ai d’autres saveurs si tu veux. Thé vert, framboise, camomille et cannelle je pense.»

_ Oui j'ai vu, mais le tileuil me suffira. Si je prends un thé je ne pourrais plus dormir.

Aedan fit ensuite quelques chose qui me perturba malgré moi. En tout état de cause, il ne s'agissait pas de grand chose. Encore moins de quelque chose de répréhensible. Il posa simplement une main dans mon dos tandis qu'il se glissait derrière moi et je sentis ensuite sa main dans mes cheveux. Heureusement pour lui, je les avais soigneusement démêlé, sans quoi il y serais resté coincé. Je dus rougir, parce qu'il m'était impossible de m'en empêcher mais je m'efforçais d'agir le plus normalement possible. Je me raclais néanmoins la gorge avant de poursuivre.

_ Hum... Réchauffé ? Avec la douche, je veux dire, hum...

Là, je venais de me tourner en ridicule mais bon, il me suffisait de me reprendre en main. La bouilloire se mit à siffler et j'eus mon excuse.

_ Tu n'aurais pas deux tasses par hasard ?

Tandis qu'il les sortait, je retirais l'eau du gaz. Néanmoins, l'espace dans la cuisine était un peu trop restreint pour deux aussi je finis par simplement m'éloigner un peu, troublée par les effleurements incessants.

_ Je te laisse faire, après tout tu es dans ton domaine.

Avec un petit rire, j'allais prendre place sur le canapé, prenant bien soin de replier le plaid sous mes jambes, histoire que rien de compromettant ne soit visible. Après un petit moment, Aedan me rejoignit et à nouveau je me retrouvais à côté de lui. Un étrange sentiment de déjà-vu me saisit, sauf que je n'étais pas presque nue un peu plus tôt dans la soirée !

*Je me demande bien quelle heure il est.*

_ Merci.

Quand je saisis la tasse chaude, j'eus un frisson sans trop savoir pourquoi. Après tout il faisait bon, mais peut-être était-ce simplement la fatigue qui commençait à se faire sentir. Par chance, je n'avais pas commencé à bailler.

_ Hum ça fait du bien un peu de chaleur, l'air de rien l'eau n'était pas si chaude que cela. Quelle idée tu as eut de faire ça ?

Ce n'était en rien une accusation, bien au contraire. Simple curiosité en fait. Après une gorgée un peu trop chaude, je reposais la tasse tout en minaudant.

_ Je n'aurais pas cru que tu avais ce petit brin de folie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Dim 30 Jan - 4:22

    La douche avait été des plus agréables, une douche chaude pour le réchauffer après une baignade imprévue dans la mer. Il ne regrettait pas de l’avoir fait parce que ça avait été particulièrement amusant. Une fois descendu dans la cuisine il ne pouvait qu’être amusé par l’accoutrement de la demoiselle, sa chemise lui allait à ravir, mais en même temps il pouvait comprendre qu’elle ne se sentait pas à l’aise à se balader à moitié nue dans sa maison. C’est surement pour cela qu’il avait mis ses choses tout de suite au lavage, au moins elle pourra enfiler une petite culotte et garder sa chemise pour dormir. Chemise qui devait surement être imprégnée de l’odeur du jeune homme. Aedan ne put qu’émettre un rire en entendant le commentaire de la demoiselle, c’est vrai que le plaid n’était pas réellement un vêtement mas la chemise en était un en tout cas.

      «Tu as raison. Tu portes quand même ma chemise, mais le plaid ne compte pas, il n’était pas prévu.»


    Un sourire sur ses lippes, il sentait quelque peu la fatigue arriver dans son corps, mais il avait encore envie de passer du temps avec elle, va savoir ce qui lui prenait ce soir. Il avait fait un pas vers elle pour glisser sa main dans son dos, question de voir par-dessus son épaule sur le comptoir, mais quand il fut près d’elle, il eut l’étrange envie de la prendre dans ses bras. Ce qu’il ne fait pas, il ne fit que glisser sa main dans ses cheveux encore humide pour les effleurer. Ça ne dura que quelques secondes, le temps qu’elle puisse sentir son corps derrière elle et sa main dans ses cheveux puis elle parla. Il pouvait sentir un léger malaise dans le ton de sa voix et il venait à se demander pourquoi il agissait de la porte, c’était plus fort que lui, il avait envie de la sentir contre lui. L’eau se mit donc à siffler avant que le jeune homme ne puisse dire quoique que ce soit où faire quelque chose, elle se défila aussi vite.

    Un sourire puis il finit par sortir deux tasses qu’il posa contre le comptoir, prépara donc les deux tisanes pendant que la demoiselle se défilait vers le salon pour se glisser sur le canapé. Un petit moment et il finit par revenir les deux tasses en mains. Aedan se posa donc simplement à côté d’elle, ayant pris cette fois une distance raisonnable, il ne comprenait pas trop comment il agissait ce soir et il comptait bien se calmer. Il lui tendait donc simplement la tasse puis il prit une gorgée de sa tisane. Il sentait le liquide couler lentement le long de son corps puis après une autre gorgée il posa sa tasse contre la table basse. Il devait être environ un autre du matin voir même plus, heureusement qu’il n’avait rien à faire demain et qu’il ne travaillait pas.

      «De rien.» Il marqua une pause afin d’écouter ce qu’elle avait à lui dire et il ne put empêcher un sourire de naître simplement sur son visage. «Quoi? Ca ma passé par la tête et j’ai décidé de le faire puis c’était ton idée à la base, sauf que tu n’aurais surement pas réussi à me jeter dans l’eau.»


    Un autre rire alors qu’il se penchait pour reprendre sa tasse s’approchant d’elle sans réellement le vouloir, il écoutait ce qu’elle avait à lui dire une fois de plus. Une autre gorgée, puis une autre et il repose la tasse encore une fois prenante appuie contre le dossier du canapé. Sa voix se faisait plus douce, comme un murmure, c’est peut-être la fatigue qui était en train de la gagner, mais il restait là, avec elle.

      «Ça m’arrive de temps à autre, je ne suis pas toujours sérieux.»


    Il l’était la plupart du temps, mais ça lui arrivait de faire ce genre de chose, puis si c’était pour passer une bonne soirée comme ça, il ne le regrettait pas. Son regard se posa une nouvelle fois dans celui de la demoiselle, c’est complètement stupide, mais il avait vraiment envie qu’elle vienne dormir dans son lit. Pas parce qu’il était pervers, mais parce qu’il en avait envie, quoiqu’il ne dirait surement pas non s’il se passait quelque chose, mais en même temps il se disait que cela ferait trop officiel alors.. C’était un peu n’importe quoi dans sa tête en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Lun 31 Jan - 14:10

Assise sur le canapé, je contemplais Aedan d'un oeil semi-éteint. Je réalisais brusquement que je me sentais parfaitement bien, en dépit du fait que je n'étais pas très habillée.
C'était assez inattendu. En temps normal, je ne me sens jamais trop bien quand je suis chez les autres, précisément parce que je ne suis pas chez moi. J'ai toujour peur de commettre un impair, ou de casser quelque chose. Quand je suis dans mon environnement, chaque chose a sa place, tout est maîtrisé, rationnel en un sens. Même le bazar est mon bazar et je m'y sens bien.
Je n'avais jamais mis les pieds ici depuis que la maison avait été rénové. Le style était loin d'être le mien, bien trop contemporain et puis je n'étais pas spécialement fan du rouge. Ca ne va pas avec le roux... Aussi, logiquement, je n'aurais pas dû me sentir aussi bien, et pourtant...
La réponse était sous mes yeux et au fond je la connaissais déjà, mais je ne l'admettait pas encore. C'était grâce à lui. Je me serais probablement senti ainsi n'importe où.

«Quoi? Ca ma passé par la tête et j’ai décidé de le faire puis c’était ton idée à la base, sauf que tu n’aurais surement pas réussi à me jeter dans l’eau.»

De mon poing, je lui cognais doucement l'épaule, pour protester. Jouant l'indignée, je le toisais avant de répondre.

_ Tu crois ça toi ? Je t'aurais mis à l'eau d'une seule main si je l'avais voulu, mais j'ai préféré épargner ton égo et jouer à la demoiselle en détresse.

Culottée ? Moi ? Oh que oui, mais bon c'était ainsi depuis toujours. J'aimais à plaisanter et jouer avec les gens. Après tout, ma mauvaise foi était tellement flagrante qu'il comprendrait forcément que je plaisantais. Néanmoins, je n'allais pas me résoudre à lui avouer qu'il avait raison, même si c'était le cas.

«Ça m’arrive de temps à autre, je ne suis pas toujours sérieux.»

Je lui souris en appuyant ma tempe sur mon poing, pensive. Après un léger soupire, je lui confessais, sans trop savoir pourquoi. En temps normal, j'aurais tout gardé pour moi. C'est ainsi que je fonctionne depuis toujours. Mais ce soir... Ce soir rien n'était normal. Et puis, je me sentais en confiance, alors pourquoi pas ?

_ Tu sais quoi Aedan ? lançais-je. Je t'envie. Je suis toujours sérieuse, je ne sais pas lâcher prise comme toi.

J'eus un léger haussement d'épaule, un temps d'hésitation, puis j'enchaînais.

_ Quand j'étudiais à Edimbourg, je n'ai presque pas profité de la vie étudiante. J'avais trop peur de rater mes études et de décevoir ma famille. Ensuite, quand je me suis transformée, j'ai très sérieusement appris à voler avec toi. Je crois que tu te souviens le temps qu'il m'a fallu pour simplement prendre plaisir à planer et me laisser porter par mon instinct.

Un petit moment à me plonger dans mes souvenirs. C'était parfaitement vrai, j'avais mis beaucoup de temps à lâcher prise sur ce point aussi.

_ Et maintenant, je vis une vie sérieuse partagée entre le travail et les patrouilles, conclus-je en haussant les épaules à nouveau. Oh je ne me plains pas, je crois juste qu'il me manque un petit grain de folie quelque fois. Alors je t'envie un peu. Tu sais te laisser aller alors que moi je passe mon temps à tourner retourner tout dans ma tête, je réfléchis dix fois avant d'agir et j'ai du mal à suivre mes envie. Carpe Diem, c'est pas trop mon truc je crois.

Un petit soupire et je réalisais que je venais de penser tout haut. Piquant du fard, j'usais du prétexte de ma tasse pour détourner mon attention et me donner un peu de temps pour reprendre contenance.

*Mais bon sang qu'est-ce qui m'a pris ?*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Mar 1 Fév - 16:52

    D’une façon totalement inconsciente Aedan s’était rapproché de la demoiselle en reprenant une nouvelle fois sa tasse entre ses mains, ou peut-être était-ce tout à fait conscient. Une nouvelle gorgée de sa tisane alors qu’il gardait un œil amusé et intéressé sur Isleen. La soirée avait été particulièrement agréable et même s’il ne voulait pas qu’elle se termine il sentait la fatigue lentement monter dans son corps. Il trouvait assez naturel que la demoiselle soit sur son canapé, presque nue, et qu’ils discutent comme si de rien était. Il ne se posait aucune question sur la situation et semblait la trouver les plus normal, n’importe qui d’autre n’aurait surement pas la même réaction. Aedan ne pu qu’émettre un rire quand elle la cogna gentiment sur le bras. L’idée de se venger de façon amicale lui passa par la tête mais il s’imagina aussitôt finir étendu sur elle après une lutte acharnée alors il ne fit rien. Juste un rire et une petite moquerie comme il faisait toujours avec elle, il aimait la taquiner et c’était le signe qu’il l’appréciait plus que les autres puisqu’il ne se comportait pas ainsi avec beaucoup de gens.

      «Dis-ce que tu veux, sous cette forme je suis le plus fort.»


    Il savait très bien que quand il était question de transformation c’était autre chose et va savoir pourquoi il disait lui-même cette réplique. Il s’étonna quand il lui répondit cela mais n’y porte pas plus d’attention. Ca pouvait être frustrant d’être moins fort que la femme quand il était question d’aigle et il était un peu conventionnel. Dans sa tête le mâle devait dominer mais ce n’était pas comme ca et c’est surement une raison de plus qui faisait qu’il n’aimait pas nécessairement être dans cette position. Il prenait une autre gorgée de sa tisane alors qu’Isleen changea rapidement de sujet, elle était en mode confession et c’est assez rare qu’il la voyait faire ce genre d’aveu. Il ne pouvait qu’en être intéresser après tout, elle comptait, bien plus que plusieurs autres pour lui.

    Aedan l’écoutait avec la plus grand attention dont il était capable, son regard était posé sur elle alors qu’il sirotait distraitement sa tisane. Un léger sourire venait se poser sur son visage alors qu’il écoutait la demoiselle. C’est vrai que ce n’était pas donner à tout le monde d’agir comme lui le faisait. Il ne s’inquiétait pas de ce que les autres pensaient et il aimait faire ce qui lui chantait mais il était très loin d’être irréfléchie. Aedan peut être un homme particulièrement sérieux mais quand il est question d’eux, de leur soirée sans casse-tête, sans obligation, il pouvait bien la faire tomber à l’eau si l’envie lui prenait. Il fallait simplement savoir faire des bons choix et Aedan était assez doué la dedans. Il finit donc par prendre la parole, quand elle eu totalement terminé de parler, il gardait se sourire doux et sincère à son égard.

      «Tu sais Isleen, c’est un choix. À partir de maintenant tu dois faire au moins une des choses qui te passe par la tête et dont tu à réellement envie. Tant que ca n’amène pas de conséquences trop grande, tu vois ce que je veux dire.»


    S’il était question de survis ou tout autre chose c’était plus grave mais s’il était question de petite chose anodine comme une bagarre aquatique, c’était tout autre chose. Il finit donc simplement sa tisane qu’il reposa contre la table basse. Aedan était beaucoup plus près de la demoiselle qu’il ne l’était à la basse, même que sa jambe venait toucher la sienne subtilement mais elle pouvait le sentir.

      Qu’est-ce que tu en dis? Je pense que c’est une bonne idée alors pourquoi ne pas commencer maintenant? Il dois bien y avoir quelque chose qui te fais envie non?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Mar 1 Fév - 17:39

Se mettre à nu est une chose parfois bien compliquée, surtout pour les gens comme moi qui sont accoutumés à psychotter. C'est une tendance naturelle chez bien des femmes, mais elle n'est pas absente de la plupart des esprits masculins contrairement aux idées reçues. Ils les dissimulent simplement mieux, et les assument moins.
Dans mon cas, c'était encore plus compliqué étant donné ce que je suis. Il n'est que trois personnes avec qui je peux parler de ma condition d'animorphe et je me tenais en face de l'une d'elle. Mais même là, je ne pouvais tout dire de peur de blesser l'égo.
La première remarque d'Aedan me surprit. Qu'il plaisante lui-même sur le fait que je le dépasse en tant qu'Aigle était surprenant, surtout quand on sait qu'il peine à l'accepter. C'est pourquoi je choisis de ne pas en rajouter, de ne pas surenchérir et simplement d'enchaîner.
La suite semblait comme écrite par un main invisible. Aedan me répondit avec tout le naturel du monde.

«Tu sais Isleen, c’est un choix. À partir de maintenant tu dois faire au moins une des choses qui te passe par la tête et dont tu à réellement envie. Tant que ca n’amène pas de conséquences trop grande, tu vois ce que je veux dire.»

Les conséquences, voilà bien le frein perpétuel à toutes mes idées follichones. Depuis toute petite il me semble, j'avais peur de choisir. Parce qu'après tout un choix amorce une voie, mais ferme toutes les autres. Et puis, un choix a des conséquences qu'on ne peut pas forcément mesurer ou saisir. Prendre la voiture ou marcher par exemple, simple choix, mais conséquences imprévisibles...
De toute façon, il est peu de choses qu'on peut vraiment maîtriser dans la vie, trop d'éléments ne dépendent pas de soi. Il faut simplement l'accepter pour avancer, et lâcher prise. Je pense que c'est aussi une question de maturité. Or, en ce domaine, Aedan me devançait de quelques printemps. Pas suffisamment pour le qualifier de vieux, mais assez pour lui donner quelque sagesse dont on affuble les plus anciens.
Comme s'il le faisait exprès (mais après tout peut-être était-ce le cas ?), il se rapprocha de moi, sa jambe se collant contre la mienne. Quand il posa sa tasse, son visage se retrouva à quelques centimètres du mien, et c'est là qu'il décida de planter son regard dans le mien, avec ce sourire auquel je ne saurais probablement jamais résister, et il poursuivit sur sa lancée. Etait-il inconscient ou au contraire parfaitement maître ce qu'il faisait ?

Qu’est-ce que tu en dis? Je pense que c’est une bonne idée alors pourquoi ne pas commencer maintenant? Il dois bien y avoir quelque chose qui te fais envie non?

J'hésitais, mais de cette hésitation même naissait le danger. Si je laissais mon esprit prendre le dessus, je ne ferais rien. Si au contraire je fonçais tête baissée.

_ A dire vrai, oui, murmurais-je, la gorge un peu sèche. Il y a quelque chose qui me tente en ce moment même mais je ne suis pas certaine que je devrais suivre ton conseil. J'ai du mal à déterminer les conséquences...

Certes, je ne l'avais pas dit à voix haute, mais mon regard devait parler pour moi. L'infime tremblement de mes mains aussi, tout comme les battements désordonnés de mon coeur et le tressaillement de mes lèvres. Malgré moi ou non, mon visage s'avança un peu vers le sien mais s'arrêta juste après, comme pour poser une question sans la formuler. S'il n'avait pas compris, je prendrais cela comme un signe, mais je doutais vraiment qu'il puisse ne pas avoir saisi mes intentions en cet instant précis. Une sorte de tension m'attirait à lui, un désir que je n'avais encore jamais ressenti avec une telle fougue, une telle urgence, une telle intensité.
J'étais essouflée, je le réalisais sans le comprendre. Mon coeur allait exploser. Il fallait qu'il fasse quelque chose.... Vite...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Mar 1 Fév - 20:55

    Se mettre à nu n’était pas chose aisé, ce n’était pas facile et il y avait aussi une question de confiance. C’et surement pour cela qu’Aedan était à l’aise avec elle et surement pour plusieurs autres raisons reliés à ce qu’ils étaient réellement. C’était un sujet tabou mais Aedan avait réussit à en rire, ce qui était rare mais il allait bien falloir qu’il finisse par accepter ce fait. Qu’il y pense pendant de semaines et même des années n’allait strictement rien changer à cette situation puisqu’elle était faite pour être ainsi. Ce n’était pas non plus de la faute à Isleen, c’était ainsi mais en même temps il ne lui en voulait pas à elle et à la situation. Si ce n’était pas de leurs statuts et de ce que les gens attendent d’eux, surement qu’il se serait passé depuis déjà bien longtemps quelque chose entre eux. Parce que disons le, elle ne le laissait pas indifférent, que ce soir physiquement ou autrement. Il s’entendait bien avec elle, il l’a trouvait différente mais dieu qu’il aimait les femmes et ca n’allait surement pas changer de si tôt.

    Être en couple implique tant de chose dans lesquelles il ne voulait pas s’impliquer et encore moins vue la situation. Pas qu’il ne serait pas fidèle mais qu’il aurait une grande difficulté à laisser son instinct de séducteur de côté, parce qu’il était ainsi. Il aimait les femmes et les femmes l’aimaient, c’était réciproque. Il avait le tour, la manière de parler et l’audace de tenter ce qui lui passait par la tête justement parce qu’il n’avait pas de conséquences. Aedan ne faisait pas toujours ce qui lui faisait envie parce que surement que cela ferait un bon moment qu’il aurait posé ses lèvres contre celle de sa comparse. Mais cette situation, ce geste allait engendrer un tas de conséquences. Elle le savait, il ne voulait pas crier à la population entière qu’il était en couple et voulait encore moins être en couple. Cette situation lui faisait peur, il n voulait pas la blesser mais savait très bien qu’il ne pourrait pas s’empêcher de parler à une jolie femme même s’il le voulait du plus profond de son âme. C’était beaucoup trop de conséquences et de risques, preuve qu’il ne faisait pas toujours ce dont il avait envie.

    Aedan s’était penché pour poser sa tasse contre la table et comble de l’ironie il se retrouvait tellement près d’Isleen qu’elle pouvait surement sentir son souffle contre sa peau. Depuis le début, depuis qu’ils se connaissent, ils ne se sont jamais échangé un baiser. Son regard se plantait directement dans le sien, son regard d’un bleu tellement électrisant. Notre jeune homme écoutait la réponse et voyait tout les signes qui étaient en sa faveur, il le savait et il n’avait jamais eu besoin d’un dessin pour s’en douter.

      «Nous ne pouvons pas savoir l’avenir, tout peut toujours changer.»


    C’est vrai, même s’il tentait de déterminer toutes les conséquences, quelque chose de différent pouvait toujours arriver. À ce moment, sa voix n’était qu’un doux murmure et son souffle venait se perdre contre les lèvres de la demoiselle parce qu’elle avait fait un mouvement de plus vers son visage. L’envie y était mais il ne voulait pas, un vrai combat dans sa tête et il pouvait voir l’envie dans les yeux de la demoiselle.

    Un petit moment, comme si le temps était en train de se suspendre, c’était difficile de prendre cette décision. Sa main finit par se lever pour venir se glisser contre le visage de son vis-à-vis. Une main chaude qui venait se poser contre sa joue, il venait cueillir son visage qu’il tirait doucement vers le sien pour poser ses lèvres contre les siennes. Un baiser, depuis le temps, on n’en attendait pas moi. Un baiser d’une douceur incroyable alors que ses yeux se fermaient, le baiser évoluait pour devenir surement un peu plus fougueux. Si elle s’était imaginer comment l’homme embrassait elle ne serait surement pas déçu car il ne manquait surement pas de pratique et ses baisers avaient tout d’agréable et de délicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Mar 1 Fév - 22:00

*Mais fais quelque chose bordel !*

Je n'en pouvais plus. Si je devais me prendre un rateau, autant que cela arrive de suite, au moins cela mettrait fin au délicieux supplice que j'étais en train de vivre.

*Délicieux supplice, t'es vraiment atteinte ma fille !*

Aedan me regardait droit dans les yeux. Je pouvais voir dans les siens qu'il en avait envie peut-être autant que moi. Je n'avais jamais compris qu'il puisse s'intéresser à moi. Après tout, je ne suis qu'une gamine pour lui probablement ; une fille plate qui manque de confiance en elle. Une gamine bien plus qu'une femme, pas comme celles qu'il a l'habitude de fréquenter. Sans le vouloir, je repensais à celle que j'avais vu un peu plus tôt dans la journée et l'énervement me revint comme au début de notre soirée.
Une sorte de coup de sang révolté. La sensation d'une trahison, bien qu'elle soit totalement infondée. Je savais ce que les légendes disent, je savais aussi ce que ma grand-mère n'avait eut de cesse de me répéter, sur la chance extrême que représente le fait d'avoir un couple d'Alpha, sur les avantages à avoir un partenaire qui comprend vraiment qui on est. Si j'avais trouvé un compagnon humain, j'aurais pu, après de longues années, tout lui avouer. Mais il n'aurait fait que savoir, il n'aurait jamais compris.
Avec Aedan, je pouvais parler de la sensation indescrptible qu'on a quand on vole, quand on plane, quand on fonce en piquet vers le sol, l'adrénaline qui monte à me mesure que le sol se rapproche. Je pouvais également parler de la sensation de liberté, de puissance... De tout ce qui fait ce que je suis. En un sens, oui, j'étais la plus chanceuse au monde, si seulement je n'avais pas été si têtue et lui si orgueilleux. J'avais refusé qu'on dicte mes choix et il avait du mal à accepter de se soumettre à moi.
Une fois, ma grand-mère avait sous-entendu que le sexe règlerait tout, qu'il me suffirait de le laisser dominer dans ses instants là, et qu'il se soumettrait plus volontiers à mes ordres le reste du temps. C'était probablement à ce moment là que j'avais décidé qu'il ne se passerait jamais rien entre nous.
Et pourtant....
Pourtant j'étais là, dans son canapé, à tendre le visage vers lui, à le supplier muettement de m'embrasser.

*Si ce n'est pas le comble du pathétique... Heureusement qu'il y a eut une révolution féministe... Bravo, bel exemple...*

«Nous ne pouvons pas savoir l’avenir, tout peut toujours changer.»

Je tiquais sans bouger. Que voulait-il dire ? Est-ce qu'il sous-entendait que ce que je demandais était une erreur étant donné, je le savais, qu'on ne pouvait connaître les conséquences de nos actes ? Ou alors essayait-il de me mettre en garde en se dédouanant, disant qu'il acceptait mais sans rien me promettre pour la suite ? Ou alors m'informait-il que pour lui les choses avaient changé et qu'il n'était plus intéressé par moi ? Que j'avais trop attendu ? Qu'il était trop tard ? Ou simplement qu'il ne voulait pas de cela ?

*Tu es vraiment la dernière des gourdes ! Tu viens de gâcher toute la soirée en deux secondes ! Tu es vraiment...*

Il bougea. Comme dans les films, sa main vint se poser sur mon visage et mon coeur battit si fort que je crus qu'il allait exploser. J'esperais simplement pouvoir profiter de quelques minutes encore avant de mourir. La pression fut infime, mais elle suffit à ce que mon visage suive l'injonction silencieuse. Je fermais les yeux, le souffle coupé déjà. Puis je sentis ses lèvres se glisser contre les miennes, doucement, tendrement.
Dire que j'avais rêvé de cet instant des centaines de fois ne serait pas exagéré, mais même les plus optimistes de mes attentes étaient loin de la réalité. Je perdis pied. Le temps et l'espace n'importaient plus. Il ne restait plus que ses lèvres, puis cette langue.
Jamais encore je n'avais ressenti une telle explosion de sentiments et de sensations combinées. J'étais incapable de réfléchir. Il n'y avait plus que le baiser. C'était mon seul univers pendant le temps qu'il dura.
Je ne sais pas lequel de nous deux y mis un terme, probablement moi, parce que j'avais besoin de respirer. Pantelante, je m'appliquais à retrouver ce réflexe étrange d'inspirer et d'expirer. Je n'avais pas rouvert les yeux, des fois que cela ne soit pas réel, simplement pour me donner quelques secondes de plus d'extase. Bon sang, comment avait-je pu passer à côté de cela pendant si longtemps ? Pourquoi mon orgueil m'avait-il contraint à me refuser ce qui, visiblement, était bon pour moi ?
J'ouvris les yeux et ne trouvais rien à dire. Les yeux plantés dans ceux d'Aedan qui semblait hésiter légèrement, je cherchais des mots, mais c'était comme s'ils s'étaient envolés de mon esprit. Ne restait donc plus que les actes.

*Tant qu'à suivre ses envies...*

Sans réfléchir, je revins vers lui et l'embrassais. Mes mains agrippèrent sa nuque, la parcoururent, comme pour m'accrocher plus encore à lui tandis que je laissais aller ma fougue. Je ne me serais jamais cru capable de sauter ainsi sur qui que ce soit.

*Et j'avais bien tort !*

C'est inimaginable à quel point le simple fait d'assouvir ses envies peut faire du bien. Sans que cela ne prenne de sens, je pensais à Oscard Wilde, ce dandit qui avait dit que le meilleur moyen de se libérer de la tentation c'est d'y céder.
J'eus un mouvement pour chevaucher Aedan et me repris juste à temps. Réalisant enfin ce que je faisais, je me figeais, le souffle affolé, et le regardais droit dans les yeux, comme s'il pouvait m'expliquer ce qui venait de se passer.
Une chose était sûre : je ne pouvais pas me faire confiance !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Mer 2 Fév - 17:09


    Aedan avait hésité avant de le faire parce que cela impliquait un tas de chose et aussi con que cela puisse l’être il ne voulait pas être en couple et il ne voulait pas faire de peine à Isleen. Pourquoi? Parce qu’il la respectait, il était loin d’être un salaud et respectait les femmes et il se souvenait du nom de toutes ses conquêtes. Il n’en avait pas eu des centaines, mais disons qu’il n’était pas non plus le plus sage dans ce domaine. Il valait mieux ne pas s’étendre sur ce sujet qui était plutôt délicat. Une chose est certaine, c’est qu’il ne voulait pas se presser à se jeter dans une vie de couple pour un tas de raison qui lui était propre. Le problème c’est qu’il avait envie d’embrasser Isleen et peut-être même plus, mais il était bon dans le contrôle alors il n’allait pas non plus se jeter littéralement dessus.

    Le baiser commença, le premier de si longues années de connaissance. Un baiser quo commençait avec beaucoup de tendresses, sa langue qui venait caresser la sienne dans un ballet langoureux. Un baiser qui se rompit, un regard avec la jeune femme, il ne savait pas trop comment réagir ni même quoi lui dire. C’est rare qu’il ne savait pas comment agir, qu’il était incertain et c’est exactement ce qui était en train de se produire en ce moment, mais avant qu’il ne puisse dire quoique ce soit les lèvres de la demoiselle se posèrent une nouvelle fois contre les siennes. La main d’Aedan glissa de sa joue, jusqu’à son épaule, son dos pour terminer dans le creux de ses reins tirant son corps un peu plus contre le sien. Le baiser avait pris une autre allure, il était un peu plus vivace et envieux. Une nouvelle fois il caressait sa langue de la sienne, pas trop longtemps, juste le temps que le contact soit assez bon. Un baiser langoureux alors qu’il collait le corps d’Isleen contre le sien, l’envie montait dans son corps et ne voulait pas agir trop vite, mais en avait envie.

    C’était un vrai dilemme dans sa tête, il ne voulait pas la brusquer, il ne voulait pas lui faire de fausses idées, même s’il ressentait effectivement quelque chose pour elle, il ne serait pas prêt à dire qu’il est en couple. Aedan l’appréciait certes beaucoup plus que les autres femmes pour plusieurs raisons, il n’allait pas s’enticher d’une femme superficielle qui ne parle que de magasinage. Elle aimait un tas de choses qu’il aimait et ils avaient un tas de points communs. Ses lèvres finirent pas quittées les siennes pour venir glisser sur sa joue, sa mâchoire et venir s’échouer dans son cou.

    Ce sont des baisers emplis de désir qu’elle pouvait sentir dans son cou, des baisers sensuels et la pointe de sa langue qui venait titiller son cou. La chair qu’il mordait doucement entre ses dents, des baisers qui continuaient à évoluer contre sa peau. Si elle en avait pas envie, il ne doutait pas qu’elle allait le repousser alors autant tenter quelque chose. Il l’avait tellement tiré contre lui qu’elle se retrouvait presque assise sur ses jambes alors que ses lèvres continuaient de descendre dans son cou. Sa main restait posée contre son dos alors que leur corps était collé l’un contre l’autre. S’il s’était attendu à ce dénouement au début de la soirée, surement pas, mais maintenant il sentait l’envie qui commençait à faire bouillir son corps.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Mer 2 Fév - 17:24

*Il faut que je me reprenne ! Je ne peux pas laisses mes hormones décider pour moi !*

Non pas que je n'en avais pas envie, mais c'était là la clef de tous mes problèmes : l'envie et la rationalité. D'un point de vue rationnel, il ne fallait pas que je me laisse aller. Cela allait inévitablement tout compliquer entre nous, alors que les choses n'étaient déjà pas simples... Et puis, nous étions forcés de patrouiller ensemble, mieux valait ne pas laisser quelques pulsions nous déconcentrer. En clair : il fallait que le maîtrise mes envies.

Mais comment voulez-vous que je fasse quand Aedan m'embrassait avec une telle fougue ? Quand ses mains me collaient à lui ? Quand son corps se moulait contre le mien qui, en plus, n'était déjà pas très habillé et donc plus sensible. Quand ses mains descendaient lentement dans mon dos en embrasant chaque parcelle de mon corps ? Quand enfin, ses lèvres se glissaient dans mon ?

*Ah non ! Pas le cou ! Ca c'est loyal ça !*

J'avais toujours été particulièrement sensible à cet endroit là. Si je le laissais faire, j'allais perdre tout contrôle...

Comme si une aiguille invisible m'avait piquée, je sursautais brusquement. L'instant d'après, je me dégageais, doucement mais fermement, des bras d'Aedan et me relevais. Je fis quelques pas pour m'éloigner, comme si la distance entre nous suffirait à nous apaiser, et je lui tournais le dos. Quand je m'immobilisais, je réalisais que mes mains tremblaient et que j'étais compètement essouflée. Je me concentrais sur ma respiration et m'efforçais de retrouver mon calme. D'une voix tremblante, je murmurais.

_ Je suis désolée... Je ne sais pas ce qui m'a pris... Excuses-moi...

Le plus ironique c'est que je savais bien que le fait de lui avoir sauté dessus n'avait pas dû le déranger. C'était plutôt ma fuite soudaine qui le frustrait. Mais je voyais mal comment m'excuser pour cela....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Mer 2 Fév - 17:42

    Il n’avait pas réellement envie de se reprendre et il savait très bien qu’elle aussi, mais ils étaient tous les deux en train de foncer dans un mur. Une impasse et après ça allaient être encore plus complexes même si ce l’était déjà un peu trop. En temps normal, la situation aurait simplement évolué plus loin sans qu’ils ne se posent un tas de questions inutiles, mais là c’était toute autre chose. C’était clair qu’il avait envie de continuer et qu’elle aussi, mais en même temps, ce n’était peut-être pas la bonne chose à faire. Il ne savait plus rien du tout surtout quand elle venait tiquer afin de se retirer de cette étreinte un peu trop agréable et qui venait réveiller les sens de notre cher Aedan.

    Un raclement de gorge, un malaise, un froid, un vide, un n’importe qui venait tout juste de s’installer alors qu’il posait ses yeux sur elle. Il n’allait surement pas se fâcher pour ça, peut-être qu’elle en avait pas envie et qu’il s’était trompé dans ce qu’il avait pu voir. Surement pas, après tout, elle avait reprit un baiser et.. C’est juste qu’elle ne voulait pas que ça soit encore plus compliqué que ce ne l’était déjà. En fait, ça allait toujours l’être, pourquoi ce ne le serait pas, c’était simplement ainsi. Aedan aimait les femmes, ne voulait pas être en couple pour ne pas la blesser, il était attiré par elle et elle part lui, mais ne voulait pas céder à leurs obligations. Pourtant, tout était là et elle avait créé cette distance entre eux. Elle n’en voulait pas plus alors il allait simplement capituler, il n’allait pas se jeter sur elle et allait reprendre son calme et calmer ses ardeurs. Aedan se leva donc pour prendre sa tasse vide, un léger sourire sur ses lèvres alors qu’il tentait de se changer simplement les idée.

      «Ce n’est pas grave Isleen.»


    Que pouvait-on réellement répondre à un désolé, ce n’est pas ce que j’ai voulu faire, je me suis trompé? Il se dirigea donc simplement vers la cuisine afin de mettre sa tasse dans le lave-vaisselle et de se prendre un très grand verre d’eau froide. Il y avait tout de même se malaise qui subsistait en ce moment, il ne savait plus trop comment continuer la soirée et ne voyait pas d’autre moyen que de lui offrir s’allez se coucher.

      «De toute façon, il commence à être tard, nous serions peut-être mieux de nous couchés.»


    Un pas pour retourner dans le salon et de faire un signe vers elle, il voulait qu’elle le suive pour qu’il lui montre la chambre où elle allait dormir. Les deux chambres étaient à l’étage pas très loin d’une de l’autre et tout ce qu’il avait envie c’était qu’elle vienne dans sa propre chambre, mais il allait garder ça pour lui et ne pas lui en faire part. Aedan attendait donc qu’elle le suive question de lui montrer où elle allait dormir ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Jeu 3 Fév - 11:47

*Mais comment j'ai pu être aussi c***e ?!*

Bon, il est un temps pour tout. L'auto-flagellation mentale a ses limites et ce n'est de toute façon pas une réaction très productive. J'aurais toujours l'occasion de poursuivre quand je serais au calme, chez moi. Pour l'heure, il fallait avant tout minimiser les dégâts et tâcher de réparer les erreurs.
Aedan resta immobile un moment qui me parut interminable. Je l'entendais reprendre son souffle à mon exemple. Je n'avais pas pu ne pas sentir qu'il avait réagi à ce qui venait de se passer. Normal me direz vous. Flatteur ? Oui, aussi, je dois l'avouer, surtout quand on considère qu'en cet instant je ressemblais à un espèce de sac en chemise et drapé d'un plaid. Mais là n'était pas vraiment la question.
Alors que je cherchais désespérément quelque chose à dire, qui ne soit ni idiot ni aggaravnt pour la situation, il me devança, d'un ton que je parvins à déterminer. Je ne savais pas si, malgré ce qu'il affirma, il était en colère, déçu ou soulagé.

«Ce n’est pas grave Isleen.»

Que pouvait-il dire d'autre de toute façon ? S'énerver contre moi et me dire de ne plus jouer ainsi avec lui ? Je n'avais jamais eut la sensation de l'avoir jamais fait. Pas délibérément en tous les cas. Je ne suis pas une excellente manipulatrice. Quant à ce qui venait de se passait, je m'étais simplemement laissée dépasser puis je m'étais reprise, c'était tout.
Aedan se leva et je tendis l'oreille pour entendre ce qu'il faisait. Il marche jusqu'à la cuisine, y déposa une tasse, puis il revint légèrement dans ma direction. Pendant une seconde, mon coeur s'affola mais il ne s'approcha pas treop près, se contentant de se diriger vers le couloir. Quand il reprit la parole, je ne sais pas bien pourquoi, mais ça me fit mal.

«De toute façon, il commence à être tard, nous serions peut-être mieux de nous couchés.»

Sans réfléchir, je lui barrais la route avant qu'il ne s'engage vraiment dans le couloir. Il parut surprit et s'arrêta en me fixant d'un air incertain.

*Bien joué, maintenant il s'agit de trouver quoi dire !*

Il me fallut quelques secondes pendant lesquelles toutes sortes de réponses défilèrent dans mon esprit à la vitesse de la lumière. Néanmoins, aucune ne me convenait ! Il fallait pourtant répondre, aussi j'ouvris la bouche et les mots sortirent sans même que je les ais prévu.

_ Non, Aedan. On ne peut pas en rester là, affirmais-je avec conviction.

Il resta tout aussi incertain. Ca voulait tout dire et rien à la fois. Il y avait plusieurs façons d'interprêter ce que je venais de dire, c'est pourquoi je m'empressais de poursuivre, avant qu'il ne se fasse de fausses idées.

_ Je crois que c'est l'occasion de crever l'abcès. Cette situation était latente depuis le début. Je n'ai jamais osé t'en parler parce que tout est tellement compliqué. Du coup, je ne sais pas du tout ce que tu penses ou ce que tu ressens toi et là je n'en peux plus.

Oula, ça virait carrément psychothérapie de groupe. Le pauvre allait peut-être fuir en courant. Non pas qu'il soit le genre d'homme à ne pas assumer ses responsabilités, mais il n'aimait pas spécialement les prises de tête et là je lui en servais une des plus corsées sur un plateau d'argent.

_ Je n'exige rien, affirmais-je en me rendant compte que c'était maladroit de le formuler ainsi. Je veux dire, je ne demande rien, je voudrais juste savoir comment toi tu vois les choses de ton côté. Honnêtement, et tant pis si tu penses que ça peut me blesser, je préfère savoir.

Déterminée, je le fus jusqu'à ce' que le silence revienne et que je commence à mon tour à envisager de m'enfuir en courant....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   Jeu 3 Fév - 12:53

    Il aurait inconsciemment voulu que ça continue, mais en même temps c’était peut-être mieux ainsi, elle avait surement eu raison de bouger et en même temps. Il ne sait pas du tout, il ne se posait plus de question, ça n’avait pas été plus loin et c’était ainsi, que voulez-vous faire. Il avait fait quelque pas dans la cuisine pour revenir vers elle, sans vraiment s’approcher même si l’envie avait pu y être. Il voulait lui montrer sa chambre, enfin, la chambre où elle allait passer la nuit puisqu’elle n’allait surement pas la passer dans la sienne. Un mouvement pour se diriger vers le couloir puis les escaliers, mais la demoiselle vint de glisser devant lui pour lui barrer le passage. Qu’est-ce qu’elle était en train de fabriquer? Son regard se posa une nouvelle fois dans celui de la demoiselle, une pas de recule pour mettre une distance entre eux, pour être raisonnable.

    Elle dit une phrase qui le surprit particulièrement, elle voulait dire quoi par là, on pouvait en déduire un tas de choses. Aedan attendait donc simplement la suite, il voulait voir ce qu’elle allait lui dire et le sujet tourna vers quelque chose dont il n’avait strictement pas envie de parler. Ses yeux d’un bleu électrisant étaient posés dans ceux d’Isleen alors qu’il tentait de trouver les bons mots pour lui dire ce qu’il pensait de tout ça. Il n’avait pas réellement de bons mots, en fait ce n’était rien de négatif ou de grave juste un tas de choses qu’elle savait déjà de lui et qu’il n’allait que lui confirmer. L’envie de s’éclipser lui passa par la tête, mais il restait debout devant elle, à écouter ce qu’elle était en train de lui demander. Une main glissa simplement dans ses cheveux courts avant de retomber simplement le long de son corps. Il ne put pas s’empêcher d’émettre un soupire, pas parce que la situation l’ennuyait, mais parce qu’il n’avait pas réellement envie d’en parler, mais ils allaient devoir finir par le faire un jour ou l’autre et ce jour était aujourd’hui.

      «Je sais.»


    Il disait cela quand elle parlait de la situation latente et le fait que ce soit compliqué et tout le reste. Il en était conscient, mais il n’avait juste jamais parlé de cela, en fait, surement parce qu’il n’avait jamais eu de rapprochement entre eux. Il n’aurait peut-être pas dû l’embrasser, il ne sait plus trop quoi penser en ce moment, mais il savait qu’il devait lui répondre. Il n’allait surement pas la laisser là en plan.

      «Écoute Isleen. Je sais que la situation est complexe et surement que si ce n’était pas de notre statut ça ferait longtemps qu’il se passerait quelque chose entre nous. J’aime passer du temps avec toi, je te trouve hors du commun et c’est ce qui me plait, mais il y a un tas de choses qui viennent dans l’autre sens. Déjà notre écart d’âge, ensuite la pression que tout le monde nous pousse à ce qu’on soit ensemble. Ils veulent qu’on se marie et qu’on ait des enfants, disons que moi déjà là, ce n’est pas trop dans mes options. Ensuite tu sais comment je suis, enfin, disons que la vie de couple ne me presse pas plus qu’il le faut. Pas que je veuille coucher avec toutes les filles que je rencontre, loin de là, c’est juste que.»


    C’est difficile de trouver les bons mots pour dire ce qu’il tentait de lui dire et puis ce n’était pas la situation la plus agréable du monde non plus. La vie de couple lui faisait peur, il aimait les femmes, les séduire sans qu’il ne se passe réellement quelque chose. Puis toutes ses responsabilités qu’on a quand on est en couple, c’était trop, il n’avait pas envie de devoir rendre des comptes à quelqu’un.

      «Je ne suis pas prête à m’engager officiellement, surtout que c’est ce que tout le monde attend de nous.»


    Il y surement aussi le fait qu’elle doive lui donner des ordres quoique dans le groupe c’est surement lui qui avait le plus de liberté et il allait finir par se faire à cette idée de toute façon parce qu’il n’avait pas le choix. S’engager officiellement et non officiellement? Ça, c’était autre chose, elle lui plaisait et il voulait passer du temps en sa compagnie. On ne pouvait pas dire qu’il était amoureux d’elle, mais il l’aimait plus que les autres femmes, de toute façon l’amour se développe et nous n’en sommes pas là. Ce sera surement autre chose quand il sera question d’amour et qu’il ne pourrait plus se passer d’elle, si ce genre de chose arrive. Pour l’instant, on en est au début, tu me plais, je te plais, fréquentons-nous. Il ne voulait pas se jeter dans une relation parce que c’est ce que tout le monde attendait de lui, si ça allait trop vite, si c’était trop officiel, il allait finir par partir.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« Les apparences . . . »

MessageSujet: Re: Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et la soirée continue [Pv Isleen][18 ans et +]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La soirée continue sur les chapeaux de Roux {Florent
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Across™ - RPG :: All good things come to an end... :: Corbeille :: Archives-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
Forum Gratuit