AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Seconde rencontre, seconde surprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Seconde rencontre, seconde surprise   Dim 5 Sep - 19:59

SECONDE RENCONTRE, SECONDE SURPRISE



Kristina Wilson & Isleen McLean



Une belle journée s’annonçait. Je mettais levée aux petites heures du matin pour en profiter pour aller faire mon jogging le matin. Je me changeai en vêtement de sport sans faire de bruit puisque les autres membres de la famille dormaient. J’attachais mes cheveux en faisant un chignon à l’arrêt. Je pris mes clés, mon MP3 et sortit de la maison pour faire mon exercice du matin.

Je commençais à comprendre pourquoi j’étais aussi matinale. Avant de partir hier soir du zoo, j’étais dans le stationnement du personnel. Plusieurs avaient terminé leur travail. Isleen m’avait rejointe à ma voiture en me tendant un papier avant de repartir de son côté. Dans ma voiture, j’avais ouvert le morceau de papier : « Samedi, 11 h, Great Forest, près de la pancarte du site de camping. » Je devais la rejoindre là-bas. J’avais encore cinq heures devant moi.

J’allais courir dans mon quartier. Je crossais que quelques personnes avec leurs chiens où en faisant du sport comme moi. Je ne mettais pas sentit heureuse comme ça. À moins que ce soit la musique apaisante qu’il y eût sur mon MP3? Je rentrais chez moi après trente minutes de jogging pour aller tout de suite dans la douche et ensuite m’occupait de mes cheveux qui me prirent une heure en tout. Mes parents se levaient tranquillement. Je commençais à préparer le petit-déjeuner pour eux.

Assise à la table avec mes parents, je mangeais ma rôtie avec mon œuf et demanda.

— Est-ce que Millie dort encore?
— Quand je me suis levée, j’ai pris soin de fermer sa porte de chambre pour la laisser dormir encore un peu, déclara ma mère.
— Qu’est-ce qu’il y a? demanda mon père.
— J’ai un rendez-vous avec une autre femme-aigle à 11 heures, dis-je d’une traite. Nous nous sommes rencontrés au zoo, il y a une semaine, elle y travaille aussi. C’est la première que je rencontre en trois ans. Elle a une meute. Je vais en faire parti. Donc, cela se peut que j’aille à partir un peu plus souvent.
— Tu es une adulte, tu peux partir quand tu veux.
— Je sais Papa, je voulais simplement vous avertir. Je suis très contente de ne plus être seule.
— Je continue à prétendre que tu devrais en parler à ta sœur, disait ma mère. Tu n’aurais pas à lui mentir.
— Laisse-la faire ce choix, Claire.

Je me levais de table pour laisser mon assiette vide sur mon comptoir de la cuisine. J’allais prendre mon sac à dos que j’emmenais pour faire mes expéditions. Je mis du linge de rechange, mon MP3 dans une pochette caché avec mon cellulaire rechargé au max, un chandail plus chaud que je mis tout de suite.

— J’y vais, dis-je en sortant immédiatement.

J’entendais qu’à travers les fenêtres ouvertes ma mère qui protestait. Je devais être forte. Je me mis à marcher, marcher, marcher, marcher… Il était inutile de prendre la voiture, je devrais simplement marcher pour me rendre à destination. J’avais trois heures devant moi et je n’avais pas peur des heures de solitude avec moi-même et mon mp3 pour entendre de la superbe musique pour me détendre. Je respirais amplement l’air qui venait jusqu’à mes narines.

Après deux heures de marches, je m’arrêtais, j’étais arrivée à destination. Une pancarte : « Bienvenue aux campeurs » . Je m’assis sur un tronc d’arbre couché sur le sol et attendit Isleen qui m’avait donné rendez-vous. Nous irons sûrement dans des sentiers interdits au randonneur pour arriver à un lieu loin des touristes campeurs, là où nous pourrions libérer, sûrement, nos ailes sans aucun danger d’être vue. Je savourais ce moment en fredonnant la mélodie de la chanson : « Your Gardian Angel du groupe The Red Jumpsuit Apparatus. » Je faisais qu’attendre en faisant jouer cette chanson en boucle, en regardant les campeurs qui me dévisageaient ou ceux qui me demandait si j’avais besoin de quelques choses. J’avais hâte de revoir Isleen !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Sam 25 Sep - 18:06

Cette nuit-là, j'avais mal dormi.
C'était suffisamment rare pour que cela soit à remarquer. Je ne savais pas bien pourquoi. Le stress, les angoisses de la vie, mes responsabilités d'animorphe. Tout ?
Enfin, tout ça pour dire que dès six heures je m'étais levée. Comme à chaque fois que j'étais préoccupée, j'avais fait le ménage. Besoin compulsif de mettre de l'ordre à l'extérieur, comme si cela pouvait mettre de l'ordre à l'intérieur.
Mon loft n'était pas immense, mais il me semblait qu'il ne faisait que se salir. D'ordinaire, samedi matin était un matin ménage, mais je me levais rarement aussi tôt pour le faire ! Là, j'avais été au dela du raisonnable. J'avais naturellement balayé le sol, puis je l'avais lavé. J'avais ensuite nettoyé mes vitres, deux fois, jusqu'à ne plus voir de traces. Ensuite, j'avais récuré ma douche, tous les joints. Bien que fatiguée, j'avais ensuite nettoyé mes WC, puis ordonné mes étagères, remis de l'ordre dans mes cours de biologie animale, relu quelques notes de comportementalisme animal, trié et classé des papiers, Enfin, j'avais pris une douche, je m'étais coiffée, et puis j'avais eu l'idée...
Pourquoi perdre du temps à me maquiller, m'habiller et ainsi de suite si c'était pour me transformer ensuite ? Ouvrant grand mes fenêtres, ce que je pouvais me permettre étant donné que je vis au septième étage, je me déshabillais et me transformais.
J'avais choisi ce loft précisément pour cela : la hauteur. Il m'arrivait rarement de sortir ainsi sous ma forme animale, sauf quand j'étais pressée, ce qui n'était pas le cas ici présentement. Parfois, quand j'avais envie de voler, cela m'arrivait néanmoins. C'était dangereux, surtout en plein jour, mais j'habitais au dernier étage et aucun des immeubles environnant n'était aussi haut que le mien.
A mesure que je m'éloignais, je me fustigiais mentalement sur mon imprudence.

*Et ça se permet de donner des conseils ? Tu es la première à faire n'importe quoi, surtout ces derniers temps...*

Je le savais, mais c'était plus fort que moi.
Je volais une bonne quinzaine de minutes avant d'arriver au lieu de rendez-vous. Kristina était déjà là, ce qui m'aurait fait sourire si j'avais été humaine. Je poussais un léger cri et observais sa réaction. Alors seulement je réalisais que j'avais probablement fait une erreur.

*Bien joué Isleen, sauf que tu ne peux pas parler sous forme d'aigle, sauf si elle fait partie de ta meute, hors ce n'est pas certain qu'elle ait déjà pris sa décision !*

Un détail fort ennuyeux s'il s'avérait vrai...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Dim 26 Sep - 0:57

Je me levais de la pancarte de camping pour me dégourdir un peu les jambes. Je rangeais mon MP3 dans mon sac et commençait à regarder le ciel. Aucun nuage. C’était une très belle journée. J’étais très motivée à l’idée d’intégrer la meute d’Isleen. J’étais très heureuse et je ne pouvais pas m’empêcher de sourire. C’est alors que j’aperçus un petit point dans le ciel qui s’agrandissait. En plissant les yeux, j’aperçus un aigle. Elle était là. Elle était devant moi. Elle passait au dessus de moi, en haut des arbres et faisait des cercles dans le ciel. Je mis mon sac sur mon épaule et m’enfonçait de plus en plus dans la forêt. Il fallait que je trouve un endroit à l’écart des autres. Loin des campeurs pour cacher mon sac. Elle me suivait du haut, je pouvais la voir, un aigle aux plumes un peu rouge. Je vis un coin assez feuillu. Il n’y avait personne. Je regardais alentour de moi, il y avait une place à découvert où je pourrais m’envoler. Je me cachais dans entre les branches des arbres feuillus et me déshabilla. Je pris mon élan vers la partie plus ouverte et me transforma sans perdre de temps. Je battais des ailes fortement pour monter en altitude et pouvoir retrouver l’autre aigle. Le vent qui traversait mes plumes… Dieu sait que j’aimais cette sensation. J’émis un cri pour pouvoir orienter l’aigle dans ma direction, je souriais intérieurement.

*Je suis trop prévoyante avec mes vêtements de rechange*, me dis-je à moi même.

Je ne savais pas tout des aigles. J’ignorais certaines choses. Ma grand-mère était une solitaire. Moi. J’allais changer la tradition. Je voulais être avec Isleen. Je ne voulais plus être seule. Je voulais être entouré d’une meute et avec qui je pourrais avoir du soutien.


H-RPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Dim 26 Sep - 9:14

Spoiler:
 

Elle me repéra presqu'immédiatement. Voilà qui faisait un excellent point pour elle.
Je n'avais pas consciemment décidé de lui faire passer une sorte de test, mais à présent l'idée faisait son petit bonhomme de chemin dans mon esprit. Il s'agissait plutôt pour moi d'évaluer ses points forts et ses points faibles, pour ainsi mettre en place une programmation de l'apprentissage à venir.
Il n'y avait aucun jugement dans ce qui allait suivre.
J'étais la mieux placée pour savoir qu'on apprend à voler en suivant son instinct, mais que cedit instinct ne peut se manifester que lorsqu'on l'écoute. Pendant les premiers mois qui avaient suivis ma transformation, j'avais été beaucoup trop effrayée pour laisser mon instinct prendre le dessus. J'avais un peu honte à le reconnaître à présent, mais je crois que j'avais eu peur de devenir une bête plutôt qu'une femme. Cela m'avait considérablement ralenti et m'aurait probablement handicapé plus lourdement si Aedan n'avait pas eu la patience de m'expliquer, encore et encore, les techniques de vol, et surtout s'il ne m'avait pas rassuré sur ce que nous sommes.
Etant donné cet état de fait, Kristina pouvait au choix être soit parfaitement novice soit parfaitement expérimentée. Je ne savais pas vraiment comment elle prenait sa condition d'animorphe, puisque c'était là le sujet peut-être le plus personnel pour nous autres.
Rien qu'au décollage, je me dis qu'elle ne se débrouillait pas se mal.

J'aimais à comparer les formes humaines et animales, ce qui peut sembler un peu stupide quand on considère que les deux n'ont rien à voir. Kristina, la brune, avait un pelage brun, avec un joli panel de nuances assorties. Le brun est la couleur normale pour nous autres, peu divergeaient (soit moi-même et Aedan pour le moment).
Au début, j'avais cru que notre plumage dépendait de notre chevelure, puisqu'Aedan tirait plus sur le noir et que j'avais clairement des plumes rousses. Mais l'arrivée des autres membres m'en avait dissuadé, c'était sans rapport ; une étrangeté de plus à mettre pour mon compte.
Le seul élément qui puisse vous aiguiller, c'est la taille de l'aigle : s'il est petit c'est que c'est un mâle, sinon, c'est une femme. Mais moi, je reconnaissais toujours les aigles. Je crois que c'était dû à mes capacités non-naturelles. Je captais l'aura des aigles, et mon esprit l'associait à celle des humains. Nous ne divergeons pas vraiment quand nous sommes sous forme volatiles. Quelques sentiments et traits de caractère sont accentués, l'instinct s'impose aussi, mais au fond nous restons les mêmes, c'est pour ça que j'aurais pu reconnaître Kristina même si je n'avais pas rendez-vous avec elle.

*Je suis trop prévoyante avec mes vêtements de rechange*

J'eus un raté dans mon vol. C'était presque impossible ! Mais si, je l'entendais ! Elle avait donc bel et bien décidé de rejoindre mon clan ! Voilà qui allait me simplifier la vie. J'allais lui parler puis je me posais la question de savoir si elle connaissait nos petites aptitudes mentales.
Préférant jouer la prudence, j'attendis qu'elle soit suffisamment en hauteur et bien installé dans un vol planer peu fatiguant pour me mettre à sa hauteur et tenter l'expérience. Je n'aurais pas voulu qu'elle s'écrase !

*Je dirais plutôt que pour le coup c'est moi qui me suis montré un peu impulsive.*

J'aurais voulu lui faire un petit sourire, mais c'était naturellement impossible pour le moment. A défaut, j'observais très attentivement sa réaction. Impossible qu'elle ne reconnaisse pas ma voix mentale, puisqu'elle avait les mêmes accents que celle humaine. Or, nous avions discuté longuement ensemble, aussi : elle ferait nécessairement le lien avec cette voix dans sa tête. Mais si elle n'avait aucun indice sur l'existence de cette faculté... Ca promettait un sacré choc !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Dim 26 Sep - 15:11

Je volais à ses côtés. C’était comme un rêve qui était en train de se réaliser. Voler en duo. J’avais rêvé rencontrer une autre personne de ma race et voilà qu’elle était maintenant prêt de moi. Nous montions un peu plus haut dans le ciel et nous nous mettions à planer. C’était un réel bonheur. Je laissais ma pensée voler. Seulement voler seule était une chose incroyable, mais là… Je divaguais encore dans ma pensée.

*Je dirais plutôt que pour le coup c'est moi qui me suis montrée un peu impulsive.*

Cette voix. Je l’avais entendu. Pourtant, on ne pouvait pas parler lorsque nous étions animales. C’était Isleen. Avais-je halluciné où elle m’avait vraiment parlé? Je ne comprenais pas tellement ce qui était en train de se passer. Nous venons de frapper un mouvement du vent plus brusque qui me fit perdre un peu le contrôle. Je n’avais jamais perdu le contrôle avant, jamais, mais cette situation m’avait un peu prise de cours.

J’émis un cri dans sa direction, en me disant très bien qu’elle ne comprendrait pas le langage des aigles.

* Je t’ai entendu dans ma tête, est-ce possible? *

Je n’en revenais même pas que je fasse cet essaie. Ma grand-mère ne m’avait jamais parlé de cette faculté. Jamais. À moins d’avoirs zappez un détail, mais je ne crois pas l’avoir entendu me dire que nous pouvions entendre les autres dans notre tête.

Je ne savais pas comment le prendre… comme une intrusion dans mes pensées secrètes ou une bonne chose. J’espérais simplement que les pensées ne seraient pas dévoilées. Je voulais être forte pour cela. Il y avait des choses que je ne voulais pas dévoilées, surtout concernant ma sœur. Je voulais que cela reste caché que personne ne sache et que personne n’entre dans ma tête pour me les arracher, surtout pas Isleen. Notre amitié était que très récente, mais je ne voulais pas perdre la seule personne… la personne que j’avais attendue depuis trois années entières.

J’essayais de ne plus y penser pour le moment. Je regardais droit devant moi, scrutant le paysage pour retrouver ma sérénité. Me retrouver dans cette histoire et aussi retrouver le bonheur de voler, et non pas, de penser à des choses désagréables.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Lun 4 Oct - 12:36

Il y eut des ratés dans son vol pourtant jusque là très régulier, c'est ce qui me fit comprendre que je l'avais surpris.

*Super, j'adooore expliquer les byzareries de notre espèce !*

J'eus un soupir mental tout en lui laissant le temps de rétablir son vol et d'encaisser la nouvelle, ou au moins de la comprendre. Elle n'en saisirait véritablement les conséquences qu'avec le temps. Lorsque sa voix mentale retentit, elle était perplexe, hésitante, quoi de plus normal après tout !

* Je t’ai entendu dans ma tête, est-ce possible?*

Je volais toujours avec elle mais je notais qu'elle regardait droit devant elle, pour éviter de croiser mon regard. Je pouvais la comprendre. La première fois qu'Aedan s'était glissé dans ma tête, je m'étais sentie envahie, étouffée. Cela m'avait complètement affolée, avant que je comprenne que je pouvais l'empêcher d'entrer. Cela m'avait infiniment soulagée...

* Oui c'est possible. Ca nous permet de communiquer sous forme animale. Mais ne panique pas, tu peux m'empêcher d'entendre tes pensées si tu le souhaites, je t'expliquerais comment faire.*

Je la regardais toujours, mais elle ne semblait pas suffisamment rassurée pour me regarder à nouveau. Je sentais filtrer sous mes plumes son angoisse profonde, ainsi que son malaise. Si je les avais eu, j'aurais serré les dents pour encaisser toutes ces émotions. J'avais de plus en plus de mal avec cette capacité. Non seulement je violais ses pensées, mais en plus je violais ses émotions, ce qui est encore pire, puisqu'il n'y a rien de calculé ou planifié dans une émotion. Personne ne pouvait tricher avec moi, ce qui pouvait être utile, mais qui me semblait surtout déplacé. Pourquoi avait-il fallu que cela tombe sur moi ?

* Je ne savais pas si tu le savais ou non, j'avais complètement oublié de t'en parler. Je suis désolée de t'avoir prise au dépourvu. Ca va aller, tu digères ?*

Je lui laissais le temps dont elle avait besoin. Nous n'étions pas pressées de toute façon. Je préfèrais enchaîner, justufier, comme si j'étais responsable des choses, ce qui était absurde, mais je n'y pouvais rien.

* C'est très utile quand nous chassons, voir même vital. Nous pouvons nous coordonner ou nous mettre en garde les uns les autres tout en gardant l'effet de surprise par rapports aux vampires ou aux lycans.*

Ma mention de la chasse provoqua une nouvelle vague de malaise chez elle.

*Mais ne t'inquiète pas pour ça, je ne compte pas te demander de chasser avec nous pour le moment. De toute façon, je ne te contraindrais pas à le faire... Nous en reparlerons en temps voulu.*

Je tus ma voix mentale pour ajouter à mon intention.

*Il faudra aussi que je lui parle de mon pouvoir d'Alpha qui sert précisément à lui donner des ordres...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Sam 9 Oct - 14:36

*Oui c'est possible. Ça nous permet de communiquer sous forme animale. Mais ne panique pas, tu peux m'empêcher d'entendre tes pensées si tu le souhaites, je t'expliquerais comment faire.*

Un grand soulagement m’envahissait. Le fait de bloquer certaines pensées me rendait très heureuse. C’était assez bizarre de lui parler via la pensée en étant animal. Je rectifiais mon vol. Trois à quatre battements d’ailes supplémentaires. J’étais du genre à regarder droit devant moi. Je ne voyais pas l’intérêt de regarder toujours de gauche à droite.

*Je ne savais pas si tu le savais ou non, j'avais complètement oublié de t'en parler. Je suis désolée de t'avoir prise au dépourvu. Ça va aller, tu digères? *

*Donc si je comprends bien. Nous pouvons discuter par la pensée en aigle dans la meute, mais pas quand nous avons notre forme humaine? *

Mon résonnement s’était retourné en question. Je ne savais pas comment l’expliquer, mais je me disais que je pouvais parler librement à Isleen. Je savais qu’elle me répondrait quoi que je lui demande.

*C'est très utile quand nous chassons, voire même vital. Nous pouvons nous coordonner ou nous mettre en garde les uns les autres tout en gardant l'effet de surprise par rapport aux vampires ou aux lycans.*

Un petit malaise se perçut dans mon vol et sûrement dans mes pensées. Je n’avais jamais chassé. Je ne voulais pas le faire. Si je me situais dans un film, je dirais que je suis l’éclaireur, mais pas un chasseur. Plusieurs choses se bousculaient dans ma tête et j’essayais de les effacer de ma pensée. Je ne voulais pas que cette perturbation paraisse, mais c’était déjà trop tard.

*Mais ne t'inquiète pas pour ça, je ne compte pas te demander de chasser avec nous pour le moment. De toute façon, je ne te contraindrais pas à le faire... Nous en reparlerons en temps voulu.*

Je n’aimais pas son « pour le moment ». Si elle me demandait de chasser un lycan de bien ou un vampire qui protège les humains, je sais que ça existe, j’abandonnerais la meute. Je crois même que je pourrais abandonner la meute pour redevenir solitaire. Je chassais à nouveau cette pensée que je voulais garder pour moi. J’étais bien mystérieuse… je sais, le mystère et moi, nous faisons qu’un.

*Comment qu’on fait pour repousser une pensée pour ne pas que les autres soient au courant? *

C’était mon but premier. Je voulais demeurer mystérieuse à tous les autres. Surtout que je ne savais pas comment réagit Isleen contre les vampires et les lycans, donc je voulais prendre mes précautions tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Jeu 14 Oct - 9:51

HRPG : A nouveau désolée pour mon retard.

*Donc si je comprends bien. Nous pouvons discuter par la pensée en aigle dans la meute, mais pas quand nous avons notre forme humaine? *

J'aurais souris si j'avais pu. Je me retrouvais tout à fait dans ce questionnement. Quand j'étais devenue aigle, je m'étais posée mille et une questions. J'avais tout fait pour y répondre, en lisant toutes les légendes, tout ce qui avait trait à notre clan, et j'avais passé des heures aurpsè de ma grand-mère pour écouter ses histoires. J'avais également prêter attention aux observations d'Aedan.

*C'est ça ! Si tu es dans la meute, tu peux communiquer, mais sinon c'est impossible. Ca tient d'un choix personnel en fait, si tu ne choisis pas consciemment d'appartenir à la meute, tu ne peux pas entendre leurs pensées. De même, si tu décides un jour de quitter la meute, tu cesseras de les entendre.*

Mais ne parlons pas des sujets qui fâchent ! Pourquoi voudrait-elle déjà partir ? Je ne lui avais encore rien dis de la chasse ou du pouvoir d'Alpha. Elle posa ensuite la question logique et cruciale que j'attendais.

*Comment qu’on fait pour repousser une pensée pour ne pas que les autres soient au courant? *

Je m'y attendais mais ce n'en était pas moins délicat. Avant toute chose, je suggérais une idée pratique.

*Ca ne te dirait pas qu'on se pose ? On va se fatiguer pour rien.*

Sans attendre, je choisis un arbre particulièrement haut et solide qui nous ferait un promontoir parfait. Une fois installée et imitée par Kristina, je pris une profonde inspiration.

* C'est un peu compliqué à expliquer. En fait, il faut le sentir. Personnellement, je me concentre sur moi, je me dis que cette pensée n'est que pour moi, je ne pense qu'à moi. Enfin, c'est comme ça que j'ai fais la première fois. Ensuite, c'est une habitude à prendre et tu verras que c'est plutôt simple. Il faut prendre le coup tout simplement.*

J'avais bien conscience de ne pas l'aider beaucoup mais je pouvais difficilement faire mieux. A défaut, je pouvais toujours lui préciser.

*Saches en tous les cas que je ne peux pas "violer" tes pensées sur tu ne m'y laisses pas accès. C'est toi qui a le contrôle absolu sur ça, que ce soit pour moi ou pour n'importe quel autre aigle de la meute. *

C'était forcément rassurant pour elle.
Pour lui laisser encaisser, je me mis à contempler les paysages alentours, par réflexe. Il n'aurait plus manqué qu'un vampire nous repère ! J'avais pris l'habitude d'être vigilante en permanence, sous une forme ou l'autre, c'était plus fort que moi ! Mon esprit de chevalier sur son cheval blanc en quelques sortes, sauf que j'étais une femme et que je n'avais pas besoin de cheval puisque je me déplaçais dix fois plus vite !
Reposant mon regard du Kristina, j'essayais de jauger sa réaction et sa capacité à encaisser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Mer 20 Oct - 23:26

J’esquissais d’un petit mouvement de tête, signe que j’avais compris. Ainsi donc, c’était simplement quand nous étions dans la meute que nous pouvions discuter entre nous. J’étais bien d’accord avec cette particularité d’aigle. Cela était dommage que ma grand-mère n’ait pas connu cela. Peut-être qu’elle ne m’avait rien dit encore, peut-être qu’elle avait un ou deux secrets à propos des aigles qu’elle a gardés pour elle. Je n’étais sûre de rien. Cela faisait longtemps que je n’étais pas allée la voir, c’était le temps pour que j’aille lui faire une petite visite.

Par la suite, Isleen me demandait si je voulais qu’on se pose pour discuter sans trop nous fatiguer. Je ne disais rien à cette remarque et je faisais que la suivre. Je sentais une petite fatigue dans mes ailes c’était bien vrai. Cela ne pouvait pas nous faire de mal de nous reposé un peu sur le haut d’une branche. Ralentissant mon allure, je m’accrochais à une grande branche, assez solide pour me supporter. Je me mis en équilibre et ma queue bougeait sans arrêt. Il était vrai que je me posais rarement sur le haut d’un arbre. Quand je me transformais, c’était pour voler, sentir le vent passer à travers mes plumes, mais là c’était différent, c’était une nouvelle rencontre avec Isleen. J’avais des questions, mais je crois que je vais le savoir au fur et à mesure. Je regardais Isleen qui était à une branche près de moi. Je la voyais qui se gonflait l’abdomen et ensuite elle enchaîna avec ma question que je lui avais posée plus tôt, comment nous pouvions bloquer les pensées. Cette fameuse question qui me trottait dans la tête, elle était très importante pour moi.

*C'est un peu compliqué à expliquer. En fait, il faut le sentir. Personnellement, je me concentre sur moi, je me dis que cette pensée n'est que pour moi, je ne pense qu'à moi. Enfin, c'est comme ça que j'ai fait la première fois. Ensuite, c'est une habitude à prendre et tu verras que c'est plutôt simple. Il faut prendre le coup tout simplement.*

Ce n’était pas tellement clair. Je ne comprenais pas tellement, mais avec ce qu’elle avait ajouté c’était encore plus précis.

*Saches en tous les cas que je ne peux pas « violer » tes pensées sur tu ne m'y laisses pas accès. C'est toi qui a le contrôle absolu sur ça, que ce soit pour moi ou pour n'importe quel autre aigle de la meute.*

Je penchais la tête. Je ne réagissais pas en bien. En fait, rien ne paraissait dans mon visage d’aile, mais il y avait une quelconque joie que je ne pouvais pas empêcher de ressentir. Le fait de ne pas être « violé » dans sa tête était une chose qui me rendait heureuse.

*J’aimerais… j’aimerais savoir qui tu es Isleen. À notre première rencontre, j’ai parlé beaucoup de moi et c’était un peu normal, mais je crois bien que nous avions parlé très peu de toi et des autres membres de la meute. Je suis très curieuse, j’aimerais pouvoir les reconnaître si je le croise dans la rue, j’aimerais savoir comment tu as appris que tu étais animorphe.*

Les rayons de soleil traversaient les nuages pour briller sur nos plumages. J’aimais bien connaître plus en profondeur les personnes qui m’entouraient c’était un genre de curiosité de ma part et aussi de la sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Lun 25 Oct - 12:05

Le coucher du soleil.
S'il est un instant magique dans une journée c'est bien celui-là. Lorsque le ciel se teinte couleure feu et que la lumière se tamise. L'incertitude s'installe, jour ou nuit. Le basculement de l'un vers l'autre ou de l'autre vers l'un est tout simplement... Magique.
Apaisant.

Enfin en temps normal, parce que là je dois avouer que l'apaisement était tout aussi tamisé que les rayons du soleil qui s'éteignaient.
Les aigles ne baillent pas, c'est un détail intéressant que j'avais remarqué un soir comme celui-ci, quand la fatigue m'avait saisie. Nous sommes des animaux diurnes, dès que le soleil a disparu, nous voyons mal et nous sommes fatigués. Enfin, pour l'heure, j'avais encore une certaine marge de manoeuvre, le coucher de soleil ne faisait que s'amorcer, seulement mes yeux aiguisés le percevaient déjà.

*J’aimerais… j’aimerais savoir qui tu es Isleen. À notre première rencontre, j’ai parlé beaucoup de moi et c’était un peu normal, mais je crois bien que nous avions parlé très peu de toi et des autres membres de la meute. Je suis très curieuse, j’aimerais pouvoir les reconnaître si je le croise dans la rue, j’aimerais savoir comment tu as appris que tu étais animorphe.*

Je lui lançais un regard avant de fixer l'horizon à nouveau. C'était prévisible, néanmoins cela me prit au dépourvu. J'hésitais une demie-seconde puis me lançais, sans réfléchir.

* Qui je suis ? C'est plutôt dur à dire, je pense que c'est à toi de te faire ta propre opinion ! Quant à ceux de la meute, je te les présenterais à l'occasion, ne t'inquiètes pas.*

Bien que je doutais de quand précisément. Mes rapports avec Aedan... demeuraient ce qu'ils étaient et les autres avaient une forte tendance démissionnaire qui me désolait tout autant qu'elle me faisait me remettre en question. Etais-je seulement un chef compétent ? Permettez-moi d'en douter.

*Pour ce qui est de ma première transformation, c'est une histoire assez incroyable ! En fait, je bossais au zoo d'Edimbourg et je me suis retrouvée avec une lionne qui mettait bas. Un des petits était en détresse et j'ai fait la chose la plus stupide de ma vie : je suis entrée dans la cage. De là, j'ai réussi à réanimer le petit mais je me suis aussi retrouvée face à la lionne qui n'était pas très contente.*

J'eus une sorte de sourire mental en y repensant. Je n'avais jamais eu aussi peur de ma vie.

* Les lionnes ont un instinct maternel incroyable, alors forcément mon instrusion lui a déplu. Quand je me suis retrouvée nez à nez avec elle, j'ai cru que ma dernière heure éttait arrivée, surtout quand j'ai senti une douleur incroyable me traverser le corps. Quelques minutes plus tard, j'étais un aigle et la lionne s'est retranchée dans un coin. Il m'a fallu plus d'une heure pour me calmer suffisamment et reprendre forme humaine. Heureusement pour moi, c'était la nuit et personne ne m'a vu.*

J'eus un temps de silence pour penser une fois de plus à ce qui aurait pu se passer si jamais cela c'était produit en plein jour. J'eus un frisson. Parfois, je me disais que les choses arrivent pour une raison précise, et que cela n'aurait pu se passer autrement.

* Ensuite, j'ai passé une semaine à me demander si je n'étais pas dingue, ou morte, et puis je suis rentrée chez moi et là ma grand-mère a compris et m'a tout expliquer. Pas besoin de te décrire la stupeur je pense.*

Je lui fis un clin d'oeil.

*J'ai eu de la chance parce que je n'étais pas la première. Aedan, un homme de ma vallée, était déjà transformé. Il m'a appris à voler et m'a guidé dans les premiers temps. Il fait partie de la meute à présent, mais disons que nous sommes... Euh... Disons qu'il a mis quelques distances entre nous pour le moment, mais c'est sans rapport.*

Là j'avais gagné, non seulement je faisais une disgression mais en plus elle était plus que pénible...

*Oh et puis mince, tu le sauras bien assez tôt. En fait, chez les Aigles, normalement l'Alpha, c'est à dire le chef de clan, est une femme et elle est censée être en couple avec un autre aigle. Logiquement donc, je devrais être avec Aedan. C'est vrai qu'il est bel homme, et qu'on s'entend bien, mais bon... Enfin c'est compliqué, du coup, il s'est absenté pour le moment.*

Là je lui livrais carrément le néant de ma vie sentimentale, aussi je repris.

*Excuses-moi, tu m'as demandé de te raconter ma transformation, pas ma vie complète ! Mais c'est justement ça tout le problème : tout est imbriqué l'un dans l'autre !*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Mer 3 Nov - 15:57

Elle avait sans doute raison, je devais me forger ma propre opinion sur elle et les autres, mais je ne pouvais me résoudre à ce genre de réponse. J’avais envie de savoir qui était Isleen et les autre. Je voulais faire partie de sa meute, une part entière de sa meute. Elle m’expliquait alors sa transformation. Je vus le contraste, moi c’était dans une promenade où il n’y avait personne et elle, elle était devant un animal protecteur de ses petits. L’instinct maternel, j’aurais réagi pareille si j’étais une lionne avec mes petits. C’est fou comment l’on peut être protectrice avec les êtres qui nous son chers; mes parents, Millie… Christopher… J’eus une pensée pour elle. J’écoutais son histoire avec un très grand intérêt.

*Ensuite, j'ai passé une semaine à me demander si je n'étais pas dingue, ou morte, et puis je suis rentrée chez moi et là ma grand-mère a compris et m'a tout expliqué. Pas besoin de te décrire la stupeur, je pense.*

* Les grands-mères ont donc joué un très grand rôle pour nous deux.* lui fis-je remarquer.

Je la voyais un peu distante dans les dernières phrases. Quelques choses lui trottaient dans la tête…

*Oh et puis mince, tu le sauras bien assez tôt. En fait, chez les Aigles, normalement l'Alpha, c'est-à-dire le chef de clan, est une femme et elle est censée être en couple avec un autre aigle. Logiquement donc, je devrais être avec Aedan. C'est vrai qu'il est bel homme, et qu'on s'entend bien, mais bon... Enfin, c'est compliqué, du coup, il s'est absenté pour le moment.*

Je sentis comme un malaise dans les pensées qu’elle me partageait. Cela ne doit pas toujours être évident de diriger.

*Excuse-moi, tu m'as demandé de te raconter ma transformation, pas ma vie complète! Mais c'est justement ça tout le problème : tout est imbriqué l'un dans l'autre!*

*Non, ne t’excuse pas. J’adore les histoires.*

Je réfléchissais à ce qu’elle me disait…

*Mais pourquoi c’est forcé que ce soit ce Aedan? Tu ne peux pas en choisir un autre, qui serait plus présent pour toi? Je sais que les animorphes ça ne court pas les rues, le ciel dans notre cas, mais… il va sûrement en avoir un pour toi un jour qui va se pointer. Si ce Aedan était vraiment amoureux de toi, il serait prêt de toi, il ne s’enfuirait pas comme ça…*

Cela était sorti d’une traite. Je n’avais pas beaucoup de connaissance en amour, mais je savais que l’amour est compliqué, mais que par amour, on pouvait bien faire des concessions pour être avec la personne que l’on aime.

Plus le temps défilait, aucune réponse, et plus j’avais de la difficulté à garder un certain confort. Il était temps que je me retransforme en humaine bientôt. Je ne pouvais pas rester des heures et des heures en cette forme. Je commençais à le sentir en moi. Même si le coucher du soleil était magnifique, je ne pouvais rester ainsi sous ma forme animale.

*Il se fait tard. C’est la première fois que je reste en ma forme animale aussi longtemps. Si ça ne te dérange pas… j’aimerais retrouver forme humaine. Ma grand-mère m’a raconté que si on restait trop longtemps ainsi, l’animal reprenait le dessus et je serais coincée dans cette forme. Je ne sais pas si c’est un mythe ou une réalité, mais je ne veux pas le tenter aujourd’hui.*

Je m’envolais de ma branche en quête de l’endroit où j’avais laissé mon sac de linges. J’avais l’intention redescendre la montagne à pied et non avec mes ailes. Soudain, je réalisais mes mots sur ce que je venais de dire à Isleen.

*Tu sais, Isleen, je ne voulais pas te blesser, tout à l’heure. Je te disais simplement ma façon de penser. Ça aurait pu paraître un peu cru, mais… c’est ce que je pense.*

Je planais quelques instants. Je sentais Isleen qui était pas loin derrière. Je m’aperçus où était mon sac, près de ce sapin, caché entre les fougères.

*Isleen… j’aimerais que tu m’accompagnes quelque part. Tu fais à peu près ma taille, j’ai un jogging de rechange et un chandail en double.*

Je voulais lui présenter une personne qui s’y connaissait mieux que personne les aigles. Je voulais lui présenter une personne qui m’était très chère et qui m’avait guidée toutes ses années d’animorphe. Isleen avait le choix et le droit de refuser. Le soleil était prêt a ce couché et bientôt nous serons dans la noirceur et déjà que je n’aime pas me promener le soir… je devais partir vite de la montagne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Dim 7 Nov - 11:20

* Les grands-mères ont donc joué un très grand rôle pour nous deux.*

C'était un constat réaliste, certes, mais un peu étrange. Déjà parce que nous n'étions pas dans des sociétés matriarcales, donc ce n'aurait pas dû être le cas. Mais pour les Aigles, la donne était différente. Ensuite parce que mes rapport avec ma grand-mère étaient quelque peu compliqués. C'était du "je t'aime moi non plus". Pendant un temps, assez court certes, mais existant, je lui en avais voulu d'être ce que je suis, et elle ne m'avait jamais pardonné le fait de n'avoir pas immédiatement accepter ma condition. Pour elle, c'était indigne d'une Alpha...
Bref les réunions de familles étaient présentement... Très espacées !

*Non, ne t’excuse pas. J’adore les histoires. Mais pourquoi c’est forcé que ce soit ce Aedan? Tu ne peux pas en choisir un autre, qui serait plus présent pour toi? Je sais que les animorphes ça ne court pas les rues, le ciel dans notre cas, mais… il va sûrement en avoir un pour toi un jour qui va se pointer. Si ce Aedan était vraiment amoureux de toi, il serait prêt de toi, il ne s’enfuirait pas comme ça…*

Là j'en restais complètement bouche-bée. M'étais-je donc si mal exprimée qu'elle ait cru que j'étais désespérée de trouver qui que ce soit d'autres ? Visiblement oui. J'en aurais presque ri s'il ne s'était agi d'Aedan et de moi, et de tout le marasme qui s'en était suivi. Un autre point de désaccord entre ma grand-mère et moi qui m'avait, à l'occasion d'une discution sur le sujet, avoué qu'elle avait toujours cruellement de ne connaître son Alpha-Ame-Soeur ou je ne sais pas bien quoi. Cela m'avait beaucoup attristé quand j'avais pensé à feu mon grand père. Elle ne l'avait jamais véritablement aimé, elle ne l'avait choisit que par dépit...

*oh lala j'aurais mieux fait de me taire moi !* songeai-je pour mon humble personne.


*Il se fait tard. C’est la première fois que je reste en ma forme animale aussi longtemps. Si ça ne te dérange pas… j’aimerais retrouver forme humaine. Ma grand-mère m’a raconté que si on restait trop longtemps ainsi, l’animal reprenait le dessus et je serais coincée dans cette forme. Je ne sais pas si c’est un mythe ou une réalité, mais je ne veux pas le tenter aujourd’hui.*

Kristina me sauva de mes sombres pensées et je lui répondis en espérant que ma voix mentale ne trahirait pas la claque magistrale qu'elle venait de m'infliger involontairement.

*Non ce n'est pas un mythe, ma grand-mère l'a vu et ce n'est pas très tentant en effet.*

*Quoique cela règlerait une bonne partie de mes problèmes...*

Elle reprit le sujet précédent, pour s'excuser. Ainsi, ma réaction n'avait pas dû passer inaperçue...

*Tu sais, Isleen, je ne voulais pas te blesser, tout à l’heure. Je te disais simplement ma façon de penser. Ça aurait pu paraître un peu cru, mais… c’est ce que je pense.*

Je me repris mentalement avant de répondre.

*Ce n'est pas ça Kristina. Tu ne m'as pas blessée, enfin pas délibérément, c'est moi qui me suis mal exprimée.*

J'eus un temps d'arrêt le temps de rassembler mes pensées.

*En fait, le couple Alpha est un mythe lui aussi. Ma grand-mère a passé sa vie à en rêver en vain. C'est quelque chose de très rare et qui n'arrive qu'à certaines générations sans qu'il soit précisé pourquoi. Si tu n'es pas l'Alpha et si ça ne t'arrive pas tu es libre d'aimer qui tu veux, mais le cas contraire eh bien... Tu es censé aimer ton binôme Alpha.*

Compliqué, tordu, oui je sais.

*Avec Aedan, ça a été compliqué dès le début parce que la première fois que nous nous sommes vus il y a eu cette connection étrange. Je ne peux pas te l'expliquer, c'est apparu comme une évidence, et d'après les mythes ça aurait dû l'être. Sauf qu'Aedan est ce qu'il est et moi aussi. Je n'aime pas trop l'idée qu'on décide pour moi ce que je dois vivre ou non, tu vois, même si il est clair que je suis attirée par lui. Mais je veux être certaine que ce soit pour les bonnes raisons.*

*Ce que je ne saurais probablement jamais...*

*Quant à Aedan... Il n'est pas macho, du tout. Mais il a été le premier transformé et il m'a tout appris. Il a un peu de mal avec l'idée de devoir être à mes ordres et il est un peu aussi paumé que moi sur tout le côté "vous êtes des âmes soeurs", c'est pour ça qu'il a pris du recul, la situation n'était plus vivable.*

J'étendis mes ailes histoire de ne pas qu'elle s'engourdissent.

*Toi qui aime les histoires tu as dû être servie ! Désolée à nouveau, c'est là un point sur lequel je peux difficilement parler, ou du moins à très peu de personnes. Je crois que j'ai profité de l'occasion.*

Je lui aurais souri si j'avais pu. Elle poursuivit en me proposant quelque chose qui me surprit.

*Isleen… j’aimerais que tu m’accompagnes quelque part. Tu fais à peu près ma taille, j’ai un jogging de rechange et un chandail en double.*
J'hésitais une demie-seconde puis me dis qu'après tout il ne fallait pas mourir idiot.

*Ecoute pourquoi pas, à deux conditions cependant. Un : dis-moi que le jogging n'est pas rose bonbon et deux tu vas devoir me promettre de me ramener chez moi parce que je n'ai ni argent, ni papier, ni moto ! Sinon, je suis partante. A dire vrai, tu as même piqué ma curiosité !*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Dim 7 Nov - 16:02

*Écoute pourquoi pas, à deux conditions cependant. Un : dis-moi que le jogging n'est pas rose bonbon et deux tu vas devoir me promettre de me ramener chez moi parce que je n'ai ni argent, ni papier, ni moto! Sinon, je suis partante. À dire vrai, tu as même piqué ma curiosité! *

*Promis*

Je commençais à descendre tranquillement, il n’y avait personne aux alentours et c’était parfait. J’espérais simplement que mon sac soit resté à l’endroit où je l’avais déposé. Appuyer sur mes pattes je cherchais dans les branchages avec mon bec et sortis dans ma gueule mon sac. La courroie toujours solide après ces quatre années. Je voyais Isleen qui me regardait faire avec ma forme animale. Je n’aimais pas me sentir regarder quand je reprenais ma forme humaine. Je lui donnais un faible coup d’aile sur ses yeux.

*Retourne-toi*

Quand ce fut fait, je me transformais tranquillement et remis mes habits que j’avais en arrivant dans la montagne. Je me tournais vers Isleen qui était toujours en aigle.

— Je ne m’habituerais jamais d’être aussi grande. Tiens, il y a un jean dans le sac et un coton ouaté et un t-shirt.

Je me retournais et allais marcher plus loin en attendant qu’elle se change.

Je repris mon sac par la suite et nous quittions les bois pour arriver dans une rue. Nous avions au moins 30 minutes avant d’arriver dans le quartier résidentiel du premier arrondissement.

— Comme ça tu conduis une moto… je n’aurai jamais deviné.


PREMIER ARRONDISSEMENT – HABITATIONS


Pareil à ses habitudes, elle était sur son balcon en train de se bercer en tricotant, je ne sais quoi encore. Je voyais son air, elle avait l’air troubler et elle me regardait, enfin, quand j’avais tourné le coin de la rue, elle s’était tourné dans ma direction. Le soleil commençait à descendre, mais je pouvais bien la voir et ensuite elle se remit à tricoter.

— Tina, comme je suis contente de te voir. Cela fait s’y longtemps que tu n’es pas venu me voir, ma chérie.
— Mami, je voudrais te présenter…
— Je sais qui elle est… elle regardait à gauche et à droite de la rue… venez entrer… on se verra mieux à l’intérieur, disait-elle en nous poussant presque à l’intérieur.

Elle referma la porte et la barrait à quatre endroits différents. C’était assez inquiétant, la dernière fois que je suis venue, il n’y avait qu’une barrure par la serrure.

— Allez, les filles, dans la cuisine.

La maison de Mami était toute simple, la porte d’entrée menait au salon. Un corridor menait aux deux chambres, la salle de bain et au fond de la maison se trouvait la cuisine où il y avait une porte menant à la petite cour arrière. Mami était en train de se diriger vers la porte et de la barré à trois tours, elle vérifiait que la porte est bien fermée et se dirigeait vers un placard où elle sortit une autre chaise pour Isleen. Nous prenions place. Elle n’avait pas dit un mot depuis tout ce temps.

— Mami, tu m’inquiètes.
— Ne t’en fais pas… je suis quelque peu craintive ces temps-ci.

Elle regardait dans la direction de mon amie.

— Tu ne me connais pas, mais moi oui. Tu es comme nous, comme Kristina, comme moi, il y a de nombreuses années. Tu es Isleen McLean. Chef d’une meute et Tina vient d’y entrer, aujourd’hui.
— Mami ? Comment tu sais…
— Tu as encore des choses à apprendre de moi. Ce n’est pas pour rien que je suis encore debout pour te dire ça, ma chérie.

Je regardais Isleen. Moi qui croyais que cette rencontre serait agréable, maintenant, elle me faisait peur avec ses nombreuses serrures aux portes d’entrée. J’étais même certaine que les fenêtres avaient des serrures spéciales.

— Moi, c’est Martha Wilson, ma chérie, disait-elle à Isleen. Mais ce n’est pas mon vrai nom de famille, puisque j’ai été mariée à un humain Wilson. Mon nom de jeune fille, Martha McKinnon, ça remonte à nos ancêtres écossais, Tina.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Lun 8 Nov - 12:01

Je la regardais faire selon une tactique ma foi pas mal trouvée. Elle m'avait promis que je ne serais pas habillée en rose, c'était à peu près tout ce qui comptait ! Elle dut néanmoins me rappeler à l'ordre avant de se transformer, non pas parce que je souhaitais particulièrement la voir nue, mais simplement parce que j'étais en train de réfléchir à une possible déclinaison de sa technique pour mon humble personne.

*Désolée, je réfléchissais à autre chose*

Je pouvais comprendre qu'elle soit pudique. Avec le temps, je l'étais de moins en moins mais je n'aimais toujours pas cette phase de la transformation, encore moins que je me trouvais en présence d'Aedan.

*Arrêtes de penser à lui !* me singeais-je avant de me transformer à nouveau et de rejoindre Kristina.

Ses vêtements m'allaient plutôt bien, quoique je fusse un peu plus maigre qu'elle, mais il était vrai que j'avais toujours eu la peau sur les os, ce qui me complexait énormément. La plupart des gens ne comprendraient pas, puisque la plupart des femmes m'envient, mais selon moi une femme n'est désirable que lorsqu'elle a un minimum de forme, or je ne trouvais pas que je l'avais. D'où mes complexes. Mais c'était le cadet de mes soucis en ce moment.
Kristina avait une conduite calme et le trajet se fit dans le silence jusqu'à ce qu'elle fasse allusion à ma moto.

_ Oui je sais tout le monde me le dit. En fait, j'ai commencé pour des raisons de commodité de circulation en ville et puis je me suis prise au jeu. J'ai appris un peu de mécanique et je me suis lancée dans l'entretien de mon bébé. J'ai une Kawasaki ZX-6R 2009, elle est verte et noire. C'est un petit bijou de technologie, très maniable, avec une tenue de route optimale et elle est plutôt silencieuse.

Je remarquais en lui lançant un léger coup d'oeil que je lui parlais aussi chinois que kawasaki est japonais. C'était tout moi ça.

_ Excuses-moi quand on me lance sur les motos je ne m'arrète jamais non plus. En fait, je crois que ce que j'aime particulièrement dans la moto c'est la sensation de liberté qu'on a. Quand tu roules très vite, tu retrouves un peu les sensations de vol.

Nous finîmes par arriver là où elle voulait me mener et quelle ne fut pas ma surprise de constater qu'il s'agissait de chez sa grand-mère ! La vieille femme (qui ne l'était pas tant que cela) ne sembla pas particulièrement surprise de me voir et elle affirma même savoir qui j'étais. Elle nous fit entrer précipitemment et nous mena jusqu'à sa cuisine où je restais plantée debout, gagnée par le malaise qui émenait de Kristina en plus du mien. En tous cas, je retrouvais un peu de ma propre grand-mère en elle : ce côté "je sais tout mieux que toi, tu dois encore apprendre" qui m'agaçait tant chez moi !

— Moi, c’est Martha Wilson, ma chérie. Mais ce n’est pas mon vrai nom de famille, puisque j’ai été mariée à un humain Wilson. Mon nom de jeune fille, Martha McKinnon, ça remonte à nos ancêtres écossais, Tina.

Je réfléchis pendant quelques secondes le temps que mon esprit écossais fasse les liens de parenté entre nous. C'est là une chose typique des écossais de connaître leurs abres généalogiques et leurs filiations, histoire de toujours se découvrir des cousins au 6e ou 10e degré. Là par contre, nous n'étions pas si éloignés que cela.

_ Vous avez donc dû connaître ma grand-mère, lançais-je sans vraiment savoir pourquoi. Les McKinnon viennent de la même région que Glencoe à la base.

Elle me fixait avec une telle intensité que brusquement j'eus peur. Peur qu'elle sache pour mon don. Peur qu'elle sache ce dont j'étais vraiment capable.
C'était idiot, certes, mais je vivais très mal le fait d'avoir un don ET d'avoir hérité un mâle Alpha avec qui pour le moment tout était si compliqué. Si elle n'en savait que la moitié, je sentais que la discution serait écourtée par un départ de ma part !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Sam 20 Nov - 17:44

Je restais un peu à l’écart, cette nouvelle sur mes origines m’intéressait, mais ce qui m’intéressaient entre plus c’était l’état de ma grand-mère. Elle ne m’avait donc pas tout dit. Moi qui croyais que je savais tout ce que je devais savoir sur les animorphes. Elle m’avait donc caché d’autres choses. Je commençais à m’inquiéter. Ce qui mettait fin à ce questionnement quand Isleen lui répondait que nos deux familles se connaissaient sûrement dans le passé.

— Vous avez donc dû connaître ma grand-mère. Les McKinnon viennent de la même région que Glencoe à la base.

— Oui, je crois me souvenir d’elle. Le clan des McLean était au sud et nous, nous étions au nord.

— Pourquoi tu ne m’as jamais parlé de mes origines? demandais-je à ma grand-mère.

— Quand j’ai vu que tu allais rencontrer un jour une descendante du clan McLean. Je me suis retenue de te révéler tes origines.

— Comment ça « vu »?

Elle inspirait profondément avant de me répondre.

— Tu ne t’es jamais aperçu que je savais des événements avant même qu’il se produise. Lorsque je rêve, j’entrevois ce qui se passe dans le futur… j’ai vu pour toi, pour Isleen et aujourd’hui et aussi mon avenir. Et il n’est pas très heureux.

— Comment ça?

— C’était un choix pour moi de ne plus me transformer. J’ai rencontré une personne dans ma jeunesse d’animorphe et j’ai voulu vivre une vie normale. Donc, j’ai tu l’animal en dedans de moi pour pouvoir être avec mon mari et pouvoir vivre une vie normale. Avant, j’avais l’immortalité, mais ce n’est pas quelque chose que l’on veut pour toujours. Il se passe des choses dans la vie qui nous parle en énigmes et nous devons l’écouter. Mais, Tina, Isleen, ce n’est pas important mon futur.

J’étais inquiète. Même très. Je savais qu’un jour, je perdrais ma grand-mère, mais je ne pensais pas que c’était pour être aussi tôt. Je n’étais pas prête. Après tout, nous ne le sommes jamais avant de perdre un être cher. J’étais songeuse et triste, presque les larmes.

— C’est la vie trésor. La seule chose que je peux faire, c’est de divulguer les choses que je t’ai cachées. Je voulais attendre que tu rencontres Isleen et que tu sois dans son clan avant de tout te dévoiler. Je voulais que tu aies un maintien quand je ne serai plus là.

Je me levais pour aller prendre un mouchoir pour enlever les premières larmes qui étaient tombées, alors, elle commençait répondant à une question commune qu’Isleen et moi avions sûrement.

— Les McKinnon et les McLean se sont rentrés, il y a bien des années. Il faut savoir que nos deux clans étaient en frontière et que nous nous échangeons des articles, des peaux, de la nourriture, de l’artisanat, des herbes médicinales et j’en passe. Un homme McKinnon a rencontré une McLean aux marchés et ils ont eu un enfant. Je ne sais pas l’année exacte, mais c’est trop loin. Donc nos deux familles sont reliées par le sang et c’est ainsi que les McKinnon ont eu le gène des aigles.

Je sentais qu’il y avait d’autres choses. J’aimais l’histoire comment mes ancêtres ont connu la famille d’Isleen. Ce que j’ignorais, c’était ce qui allait sûrement venir.

— Les McKinnon ont toujours eu une particularité bien des distincts des autres animorphes. L’aîné du clan avait un don que les autres n’avaient pas, disait-elle en regardant du coin de l’œil Isleen, comme si elle savait quelque chose sur elle. Le don, je l’ai conservé, même si je ne me transforme plus. À ma mort, il sera tient, puisqu’il nous somme les deux seuls représentants du clan McKinnon qui reste dans le monde.

— Je ne le veux pas! Je veux que tu vives!

— Être mortel à cet inconvénient. C’est la vie.

Je soupirais. À sa mort, j’aurai la possibilité d’entre voir le futur dans mes rêves. Je ne voulais pas ce don, je ne voulais pas que mami meurt. Je voulais bien des choses, mais le fait de savoir cela me désolait encore plus.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Lun 22 Nov - 18:50

Spoiler:
 


— Oui, je crois me souvenir d’elle. Le clan des McLean était au sud et nous, nous étions au nord.

Jusque là, ça allait encore. La conversation aurait pu tranquillement tourner autour des Highlands, de nos origines communes et des légendes qui avaient bercé toute mon enfance. Si j'avais entendu les histoires depuis que j'étais en âge de les entendre, et avant même de pouvoir les comprendre, cela ne semblait pas être le cas de Kristina qui demanda aussi des comptes à sa grand-mère ce qui me mit particulièrement mal à l'aise.
Si j'avais fui une famille parfois étouffante et une grand-mère qui l'était plus que tous les autres réunis, ce n'était pas pour me retrouver au milieu d'autres histoires de famille... Néanmoins, à moins de partir en courant, je voyais mal comment y échapper.

Tu ne t’es jamais aperçu que je savais des événements avant même qu’il se produise. Lorsque je rêve, j’entrevois ce qui se passe dans le futur… j’ai vu pour toi, pour Isleen et aujourd’hui et aussi mon avenir. Et il n’est pas très heureux.

Là c'était pire puisqu'on partait sur le terrain boueux des dons que possèdent certains d'entre nous. Visiblement, je n'étais pas la seule dans cette pièce à en posséder un, pas plus que j'étais la seule à le cacher, mais pas pour longtemps visiblement. La suite de la conversation ne fut pas plus agréable pour moi et je me sentis plus encore au milieu de quelque chose qui ne me regardait pas.

Être mortel à cet inconvénient. C’est la vie.

il y eut un silence gêné et gênant. Je regardais les deux femmes de biais. J'avais bien compris que la vieille femme avait un message à faire passer aussi je me dis qu'il valait mieux couper court au plus vite, puis partir et les laisser règler leurs affaires.

_ Vous avez quelque chose à dire Martha, lançais-je doucement après un raclement de gorge qui se voulait diplomatique. Quelque chose que vous avez vu visiblement.

Je la regardais puis je passais à Kristina. Mais comment en étais-je arrivée là ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Dim 28 Nov - 14:50

Toute cette situation me faisait rendre compte que je ne connaissais pas autant ma grand-mère que je le voudrais. J’aurais aimé savoir des choses que j’avais su ce soir, avant, pour pouvoir me préparer. Cependant, comme elle disait, je devais rencontrer Isleen avant. Je me demandais bien de quoi faisait allusion ma grand-mère. Il était vrai qu’avoir un don était assez étrange quoique nous ne savons

— Vous avez quelque chose à dire Martha? Quelque chose que vous avez vu visiblement.

— Tu sais, Isleen, être immortelle c’est agréable puisque nous avons de nombreuses années pour chercher l’être qui nous accomplira. Ne t’en fais pas tu trouveras celui qui est digne de toi.

Elle prit une pause, me regardait intensément, puis elle retourna son attention vers Isleen. Je voyais bien qu’elle cachait encore des choses, mais je sentais que c’était bien la fin de la conversation. Elle respirait douloureusement

— Et toi, Tina, tu devras faire attention à tes rencontres.

J’étais assez ébranlée quand elle me parlait ainsi. Je ne savais plus quoi pensé de ce don qu’elle avait, qui serait bientôt le mien. Je ne l’espérais pas puisque sinon je souhaitais la mort de la seule personne qui m’avait aidée dans ma première transformation d’aigle. Je la regardais, et puis je regardais Isleen qui voulait savoir quelque chose d’elle, mais ce fut la fin. Je la connaissais, quand elle soupirait fréquemment, c’était le temps de partir et comme de fait :

— Il est temps pour vous deux de partir, mais avant…

Je me levais puisqu’elle était debout. Elle m’étreignit fort, comme si elle avait peur de me perdre. J’essayais de ne pas pleurer. Il était dur de penser que son heure était bientôt arrivée.

— Isleen, tu dois me promettre quelque chose… de prendre soin de Tina, de la respecter dans ses choix et de la soutenir. Tu seras bientôt le seul lien qui l’unit à notre race. Je compte sur toi. Je sais que tu en auras la force.

Elle se retourna vers moi.

— Tina, n’oublie pas notre devise familiale : « Nos décisions…

— … doivent être prises avec notre cœur ».

— Tina, tu ne vas pas reârtir à pied... tu en as pour des heures... tiens, prends mes clés. te connaissant tu as déjà tout tes papiers avec toi, me disait-elle en me donnant ses clés de voiture.

Je la vis nous regarder et nous dire au revoir. C’était quasiment des adieux… Elle nous poussait vers la porte d’entrée et nous remerciait pour la visite. Elle fermait la porte et j’entendis les « clics » des serrures. Je me retournais vers Isleen où nous étions seules à l’extérieur.

— Je suis désolée de t’avoir emmené la voir. Si j’avais su que ça se passerait comme ça, je n’aurais pas…

Le reste de la phrase était incompréhensible. Je pleurais à chaudes larmes. La raison était claire. Je me forçais à ne pas pleurer et en m’essuyant sur la manche de mon chandail… Je souhaitais que Isleen tienne la promesse que lui demandait ma grand-mère. Puisque cette dernière avait raison, mon amie sera la seule aide après le trépas de mon aînée.



Dernière édition par Kristina Wilson le Ven 24 Déc - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Lun 6 Déc - 14:48

— Tu sais, Isleen, être immortelle c’est agréable puisque nous avons de nombreuses années pour chercher l’être qui nous accomplira. Ne t’en fais pas tu trouveras celui qui est digne de toi.

Je déteste les gens qui prédient, voient, ou lisent l'avenir pour une raison très précise : ils ne le font jamais qu'à moitié. C'est vrai quoi ? Martha ne pouvait-elle pas simplement me dire quand et où j'allais rencontrer l'homme de ma vie ? Ou simplement me dire me si c'était déjà fait, sans que je ne le réalise encore (en clair : pourquoi ne résolvait-elle pas mon problème existentiel avec Aedan ?).
Ce que cela pouvait m'agacer... Mais je pouvais difficilement lui poser plus de questions, d'autant plus que je la connaissans à peine et plus encore étant donné la tournure très personnelle de la discussion.

*Et puis, c'est pas comme si tu avais refusé de sortir avec Aedan juste par qu'une tradition l'avait décidé pour toi et que maintenant tu songes à demander à quelqu'un d'autre de décider pour toi..*


La suite prit une tournure déplaisante.

Isleen, tu dois me promettre quelque chose… de prendre soin de Tina, de la respecter dans ses choix et de la soutenir. Tu seras bientôt le seul lien qui l’unit à notre race. Je compte sur toi. Je sais que tu en auras la force.

_ C'est mon rôle d'Alpha, lançais-je sans vraiment réfléchir puisqu'il s'agissait d'une évidence.

Non seulement Martha nous ficha à la porte, gentiment, mais fermemement, mais en plus elle me laissa avec une Kristina plus que troublée (à raison d'ailleurs) sur les bras. Moi qui ne savait jamais trop quoi dire, j'étais vernie !

Je suis désolée de t’avoir emmené la voir. Si j’avais su que ça se passerait comme ça, je n’aurais pas…

J'allais lui répondre que ce n'était rien mais je n'en eus pas le temps : Kristina éclata en sanglots et moi je ne trouvais rien de mieux à faire que de lui tapotter l'épaule. Je n'avais même pas de mouchoirs à lui donner.

_ Ne t'inquiète pas pour ça, niveau étrangeté dans la famille je suis bien placée.

J'eus un petit sourire maladroit et me sentis forcée de parler à nouveau, avant qu'elle ne se remette à pleurer, ce que j'aurais compris soit dit en passant.

_ Et pour ce que ça vaut, ce que j'ai dis est vrai, c'est mon rôle d'Alpha de t'accompagner, et visiblement tu dois avoir encore pas mal de questions. Si tu veux, on va boire un verre quelque part. Un bon whisky ne te fera pas de mal ! Et tu pourras me demander ce que tu veux.

Cette fois le sourire fut plus franc. Mon sang d'écossais me dictait que, quelque part, le whisky aide en toutes circonstances.

_ A moins que tu préfères rester un peu seule, ce que je comprendrais. Mais pas pitié ramènes-moi chez moi avant sinon je ne retrouverais jamais mon appart, je ne sais même pas où nous sommes !

Est -ce que j'arriverais à lui décrocher un sourire ? Pas sûr...

*Elle est quand même sacrément gonflée Martha !*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Mar 14 Déc - 3:12

Elle ne s’était pas en aller et j’étais contente de pouvoir compter sur Isleen. D’accord, elle disait que c’était son rôle d’Alpha, mais ce n’était pas ce que ma grand-mère et moi espérions qu’elle dise. J’en suis certaine. Être Alpha, on a des responsabilités, je ne dis pas le contraire, mais pouvoir confier sur une amie était mieux que confier à un chef de meute.

Elle me parlait ensuite d’aller prendre un verre de whisky… ce n’était pas trop mon genre et j’étais fatiguée. C’était une journée bourré et le mot est faible, bourré de surprise que je ne savais pas quoi en faire. Elle me fit sourire quand elle me demandait d’au moins la reconduire chez elle. C’était le minimum.

— Je ne sais pas si c’est une bonne idée. On travaille demain et je n’aimerais pas avoir une tête d’une personne qui est allée se décompresser avec de la boisson. Ce n’est pas mon genre. Et puis… ma première boisson… je veux que ce soit pour un élément de fête et non de tristesse. Et dire que je dois garder ça pour moi. Je ne peux même pas en parler à mes parents.

Je me retournais vers Isleen, j’avais simplement le goût de me fondre dans ses bras pour qu’elle me console. Je n’avais personne qui pouvait le faire à part elle, puisqu’elle savait ma situation et pas mes parents…

— Je ne sais pas comment je vais y arriver, Isleen.

Je décidais de ne plus en parler puisque les larmes continuaient à couler quand j’en parlais. Je soupirais et m’efforçais de ne pas pleurer en sa compagnie… je voulais me montrer forte, mais je ne l'étais pas dans ce moment difficile. C'était tout de même ma grand-mère qui allait bientôt mourir et savoir notre date de mort n'est sûrement pas quelque chose de facile.

J'arrêtais de penser et je montais dans la voiture de ma grand-mère, lançait mon sac à l'arrière et démarra la voiture qui grondait avec difficulté, une vieille tercel 1998 qui tenait encore la route. Je commençais à conduire sans but précis, jusqu'à temps qu'Isleen me disait où aller.



Dernière édition par Kristina Wilson le Ven 24 Déc - 14:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Jeu 23 Déc - 17:35

— Je ne sais pas si c’est une bonne idée. On travaille demain et je n’aimerais pas avoir une tête d’une personne qui est allée se décompresser avec de la boisson. Ce n’est pas mon genre. Et puis… ma première boisson… je veux que ce soit pour un élément de fête et non de tristesse. Et dire que je dois garder ça pour moi. Je ne peux même pas en parler à mes parents.

J'eus un léger sourire et ne put m'empêcher une digression.

_ Vraiment ? Tu n'as jamais bu un bon vieux whisky de chez nous ? Mon dieu, mais tu fais défaut à ton sang d'écossaise Kristina, lançais-je faussement outrée.

Puis je revedins sérieuse, après tout, cela aussi faisait partie de mes attributions. Je ne pouvais pas vraiment comprendre ce qu'elle ressentait étant donné que moi je n'avais jamais vraiment été seule. J'avais eu ma grand-mère, puis Aedan, maintenant Kristina. J'avais toujours ma grand-mère soit dit en passant d'ailleurs !

_ Tu peux m'en parler à moi, dis-je doucement. Je ne trouve pas forcément les mots qui réconfortent mais je sais écouter.

Elle sembla hésiter puis lança dans un soupire déséspéré :

_ Je ne sais pas comment je vais y arriver Isleen.

Alors je pris les choses en main et la regardais droit dans les yeux.

_ Déjà, tu ne vas pas y arriver toute seule. Je suis là, avec toi, et saches bien que pour moi mon clan est très important, et pas uniquement parce que je suis l'Alpha.

Elle sembla surprise et je poursuivis.

_C'est déjà suffisament dur d'être un animorphe alors on va se serrer les coudes. Quand ta grand-mère partira, je serais là avec toi. Et ensuite on fera notre job tout en prenant un peu de temps pour être les jeunes femmes terriblement sexy que nous sommes !

C'était complètement décalé et c'était bien là le but. Je voulais lui changer les idées. Je lui souris en jaugeant de sa réaction. Cela me faisait de la peine de la voir ainsi, sans que je ne sache vraiment pourquoi je me sentais subitement aussi proche et liée qu'elle. Comme jamais auparavant, comme jamais aussi vite en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Jeu 30 Déc - 17:33

Je ris à cette dernière réplique. Moi, séduisant, elle n’y arriverait jamais. Elle avait nommé précédemment ce que je voulais entendre. Je ne lui avais pas dit pour qu’elle arrive à voir mon besoin. Je n’avais pas besoin d’un chef, mais elle était… ce que je voulais sincèrement, c’était une amie… et je crois que l’amitié était en train de naître petit à petit commençant par « Je suis là, avec toi… » J’ai aimé cette affirmation. Enfin, une personne qui pouvait me comprendre. Même s’il y avait des choses que je ne pouvais pas lui dire, dont Millie, je pouvais lui faire confiance pour les autres trucs importants dans ma vie. Comme le fait qu’elle ait proposé de m’accompagner dans cette épreuve difficile. Qu’elle serait là, à la mort de ma grand-mère, qui serait bientôt!

-Peut-être que je vais en prendre un verre finalement. Je ferais sûrement honte à mes ancêtres si je refusais un verre de whisky! dis-je avec un sourire.

Isleen me donnait toutes les informations pour m’y rendre. J’étais décidée à y aller. Je crois que cela me fera du bien en autre, de décompresser. Je crois qu’elle voulait m’éviter de retourner chez moi et de pleurer jusqu’à temps de m’endormir. Il était évident que ma grand-mère passerait un jour de l’autre côté, mais je ne croyais pas s’y tôt. Il fallait vraiment que je me change les idées. Je devais être forte, mais la nouvelle était s’y ressente que je n’arrêtais pas d’y penser et avec raison. Ce que je voulais vraiment présentement, c’était de pouvoir me changer les idées. Je voulais sourire. Si je m’écoutais vraiment, je ne voulais pas rentrer et pouvoir me morfondre, seule. Elle était là et prête d’être à mes côtés. IL va falloir que je la remercie un de ces jours!

Ma nouvelle amie me conduit quelque part en ville, je ne sais où. Je ne sais pas où elle me guiderait, mais ça m’était égal. Je voulais me changer les idées et je savais qu’en sa compagnie, ça pourrait se faire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Mar 11 Jan - 13:20

HRPG : je te propose de poster la suite dans mon appartement.

http://www.across-rpg.com/t724-soiree-entre-filles-pv-kristina-wilson#11471
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Mar 11 Jan - 17:33

Puis-je archiver ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   Mar 11 Jan - 17:36

Oui !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« Les apparences . . . »

MessageSujet: Re: Seconde rencontre, seconde surprise   

Revenir en haut Aller en bas
 

Seconde rencontre, seconde surprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Seconde fin : I'm Legend
» Malfrats de seconde zone
» ►│ " Ce baiser dure deux seconde, ce flirt, toute une vie ."│◄
» Prototypes de chars français de la seconde guerre mondiale
» Il paraît que les pétales de fleurs de cerisier tombent à la vitesse de cinq centimètres par seconde || Validée
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Across™ - RPG :: All good things come to an end... :: Corbeille :: Archives-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com
Forum Gratuit