AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La reconnaissance de ses congénères. — Post Privé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alison Taylor
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 43
♦ Avatar : Inconnue.
♦ Âge : Dix-huit ans.
♦ Citation : « Je crois si je vois. »

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Humains Lambdas.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Alison.
Brand New Member

MessageSujet: La reconnaissance de ses congénères. — Post Privé   Dim 22 Avr - 11:27

Chapitre I :
« Le silence marque les cris sourds. »


« Mmmmh... Votre travail est intéressant, je l'admet. Mais elle n'est guère très complète dans ses hypothèses. Vous devriez trouver un autre sujet, y travailler plus sérieusement et je suis certain que votre labeur sera reconnu pour ce que ça en sera, mademoiselle Taylor.»

«... Oui, monsieur. Merci, monsieur. »

    A peine était-elle sortie du bureau de son professeur qu'Alison poussa un soupir. Etait-ce si minable que ça ? Ces treize pages d'exposé sur la guerre 1914-1918 lui avait prit un temps pourtant si précieux. Aussi aurait-elle pu s'approcher du sujet des Templiers au lieu de faire ce travail mais elle avait pensé que le sacrifier pour celui-ci aurait ébloui un brin son professeur. En vain. Visiblement, l'effort n'est reconnu que si il porte des fruits. Le résultat seul compte et non le geste ni tout ce qui a été entreprit pour le réaliser. La modernité des mentalités, diantre. Une bien piètre réplique des politiciens, de nos jours. Et dans ce soupir là, il y avait de la lassitude d'avoir été ainsi rejeté, tout aussi poliment que la dernière fois. Pourtant, elle faisait bien, il ne fallait guère en douter mais ses sujets semblaient de moins en moins attrayants. Nous apprenons tous ce qu'il s'est passé en 1914-1918, certes mais les détails rendent les histoires plus vraies, plus facile à ingérer. Et donc, elle fourra son dossier si bien présenté entre deux fardes, dans un sac noir simple, d'une bretelle simple et d'une matière simple pour un travail qui lui, ne l'était nullement. Le dégout prit soin de se montrer près du découragement, et l'envie d'un peu de fraîcheur lui monta dans la gorge. Un verre, un glaçon, une envie de souffler autant de fois qu'elle voudrait sans qu'on lui reproche d'être trop bruyante. Oui, un verre, ce serait parfait. Ainsi, Alison se redressa, le dos droit et la tête haute, faisant claquer ses talons sur les pierres de trottoir, frôlant des voitures qui ébouriffait de leurs vents sa robe pourtant d'un bleu nuit qui, dans un sens logique de l'intégration de l'humain dans son espace, ne devrait pas attirer l'attention par rapport au vert pomme, jaune citron et rouge tomate. Mais tout ceci n'était qu'une blague, une journée de plus pour le restant de sa vie. Sauf qu'elle était pimenté d'un refus. Alison saisit sa curiosité à pleines mains, apercevant à un tournent, un pub à l'allure moderne et flash, des néons multicolores et du sombre à gogo. Pourquoi pas. Osons s'aventurer sur des terrains inconnus ! Elle entra donc, les iris scrutant le moindre détail, ses tympans analysant chaque rire, chaque murmure et après tout, dans sa globalité, il faisait un peu calme mais tant mieux. Son sac s'écrasa sur la banquette d'une table carrée, sa paume caressant son front d'un geste de soulagement. Seule avec sa peine mais rebondissons, le verre nous le permettra.

∆ ∆ ∆

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
N'hésitez pas à consulter [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien].


Dernière édition par Alison Taylor le Dim 22 Avr - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: La reconnaissance de ses congénères. — Post Privé   Dim 22 Avr - 12:41

Il devait être maudit. Enfin, dans le sens, il avait la pouasse. Parce que maudit, il l'était déjà d'une certaine manière aux yeux de certains. Hayden, lui, se sentait en parfaite harmonie avec lui-même, sa condition surnaturelle ne le gênait en rien, au contraire. Il trouvait ça particulièrement intéressant de pouvoir traverser les siècles sans prendre une seule ride. Lorsqu'il voyait les humains mourir autour de lui, ça le rendait malade. Comment pouvait-on vivre en sachant qu'on allait mourir tôt ou tard ? Certes, lui-même avait dû expérimenté cette sensation mais étrangement, il avait du mal à se souvenir de ses années d'avant la transformation. De toute façon, il était vieux alors si sa mémoire défaillait de temps en temps ce n'était pas vraiment une surprise. Il se souviendrait plus tard, dans une centaine d'année. Le vampire tapotait son bureau en chêne à intervalle régulier, réfléchissant à pleins régime. Kath' avait tué quelqu'un. Encore. Malgré toutes les remontrances, les punitions, les menaces, rien ne semblait l'atteindre. Elle le fatiguait sérieusement. Il n'était pas là pour nettoyer les bêtises de ses petits. L'homme se leva et descendit au rez de chaussé de sa demeure. Il enfila son manteau et une écharpe avant d'attraper les clés de sa voiture posée sur le petit meuble de l'entrée.
« Je sors Anna ! »
Il n'attendit pas la réponse de son épouse et ferma la porte, se dirigeant vers la berline noire garée un peu plus loin. Ce jour-là, il n'y avait pas beaucoup de monde dans les rues, la circulation était fluide, agréable. Hayden conduisait imprudemment, comme à son habitude. En quelques minutes, il arriva devant un pub. Il était assez connu dans la ville, ayant gagné rapidement en notoriété, notamment grâce au gérant particulièrement beau. Mais assez vampirique si on le connaissait un peu. Lui et Hayden étaient de vieux amis, de longue date, ils s'étaient rencontrés durant la guerre Franco-prusse, sur le champs de bataille. Autant dire que ça avait été violent, mais il en gardait tout de même un bon souvenir. Hayden poussa la porte et s'engouffra dans la pièce. Il y avait déjà quelque clients. Un groupe d'étudiants, une jeune fille avec une robe bleue, un homme à l'allure peu commode... Rien d'intéressant, rien de dangereux. Il fallait toujours analyser les personnes présentes dans une pièce, Hayden l'avait appris avec l'expérience. Parfois on pouvait se retrouver malencontreusement entre deux gentils petits lycans assoiffés de sang. Et pour un vampire, ce n'était pas réellement recommandé. Il passa près de la jeune fille, appréciant son odeur délicate et s'accouda au bar. D'un geste las de la main, il héla le jeune serveur qui lui sourit de toutes ses dents. Blanches et aiguisées.
« Monsieur Blackwood ! Je suis heureux de vous revoir si vite !
- Moi aussi Lens., fit Hayden avec sarcasme.
- Vous savez, à force, nous n'aurons plus de client avec Kath'...
- Il faudra tout de même un bout de temps avant qu'elle ne dévore toute la ville tu sais...»
Le dénommé Lens se mit à rire, posant devant l'imposant vampire un verre d'un liquide rouge. Hayden le remercia d'un geste de la tête et d'un léger sourire.
« Le patron a reçu une nouvelle cargaison. Il est excellent.
- Je te crois. Bien, où est le corps ?
- On l'a planqué à l'arrière. On ne savait pas si on devait l'abîmer et le jeter dans la forêt comme l'autre fois...
- C'est la meilleure idée. Ils croiront à une bête sauvage.
- C'est ce que le patron a dit
Lens disparut dans l'arrière boutique, laissant Hayden au comptoir. Ce dernier se retourna, balayant la salle du regard. Lorsque ses yeux noisettes se posèrent sur la jeune fille, elle se raidit légèrement ce qui fit froncer les sourcils du vampire. Avait-elle entendu ?
Revenir en haut Aller en bas
 

La reconnaissance de ses congénères. — Post Privé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» trés gros secret (post privé (ellewen velthégor et moi))
» Nouveau gn post-apocalyptique!
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Across™ - RPG :: All good things come to an end... :: Corbeille :: Archives :: Saison 1 :: Et si on revenait dans le temps ?-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
Forum Gratuit