AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Allan Dale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Allan Dale   Mar 6 Déc - 18:22

Allan Dale
feat. Tansu Ensari


Allan Dale est né en 1856 en bordure parisienne, et est donc âgé de 155 ans réels. Cependant, physiquement, il n'en parait que 22.





« Le temps passe et la mort vient »Proverbe français (erroné)

Allan appartient à la race des Animorphes, et peut donc se transformer en un magnifique aigle lorsqu'il/elle le désire. Allan appartient d'ailleurs à la meute des Aigles. Dans la vie de tout les jours, Allan est intérimaire.


« J'ai juste besoin d'encore un peu de temps pour comprendre ! »

La croyance & la science
Comment vous replacer correctement dans le contexte ? Cela fait tellement de temps ! Imaginez : on vient tout juste d'installer les égouts en France en suivant l'exemple des Anglais, la ville craindra un peu moins les maladies telles que le choléra et toutes ces cochonneries. C'est l’essor des sociétés commerciales et on voit les premières lois les régulant apparaître en France à cette époque. C'est aussi la fin de la guerre de Crimée en Europe de l'ouest. A quoi tout cela peut-il bien servir ? Pourquoi est-ce que je vous raconte ces choses là ? Mais pour vous dire à quel point la vie était normale à ce temps là. Pourtant, qu'est-ce qu'on était superstitieux ! Quand je suis né, on parlait déjà de sciences et tout ce qui s'en suit, mais voyez vous, on y croyait tous à ces choses là. Ce n'est que 50 ans après que l’Église et l'état se sont séparés en France ! Alors moi, vampires, loups-garous et toutes ces histoires ... Et bien j'y ai cru toute mon enfance !
Élevé dans les dogmes et les usages chrétiens, j'ai été scolarisé comme il se devait à l'époque de six à treize ans, mais j'étais dans tous les cas destiné à reprendre la ferme de mon père ! Certains penseront que c'était là une idée qui me dérangeait, ceux-là se seraient trompés. Je ne m'intéressais à l'époque pas du tout au monde, mon petit village était mon centre de l'univers : j'y avais ma famille, mes amis, mon premier amour d'enfant, mon avenir ... Bref, toute ma vie. Et qu'aurais-je pu souhaiter de mieux qu'une maison, un travail, de quoi manger chaud et une famille aimante et présente ? Je ne suis pas sur d'avoir songé à tout ça à l'époque ! rires Qu'on ne vienne pas me parler de sciences, de raisonnement de Descartes ou de théorie de l'évolution (Darwin n'avait d'ailleurs rien écrit à cette époque il me semble), tout ça me passait par dessus la tête ! On allumait un feu pour éloigner les ombres, on ne passait pas sous une échelle, on ne mettait pas le pain à l'envers sur la table et on avait peur des sorcières comme des autres démons ! Franchement ! La première ampoule à incandescence date de 1879 ! Vous croyez quoi ?!

Une étrange maladie : cadeau ou damnation ?
Je vais faire référence ici d'une part à ce qui fait de mon corps ce que je suis actuellement, mais aussi à une certains nombre de remises en question de moi-même. J'avais vingt-trois ans lorsque j'ai attrapé la plus saisissante des maladies de ma vie. Je travaillais avec mon père dans les champs, nous devions refaire une clôture que des voleurs (des voyous comme nous disions) avaient détruite pendant leur larcin. Alors que commençais à ma sentir mal (maux de tête et vertiges) j'en conclus que ce devait être un coup de chaud comme déjà j'en avais eu. Il faudrait que je rentre et que je boive. Mais mon père fut vraiment inquiet lorsque je chus et convulsa sur le sol. J'appris par la suite que c'était de ma mère que me venait ces symptômes : « J'en ai déjà souffert jadis, et mon père avant moi » a-t-elle dit à mon père qui la crut sans hésiter. « Va me chercher le médecin ! » ajouta-telle à l'attention de son mari. Il faut à ce moment de l'histoire que je précise que mon petit village n'avait pas de docteur : il fallait que mon père fasse le chemin jusqu'au bourg d'à côté et qu'il revienne ! Autant dire que j'eus le temps de me transformer et de redevenir moi même dans ce laps de temps là. Le médecin ne put que diagnostiquer un coup de chaud et recommander de la prudence et du repos.
J'eus beaucoup de mal à accepter ma condition. Devais-je aller confesser ma souillure au prêtre afin qu'il m'exorcise ? Devais-je dénoncer ma sorcière de mère qui m'avait jeté un mauvais sort ? Et qu'en est-il de mes deux petits frères et de ma sœur ? Étaient-ils aussi envoutés, infesté du démon ? J'ai ainsi réprimé ma nature pendant une dizaine d'années. Non que les différents intervenants de meutes aient tenté de m'expliquer en quoi consistait ma condition, mais je refusais simplement de les écouter. J'appris à reconnaître les signes précurseurs de mes transformation et à les gommer, à les contrôler, à les détruire et les faire disparaître. Je m'en voulais d'être ainsi et j'en voulais encore plus à ma mère. Mais il m'était impossible de partir : pas tant que je ne serai pas sur que ma fratrie soit saine et sauve.
Et c'est un soir, car il en faut bien un, que je pus voir l'étendue des dons qui m'avaient été faits. Mais comme tout à un prix, je dus m'en acquitter. Car je fus témoin de ce que je redoutais par dessus tout : mon frère cadet fut atteint du même mal. Sa réaction à notre mal fut toute aitre : enjoué et heureux, il me dit en ces mots le fond de sa pensée : « Maman m'a donné la vie, elle m'a donné des ailes et regarde toi : elle a chassé la mort pour nous ! » Horreur des horreurs, nous ne vieillissions plus. Nous étions en 1885 et j'avais toujours l'air d'un jeunot de dix ans de moins. A trente ans environ, je semblais sortir de l'adolescence. Ma haine envers moi même n'en fut que renforcée et je quittais la maison familiale pour rencontrer un des plus grands savants de mon époque. Cet homme avait découvert l'ultime moyen de lutter contre les maladies les plus mortelles : son nom était Louis Pasteur.
L'homme ne me reçut pas : il avait autre chose à faire et j'en fus réduit à bouder une nouvelle fois les sciences pour me tourner vers l’Église Catholique lors d'une confession qui changea mon point de vue sur ma condition, qui modela ma vie future et mes engagements à venir. Me savoir accepté par une instance publique et atemporelle comme l'est cette religion m'a parmi à l’époque de mettre de nouveaux mots sur mes maux : éternellement jeune comme les chérubins, avec des ailes pour me rapprocher du Très Haut et des serres pour chasser et manger le serpent et détruire l’instrument du malin. J'entrai alors dans la Meute des Aigles et je m'y sentis à ma place.

Un nouveau siècle, un nouveau « moi »
Je me sentais jeune, beau, fringuant, du haut de mon mètre soixante-dix-huit je courrais les filles avec habileté et confiance. Un brin égocentrique et indubitablement orgueilleux, je n'hésitais pas à mettre en avant mes charmes. J'en avais un comportement à la limite du désobligeant ! Mais que voulez vous ? Cela fonctionnait à merveille ! Pourquoi donc s'en passer ? De la même façon, grâce à la Meute, j'eus accès aux moyens courants pour corriger les divers problèmes d'identité et je pus ainsi être instruit, en sciences dures, expérimentales et même sociales. Depuis 1890 et jusqu'en 1910 je multipliais les emplois, les études et collectionnais les amantes. Sans jamais m'arrêter ni me fixer, j'en vint à partir de France jusqu'en Angleterre et fus totalement charmé par les accents, les us et les coutumes.
C'est la première fois que j’eus envie de m'arrêter. De faire une pause dans cette vie à tout allure. Étrangement, cette perspective entraîna quelques changements dans mon comportement : d'adolescent attardé je devins un jeune homme actif. Habituellement sans lendemains, mes relations devinrent plus importantes et j'en fus plus long à les tisser, plus enclin à les chérir. D'un acteur jouant sur l'improvisation, je devins un personnage observateur, calme et attentif. J'étais enfin un homme, après 54 ans de vie ! Les questions sur ma nature revinrent me tarauder et je choisis de m'engager dans une carrière qui me permettrait peut-être de comprendre d'où je venais et où j'irai ...

Je me rends compte que pendant la vingtaine d'années que j'ai passé à œuvrer dans un espèce d’hédonisme totalement débridé, j'en ai oublié d'où je suis venu. Cette prise de conscience arrive pendant l'année 1911 : je ne suis pas retourné voir ma famille, mes parents doivent être morts, s'ils ne sont pas devenus des animorphes, le plus petit de mes deux frères et ma sœur doivent aussi être retournée en terre. Ce qu'il en est de mon cadet, je ne le sais pas non plus à cette époque. Les cinq ans à venir vont être très difficiles pour moi. Je suis devenu homme de main, ce qui me permet de travailler partout sans jamais qu'on ne me connaisse vraiment ni qu'on se souvienne de mon visage. On s'en doute : c'est difficile, de telle façon que je me surpris à chercher à me lier d'avantage avec la Meute que je commence tout juste à connaitre. Les Aigles sont basés non loin d'une petite bourgade : Evestown. Ils sont ma seule famille en dehors de probables arrière arrière petits neveux ... Quelle mauvaise blague !

Espoir
Ce mot signifie deux choses : d'une part c'est une véritable lumière dans cette fin du vingtième siècle tellement violent et d'autre part, c'est le nom du plus grand des mensonges. La guerre entre les hommes et les être surnaturels est d'une rare violence, et si certains disent qu'elle est finie, que les vampires et les lycans sont maintenant admis couramment dans la vie quotidienne, je sais que ce n'est pas le cas. Avant, les animorphes devaient faire attention aux démons pour protéger les humains, maintenant, même les agneaux sont devenus des loups ... Il y a eu une réelle remise en question des postes et des méthodes dans la Meute. Dans les anciens usages, les renards et les aigles étaient les enquêteurs, les ours et les lynx étaient des soldats, les loups avaient un rôle ambiguë qui leur convenait tout à fait, mais de nos jours, tout a changé. On enquête plus sur les vampires, on doit aussi chercher à savoir qui s'intéresse de trop près à notre possible existence : personne n'est au courant, et il soit en demeurer ainsi. On ne doit plus se battre seulement contre les sangsues, on doit aussi s'en protéger. Nous devons avoir plus que jamais les yeux braqués dans tout les sens et je me demande comment nos leaders s'y prennent. Moi, je me suis rapproché d'Everstown, j'y ai été remarqué par une agence d'intérim ce qui m'assure du travail très régulièrement tout en concevant cette capacité à tout quitter du jour au lendemain ...
Heureusement, quand tout va mal, je peux remettre mon plumage brun et me laisser porter par les vents l'espace d'une à deux heures. Si mon physique n'a pas changé en tout ce temps, mon aspect d'aigle n'en a pas plus varié. La tête et le col bruns clair, des serres longues, une vue perçante, un cri aiguë et clair ... Le fait d'être plus gros qu'un aigle classique m'oblige à faire d'avantage attention en vol aux courants d'air, aux masses et à leur chaleur, leur densité, leur vitesse, etc. Car il faut de la force pour voler, et même si je n'ai pas à me plaindre de ce côté là, passer une heure à planer est largement plus agréable que de passer trente minutes à contre vent !

Et tout d'un coup, alors que je remets les pieds sur terre, nous sommes en 2010. Le temps a passé si vite ! C'est comme si les jours perdaient leur valeur et leur goût. Les vampires me semblent plus loin, les humains moins dangereux. Le temps me semble immuable car il ne peut rien arriver de pire au monde. Et s'il advenait que je sois un jour encore dégoûté de ce que je côtoie, alors je partirai, comme je l'ai fait cent trente ans plus tôt ...



Allo ! Allo ! Ici le joueur qui vous parle. Je ne vais pas laisser Allan se décrire : tel que je le connais, il passerai des heures à vous vanter ses mérites, des années à vous raconter les histoires de « quand il était jeune », à vous explique je ne sais quelle anecdote scientifique qu'il qualifia toujours de « passionnant », « fabuleux », etc. Et puis, faut pas vous voiler la face : s'il a fait des études au début du siècle dernier, je vous laisse imaginer ses lacunes ! La sociologie des années 1900 ! Quelle blague ! Rien n'est plus applicable aujourd'hui ! Et les fameux théorèmes mathématiques qu'il a appris ... Les fameux sinus et cosinus avec les livres remplis de résultats ... Bah maintenant, on a des calculatrices ! Alors certes, il a beaucoup d'expérience, il sait beaucoup de choses, il est d'une grande empathie et tout ça, mais il est surtout un vieil homme ! 155 ans le bonhomme ! Globalement, si vous l'avez écouté raconté son histoire, vous avez compris que c'est quelqu'un d'assez contemplatif, de clair et direct dans ses pensées mais jamais vraiment dans ses actes. C'est un homme de réflexion, de savoirs, pas d'action ni de testostérone. Il est calme sans être lent, il est silencieux sans paraitre timide ni effacé, il peut vous transpercer d'un regard sans jamais atteindre quoi que ce soit de votre âme ... Il sait jouer sur les situations, préfèrera l'adversaire qui évite une bataille à l'issue imprévisible qu'une bagarre confuse. L'art de jouer sur les mots est à la fois la base de son humour et son arme la plus tranchante.
Pourtant c'est quelqu'un d'assez facile à cerner ! Il ne demande pas grand chose et même s'il se laisse approcher avec difficultés, il fera partie de ceux sur qui vous pouvez compter. Comme tout un chacun, ne pas lui voler dans les plumes vous assurera la bienveillance d'Allan !


« Tout ce que vous ne pouvez pas voir »

Incidences Humaines :
L'aigle lui a donné une vue des plus aiguisées ! Je ne vous parle pas de voir loin, ni de voir plus nettement. Je ne vous parle pas de super-yeux qui n'ont finalement que peu de choses de profitables ... Non, je vous parle d'yeux qui se posent sur le bon détail. Comme l'aigle qui repère sa proie, Alla repère les indices même là où on aurait pas pensé les chercher.

De même, si certains on tendance à l'apparenter à l'aigle, Allan jugera que la distance qu'il maintient entre lui et les personnes qui l'entoure est philosophiquement et socialement justifiable. Dans la vie de tous les jours il est donc distant mais pas moins agréable à vivre. Il vous semble peut-être un peu trop prêt à s'envoler si d’aventure vous tentez de l'approcher ...

Derrière l'écran

J'me présente, je m'appelle Allan, j'ai 21 ans et j'habite en France. Comme vous l'aurez compris en lisant mon pseudo, je suis UN GARÇON ! J'ai découvert Across ™️ complètement au hazard et depuis, ma vie a changé ! *O* Au fait, le personnage que j'ai choisi d'incarner est un personnage complètement INVENTÉ. Comme je suis quelqu'un de cool, j'ai forcement lu le règlement, et j'ai trouvé le code qui est: Ok by Kath (et thks pour ce qu'il est mis à la suite <3). Pour terminer, le mot de la fin sera: « Un forum visuellement agréable, une particularité qui le rend unique (il est bilingue !) et des codes VRAIMENT simple d'utilisation (exprès pour les quiches comme moi), mais pourquoi n'est il pas n°1 ? ». Merci de m'avoir lu ! :pc:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Allan Dale   Mar 6 Déc - 19:14

Coucou toi,

Bienvenue parmi nous et excellent choix pour la race des aigles ! Il nous faudra un lien.

Etant modo temporaire pour les fiches je vais lire tout ça avec attention mais comme je suis remplaçante il me faudra un ou deux jours pour être sûre de ne pas dire de bétises. En tous les cas, je te promets de te répondre rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Allan Dale   Mar 6 Déc - 23:06

Bienvenue Allan !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Allan Dale   Mer 7 Déc - 13:17

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Lena Bennett
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 127
♦ Avatar : Phoebe Tonkin
♦ Âge : 19 ans réel.
♦ Citation : « Everything will change, nothing stays the same. Nobody is perfect, but everyone is to blame. »

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: de l'Organisation d'Orion.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Pau'!
Administratrice - Gonna kill them all!

MessageSujet: Re: Allan Dale   Mer 7 Déc - 17:55

Bienvenue à toi ! Very Happy

∆ ∆ ∆

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Push me and I'll push back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Allan Dale   Mer 7 Déc - 19:48

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Allan Dale   Jeu 8 Déc - 16:50

Merci pour l’accueil ! Smile

Rien ne presse Ambre, je ne suis pas un stressé.
Quand au lien, je n'ai rien contre, bien au contraire ! (Quoi que tu n'as pas posé de question à ce sujet Razz)

A plus tard en Rp
Revenir en haut Aller en bas
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: Allan Dale   Jeu 8 Déc - 17:16

Bienvenue parmi nous jeune créature^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine H. Bailey
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 1591
♦ Avatar : Nina Dobrev
♦ Âge : 216
♦ Citation : L'homme est composé d'hostilité, de luxure, de violence et de compassion, d'amour, de tendresse. (Star Trek)

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: du Clan Blackwood.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Lau'
Get Ready, You Won't Escape Unhurt.
Fondatrice

MessageSujet: Re: Allan Dale   Jeu 8 Déc - 18:18

Coucou, Allan !

Tout d'abord, bienvenuuue! Very Happy Comme je n'ai pas beaucoup de temps, je n'ai pas pu lire ta fiche mais Ambre m'a dit qu'elle était parfaite donc je vais sans plus attendre pouvoir procéder à ta validation! Razz

Avant de commencer à jouer, voici un certain nombre de petites choses que nous te conseillons vivement de faire:
  • La première, serait d'aller consulter la partie [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] et d'en compléter les champs décrivant ton personnage. C’est avec ces dernières que les autres membres apprendront à te connaitre sans pour autant avoir à relire toute ta présentation. ;-)

  • Deuxièmement, avant de te lancer dans le RPG, il serait préférable que tu jettes un œil sur ces quelques lignes. L'[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] t'aidera à mieux comprendre chaque type de créatures présentes sur le forum. Il faut savoir que les créatures que nous avons sur ce forum, ne sont pas forcement semblables à celles que l'on connait habituellement. Wink De la même manière, et lus généralement, la partie [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] est là pour t'aider et te guider dans l'utilisation du forum.

  • Et enfin, il serait bien que tu créés ta « [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] » qui te permettra d'augmenter les relations de ton personnage, ainsi que de gérer tes sujets en cours, ceux à venir, etc... Plutôt pratique, non? ^^

  • Si face à tout cela, tu te sens un peu perdu(e), que tu ne sais pas où aller, que faire et comment te débrouiller pour te faire des connaissance, le Parrainage est fait pour toi! Clique [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] pour en savoir plus et obtenir un Parrain/Marraine, qui t'aidera de son mieux, pour tout ce qui concerne le forum!
Il me semble avoir tout dit. ^^ Avant de te laisser filer et commencer à jouer, je te rappelle simplement que la zone « [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] » est là pour te permettre d’améliorer et d’entretenir les aspects « externes » de ton personnage, et la zone « [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] » t’expliquera quelles sont les grandes intrigues du moment sur le forum. N'hésite pas à consulter régulièrement cette dernière zone afin de pouvoir intégrer ton personnage à l'intrigue! ;-)

Si jamais un détail t’échappe, sache que nous sommes là pour t’aider, et que l’Equipe se fera un plaisir de t’orienter pour que surfer sur ce forum devienne pour toi, chaque jour, plus agréable! Je n’ai qu’une dernière chose à dire:

Amuse toi bien, et n’hésite pas en cas de soucis ! ^^ Bonne continuation !
Kath'

∆ ∆ ∆

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Les vampire ne peuvent pas se reproduire, mais ça fait pas de mal d’essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://across.forumactif.com/u17
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Allan Dale   Sam 10 Déc - 11:24

Hyepaaaaa !
Merci de m'avoir accepté, et à bientôt en Rp ! :chaise:
Revenir en haut Aller en bas
Katherine H. Bailey
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 1591
♦ Avatar : Nina Dobrev
♦ Âge : 216
♦ Citation : L'homme est composé d'hostilité, de luxure, de violence et de compassion, d'amour, de tendresse. (Star Trek)

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: du Clan Blackwood.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Lau'
Get Ready, You Won't Escape Unhurt.
Fondatrice

MessageSujet: Re: Allan Dale   Sam 10 Déc - 20:09

Sans faute!! (Dés que j'ai fini mes exams Razz)

∆ ∆ ∆

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Les vampire ne peuvent pas se reproduire, mais ça fait pas de mal d’essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://across.forumactif.com/u17
Contenu sponsorisé
« Les apparences . . . »

MessageSujet: Re: Allan Dale   

Revenir en haut Aller en bas
 

Allan Dale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Inauguration [MJ Dédale]
» lourde chute pour allan jlr
» Stuart Allan Pot [validée]
» Dale
» Exploits de Dédale - Version 33.1
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Across™ - RPG :: All good things come to an end... :: Corbeille :: Archives :: Saison 1 :: C'est ici que ce trouvent les valises des anciens-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
Forum Gratuit