AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une soirée pas comme les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Une soirée pas comme les autres   Sam 14 Jan - 0:45

UNE SOIRÉE PAS COMME LES AUTRES


Rohan D. Stormwood & Samara Lovesky


Je n’étais pas à l’accueil cette semaine. J’étais serveuse dans le bar. Je ne raffolais pas, mais les pourboires étaient assez impressionnants. Je remplaçais Rebecca qui était tombé malade dans le début de la semaine. Comme c’était mon retour de travail, je me suis dit que je pouvais bien la remplacer. Son chiffre de soir n’était pas énorme, mais au moins j’avais quelque chose à faire de mes soirées.

* Lundi *
Un mystérieux personnage venait d’entrée. Il s’approchait du fond de la pièce et s’assit dos au mur pour voir l’assemblé, j’imagine. Je lui servais sa boisson qu’il demandait. Il était seul et silencieux. Je ne fis pas de cas, puisque tout le monde peut avoir une mauvaise journée de travail, une relation qui a tourné au vinaigre… pourtant, moi j’étais aux petits anges. Je pensais souvent à Scott durant mes quarts de travail. C’était assez mouvementé cette semaine et je n’avais pas vraiment le temps de m’accorder une pause. La journée s’achevait sans pour autant que je la vois passé. Je n’avais cassé aucun verre ce qui me fit sourire. J’aimais bien de n’être plus maladroite. Je quittais le bar vers 22 heures. Je repartis en taxi chez moi.

* Mardi *
Je ne savais pas si c’était moi, mais le client était revenu. Je lui servais ce qu’il commandait. J’étais presque sûre que c’était les mêmes mots qu’il avait employés hier. Pas un mot de plus, ce n’était assez… bizarre. À croire que je revivais la journée d’hier avec ce client. Pourtant, je ne portais pas la même chose, et il n’y avait pas les mêmes clients qu’hier. C’était simplement lui en fin de compte. Je terminais ma journée et j’allais aussitôt au lit.

* Mercredi *
Il entrait comme tous les jours. Je pouvais même prédire ce qu’il allait prendre et prédire ce qu’il dirait et il s’avérait que c’était exact. Il n’avait rien à redire. Peut-être que demain sera une nouvelle journée qui sait?

* Jeudi *
L’étranger arrivait. La même démarche que cette semaine… j’étais curieuse. Même manteau, même démarche, même regard. Un regard qui me fit tourner la tête lors que son regard croisait le sien. Sans attendre et avant qu’il me le demande, je lui apportais la boisson qu’il avait prise les trois jours précédents. Il me remerciait d’un sourire et l’a bue seule encore une fois. Je finis ma journée et l’étranger partit un peu plus tard j’imagine comme tous les jours qu’il était venu cette semaine.

* Vendredi – aujourd'hui *
Il venait d’entrer. J’imaginais qu’il allait s’asseoir dans le fond de la pièce comme tous les jours, mais ce fut une première, il s’agit sur la table le plus près de la table à service. Je notais qu’il ne portait pas les mêmes habits. C’était assez étrange assez pour que je m’intéresse à lui. Encore plus que cette semaine. Je m’avançais vers lui. Il avait l’air plus décontracté ou je ne sais quoi. Quelque chose me disait qu’il n’était pas le même homme que j’ai servi toute la semaine. Il semblait différent, plus reposé. Je n’avais pas osé lui adresser la parole. Il avait l’air s’y agressif ou sur la défensive que je n’avais pas osé le déranger, mais aujourd’hui, c’était différent.

-Bonsoir. Qu’est-ce que je vous sert aujourd’hui?


Dernière édition par Samara Lovesky le Sam 25 Fév - 1:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres   Jeu 19 Jan - 10:54

Une semaine que Rohan venait sans arrêt dans ce bar, il s’y sentait bien mieux qu’au bureau. L’entreprise s’en sortait très bien mais ce n’était pas grâce aux Actionnaires qui devenaient de plus en plus gourmands. Le calme reposant de ce bar, Le Nautique, était pour l’Ancien une soupape très utile, sans personne pour vous parler des chiffres de la société qui ne cessent de grimper et qui devraient revenir aux Actionnaires…

Enfin bref, c’était très calme et Rohan ne s’en plaignait pas, bien au contraire. La clientèle était très soft, avec de temps en temps des Messieurs un peu éméchés et qui draguaient gentiment les serveuses. Mais jamais de bagarres sévères où il fallait faire venir la police ou les ambulanciers. Et pour en revenir aux serveuses, Rohan n’hésitez pas sur les pourboires, tout le long de la semaine, ce dernier avait laissé pour vingt livres sur la table.

Au fil de la semaine, Rohan ne cessait de remettre en place les choses qui semblaient ne plus vouloir l’écouter. C’était frustrant de ne pas pouvoir mettre un terme à ce qui met en danger une société, surtout lorsqu’on en est le patron.

Dans ces moments là, Rohan se perdait souvent dans ses souvenirs les plus agréables, aussi bien lorsqu’il était humain que lorsqu’il était déjà vampire. Depuis le début de la semaine, l’Ancien ne cessait de se remémorer le siège de Troie. Il y a de cela plus de trois mille deux cent ans, alors que Rohan n’était qu’un jeune vampire d’à peine plus de trois siècles, ce dernier fut le témoin de l’une des plus belle bataille de l’histoire. Et cette ingéniosité pour construire ce cheval qui causa la perte de la grande cité de Troie…

Enfin bref, c’était l’époque où tout était plus simple et où Rohan était tel un Dieu pour les Hommes.

Aujourd’hui en ce vendredi annonçant le week-end, il était là dans ce bar, assit près du comptoir, revêtu d’une simple tenue qu’il avait amené au bureau pour se changer. Il était plus tranquille et il allait profiter de cette soirée pour tenter de trouver une jeune et ravissante demoiselle pour l’occuper. En tout bien tout honneur ou non, selon la demoiselle…


« Bonsoir, je vais prendre une vodka-orange, s’il vous plaît. »

Les souvenirs de l’époque où la vodka n’existait pas laissèrent afficher un léger sourire à l’Ancien. Lui dans son village, on était de fervents buveurs d’hydromel mais de nos jours, cela est bien moins répendu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres   Dim 22 Jan - 0:39

Peut-être que c’était le week-end qui s’en venait, mais sa réaction n’était pas la même chose. Je me serais attendu qu’il soit assis ailleurs qu’au bar aujourd’hui, mais chose faites. Cela me prit de cour. Pourquoi c’était s’y différent aujourd'hui? Je l’ignorais, mais j’avais dans l’idée de m’intéresser à lui. Je ne suis pas du genre à faire ma gênée devant les clients ou autres personnes d’ailleurs. Je suis bien curieuse et même que des fois cela peut me jouer des tours. Mais pas ce soir. J’étais bien observatrice et le monsieur que j’ai servi toute la semaine n’était pas le même homme assis en face de moi.

— Bonsoir, je vais prendre une vodka orange, s’il vous plaît.

— Parfait. Je vous emmène ça, tout de suite.

Puisque ce n’était pas compliqué à faire. Je la préparais moi-même et lui apportait, sans de gaffe de ma part puisque le liquide jaune était a quelques millimètres du bord.

— Et voilà, votre vodka-orange. Alors… que vaut l’honneur de ce changement?

Il me regardait d’un œil, alors aussi bien m’expliquer avant qu’il me bombarde de question.

— Prenez-le comme vous le voulez, mais je suis très observatrice… je vous ai servi une simple bière toutes les soirées de la semaine. Tandis qu’aujourd’hui… je regardais son verre, ensuite lui… vous êtes très différent ce soir.

Une intuition? Non pas vraiment. C’était un fait d’observation. Même un dingue l’aurait compris. Il était différent. Juste sa manière d’être, de regarder alentour et de parler, même. Je ne crois pas avoir été malpolie non plus. C’était une question, comme une autre, sachez-le.

* J’espère que ma curiosité de l’aura pas froissée. * me dis-je pour moi-même.


Dernière édition par Samara Lovesky le Sam 25 Fév - 1:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres   Dim 22 Jan - 13:26

Et une vodka-orange, une. Mais pas que. Visiblement, la serveuse fit preuve d’une grande faculté d’observation et retenu que l’Ancien venait depuis le début de la semaine pour prendre une simple bière. Oui, bière car il avait besoin de revenir aux sources pour se sentir mieux et comme il n’y avait pas d’hydromel ici, la bière était ce qu’il y avait de plus proche. Mais le nocturne ne pensait pas que cela avait attiré l’attention. Sûrement une déformation professionnelle de la part de la jeune demoiselle. Il fallait avoir une bonne mémoire pour prendre, dans certains cas, des commandes relativement longues. Du coup, lors de soir tranquilles, elles avaient tout le loisir de retenir les habitués. Comme Rohan…

« Et bien, disons que les choses se sont remises d’elles-mêmes à mon travail. » Répondit Rohan avec son grand sourire amical habituel.

Et il n’y avait pas plus vrai que cette affirmation, Rohan avait replacé les Actionnaires. S’ils ne voulaient pas perdre des droits, ils avaient plutôt intérêt à ne pas trop insister car Rohan avait largement de quoi les acheter dix fois chacun.


« Et puis, j’ai découvert ce bar qui est très calme, accueillant et bien tenu, ce qui ne gâche rien à l’affaire. » Reprit le vampire en faisant un clin d’œil à la jeune fille.

La situation actuelle ne manqua pas de rappeler celle qu’il vécu il y a de cela cinq siècles environ. C’était très original comme situation et surtout très dangereuse…pour l’autre. Effectivement, au XVIème siècle, Rohan avait déjà eu une serveuse avec qui il parlait mais à l’époque les serveuses étaient à leur patron et souvent ce dernier était amoureux de la petite jeunette. Sans parler des autres de l’auberge qui se croyaient tous dans le cœur de la donzelle. Seulement Rohan lui, avec un charisme de plus de trois mille ans, ce dernier avait tendance à les attirer sans même le vouloir…

Quoiqu’il en soit, à cette époque, les vampires n’étaient pas non plus très enclins à s’étendre sur leur nature réelle. Ce qui faisait souvent le quiproquo avec Rohan qui lui, avait toutes facilités à cacher sa véritable condition même aux siens. Ce fut cette nuit du 14 Mai 1524 que l’Ancien du faire prendre conscience à un jeunot d’à peine quatre siècles que les apparences étaient souvent trompeuses, même pour un nocturne. Le vampire avait en vue la jeune servante et la voir avec un autre ne lui allait pas du tout. Ce qui fait qu’une fois en dehors de la taverne, le jeune caïnite tenta d’imposer sa présence à Rohan. Vous vous doutez bien que les choses prirent une tournure que le jeune immortel n’avait pas du tout prévu…

Fixant toujours la jeune humaine, Rohan reprit d’une voix douce et grave :


« Et vous alors ? Il y a quelque chose de changé chez vous également… »

Rohan ne pouvait pas dire qu’il s’agissait de l’odeur d’un homme qui était sur elle mais il pouvait toujours faire en sorte de le voir dans les yeux. Ce petit brin d’étincelle qui envahissait la pupille des femmes lorsqu’elles étaient heureuses. Il était simple de la voir et même de voir que cela était récent car elle approchait les hommes simplement par curiosité et non par intérêt ce qui prouvait l'habitude du célibat mais avec les contraintes du couple…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres   Sam 28 Jan - 15:08

HORS-RPG:
 

Je regardais alentour, il n’y avait pas grand monde dans le bar aujourd’hui. Plutôt rare pour un vendredi. J’aurais une petite journée tranquille pour ma dernière journée dans ce bar. Je m’imaginais que cela aurait été bondé. Quoique je termine dans deux heures, ce n’était pas pressant de partir tout de suite.

Une petite hésitation. Ce n’était pas grand-chose, mais perceptible pour moi également.

— Et bien, disons que les choses se sont remises d’elles-mêmes à mon travail. Et puis, j’ai découvert ce bar qui est très calme, accueillant et bien tenu, ce qui ne gâche rien à l’affaire

Un clin d’œil apparu ainsi que son regard. Un peu mal à l’aise qu’il me fixe ainsi. Je pris un torchon un peu plus loin et je pus essayer le comptoir de travail où quelques gouttes étaient tombées.

— Et vous alors? Il y a quelque chose de changé chez vous également…

J’arrêtais d’essuyer et je levais les yeux vers lui. Si j’avais quelque chose de changeur? Je ne comprenais pas où il voulait en venir. Il y avait qu’une seule chose, mais… cela se voyait tant que cela que j’étais rayonnante? C’était incroyable. Je n’étais pas certaine de vouloir étaler ma vie privée sur la table. Devant un inconnu de surcroît. Pourquoi ne pas jouer à l’innocente? Je ne sais pas ce qui me poussait à ne pas faire ce que ma conscience me disait de faire. C’était plus fort que moi.

— Faut croire que vous êtes observateur également.

Une collègue de travail était venue près de moi avec un cabaret de trois bières.

— Samara, tu iras à ma place, à la table 5, ces types me font peur.

Un froncement de sourcils. Je regardais la table en arrière de moi. Des clients comme des autres, mais des gars que je voyais mal dans un bar restaurent. On ne peut pas empêcher les hommes tatoués et percés de venir au Nautique. Je soupirais et lui pris son plateau. J’étais assez embêté. Ma collègue me touchait le bras par compassion. Pfff! Elle sentait la manipulation à plein nez. Bof! Je souris à mon interlocuteur mystérieux et partis vers la table « maléfique » de ma collègue.

J’approchais de la table et un des trois gars me regardait avec mépris. Je venais de comprendre ce qui se passait. Ma collègue m’avait refilé une table à problème. Ce n’était pas compliqué à voir. Je mis les trois bières sur la table, j’entendis un petit rire d’un gars et une main mal placée vint me taper mon postérieur. Je lui giflais la main par ma propre main avec un regard dégoûté.

— On ne touche pas!

Je me dépêchais d’aller voir ma collègue.

— Tu n’aurais pas pu aller voir Nicolas cette fois-ci! Lui dis-je en lui donnant son cabaret de force et un peu frustré.

Je n’avais pas besoin de cela. Toucher à ma sphère privée. Je retrouvais ma place devant l’homme mystérieux. Je sentais un regard dans mon dos. J’essayais de faire le point, d’oublier, mais c’était impossible. Il y a des affronts qui nous obsèdent ou qui nous défont. Cela avait gâché ma journée. C’était bien clair! J'avais continuer de regarder ce personnage mystérieux... et je ne comprend pas pourquoi, j'ai été sincère et impulsive sur ce coups.

— Quelques fois je me dis que je déteste cet emploie que j'aimerais quitter pour de bons et d'autres que j'ai besoin de faire quelque chose pendant les saisons froides. Que feriez-vous à ma place ?


Dernière édition par Samara Lovesky le Sam 25 Fév - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres   Mer 8 Fév - 12:51

Toujours la même galanterie ces humains, incroyable qu’ils en soient arrivés à être l’espèce dominante alors que les créatures surnaturelles étaient mille fois plus éduquées et respectueuses qu’eux. Il y avait heureusement, aux fils des siècles, des humains qui présentaient un intérêt à la beauté de la race humaine. Cette jeune serveuse en était un exemple…

« A votre place, j’écouterais mes envies. Jusqu’ici, j’ai toujours fais ça et cela m’a toujours bien réussis. Si vous cherchez un autre travail, n’hésitez pas à venir me voir… »

Tout en disant cela, Rohan sortit [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] de sa poche intérieure gauche de sa veste de costume posée sur la chaise et la tendit à la jeune serveuse. L’Ancien avait toujours besoin de nouveau visage pour garder les bons éléments sous la main. On était jamais sûr qu’une personne soit efficace, en tout cas pas avant de l’avoir testé en situation réelle. Le vampire aimait bien découvrir les gens, même après plus de trois mille ans, il avait toujours cette fascination d’apprendre toujours plus sur les humains…

Les époques changeaient et une infime partie d’humains aussi. La plupart du temps, c’était des gens bousculés par les événements mais qui savaient rapidement s’adapter. Pendant que les autres se laissaient mal mener sans réagir. Sans trop savoir pourquoi, Rohan avait toujours le don pour tomber sur les humains capables de grandes choses. Ce n’était en rien mauvais d’ailleurs, au contraire, cela permettait à l’Ancien de mettre en pratique ce qu’il avait appris auprès de son père ; l’analyse de soi. Car c’était au contact des autres que l’on en apprenait plus sur soi…

Ce qui était sûr, c’était que si un de ces trois gars venaient à aller trop loin, Rohan n’aurait aucun mal à les remettre en place. Il n’y avait besoin d’aucune analyse précise pour savoir que ces trois idiots allaient sans nul doute devenir mauvais après la honte de la claque sur sa main. Dans des cas comme ceux-ci, il était effectivement plus logique de faire appel à un homme pour calmer les dérives possibles. La collègue de cette jolie rousse n’avait pas été très gentille en la mettant en danger à sa place…

Tous ces requins qui menaçaient l’humanité et personne pour réagir. Depuis l’An 30 que cela a empiré. Depuis sa crucifixion. A peine âgé de 33 ans qu’il avait déjà le monde à ses pieds et pourquoi ? Parce qu’il avait fait quelques tours de passe-passe à des paysans ignorants et sans éducation. La plus grosse arnaque de l’histoire, c’était bien celle-ci. N’importe quel vampire aurait pût profiter de sa puissance, de sa nature réelle pour dominer le monde et devenir ainsi le seul vrai Dieu existant. Au lieu de ça, nous nous terrons comme des monstres alors que notre majestueux charisme est tout, sauf monstrueux…

La Mascarade, article régissant les quelques rares règles des Vampires. Même chez nous, nous n’étions pas sûrs de la provenance de ses écrits. Caïn aurait-il pris conscience de sa condition et aurait-il préféré ne prendre aucun risque avec ses descendants ?
Bonne question.
En tous les cas, depuis que Rohan était de ce monde, la Mascarade n’avait été ébréchée que deux ou trois fois avant la date de la Révélation. Cette date était une erreur, la pire de toutes, aux yeux de l’Ancien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres   Jeu 16 Fév - 11:58

Je venais enfin de réaliser que j’avais en face de moi un meneur d’une grande entreprise lorsqu’il me tendait sa carte d'affaires. Ce n’était pas un type s’y mystérieux que cela en fin de compte. Peut-être un peu mystérieux. Je regardais la carte et je vis le nom de l’entreprise. C’était donc ça, celle nouvelle bâtisse. Je n’avais jamais voulu connaître ce qu’il y avait à l’intérieur même si j’étais très curieuse. Il m’offrit de penser à mes désirs de quitter cet endroit, mais je crois qu’il avait raison. Je n’étais pas bien ici. Ce n’était pas moi de travailler dans un bar, je faisais que du remplacement d’une copine, c’était tout.

— Merci, mais je dois refuser. Être enfermé entre quatre murs, je déteste. J’ai une petite entreprise à m’occuper. Ce n’est pas aussi gros, mais pendant les saisons froides, je suis sans travail. Je suis créatrice et entretien paysager. L’extérieur, la nature, les odeurs différentes, les fleurs sont ma passion.

Je finis sur cette phrase pour m’apercevoir qu’une table demandait à être resservie. Je quittais le mystérieux qui était maintenant directeur et allait faire mon travail pour ensuite revenir vers lui. Je ne savais pas, il était intrigant.

— Samara, vient ici, s'il te plaît.

J’allais vers Nicolas. C’était en quelque sorte le chef d’équipe de ce soir. Je me demandais bien ce qu’il voulait me dire, mais je crois avoir deviné.

— Je sais que tu n’aimes pas trop ce job de serveuse alors, je te laisse partir pour ce soir. C’est une petite soirée, je me débrouillerais avec les deux autres filles. Tu veux que je t’appelle un taxi?
— Non, je vais marcher, ca va sûrement me faire du bien.
— Tu es certaine?
— Merci, Nicolas.

Je regardais en arrière de moi et je vis le mystérieux. Pour une raison que j’ignorais, je devais aller lui dire « au revoir ».

— Je suis ravi d’avoir pu discuter avec vous, Monsieur?


Dernière édition par Samara Lovesky le Sam 25 Fév - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres   Mar 21 Fév - 20:30

Les choses n’étaient jamais faciles, surtout de nos jours, Rohan avait pût voir le monde changer et prendre une tournure de plus en plus complexe. A son époque, la guerre et la bravoure étaient les deux préoccupations phares de la populace. Mais aujourd’hui, les gens n’avaient plus beaucoup de bravoure et encore moins d’honneur, seul l’argent intéressait. L’Ancien n’avait fait que suivre le mouvement au file des siècles…

La jeune femme semblait épuisée, ou dépitée, de ce que certains osaient encore faire. Ce que beaucoup prétendaient être une civilisation n’était rien d’autre qu’une fausse image leur permettant d’assouvir leurs envies sauvages dont ils avaient honte. L’Ancien savait exactement ce qui se passait dans la tête des humains, depuis le temps qu’il les voyait, les observait et les étudiait. Il était certain que les trois humains encore bien imbibaient de leur alcool n’allaient pas faire le bon choix ce soir…

La serveuse revint vers le nocturne après être passé discuter avec son chef qui lui proposa de finir sa soirée maintenant. Elle ne refusa pas évidemment, la fatigue et l’irritabilité n’aidant pas. Posant sa question tout en saluant, l’Ancien répondit :


« Monsieur Stormwood, Rohan Duncan Stormwood. Moi de même mademoiselle. Profitez bien de votre soirée. »

Tout en disant cela, Rohan afficha son fameux sourire aimable et salua de la tête en s’inclinant légèrement. Du coin de l’œil, le nocturne surveillait toute fois les trois ivrognent qui semblaient avoir, eux aussi, remarqué le départ de la jolie rouquine. Dès ce moment, Rohan comprit que la fin de soirée allait devenir plus intéressante encore que le début. Au moment même où la jeune femme, visiblement nommée Samara d’après sa collègue, quitta le bar, le vampire laissa de quoi payer sa consommation et attendit que les trois inconnus se lèvent. Ils n’allaient certainement pas trainer, ils ne voulaient pas perdre de vue leur cible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres   Sam 25 Fév - 1:52

Je lui souris pour le saluer. Il me surprit encore une fois. Son petit sourire en coin et son mouvement léger de la tête pour me saluer, en parole, mais aussi par les gestes. Il était intrigant. Je n’en faisais pas plus de cas. J’allais ramasser mes affaires dans le vestiaire des employés. Je pris ma veste, mon foulard, mon sac, que je mis en bandoulière. Je vérifiais dans ma case si je n’avais pas laissé. Puisque je ne travaillais pas avant le week-end prochain. C’était une chance. Je n’aimais pas réellement travailler dans cet endroit. J’étais à l’accueil habituellement. Je donnais des clés de chambre ou je dirigeais les nouveaux venus dans le bar-restaurant et motel qu’était le Nautique. Je n’aimais pas les filles qui travaillaient ici. Elle n’était pas tout comme ça, je généralise un peu, mais je ne me sentais pas accueilli. Je me sentais comme si j’étais la gaffeuse professionnelle. En fait, c’était le surnom que certains employés me donnaient. C’était très dérangeant, mais je m’étais fait à ce mode de vie, si on veut. Pour vrai, je m’étais fait un genre de mur lorsque j’entendais ce surnom. Bof, ils vont, bien me lâcher un moment donné, m’était dit. Il était vraiment temps que je quitte cet endroit. Il me pesait. Je commençais à m’en rendre compte.

Je sortis par la porte d’en avant, comme tous les soirs que je travaillais dans cet endroit. Un petit regard en coin pour savoir si ce Stormwood était toujours là, et bien oui. Il buvait sa consommation. * Le monde continu à tourner, ma belle Samara * me dis-je. Je respirais le grand air lorsque je sortis à l’extérieur. Le vent frisquet. J’avais bien fait de m’emmener un manteau. Je cachais mon nez dans mon foulard un instant, je sortis mes cheveux pris à l’intérieur de mon manteau et commençais à marcher vers chez moi. Ce n’était pas vraiment loin, vingt minutes à trente minutes, tout dépendait si j’allais vite ou non. La soirée avait tiré à sa fin. La lune éclairait les rues. il y avait encore des passants dans la rue, mais peu comparer à l’été qui venait de fermer ses portes.

J’entendis des rires lointains. Je ne me tournais pas. Un sifflement retentit dans mon dit encore une fois. Je l’ignorais. J’entendais des pas rapides derrière moi. Ma respiration accéléra. Ce n’était pas une situation que j’aimais particulièrement. Je savais que c’était eux. Les trois ivrognes qui ne m’avaient pas quitté depuis que je leur avais servi leur consommation. Je marchais d’un pas rapide pour ne pas dire, courir. J’étais pas loin du mot pour être précise. Je me suis dit que je ferais mieux de prendre une petite allée pour les perdre de vue et peut-être me faufiler dans la foule. Je connaissais pas mal les alentours, mais cette fois-ci, j’avais raté ma chance. Faut croire que la malchance était partout aujourd’hui. Je bifurquais dans un rue mal éclairée. Une ampoule d’un lampadaire qui était brûlé et l’autre suivait qui clignait sur la lumière. J’aurais donc dû accepter ce fichu taxi.

— Hey ma zolie! Où est-ce que tu vas comme ça?
— On veut juste te parler.

*Ouais, mon œil!* me dis-je. Je continuais mon chemin, sans pour autant regarder en arrière, mais je savais qu’ils se rapprochaient. Un charabia de bêtise se dévoilait peu à peu et maintenant je regrettais de n’avoir pas pris son taxi. Vous savez ce qui arrive dans les films, cela peut nous arriver pour de vraies, croyez-moi. Ce job, je démissionne dès demain. Je me trouverais quelque chose d’autre. Cette fille m’avait, non, me met en danger. Le fait que j’ai été nommée : la malchanceuse du Nautique, passait encore, mais le fait d’être maintenant entouré de trois hommes qui ne voulaient qu’une chose… ce n’était pas dur à deviner. J’avais peur, oui, je savais me défendre, mais là, je ne savais pas trop quoi faire. Je n’étais pas sourde, je savais bien qu’ils se faisaient des paries, ils disaient qui pourrait m’avoir ou quelque chose comme ça. Je me faisais un mur. Je décidais de me rendre dans une rue un peu plus éclairer et où il y avait plus de monde, mais faut croire que ce soir, c’était mal parti pour ça. Je risquais un œil en arrière, il y en avait que deux. Où était passé le troisième? Une question que je pus répondre trop rapidement à mon goût. Il était devant moi, à quelques mètres plus loin à m’attendre. Sans que je me rende, compte, j’étais piéger.

— Fichez-moi la paix! me défendis-je impulsivement.
— Oh regardez, elle essaie de se défendre.

Ils riaient. Je n’avais pas le goût de rire, j’avais peur. Tellement peur. J’avais eu ma leçon. Je pleurais, mais j’étais sur mes gardes. Je pensais à mon amoureux, je pensais à mon frère, au taxi qui aurait évité toute cette histoire…
Revenir en haut Aller en bas
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres   Sam 25 Fév - 11:49

Quittant son poste, la jeune serveuse, emmitouflée dans ses vêtements, prit donc la décision de marcher jusque chez elle. Rohan savait qu’il s’agissait d’une mauvaise idée à la vue des trois crétins complètements bourrés. Attendant que les trois là sortent afin de suivre leur cible de la soirée, l’Ancien posa un billet de vingt dollars, laissant ainsi la monnaie au patron du bar. Se levant, le nocturne ne voulait pas couper les trois humains dans leur élan et décida de les suivre par les toits. Comme il s’y attendait, Samara était la cible et les trois humains n’étaient pas tendres. Il fallait agir, Rohan était sur le toit qui surplombait la rue, plus de dix mètres au-dessus. D’un mouvement fluide et rapide, l’Ancien descendit l’immeuble comme s’il descendait une simple marche d’escalier…

Le plus carré de la bande semblait être également le chef, il fut donc le premier à voir qu’ils n’étaient plus seuls, lui et ses deux potes. Se retournant vers Rohan l’humain répliqua sur un ton clairement imbibé :


« Eeeeh ! Dégage, toi ! Ou tu vas avoir des problèmes !...

- C’est ça, et toi et tes amis allaient bientôt me servir d’esclave. »

Changeant la couleur de ses yeux et allongeant ses crocs dans un sourire carnassier, Rohan pencha légèrement la tête sur le côté gauche avant de s’avancer rapidement devant le chef du groupe et de la prendre par le cou. Le soulevant de terre, Rohan grogna fortement, insufflant la peur dans l’esprit des trois agresseurs. Voyant leur chef mal mené, les deux autres tentèrent, poussés par l’alcool, d’intervenir pour aider leur ami. Mais c’était sans compter sur la télékinésie de l’Ancien. En une seconde les deux autres hommes furent projetés contre le mur et maintenu en l’air contre celui-ci. Fixant les deux autres contre le mur, Rohan balança le chef au coté de ses amis, maintenant les trois par sa télékinésie. Dos au mur et à plus de trois mètres du sol, Rohan s’approcha des trois hors la loi tout en aidant Samara à se relever. Une fois debout, le nocturne répliqua :

« Bien…alors, maintenant que j’ai votre attention Messieurs, vous allez gentiment vous excuser auprès de la jeune demoiselle que voici, sinon je vous arrache la colonne vertébrale à main nue. A vous de voir. »

Tout en disant cela, le vampire afficha un sourire des plus chaleureux malgré les termes de la proposition. Restant auprès de Samara afin de la rassurer de sa présence, Rohan la tenait par le bras de sa main gauche et massait le bas de son dos de la main droite afin de faire passer le stress de l’agression. Depuis le temps que le vampire voyait des femmes être agressées, il savait comment calmer le stresse lié à cette expérience traumatisante. Certes, rien ne valait la présence d’une personne que l’on connaît, et mieux, que l’on aime mais à défaut de ça, Rohan faisait son possible pour compenser cette absence. Il y avait de fortes chances que Samara ai vu dans son esprit toutes les personnes qui lui étaient cher, par instinct, l’humain pense à ce qui lui est précieux dans les moments difficiles…

« Respirez bien fort Samara, ça vous aidera un peu… »

Par réflexe, Rohan avait prit le petit chocolat qu’il y avait sur la table avant de sortir du bar. Il le prit et le tendit à la jeune femme, il lui fallait du sucre pour se remettre plus rapidement de cette épreuve. Le chocolat, autre que son effet de plaisir, offrait assez de sucre au corps pour éviter d’avoir des vertiges ou des voiles blancs devant les yeux. Ceux-ci étaient les symptômes les plus courants lors de stress important…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
« Les apparences . . . »

MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une soirée pas comme les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Across™ - RPG :: All good things come to an end... :: Corbeille :: Archives :: Saison 1 :: Et si on revenait dans le temps ?-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
Forum Gratuit