AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alison Taylor
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 43
♦ Avatar : Inconnue.
♦ Âge : Dix-huit ans.
♦ Citation : « Je crois si je vois. »

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Humains Lambdas.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Alison.
Brand New Member

MessageSujet: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   Jeu 26 Jan - 19:46

DEUXIEME ACTE
Chapitre I : N'oublions guère nos prétentions, cousine de la surestime.

[Je tiens à préciser que je suis désolé de la façon dont j'ai écris ce chapitre mais j'écoutais de la musique plus qu'entrainante. Il se peut que ce soit un peu fouilli. Néanmoins, j'ai écris tout ce que je voulais donc... Rien n'est faux pour autant !]
Il était onze heure quarante-huit lorsque tout devint magnifique. Tout était beau, tout était chaud. C'était comme le soleil de Mexico.

[Moi, les belles émotions, ça m'offre de la poésie pure piquette.]

« Va pour "The Ivy" dans ce cas, Mademoiselle ?... »


Oh mon Dieu. Sa voix si grave, son teint si frêle, son sourire si prenant, mmmh... Ce coup-ci, Alison fut heureuse de devoir faire des recherches ! Si ses études lui offraient de telles opportunités, c'était qu'il y avait une raison. Jamais encore elle n'aurait songée à vivre cela ! Car ce genre de scénario à la "Eh, salut toi !" était trop irrationnel pour être véritable. Du moins, c'est ce qu'elle a toujours crue. Aussi, au moment de se saluer d'au revoir, elle sourit, brandissant sa main d'un geste enthousiaste. Vingt-heures, vingt-heures, vingt-heures... Cette heure devint la plus belle, la plus attendue, la meilleure heure de son monde. Et dans ses petits frétillements, ses faibles sursauts dans ses ballerines bleues, le bonheur la faisait voler. Non pas qu'Alison faisait des roulades sur le trottoir, pas à ce point... Mais... Le sourire les faisait pour elle. Sa chevelure se prit le Soleil de plein fouet, l'illuminant, offrant à cet instant un pur éclat de chance. Sur le chemin du retour, elle ne cessa de voir tout en positif, tout en beau, se prenant même à dire du bien de tout ce qu'elle voyait. Mais qu'est ce que cette fille ? Jamais encore, elle ne s'était montrée de si bonne humeur. La clé eut de la peine à franchir le seuil de la serrure. Lorsqu'elle y parvint, Alison entra dans son appartement, se précipitant dans la salle de bain. Naturelle ou sophistiquée ? Chignon, cheveux lâchés ? Oh oh... Ne nous importons point. Refaisons le clair dans cette tête d'adolescente excitée. De un, elle avait rendez-vous. De deux, dans un restaurant chic qu'elle même avait proposée. De trois, avec un... homme au charisme pur, que Narcisse jalouserait. A présent fière d'avoir été capable d'attirer une quelconque attention, elle sourit à elle même, riant de ses propres jugements. Il était si rare pour elle de rire de la sorte ! La plupart du temps, son reflet ne lui envoyait que des faibles sourires, en coin, juste pour voir ce que cela donnerait. Mais le vrai, le grand, l'éclatant n'avait encore jamais fait une apparition dans sa vie. Elle se pencha afin de saisir la tirette sur le côté de sa robe, la tirant vers le bas afin de l'enlever. Une douche premièrement. Elle fut courte mais le chant qui accompagnait celle-ci fut si long ! A travers l'appartement résonnait une voix cristalline, chantant " Des fleurs pour Salinger" du célèbre groupe Indochine. Alison se dépêcha d'ouvrir son armoire à linges, les cheveux encore humides mais les yeux brillants. Qu'allait elle porter ce soir ... ? L'essence même de lui titilla son attention vers le naturel. Esperons qu'il aimera ! Elle saisit la robe, la déposant sur le lit avec convoitise. Quelle hâte, quelle hâte...

∆ ∆ ∆


N'hésitez pas à consulter mon journal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   Ven 27 Jan - 13:22

Bien alors, première chose, il fallait trouver un moyen d’inclure la notion de vampire dans la conversation. Elle ne semblait pas avoir comprit que Rohan était un vampire, ce qui en soit n’était pas gênant mais si cette dernière n’y croyait pas, cela allait lui faire un choc…

L’Ancien reprit donc le chemin de BioTech & Co, il fallait bien faire tourner celle-ci même en vue d’un rendez-vous galant. L’odeur de la jeune femme était encore ancrée dans la mémoire du nocturne, impossible pour lui d’y échapper. Lorsqu’il lui serra la main pour y déposer un baiser, Rohan eut beaucoup de mal à ne pas sortir les crocs pour entamer cette chair si fine et si délicate. Pour les humains, une morsure de vampire était comme une étreinte orgasmique. Il était donc très simple pour un immortel de mettre une humaine dans un état second afin d’obtenir ce qu’il souhaite…

La journée fut plutôt calme, la filière de BioTech qui allait ouvrir en Australie semblait être sur le bon chemin. Rohan avait passé deux heures au téléphone avec l’actionnaire Australien, enfin le représentant des six actionnaires Australiens qui souhaitaient faire partie de l’aventure. L’entreprise possédait plusieurs chefs-lieux sur les cinq continents à présent. Avec un chiffre d’affaire de deux cent soixante-quinze milliards quatre cents trente six millions, et un bénéfice de dix-neuf milliards huit cents cinquante six millions, BioTech & Co était la cinquième entreprise mondiale en termes de chiffre d’affaire et de bénéfice, juste derrière Sinopec, BP, Exxon Mobil, Royal Dutch Shell et Wal-Mart. Rohan était pour l’heure la cinquième fortune mondiale avec quarante milliards et demi de fortune personnelle, juste derrière le Français Bernard Arnault…


« Nathalie, veuillez me trouver un fleuriste non loin que je puisse y passer avant mon rendez-vous de ce soir s’il vous plaît.

- Bien Monsieur Stormwood. »


La journée était quasiment finit, il était 19h20, Rohan n’avait plus beaucoup de temps avant l’heure si attendue. Il n’avait pas à aller bien loin pour se changer, l’Ancien avait son dressing directement au bureau, derrière un faux mur. La tenue, ce soir, serait classique mais en même temps bien habillée. Il fallait éviter de paraître trop riche tout en montrant l’envie de plaire à l’autre. Au final, Rohan opta pour une tenue plutôt bien choisit pour évoquer les deux idées phrases de la soirée qui sont élégance et sobriété…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alison Taylor
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 43
♦ Avatar : Inconnue.
♦ Âge : Dix-huit ans.
♦ Citation : « Je crois si je vois. »

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Humains Lambdas.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Alison.
Brand New Member

MessageSujet: Re: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   Ven 27 Jan - 21:45

Chapitre II : L'entrelacement du mal-être.
La tenue
19h20. Bientôt l'heure du rendez-vous le plus beau qu'elle eut connu. Non seulement le plus beau mais également le premier ! Et oui. En réalité, la captivité d'Alison dans la maison de ses parents fut nourrie par la peur de la rencontre des créatures. C'est ainsi qu'elle apprit à se débrouiller seule, sans les autres pour la conseiller ou l'influencer sur quoi que ce soit. Quelque part, avoir une fille pour lui dire comment s'habiller, se maquiller, quoi dire devant un homme lui aurait été plus dérangeant qu'autre chose. La citation disant comme quoi rien n'est mieux fait que par soi-même méritait son titre. Et c'est avec sourire qu'elle se contempla, les cheveux venant d'être creppés pour un peu de volume et d'effet sophistiqué. Mais sans rien d'autre, pour le côté naturel. Le cœur bondit de cette nouveauté, ne s'étant encore jamais vue de la sorte. Les soirées de son passés n'avaient jamais été dans ses occupations du samedi soir. C'était un peu une vierge de la vie, de ses plaisirs. Elle le découvrait avec un enthousiasme non dissimulé. Le sourire timide aux lèvres et les yeux pétillant de malice, Alison posa son regard sur sa montre. 19h30. A partir de chez elle, The Ivy se trouvait à un petit kilomètre. Soit, une quinzaine de minutes pour le piéton qu'elle était depuis des années. La pollution s'entêtait à lui envoyer diverses envies de véhicules depuis des semaines mais son esprit d'économie et d'écologie la ramenait toujours à la raison. Néanmoins, les belles voitures bien noires et bien chromée, c'était une belle envie. Durant quelques instants, l'oxygène se raréfia, offrant à la rouquine une occasion de fermer ses paupières. Imaginant... Cet homme dans un beau véhicule noir, aux vitres tintées... S'approcher du trottoir au volant de cette merveille, le sourire rayonnant derrière le faible écart de la vitre afin de l'inviter à monter. Et là... Et là ... ? Non ! Alison reprit aussitôt ses esprits et se décida à garder l'air neutre, indifférente, totalement transparente fasse à de tels fantasmes. C'était une honte d'imaginer de telles choses si ouvertement, de dériver sur un sujet lubrique lorsque l'actuel est tellement sérieux. Et ce, depuis quelques heures. Mais l'angoisse lui tordait un brin le ventre. Et si il ne venait pas ... ? Non, il viendra. Ayez confiance. Aussi, se dépêchant pour les cinq minutes qu'il lui restait, elle se précipita dans la salle de bain, redessinant ses yeux d'un trait de crayon noir charbon, un soupçon de bleu léger, très léger. Être mise en peinture n'était guère le plus charmant. Et une faible touche de gloss transparent, toujours aussi naturel que le reste. Arriver en ces lieux si chic sans le moindre maquillage n'aurait pas été très fut-fut. Et lorsqu'elle estima que celui ci était parfait, Alison saisit son sac à main, le seul qu'elle avait pour être franche et se dépêcha de saisir sa veste cintrée au niveau du ventre, rehaussé de deux épaulettes, comme dans les anciens temps. Celle ci, noire, bien sûr. Ses talons retentirent dans la cage d'escalier, 19h45, elle arriverait pile-poil à l'heure. Ce qui arriva bien vite après ce quart d'heure de marche interminable et divers œillades de passants curieux. Sa main se posa sur la porte, entrant dans l'établissement, le regard aux aguets et le souffle saccadé. Où devait-elle aller... ? Où l'attendre ? Et si il attendait déjà, lui aussi ? Mais la fin de ses questions ne signifiaient rien pour la suite. Elle appela donc une serveuse non loin, lui quémandant une table pour deux et celle-ci lui en proposa une au fond de la salle, près du piano non-utilisé. Le couvert était déjà servi.

« ... Voila. Je n'ai plus ... Qu'à l'attendre. »

∆ ∆ ∆


N'hésitez pas à consulter mon journal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   Dim 29 Jan - 15:15

Rohan hésitez encore sur quelques points, allait-il prendre une voiture de luxe ou bien venir avec un modèle standard pour ne pas paraître trop arrogant vis-à-vis de sa réussite professionnelle ? D’un autre coté, elle finira bien par le savoir. Et il n’y avait aucune honte à réussir dans sa vie et à l’afficher du moment que cela n’avait pas pour but d’écraser les autres. Soit, le nocturne avait décidé et opté pour une voiture classe mais sans tomber dans l’arrogance. Quoique…

Prenant place dans cette dernière, Rohan prit donc le chemin du lieu de rendez-vous. Le vampire était impatient de pouvoir enfin faire les choses convenablement. C’est-à-dire se présenter comme vampire et lui faire savoir qu’elle ne risque rien avec lui. C’était certes pas simple à faire mais il le fallait, en aucun cas Rohan ne voulait mentir à la jeune femme. Et c’était l’occasion pour l’Ancien de servir d’entremetteur efficace pour la cause vampirique. La première expérience avec un vampire était souvent lors d’une chasse que le nocturne avait effectuée pour se nourrir. Il était donc difficile d’avoir un impact positif après cela…

Mais Rohan entretenait des relations très particulières avec les humains. Mise à part lors de moments singuliers, il n’avait jamais torturé ou maltraité un humain pour le plaisir. Lors des deux guerres mondiales, l’Ancien avait fait des massacres de nazis innommables mais ceux-ci étaient des êtres odieux, au sens moral inexistant. Plusieurs fois durant l’histoire, le nocturne joua la carte de vrai vampire sanguinaire afin de calmer les ardeurs des humains mais jamais sur des innocents. Rohan ne s’était d’ailleurs jamais nourrît sans l’approbation de sa proie au préalable…

Le chemin fut rapide et en arrivant, Rohan put voir, au travers de la baie vitrée, la jeune femme déjà à table, attendant son arrivée. Quittant sa voiture et laissant ses clés au voiturier, Rohan entra dans le restaurant et se fit accompagner jusqu’à la table de la jeune femme. Il était 20h pile.


« Bonsoir mademoiselle. J’espère que vous ne m’avez pas trop attendu. »

Tout en disant cela, l’Ancien s’approcha de la jeune et lui prit délicatement la main avant d’y déposer un baiser afin de la saluer. Puis le colosse s’installa devant sa convive avant de reprendre :

« Je ne suis venu ici qu’une dizaine de fois mais je n’ai jamais été déçu par leur cuisine, bien au contraire. »

Toujours ce même sourire aux lèvres, le nocturne allait bientôt devoir mettre à profit son charisme pour annoncer à la jolie rouquine qu’elle était en présence d’un vampire. Certes en présence d’un vampire qui ne lui voulait aucun mal mais l’idée même, sans voir au-delà de la personne, était fortement déconcertante pour n’importe qui. Ce qui impliquait de le faire savoir de façon très délicate, aborder le sujet de façon naturel. Ce qui ne devait pas être trop compliqué étant donné que le sujet était dans quasiment toutes les discussions de nos jours…

En plus de trois mille ans de vie, jamais Rohan n’avait eu à devoir dire clairement à quelqu’un qu’il n’était plus humain. Pour lui aussi c’était une nouveauté et un changement de taille. Même si à force des siècles, les changements ne l’effrayaient plus autant qu’avant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alison Taylor
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 43
♦ Avatar : Inconnue.
♦ Âge : Dix-huit ans.
♦ Citation : « Je crois si je vois. »

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Humains Lambdas.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Alison.
Brand New Member

MessageSujet: Re: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   Dim 29 Jan - 20:58

Chapitre III : La perdition du raisonnement.


Elle s'était à peine assise à sa place que son regard vascilla sur les décors de l'espace. Des rideaux en velours fins, garni de rubans... Des tables bien dressées, prises par des clients visiblement bienheureux... Et des serveurs et serveuses à tomber. L'établissement prenait soin de son image, cela se voyait. Et ce fut cette affirmation qui lui rendit le sourire car au fond, ce qu'elle avait proposé ne semblait guère des plus miteux. Même au contraire. Et durant sa contemplation, Alison tritura son couteau avec aisance. Elle avait toujours éprouvée un certain plaisir à jouer avec ces choses là. Un peu comme une sorte de jeu à risques, de part son tranchant et son défi métallique. Aussi, lorsque Rohan s'approcha, la surprise de sa voix fut telle que sur le geste pour reposer le couvert, une fine entaille se fit, à son index. Mais le baiser qui en suivit sa présence lui gratifia un sourire, oubliant la moindre once de douleur.

« Bonsoir mademoiselle. J’espère que vous ne m’avez pas trop attendu. »


« Nullement... Je viens d'arriver. »

Il s'assit. A cet instant, elle sentait son regard se river sur lui tel un mécanisme d'habitude, une force invisible qui l'empêchait de regarder ailleurs. Était-ce le fruit d'un charisme inégalé ou bien juste un pouvoir que quelconque surhumain pouvait posséder ? Pour être honnête, elle ne se posait pas la question. Elle n'en avait même pas l'ombre dans ses pensées, trop occupé à se sentir charmée face à lui.

« Je ne suis venu ici qu’une dizaine de fois mais je n’ai jamais été déçu par leur cuisine, bien au contraire. »


« Dans ce cas, il faut croire que je sais bien deviner vos goûts... ?»


Tarda-t-elle à dire avec un sourire en coin faiblement fruité de par son gloss. Un regard taquin lui fut jeté, d'un battement de paupière et bientôt, le serveur blond qui était passé trois fois devant elle avec sourire s'avança, distribuant les cartes de la restauration. Alison n'était jamais sortie en soirées ou au restaurant avec quiconque sans ses parents et donc, lorsqu'elle saisit la carte garnie d'une couverture de cuir, elle la caressa. Ce sentiment de décider soi-même, de ne devoir faire attention à ce que l'on décide avec la peur que les géniteurs s'en mêlent. C'était... Enivrant. Ou bien était ce la présence de Rohan. Oui, voila, c’était ça.

« ... Je prendrai... Une mousseline écrémé aux extraits de champignons pour l'entrée. Et... Un Châteaubriant bien saignant accompagné de gratin dauphinois, s'il vous plait. Quant au vin, je le laisse choisir...»


Elle le regarda d'un air malicieux. Que prendra-t-il ?

∆ ∆ ∆


N'hésitez pas à consulter mon journal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   Mar 7 Fév - 18:16

L’avantage d’être quelqu’un de reconnu, c’est que quelque soit l’endroit où vous vous trouvez, les gens vous connaissent. Et souvent dans les restaurants cotés comme le Ivy, les meneurs de salle savaient tout sur les habitudes des riches. Rohan n’était pas une exception malgré le fait qu’il ne soit venu qu’une dizaine de fois. Le gérant de la salle informa le Chef de l’établissement que Monsieur Stormwood était présent et comme tout bon hôte, le Chef se déplaça avant l’arrivée du premier service afin de prendre lui-même la commande de Rohan…

« Monsieur Stormwood, comme je suis ravi de vous revoir. Répliqua le Chef avec un grand sourire.

- Moi de même George.

- Souhaitez-vous prendre comme à votre habitude ?

- Oui s’il vous plaît.

- Un magret de canard aux myrtilles pour Monsieur Stormwood.
Reprit le Chef à l’attention du jeune serveur qui visiblement ne connaissait pas encore très bien la maison. Autre chose Monsieur Stormwood ?

- Euh…oui, votre meilleur vin blanc s’il vous plaît.

- Je vous apporte cela Monsieur.

- Merci.

- Merci à vous, Monsieur. »


Comme souvent dans ce genre d’endroit, le déplacement du Chef était sujet à discussion et les gens les mieux informés n’en étaient pas les plus étonnés. En revanche, les plus petits riches de la région avaient toujours à dire sur le fait que cet homme avait l’attention du Chef et pas eux. Cela faisait toujours bien rire Rohan. Ce qui faisait également cette attention toute particulière était dû en partie aussi au fait que la femme du Chef était une scientifique et qu’elle travaillait, depuis maintenant onze ans, chez BioTech & Co. Il était donc très important pour ce dernier de satisfaire tous les besoins du patron de sa femme…

Autre sujet épineux à mettre sur la table ce soir, les vampires. Alors comme beaucoup pourrait le croire, le faire venir subtilement dans la conversation n’était pas très respectueux vis-à-vis de la jeune femme. Rohan étant vampire, elle avait parfaitement le droit de savoir avec qui elle passait la soirée. A elle de choisir ensuite si ce point était gênant pour elle ou non…


« Bien…je…je ne sais pas exactement comment vous dire ça mais…voilà, je vous trouve vraiment charmante, d’une grande beauté, d’une intelligence plus qu’incroyable. Mais avant d’aller plus loin dans ce qui pourrait être une histoire extrêmement intéressante, je voulais savoir ce que vous pensiez des…vampires ?... »

Voilà, tout était dit, bon pas très clairement sur la condition même de Rohan mais disons que les éléments de bases étaient déjà là. Selon la réponse de la jeune femme, l’Ancien allait pouvoir adapter ses paroles et ses actions en fonction. Evidemment, continuer cette histoire avec elle, était le premier souhait que le nocturne voulait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alison Taylor
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 43
♦ Avatar : Inconnue.
♦ Âge : Dix-huit ans.
♦ Citation : « Je crois si je vois. »

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Humains Lambdas.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Alison.
Brand New Member

MessageSujet: Re: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   Mar 7 Fév - 19:03

Chapitre IV : La cloche de l'Eveil.


A peine avait-elle commandée ce qui allait la satisfaire physiquement que vint un homme, visiblement de haut rang. Une coupe bien brossée, une présentation noble, une voix soignée et des prises de notes très fidèles aux paroles de Rohan. Décidément, après l'allure, le véhicule et le charisme inhumain, voici que se présentait le Chef. Et bien, quelle soirée pleine de surprises. La vue de cet homme aux petits oignons avec son compagnon de table la fit sourire en coin, éprouvant un faible sentiment d'infériorité face à Rohan. Mais... Cela lui plaisait tout autant. Le savoir si important, traité de la sorte lui offrait la sensation d'être en présence de quelque chose d'énorme, de très respectable. Mais ça, il n'était guère nécessaire que le Chef en personne se présente pour le deviner. Elle l'avait sentie, dés le premier regard. C'est une allure imposante, qui force le respect et la bienveillance. Tant à découvrir et rien d'elle pour faire concurrence à son statut.

« Bien…je…je ne sais pas exactement comment vous dire ça mais…voilà, je vous trouve vraiment charmante, d’une grande beauté, d’une intelligence plus qu’incroyable. Mais avant d’aller plus loin dans ce qui pourrait être une histoire extrêmement intéressante, je voulais savoir ce que vous pensiez des…vampires ?... »

A l'entente de «Vampires», Alison le toisa d'un regard curieux , presque étonné. A vrai dire, les Vampires avaient fait preuve de légendes, dans cette ville. Ce n'était pas pour du vent que ses géniteurs s'étaient entêté à lui inculquer diverses manières de les repousser, les affaiblir ou même les tuer. Sa maigre force n'y arriverait jamais, elle le savait. Néanmoins, elle fit taire la petite voix en elle, souriant simplement en coin, se demandant bien quelle type de fascination il pouvait éprouver pour des êtres qui n'existaient pas.

« ... Pas grand chose... Pour être honnête. Mes parents étaient très... Très prudents. Ils m'ont beaucoup parlé d'eux. Mais je suis une femme concrète et très franchement, je ne m'intéresse guère à eux. Je ne suis même pas certaine qu'ils existent. Mais pour eux... C'était autre chose.» Dit-elle avec un gloussement non retenu. « Ils m'expliquaient leurs faiblesses et la dangerosité dont ils pouvaient faire preuve face aux Hommes... Je n'ai jamais cru. Si ils existent vraiment, ils doivent se sentir bien seuls... Durant toutes ces années... »

Alison s'entêtait à admirer un rideau, au loin, tandis que les mots sortaient de sa bouche d'une facilité presque robotique. Il y avait tellement de questions, tellement de contradictions dans ces principes et son éducation. Ses valeurs presque scientifiques la poussaient à trouver la logique de chaque chose et donc, les légendes sans preuves ne lui offraient qu'un aperçu d'énigme humainement impossible de résoudre. Et durant cette contemplation de ce fameux rideau rouge bordeaux au loin, elle eut le pétillant espoir d'en savoir d'avantage. La curiosité de l'élève brillante qu'elle était lui mordait la langue, l'empêchant de demander Pourquoi une telle question.


∆ ∆ ∆


N'hésitez pas à consulter mon journal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   Jeu 9 Fév - 11:53

Et bien les choses étaient clairs, elle n’était pas une fervente croyante. Comment lui expliquer que les vampires existaient bel et bien et que même ces derniers ressentaient des choses comme les humains ? Cela était certes des échos de sentiments qu’ils avaient connu lorsqu’ils étaient encore humains mais l’impact n’en était pas moins identique. Et de là, l’idée de ne plus la voir lui faisait déjà beaucoup de peine. A aucun moment Rohan n’avait usé de son charisme vampirique, il n’avait fait agir que son désir pour elle et elle en fut très atteinte, ce qui provoqua l’échange entre les deux. Jamais dans une situation comme celle-ci l’Ancien ne faisait usage de son don obscur, privilégiant les sentiments et le naturel de la chose…

Sa façon de prendre la chose à la légère étonnait le nocturne, elle qui ne semblait pas croire en ces créatures, il était encore inexplicable pour l’Ancien de ne pas l’entendre dire tout le contraire. La plupart des gens ne croyant pas ne faisait pas attention et ne suivaient pas les règles de sécurité. Ils se promenaient souvent en pleine nuit, sans se soucier de rien. Et dans la majeure partie des cas, les non croyants finissaient par être attaqué par manque de vigilance. Hors elle, elle n’avait jamais eu de preuve comme celle-ci…

Il était temps de dire la vérité, d’expliquer tout en détail en espérant que cela ne freine pas la relation entre eux. Rohan serait vraiment mal si les événements venaient à changer pour cette raison. Après trente cinq siècles de vie, l’Ancien n’aurait jamais caressé l’espoir d’être de nouveau amoureux. Et pourtant, elle était là…


« Dans ce cas, ne cherchez plus de preuve, vous en avez une devant vous… »

Tout en affirmant ça, Rohan afficha un sourire mêlant gêne et appréhension vis-à-vis de la réaction de la jeune femme. A partir de là, soit elle faisait avec et tout continuait comme avant, ce qui était peu probable. Soit elle ne voulait plus revoir l’Ancien. Enfin avant ça, non croyante qu’elle était, il lui fallait une preuve, de quoi se mettre à croire réellement. Ce que Rohan était tout à fait en mesure de lui offrir, comme beaucoup d’autres choses évidemment…

« Si vous souhaitez des preuves, il nous faudra quitter le restaurant quelques temps afin de ne pas effrayer les autres clients. »

Comme disait l’autre, ça passe ou ça casse. Même si Rohan espérait que cela passe sans problème, il était normal pour la jeune femme de réagir de façon horrifié dirons-nous. Et pour être le plus précis possible sur l’aveu, l’Ancien reprit :

« Si cela peut vous rassurer, je ne mords jamais sans l’accord de l’humaine concernée… »

Ce n’était peut-être pas quelque chose de très important aux yeux des gens mais souvent les vampires faisant preuve de respect envers la race humain étaient plutôt rares. Rohan faisait partit des quelques Anciens qui prenait le temps d’apprendre à connaître leur proie avant de leur demander. Evidemment avant la Révélation, Rohan ne demandait pas, il évitait simplement de tuer sa victime comme les vampires ne se souciant pas de ce qu’ils faisaient. Mais aujourd’hui que les humains étaient conscient de ce qu’ils pouvaient leur arriver, la suite logique de ne plus tuer sa proie était de lui demande la permission…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alison Taylor
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 43
♦ Avatar : Inconnue.
♦ Âge : Dix-huit ans.
♦ Citation : « Je crois si je vois. »

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Humains Lambdas.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Alison.
Brand New Member

MessageSujet: Re: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   Dim 12 Fév - 18:30

Chapitre V : Dieu seul sait pourquoi.

Dans cet endroit si vaste, rempli de gens affamés et n'ayant la délicatesse de le cacher, Alison eut une bouffée de chaleur. Devant elle était la preuve que ses croyances, son éducation et la plupart de ses théories scientifiques n'étaient qu’erronés depuis le début de son existence. Un air de petite fille la prit de court, l'air curieux mais néanmoins un brin effrayé. Cela ne se lisait guère sur sa figure mais ses yeux, eux, ne pouvaient que trahir cet aspect de marbre. L'objet de ses plus profondes peur se trouvait là, en face d'elle. Il avait un charisme inhumain et le sourire suffisant que pour faire chavirer son égo de femme. Mais alors qu'elle songeait à chaque mot que Rohan avait prononcé à cet instant, elle crue comprendre. Le charisme... La belle gueule et les connaissances. Le fric, les goûts plus qu'enviables, le fait qu'il suait le sexe et l'expérience. Et si ... Au final... Elle n'était qu'une victime de plus ? La peur la prit rapidement mais elle posa son regard sur lui, paraissant calme. Elle soupira, Alison voulut se calmer. Car au fond, il pouvait mentir. Mais en voyant le genre d'homme qu'il était, c'était... Impossible. Pour être franche, elle ne connaissait rien des hommes. Rien du tout. Mais ça, il avait dû le sentir, sûrement... Des questions, encore et encore. Si bien qu'elle ouvrit la bouche afin d'en formuler une, péniblement. Elle n'y parvint pas.

« Si cela peut vous rassurer, je ne mords jamais sans l’accord de l’humaine concernée… »

Cette parole la fit rire. Sincèrement. Un Vampire, déjà, c'est dur à croire. Mais en plus qui demande la permission ? Voila quelque chose qui semblait totalement irrationnel. Ou bien était-ce une métaphore pour essayer d'insinuer une demande afin d'aller plus loin ? Vampire voudrait dire "Affamé de femme" et "permission" devrait vouloir dire "On baise" ? Oh. Cette pensée lui laissa le sourire encore un peu présent. Elle prit son couteau, jouant un peu avec entre ses doigts. Le faisant glisser, briller, mimant une coupure, ... Pour finir, Alison releva le regard, essayant de déceler dans celui de son compagnon une once de taquinerie, ou de franchise. Mais décrire des iris n'est pas à la portée de tout le monde. Aussi, elle devint brève et la panique de cette découverte qui révolutionne son mode de vie s'estompa donc.


« ... Je ... Je ne pense pas que ... Que vous soyez un monstre ou... Ou quoi que ce soit. Juste... Est-ce que vous avez un réel besoin de faire ce genre de chose ? Quel... Quel sentiment avez-vous de le faire ? Avec moi, ou une autre... Cela ferait-il une différence ? »

Et les yeux presque humides de larmes, elle se mit à le fixer d'yeux sincères. Si elle avait écouté ses parents, elle serait en train de le dénoncer en hurlant, prenant son couteau et tenter de fuir pour sauver sa peau. Et elle avait envie de le faire. Pour le bien des gens autour d'elle. Pour ne pas qu'une femme se retrouve intégré dans une histoire si glauque. Mais... Cette attirance présente depuis le début et... Et son cœur l'empêcha de le faire. Aussi, elle verrait. Après tout, il n'en est pas moins Rohan.

∆ ∆ ∆


N'hésitez pas à consulter mon journal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   Lun 13 Fév - 11:03

Voilà, le débat pouvait commencer. Comment quelque chose de mort peut-il ressentir quelque chose ? Comment faites-vous pour contrôler vos envies ? Etes-vous réellement civilisé ? Etes-vous le monstre dont tout le monde parle ? On pouvait durer dans le temps comme ça, avec toutes les questions possibles et inimaginables. Mais Rohan n’en restait pas moins un homme, son temps d’humain était encore là malgré les siècles. L’Ancien était prêt à tout pour garder l’affection de la jeune femme. Voulant faire une preuve minime de ce qu’il était, Rohan afficha un sourire à sa compagne du soir et sans bouger ouvrit le sac de cette dernière et prit ses papiers, avant de les remettre discrètement dans la poche. Alison Taylor. Charmant prénom.

« Je suis obligé de me nourrir de cette manière, sans quoi, je ne pourrais pas garder ce corps en état. J’ai déjà hiberné durant un peu plus d’un siècle lorsque j’étais en Chine. Mais au-delà, je ne sais pas ce qui pourrait arriver. Et puis, si je suis éveillé, je ne peux m’affamer sans risque. La faim est l’appel de la bête, si nous éludons trop longtemps son appel, elle peut prendre le dessus et nous faire faire des choses horribles…c’est pour cela que je me nourris. Mais toujours en demandant. »

La discussion ne faisait que commencer et déjà les informations vis-à-vis de cette condition nocturne était compliqué. Un vampire ce devait de maintenir l’équilibre entre lui et sa bête s’il ne voulait pas tomber dans une frénésie sanguinaire. Tout comme les jeunes lycans, les vampires avaient leurs démons. Pour Rohan, il n’était pas le seul démon en activité. Malheureusement, enfin selon le point de vue, Rohan était encore capable de sentiments. Son coté humain était encore très présent et cela pouvait le torturer dans certains cas, tel que celui-ci…

« J’aimerais éclaircir une chose. Un vampire est tout à fait capable d’avoir des sentiments. Notre condition change et dans la majeure partie des cas, le comportement aussi. Mais une partie des nôtres ne changent pas en ce qui concerne les sentiments. Comme l’être humain est capable des pires horreurs, le vampire est capable des sentiments les plus vrais. Et mes sentiments pour vous sont bien là et le seront toujours. Je n’ai pas utilisé mes dons ou mon charisme sur vous, en tout cas, le moins possible pour vous laisser la décision de me voir ou non… »

Il y avait tellement à dire sur ce qu’il ressentait que Rohan n’avait pas les mots pour l’exprimer. Préférant la simplicité des paroles et le geste explicite, l’Ancien se leva et déposa un baiser sur les lèvres de la jeune humaine avant de se rassoir. Cela était clairement ce que ressentait Rohan et en aucun cas il ne voulait le cacher aux yeux de qui que ce soit.

« La différence entre vous et une autre est identique pour un humain que de vivre dans un appartement avec sa moitié. C’est comme appartenir à quelqu’un. Si vous me dites oui, je n’irais plus voir ailleurs car mes sentiments pour vous sont là. Je ferais tout pour vous, mon âme, si elle est encore là, vous appartient. »

Rohan n’attendait plus qu’une chose, savoir ce que la jeune femme souhaitait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alison Taylor
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 43
♦ Avatar : Inconnue.
♦ Âge : Dix-huit ans.
♦ Citation : « Je crois si je vois. »

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Humains Lambdas.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Alison.
Brand New Member

MessageSujet: Re: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   Mer 15 Fév - 15:00

Chapitre VI : L’Archange se teinte d'écarlate par désir..
Les explications sur ce qui venait de se passer étaient interminables. Des lignes de confusions à travers les âges et les informations qu'elle emmagasinait s'approchait d'avantage du masochisme que de la réalité. S'éveiller... La soif... La faim de la bête ... Et même... Des sentiments ? Alors donc, ce style de créature n'est guère une véritable menace si ils s'appliquent une réelle discipline. Tout comme Rohan. A partir du moment où ils ont des principes, les humains pourraient vivre sans danger. Mais combien avait donc ces règles de conduite ? Combien demandait à leur victime pour s'abreuver de leur fluide vital ? Très peu, hélas. Au fur et à mesure qu'Alison contemplait la personne devant elle, en superposition de l'Homme et du Vampire, elle enregistra tout ce qu'il disait. Mais la perception de sa voix devint autre, imaginant sans en avoir conscience ce que serait son grognement au moment d'une attaque, la sensation de crocs dans son cou. Et d'un geste discret sans le désir qu'il le soit, elle porta ses doigts à son propre cou, tâtant celui-ci pour sentir les pulsions cardiaques. Diantre... Elle frissonna. Mais d'avantage lorsqu'elle reçut, de ses lèvres, une tendresse chaude et agréable. Elle ne se rendit compte que lorsque son souffle se mêla au sien, au moment même du baiser. Ses yeux grandirent pour aussitôt se fermer, ayant saisit le geste sans pour autant l'accepter. La surprise devint de l'interrogation, son regard lui lança sa curiosité d'iris fixant.

« La différence entre vous et une autre est identique pour un humain que de vivre dans un appartement avec sa moitié. C’est comme appartenir à quelqu’un. Si vous me dites oui, je n’irais plus voir ailleurs car mes sentiments pour vous sont là. Je ferais tout pour vous, mon âme, si elle est encore là, vous appartient. »


A ces mots, Alison ouvrit timidement la bouche, ayant tellement voulue répondre que oui. Mais... Elle vieillira seule, il restera ce qu'il est. Pourrait-elle être enceinte ? Et pourraient ils aller aussi loin qu'elle espère ? Des tas de questions que nous dirions habituelles dans la plupart des séries télévisés. Et ce fut le rationnel de ces questions qui la prit de cours. Alison se sentait bête d'y songer, se maugréant qu'il était inutile d'hésiter. Mais la contrainte d'une éducation quasi-Hunter la surplombait malgré ses sentiments sincères. Ses doigts se triturèrent, ses lèvres s'écrasaient sous une dent qui les mordillait avec doute. Mais au final, son cœur s'ouvrit et une bouffée de froid la prit dans ses poumons, révélant une voix franche.

« ... Je vous veux. Et si vous m'offrez un accord si vrai, alors... Je veux être avec vous.»

Ses iris croisèrent les siens, ne cachant guère une petite peur. Celle de ne pas réussir une telle relation.

∆ ∆ ∆


N'hésitez pas à consulter mon journal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   Mer 15 Fév - 16:41

Un soulagement palpable se manifesta chez Rohan lorsqu’Alison répondit qu’elle souhaitait continuer malgré tout. Elle devait avoir certainement cinquante questions qui lui trottaient dans la tête et Rohan allait se faire un plaisir de lui répondre le plus clairement possible. Une vie de couple avec un vampire n’est jamais simple et très très rare. Mais l’Ancien allait tout faire pur que cela se passe sans soucis particulier. Il y avait le risque qu’Alison devienne la cible des adversaires de Rohan mais en parallèle, les ennemis de ce dernier connaissaient très bien l’étendu de sa puissance aussi bien politique, économique que littérale. Etant un vampire très âgé, sa puissance physique et télékinésique dépassait de beaucoup les autres vampires existant, même les plus vieux d’un ou deux millénaires…

Cette impression de comptait aux yeux de quelqu’un, Rohan ne l’avait pas sentit depuis près de mille ans. La fois dernière, il s’agissait également d’une humaine, une paysanne ayant une intelligence bien supérieur à la moyenne de l’époque. Elle avait beaucoup de charme, elle était à la fois sophistiquée pour son niveau de vie et en même temps très direct. Elle savait se tenir en société malgré un père pas très malin mais la mort de sa mère lorsqu’elle avait onze ans l’avait poussée à grandir plus vite pour s’occuper de son petit frère tout juste né.

Enfin bref, Alison était une femme forte, intelligente et sincère, sans oublier d’une beauté renversante, tout ce qui plaisait à l’Ancien en somme. Suite à sa réponse, Rohan ne parvint pas à retenir ses envies et sa colonne vertébrale hurlait de la toucher, voir plus. Mais le nocturne refreina sa pulsion aussitôt. Il se leva une nouvelle fois et embrassa Alison une seconde fois sur les lèvres avant de lui dire :


« Je t’aime. »

Inutile de faire de grand discours, rien ne pouvait exprimer ce que Rohan ressentait pour la jeune humaine. Le vampire n’avait qu’une envie, c’était de passer la nuit avec elle, non pas pour coucher avec elle, bien que si elle le souhaitait il ne serait pas contre. Mais simplement pour être avec elle et répondre à ces innombrables questions qui devaient courir dans tous les sens dans son esprit. L’Ancien pouvait déjà répondre à certaines ici-même, ce qu’il allait faire…

« Je me doute que tu as énormément de questions et je me ferais un plaisir de te répondre. N’hésite pas, quelque soit le domaine que tu veux éclaircir, je suis là pour ça, je suis là pour toi. Je le serais toujours. »

Affichant un sourire sur son visage, ce dernier était toute fois différent de d’habitude. Il était inexorablement et indubitablement empli d’amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alison Taylor
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 43
♦ Avatar : Inconnue.
♦ Âge : Dix-huit ans.
♦ Citation : « Je crois si je vois. »

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Humains Lambdas.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Alison.
Brand New Member

MessageSujet: Re: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   Sam 18 Fév - 15:57

Chapitre VII : Elle qui n'était rien.

Et tandis que le baiser se fit, offrant à Alison l'irrésistible envie de le prendre contre elle, elle soupira de bien-être contre sa bouche, se délectant du moelleux de ses lèvres, la tiédeur de son souffle, la véracité de ses propos. Ses iris semblaient fuser d'un réel pétillant, la gorge nouée, le cœur en feu. Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ? Que ce soit par le plaisir, l'incompréhension, le soulagement, la peur, ... ? Ce fut ce qu'Alison ressentit à ce moment là. De part son geste, mêlée entre la perdition du sens et la saveur de son culot. Elle respirait avec une lenteur presque trop importante, proche de l'étouffement. Mais... Elle ne s'en rendit point compte; admirant seulement les iris de Rohan. La prochaine phrase faisait presque office de fumée légère dans l'atmosphère tandis qu'Alison tentait de comprendre ce qu'il venait d'avouer.

« Je me doute que tu as énormément de questions et je me ferais un plaisir de te répondre. N’hésite pas, quelque soit le domaine que tu veux éclaircir, je suis là pour ça, je suis là pour toi. Je le serais toujours. »


« Je ...Non. Tu n'es pas une bête de foire. Tu es toi et... Pour le moment, je veux partager un repas délicieux avec toi. Parce que j'en ai envie. Les questions, tu y répondras au fur et à mesure du temps sans que j'aie à demander quoi que ce soit. »


Dit-elle d'un sourire qui se voulait rassurant. Les gens semblaient avoir prêté une attention attendrie quant au geste de Rohan envers elle. Et elle en fut un brin gênée. Car au fond, c'était son premier et la voir rosie pourrait amuser une bonne dizaines de clients friands de ce genre de scène. Parce qu'ils n’en n'ont pas ou bien qu'ils trouvent qu'une pureté pareille était bien rare, de nos jours. Ils n'auraient pas tort. Lorsque Alison releva les yeux, elle aperçut ce qui avaient été commandés s'approcher de leur table et bien entendu, Monsieur le Chef avec le vin. Elle baissa la tête, espérant passer inaperçue dans ce climat de professionnel, elle qui n'était... Rien, en ce moment. Rien qu'une humaine en pleines études qui n'avaient encore jamais été au restaurant, jamais commandé quoi que ce soit de par soi-même, n'avait jamais eue de liaison avec qui que ce soit et qui n'aurait jamais crue possible que l'existence de tels êtres soit véridique. Dans ce climat lourd, pour s'obliger à songer autrement, ne point s'écraser, Alison se mit à songer à lui, simplement.. Lui. Une vie ensemble, un couple et... A quoi cela ressemblerait-il ?

« ... »

∆ ∆ ∆


N'hésitez pas à consulter mon journal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   Dim 19 Fév - 18:52

Elle ne semblait pas pressée de tout savoir, elle préférait laisser le temps au temps, ce qui était aussi un bon moyen pour faire connaissance sans trop se perdre dans les informations. Elle semblait si fragile, Rohan n’avait qu’une envie, c’était de la prendre contre lui et sentir son corps, la protéger, lui offrir tout ce qu’il pouvait pour qu’elle se sente bien et heureuse. En trois mille ans et demi d’existence, l’Ancien n’avait connu l’amour que quatre fois. Ce qui était extrêmement peu. Surtout que sur les quatre fois, trois étaient lorsqu’il était vampire, ce qui signifiait qu’humainement parlant, il n’avait aimé qu’une fois. Pour son époque, cela était bien peu sachant que son père, la veille de sa mort en était déjà à six femmes officielles et une quinzaine de maîtresses.

C’était d’ailleurs peut-être cette façon de faire que le nocturne répugnait et refusait de reproduire. Privilégiant les sentiments et l’unité, et donc la qualité, au nombre et au simple plaisir de la chair dans la luxure. Rohan était un romantique invétéré, il lui était impossible d’aimer sans romantisme. Alison allait certainement avoir droit à tous les honneurs dont jouissait Rohan de par son rang. Alison allait être, sur ordre de Rohan, traitait de la même manière que lui. Aucune différence ne sera tolérée entre lui et Alison. A partir d’aujourd’hui, Alison était la moitié de l’Ancien et par conséquent, elle était l’objet de toutes les attentions de ce dernier. Ainsi que pour les serviteurs du Manoir…


« J’y répondrais effectivement. Mais il doit bien y avoir quelque chose sur lequel tu as des questions et qui te torture l’esprit, des doutes ou des appréhensions sur ce qui va suivre à partir de maintenant. »

Tout en disant ces mots, Rohan approcha sa main et prit délicatement celle d’Alison accompagné de son fameux sourire. Cela se voulait rassurant car même si la jeune femme ne disait rien, Rohan pouvait lire dans ses yeux une once d’angoisse vis-à-vis de ce qui allait se passer ensuite. Être en présence d’un vampire, créature que l’on croyait inexistante il y a encore quelques minutes, et en plus, vivre une histoire avec. Il y avait de quoi avoir des millions de questions et sur d’appréhensions suite à cela. Elle était encore extrêmement jeune, la peur était tout à fait naturelle dans un cas pareil.

Certes Alison était une jeune femme forte et qui encaissait vaillamment les choses mais il y avait tout de même des limites à ce que les principes et les idéologies pouvaient supporter. Evidemment l’amour entre eux était un rempart contre ce genres de traumatismes car même si la vérité était difficile à entendre, les sentiments, eux, étaient toujours là et même encore plus fort. Savoir que la jeune humaine acceptait la condition de Rohan était une des plus belles preuves qu’elle pouvait faire à l’Ancien, si ce n’est LA plus belle preuve…

Le vampire sentit soudainement une hésitation chez Alison, comme si elle allait dire quelque chose mais au final, laissa le silence planer.


« Qui y-t-il ?... »

Ce léger moment de suspension que venait de faire Alison en disait long sur ce qui pouvait se passer dans sa tête. Rohan ne voulait vraiment rien laisser au hasard dans cette relation, il y avait beaucoup trop à perdre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alison Taylor
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 43
♦ Avatar : Inconnue.
♦ Âge : Dix-huit ans.
♦ Citation : « Je crois si je vois. »

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Humains Lambdas.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Alison.
Brand New Member

MessageSujet: Re: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   Mar 21 Fév - 7:13

Chapitre VIII : L'amour propre un brin sali.

L'inquiétude de Rohan à son égard ne fit que la faire rosir d'avantage. La plupart des gens présents ici les dévisageaient et leur cause ne fut que plus morale. Rohan paraissait avoir une quarantaine d'année et elle, ne paraissait n'être qu'une gamine. Et cette différence trop grande à leurs égards installait un climat de réel espionnage de la part de nombreuses tables. Mais qui étaient-ils pour juger ? Car au final, leur crainte d'ancienneté n'était qu'euphémisme. Cet homme devait avoir beaucoup plus cela.


« J’y répondrais effectivement. Mais il doit bien y avoir quelque chose sur lequel tu as des questions et qui te torture l’esprit, des doutes ou des appréhensions sur ce qui va suivre à partir de maintenant. »

Alison se mordit la lèvre inférieure. En effet, elle avait énormément de questions mais la plus urgente était quelque chose de banal, au fond. Quel intérêt auriez-vous à demander si la personne a connu les guerres, les maladies, les conséquences de l'espèce humaine, les années Grease ou même 1912, l'année du Titanic ? Elle n'en savait rien. Il y avait juste lui et le gérant qui s'en vient avec les divers couverts demandé auparavant. Et la venue du patron, pour la seconde fois, lui mit une sensation d'angoisse au travers de la gorge. Une impression de s'écraser d'autant plus. De n'être que la compagne de CE soir, pour monsieur. Alison avait la croyance de cette sensation, ce regard porté sur elle comme pour vous attribuer une fraicheur, une variété, votre qualité, ... Et en quelques instants, ses peurs devinrent une faible colère. Mais au fond, elle ne faisait que supposer ce que cet homme ressentait. Elle n'en savait rien. Juste que Rohan était d'une réputation solide et visiblement bien ancré. Elle sourit tout de même, non guère pour plaire d'avantage à lui au vu de ses récents aveux. Non, c'était pour se motiver soi-même, s'obliger à penser autrement. Malgré l'écrasement ressenti.


« Qui a y-t-il ?... »


« ... Je me demandais... Si tu avais connu la tragédie du Titanic ? Enfin, non, pas être dedans. Juste... Connu ce qu'il s'est passé. Cette période de l'histoire m'a beaucoup chagriné lors de mes études. »


Elle saisit sa main d'une discrétion et d'une hésitation tremblante.

∆ ∆ ∆


N'hésitez pas à consulter mon journal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   Jeu 23 Fév - 20:46

Ce fut comme une énorme vague, Alison posa l’une des questions les plus marquantes pour Rohan. Le Titanic. Evidemment qu’il avait connu ce moment. 15 Avril 1912, 2h20 du matin, un moment impossible à oublier. Comme pour beaucoup de date dans l’histoire, l’Ancien avait connu les pires moments.

« J’ai connu le Titanic oui. J’ai été l’un des financiers. J’y avais investi cent vingt mille dollars de l’époque, ce qui fait trois millions de dollars aujourd’hui. J’avais suivis les avancées jour après jour, au coté de Joseph Bruce Ismay et Thomas Andrews en personne. Joseph était celui qui avait eu l’idée du concept et Thomas en était l’architecte. Deux génies pour l’époque, dommage que le navire était entre de mauvaises mains…ce Jack Philips était beaucoup trop jeune pour prendre en main les communications. On ne laisse pas le sort de plus de deux mille deux cent personnes entre les mains d’un jeunot de vingt cinq ans…au final, plus de mille cinq cent personnes sont morte dans cette tragédie. »

Comme beaucoup disaient, il faut savoir prendre des risques pour faire progresser la science et les technologies. Mais pour l’Ancien, et pour beaucoup, c’était trop cette fois-là. Autant de mort pour comprendre que les technologies de cette époque étaient bien trop limites pour être sûres. C’était un risque vraiment trop grand. Ce fut d’ailleurs ce qui limita beaucoup les industries dans la réalisation de nouveaux navires. Le projet Gigantic fut abandonné et les industriels du monde prirent conscience qu’il fallait attendre avant de se lancer à corps perdu dans ce genre de monstres marins…

« Tu sais, si tu commences à vouloir remonter dans mes souvenirs, on peut remonter loin comme ça. Tu devines l’âge que j’ai ? »

C’était le moment là où Alison allait comprendre le réel lien qui unissait l’Ancien à cette dernière. Un lien ancestral que Rohan avait toujours entretenu, ce qui d’ailleurs expliquait le fait qu’il n’eut que quatre femmes dans sa vie. Même si les femmes d’une nuit n’étaient pas rares, il était loin du compte habituel pour un vampire. Certains nocturnes d’à peine trois siècles avaient dix fois plus de femmes à leur actif. L’Ecossais ne voulait pas, comme son père, cumuler les femmes pour simplement paraître vigoureux et fort. Rohan n’avait jamais eut besoin de cela pour garder son titre de Fils d’Odin. Les faits d’arme sur le champ de bataille suffisaient amplement à maintenir son statut de guerrier Berserk, le Guerrier Divin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alison Taylor
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 43
♦ Avatar : Inconnue.
♦ Âge : Dix-huit ans.
♦ Citation : « Je crois si je vois. »

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Humains Lambdas.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Alison.
Brand New Member

MessageSujet: Re: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   Mar 28 Fév - 18:53

Chapitre IX : Un départ d'avenir.
[Je suis désolé de mon retard et de la petitesse de la réponse mais j'ai eue beaucoup de problème de net. Du coup, me voici un peu refroidie. Mais n'aie crainte, je vais revenir dans le bain.]

La vue de son assiette lui parut bien pauvre face au récit qu'elle entendait en ce moment. Le Titanic n’était guère si vieux que cela dans l'Histoire de l'Homme. Surtout pour un vampire. Aussi, lorsqu'il expliqua la tragédie, Alison posa sur lui un regard plein d'admiration et de réel intérêt. Qu'est il mieux qu'un témoin pour ce genre d'incident ? Les consignes de sécurités violés pour l’esthétique avait toujours été une vraie injustice. Maintenir ainsi autant de vies et ne prendre la peine de reconsidérer l'estime de ce navire était un sacrifice immense. Du moins, pour l'étudiante en histoire qu'elle était. Durant cette brève discussion sur ce passé tragique, Alison eut une légère attirance envers sa fourchette en argent. Elle scintillait, sous son regard et elle la saisit avec discrétion, triturant le bout de ses doigts avec, détaillant l'effet sur sa chair. Et avec la même discrétion, presque silencieuse, elle se mit à murmurer d'un souffle léger.

« ... Tu as probablement un âge très très... Grand. Mais tu en restes le même Rohan. » Sur ces mots, elle déposa le couvert et saisit sa main d'une délicatesse très tendre. Son regard se releva lentement sur le sien, l'idolâtrant sur ces paroles, souriant de sa présence.

« ... Et qui me fait un effet très agréable depuis notre rencontre. » Avoua-t-elle à mi-voix. En effet, lorsqu'Alison repensa à la bibliothèque, on y voyait de l'envie, du désir et même un intérêt très particulier. C'est avec un franc sourire qu'elle s'abandonna à lui, caressant sa main et sa silhouette d'yeux rêveurs.

∆ ∆ ∆


N'hésitez pas à consulter mon journal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
« Les apparences . . . »

MessageSujet: Re: L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'avantage d'être égoïste est d'être sans-défense. — & Rohan D. Stormwood [2ème Partie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Haiti's "avantage comparatif" - the lowest minimum wage of the hemisphere
» L'avantage du coup de foudre, c'est qu'il fait gagner du temps. [pv Kirstie Montgomery]
» Gabriel Loisell - La maladie a au moins un avantage, elle nous fait connaitre nos amis
» Le moment présent a un avantage sur tous les autres: il nous appartient
» [Guide] Le charpentier
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Across™ - RPG :: Everstown welcomes you, honey ! :: Deuxième Arrondissement :: The Ivy-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
Forum Gratuit