AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Un nouveau départ   Mar 6 Déc - 12:49

UN NOUVEAU DÉPART




Rohan D. Stormwood & Alexander W. Jackson


Est-ce que vous vous êtes déjà dit que vous étiez fatigué de votre boulot lorsque vous rentrez chez vous? Moi, oui. Et plusieurs fois cette semaine. Toujours entendre mon patron me dire que je n’ai pas de sourire ou simplement que je ne prends pas assez de clients. Franchement, qu’est-ce qui m’a prit de prendre un travail qui ne m’apporterait rien. Cela me donnait de l’argent, mais ce n’était pas cela que je désirais vraiment. J’aimais l’informatique, ce n’était pas simplement un travail, mais une passion… ces temps-ci, ce n’était rien du tout. À chaque soir, cette semaine, je me reposais des questions et je me disais que je valais mieux qu’un simple technicien en informatique payée un peu plus que les étudiants. Mon patron me prenait pour un imbécile, il m’infantilisait et cela commençait à devenir agaçant. J’avais pris sur moi cette semaine… jusqu’à vendredi, pendant ma pause du midi, où je trouvais une annonce dans le journal. C’était assez rare des offres comme celle-ci. Je relus plusieurs fois l’annonce, déchirait la page du journal, là mis dans ma poche. Je finissais plus tôt aujourd’hui. Un adon, une chance… Je dépliais le journal lorsque je fus rendu chez moi. Pris le téléphone et appela.

— BioTech & Co, Bonjour?
— Bonjour, je m’appelle Alexander Jackson et je serais intéressé par votre annonce dans le journal sur le poste de sécurité informatique.
— Bien. Je peux donc vous donnez une entrevue d’embauche avec monsieur Stormwood, lundi prochain à 9h45. Cela vous convient-il?
— Oui, parfaitement.
— Bien. Alors, je vous inscris à cette date Monsieur Jackson. Merci d’avoir appelé.
— Merci à vous, bonne journée.


Je raccrochais lorsque la secrétaire avait raccroché son combiné. J’eus un certain frisson que j’ai eut le goût de me transformer. Enfin…, j’avais une chance de faire un travail qui était à la hauteur de mes compétences. La fin de semaine fut tranquille. J’avais congé et j’avais la chance de me dégourdir les jambes pour essayer de diminuer le stress qui s’était propagé depuis mon coup de téléphone. Arriver à la maison, je pris un papier à la main et j’essayais de faire concorder les dates pour faire mon curriculum vitae. Une chose importante à mes yeux. Puisque si je disais les vraies dates, mon âge ne pourrait pas fonctionner. Le défaut de ne plus vieillir. Je marquais simplement le plus important.

Le jour J. Je m’étais levé bien tôt, mais c’était compréhensible. J’avais sur moi une chemise blanche opaque ainsi qu’une cravate noire et un pantalon noir. J’étais habitué à ce genre d’habillement. Cela faisait classe et cela respectait les normes de ce genre de travail. Enfin, j’espérais. J’arrivais devant la bâtisse. Immensément grand, il faut l’avouer. Je rentrais de pas décider et allais à l’accueil.

— Bonjour, disait la secrétaire générale.
— Bonjour, je m’appelle Alexander Jackson, j’ai rendez-vous avec monsieur Stormwood à 9h45 pour une entrevue d’embauche.
— D’accord. Je le vois là. Vous pouvez prendre l’ascenseur. C’est au niveau 50. Vous avez simplement à cogner à son bureau. Bonne chance.
— Merci.


Elle me souriait un instant et se remit au travail. Je montais les 50 niveaux sans attendre, voyant des employés aux passages qui montait aux niveaux inférieurs. Je crois bien que je n’aimais pas la hauteur tant que cela. J’avais toujours dans ma tête que s’il se passait quelque chose, je ne pouvais pas sauter aussi haut avec ma forme renard pour m’enfuir. Je chassais cette idée de la tête. Ce n’était pas possible. Qu’est-ce qui pourrait bien m’arriver? Un bruit sonore retentit et la porte de l’ascenseur débouchait sur une petite salle d’attente. Une plaque sur la porte… je cognais trois coups, me reculais et attendis.


Dernière édition par Alexander W. Jackson le Lun 19 Déc - 20:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mar 6 Déc - 16:03

Ce Lundi était une journée comme les autres, des montagnes de papiers à gérer pour des clients pesant en moyenne dix millions d’euros. De quoi maintenir une certaine concentration durant les affaires qui incombaient le PDG de BioTech. Le secteur de la Sécurité dans l’entreprise était une priorité chez les Actionnaires et les clients, du coup c’était également la priorité pour Rohan.

" Oui, ou…oui, oui, je comprends tout à fait ! Non mais passez le moi, je préfère m’adresser à lui directement. Oui. Merci…こんにちはだんな Futjimoto、私は最終的にあなたに話をして夢心地です. 私があなたの通訳に(彼・それ)らを言う(とき・から・につれて・ように)私はあなたと一緒にこのマーケットを終えることを望みます. はい, はい.* Vous également ? Formidable, je vous remercie Monsieur Futjimoto. Je vous envoie le contrat dans la journée. Bonne journée."
*Bonjour Monsieur Futjimoto, je suis enchanté de vous parler enfin. Comme je les dis à votre interprète je souhaite conclure ce marché avec vous.

Rohan avait passé près d’un siècle au Japon, il savait donc parler couramment cette langue comme d’ailleurs seize autres langues qu’il avait apprit au cours de sa longue existence. Raccrochant le téléphone, Rohan se remit sur les comptes à maintenir à flot lorsqu’un nouvel appel le dérangea.

" Oui, allo ? Ah Nathan, je savais que tu rappellerais. Oui, c’est fait. Taux de 3.8% et le retour ce fera dans deux ans à un seuil de 24 points. Oui, encore mieux. Pas forcément non, à toi de voir, y’a toujours le risque d’une quelconque crise mais j’en doute. Voilà. Oui, oui on ce voit au Gala Jeudi soir, sans problème. Eh ! Et n’oublie pas ton chéquier cette fois espèce de gripsous (Rire)."

De nouveau, Rohan raccrocha et continua ses dossiers. Il n’était pas encore neuf heure que Rohan en était déjà à son onzième appels, l’interrompant sans cesse dans la mise à jour de ses contrats. A ce tarif, il n’allait pas être en état de recevoir la personne qui avait postulé pour le poste de Chef de la Sécurité Informatique. Ayant marre de décrocher sans arrêt le téléphone, Rohan prit son relaie-oreillette afin de décrocher sans tenir le téléphone. Tous les appels de son bureau étaient redirigés vers son portable et son oreillette…

9h43, la secrétaire annonça la venue de ce jeune Jackson qui avait vu l’annonce sur le journal à propos du poste chez BioTech & Co. Ponctuel ce jeune garçon, c’était déjà un bon point. 9h45, ce dernier frappa trois légers coups à la porte, Rohan appuya sur un petit bouton situé sous son bureau, coté droite à proximité de la main de Rohan. Ce bouton permettait l’ouverture et la fermeture de la porte blindée qui servait d’entrée au bureau de l’Ancien.


" Entre je te prie. Installe-toi…répliqua Rohan d’une voix rassurante et calme tout en indiquant le siège en cuir qui lui faisait face…Alors. Comme c’est ma secrétaire qui a fait la démarche, je me suis permis d’enquêter sur toi. Tu es donc Alexander William Jackson, tu as vingt six ans et tu viens de San Francisco…pas d’indication sur les exigences financière…euhmmmm…célibataire et sans enfant…par contre je n’ai pas eu d’informations officielles, ni officieuses d’ailleurs, m’indiquant que tu étais Animorphe..."

La dernière information était effectivement apparue nulle part, c’était simplement l’odeur que dégageait Alexander qui mit au courant le vampire. Pour un poste avec une telle valeur ajoutée entre les mains, Rohan ne voulait pas de cachoteries comme celles-ci. Rohan n’avait aucun grief contre les Animorphes, ni les Humains ou autres espèces. Ce qu’il voulait lui, c’était avoir des gens compétents et sérieux dans leur travail.

" Ne t’affole pas, je ne juge pas sur ça. Du moment que tu fais ton travail, tout ira bien. Pour information, le salaire mensuel de ce poste est de 5700 dollars. Sans compter quelques primes durant l’année, par exemple celle de Noël est de 900 dollars. Les horaires, il n’y en a pas vraiment, minimum 39 heures par semaine. Et il se peut que tu sois obligé de venir un samedi ou deux, voir un dimanche aussi. Nous avons des clients exigeants et surtout très riches, il est donc normal d’être à leur service 24/24 7/7. Tu seras donc Chef de la Sécurité Informatique de BioTech & Co. En gros, je te donne des dollars tous les mois pour que toi, en retour, tu protèges les dollars des autres et ceux de la Société. Tu auras ton bureau et ton équipe. Ils sont six à travailler sous tes ordres, on ira leur rendre une visite tout à l’heure. Tu verras au passage l’équipement que tu auras entre les mains. Y’en a pour 150.000 dollars de matériel informatique, donc pas de dérapage. Tu as ce que l’on fait de mieux de nos jours en termes de système informatique, même le F.B.I et la C.I.A n’ont pas ça. L’Etat lui-même compte sur nous pour avoir de bons résultats durant cette année car si nous arrivons à protéger correctement nos actionnaires et nos clients, le Gouvernement souhaitera bénéficier de notre protection pour leurs finances. Donc si tout va bien pour toi comme pour moi, l’an prochain, on aura plusieurs centaines de milliards de dollars entre les mains. On va commencer par une période d’essaie d’une semaine pour voir. Si à l’issue de cette semaine, je suis convaincu, je t’embauche et tu auras un an pour prouver à notre beau pays que tu es le meilleur dans le protection de données informatiques, d’accord ?"

Et bien pour une mise en situation, Rohan avait fait fort sur ce coup. Soit Alex partait en courant par peur du poids que le poste entrainait, soit il était surexcité par l’idée de travailler dans un milieu comme celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Ven 9 Déc - 11:03

J’étais entrée sans attente particulière. Lorsque la porte blindée s’était ouverte, il y avait une puanteur. Un vampire! Il était là dans cette pièce. Je mis à imaginer des scénarios, voir le corps gisant par terre du patron et le vampire près de son corps, mais je me trompais totalement. C’était une même personne. Le patron, le boss de Biotech & Co était un vampire! J’étais assez retissant à aller m’asseoir en avant de lui.

— Entre, je te prie. Installe-toi…

J’hésitais un instant. Il n’y avait aucune colère dans sa voix. C’était très bizarre. Les vampires que je croisais n’avaient pas beaucoup de paroles. Les crocs sortirent, c’était clair que c’était mon gibier. Par contre, lui, c’était différent. L’odeur était quelque chose d’assez évident. Pourquoi, il n’était pas sur ses gardes, pourquoi il ne me chassait pas de son bureau alors ?

— Alors. Comme c’est ma secrétaire qui a fait la démarche, je me suis permis d’enquêter sur toi. Tu es donc Alexander William Jackson, tu as vingt-six ans et tu viens de San Francisco…pas d’indication sur les exigences financière… euhmmmm… célibataire et sans enfant… par contre, je n’ai pas eu d’informations officielles, ni officieuses d’ailleurs, m’indiquant que tu étais Animorphe...

La voilà. Ce que j’attendais. Je n’étais pas aussi à l’aise que je l’aurais cru. C’était assez embarrassant. Avoir su que c’était un vampire, je crois que je me serais résigné, mais maintenant que c’était plus concret, je ne voulais pas quitter pour autant. C’était un job en or que je posséderais.

— Ne t’affole pas, je ne juge pas sur ça. Du moment que tu fais ton travail, tout ira bien.

Je ne baisais pas ma garde pour autant. De toute façon, j’étais pris au piège s’il se passait quelque chose. Les informations qui suivirent me plaisaient un peu plus et commençaient à me demander s’il n’était pas sincère lorsqu’il me disait de ne pas m’affoler.

Avec tout cet argent, je vais pouvoir me payer une maison. C’était vraiment le double de mon salaire actuel. C’était déjà un bon point que je notais dans ma liste. La disponibilité n’était pas un problème. Je traînais rarement avec des amis. La seule occupation que j’avais c’était ma transformation en renard, mais cela je pourrais bien le faire, tôt le matin ou tard le soir, aucun problème. Ensuite ce qui me plut c’était d’avoir de l’équipement adapté et très développé. J’avais déjà hâte de découvrir la pointe de la technologie qu’il y avait. Il regardait le pour et le contre et finalement le seul contre présentement, c’était que son patron serait un vampire. C’était un lourd poids qui flottait sur mes épaules et je me demandais bien si le fait qu’il soit un vampire et moi un animorphe ne l’influencerait pas.

— Si il y a cinq ans un devin était venu me voir pour me dire que je travaillerais pour un vampire, je ne l’aurais pas cru. L’idée m’intéresse beaucoup, mais il y a quelque chose que j’aimerais clarifier… et je ne veux pas que vous preniez cette question pour une allée simple pour la sortie. Alors, pourquoi engager un animorphe, lorsqu’on sait qu’en général, les animorphes chassent les vampires?

hors-jeu:
 


Dernière édition par Alexander W. Jackson le Lun 19 Déc - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Lun 12 Déc - 9:35

Ce regard, Rohan pouvait le voir chez Alexander, ce dernier n’était pas rassuré d’être en présence d’un Vampire. Ce qui se comprenait d’ailleurs car tout le monde savait que les Vampires adoraient le sang des Animorphe car il est plus nourrissant que celui des Humains. Mais le Vampire avait déjà déjeuné ce matin et il n’avait nullement besoin de mordre à cet instant, d’autant plus qu’il ne mord jamais les Animorphes ou les Humains sans leur accord. Rohan faisait partie de ses Vampires qui prônaient l’entente entre le Vampire et sa proie. Ils étaient peu mais de jour en jour, le nombre grandissait car les Vampires comprenaient qu’il était mieux de laisser sa proie en vie pour la mordre à nouveau plus tard, plutôt que de la vider comme un porc et devoir en chercher une autre ce qui entretiendrait cette phobie du Vampire chez les autres espèces.

" Pourquoi vous engager ? Tout simplement parce que je ne regarde pas l’espèce à laquelle appartient la personne, je regarde simplement son efficacité à faire son travail. Ici, chez BioTech & Co, vous y verrez toutes sortes de races. Certains des gardiens sont des Lycans, j’ai des chercheurs qui sont Animorphes et encore d’autres sont Vampires. Il y a une règle simple chez BioTech, on ne s’attaque pas à son collègue, sinon je m’occupe moi-même de régler cela par le châtiment adéquat. Dans ma Société, il y a de quoi nourrir toutes les races, si vous avez faim, y’a des distributeurs pour ça. Il est donc inutile de mordre son voisin."

L’expérience il y a quelques années avait montré clairement ce qui se passait si un Vampire, un Lycan, un Animorphe ou un Humain venait à agresser quelqu’un d’autre. Si c’était un Vampire ou un Lycan, Rohan ne faisait pas dans la demi-mesure, le coupable était tué. Pour un Animorphe ou un Humain, la sentence était différente mais pas forcément mieux car Rohan ruinait complètement la personne et lui volait toute chance de retrouver du travail ailleurs.

" Bien, allons voir votre future équipe ainsi que l’équipement avec lequel vous allez travailler..."

Tout en disant cela, Rohan afficha un sourire amical et se leva après avoir appuyé sur le bouton d’ouverture de la porte d’entrée. Une fois debout Rohan ouvrit le tiroir du haut de son bureau et en sortit un petit boitier noir. Remettant son siège en place, le vampire prit le pas vers la porte tout en répliquant :

" C’est par ici. Vous verrez, au début, on se perd un peu mais on s’y fait vite quand même. Les quatre ascenseurs sont ouverts à tous, il n’y a que certains niveaux qui sont accessibles selon le badge de l’employé. Par exemple un scientifique ne peut pas accéder aux niveaux dédiés à la Sécurité et inversement, vous ne pourrez pas accéder aux niveaux des laboratoires de recherches. Votre secteur va du niveau 11 aux niveaux 16. Vous pouvez accéder au niveau 45, qui est la cantine de l’entreprise, évidemment. Les niveaux 1 à 10 sont les bureaux de la Comptabilité, des Avocats, des Huissiers et des Commerciaux. De 17 à 25, ce sont les laboratoires. Les niveaux 26 et 27 ce sont les secteurs de la Sécurité du bâtiment. Le RDC il y a l’accueil évidemment mais aussi toute la technique de l’entreprise, les électriciens, les techniciens de surface et autres. De 28 à 44, ce sont d’autres laboratoires de recherches. Et de 46 à 49 ce sont les équipements et les stocks en tous genres."

Entrant dans l’ascenseur, Rohan appuya sur le boitier, ce qui ferma la porte du bureau avant d’activer et d'appuyer sur le niveau 12. Niveau où se trouvait la salle des commandes de la Sécurité Informatique de BioTech & Co. En moins d’une minute et trente secondes, l’ascenseur arriva au niveau 12 et les portes s’ouvrirent sur un couloir passant devant l’ascenseur. Rohan prit à gauche et continua de suivre le couloir jusqu’à la cinquième porte avant de l’ouvrir et de répliquer :

" Donc voici l’installation. Pour le moment, il n’y a que la votre mais d’ici demain, vos collègues auront transféré leur matériel et vous pourrez commencer le travail en groupe plus facilement."

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

"Vos collègues sont trois portes plus loin. Allons-y."

Rohan fit donc demi-tour et prit la direction de l’autre salle où se trouvaient les collègues d’Alexander…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Lun 19 Déc - 20:39

Que ce soit Humain ou autres créatures de ce monde. On est tous innocents jusqu’à preuve du contraire. Je le savais, j’avais une amie vampire. Je croyais bien que le monde pouvait changer. Et c’était une chance pour moi de faire mes preuves dans ce sens. Je ne suis pas un bon chasseur, je suis un meilleur pisteur et stratégie pour intervenir en bande. Je disais toujours : innocent jusqu’à preuve du contraire. Je n’avais rien à dire contre ce que mon futur patron me disait maintenant.

— Bien, allons voir votre future équipe ainsi que l’équipement avec lequel vous allez travailler…

Il me souriait… amicalement. C’était une situation qu’il faudrait que je m’habitue. Il y a des moments où je regardais Jessalyn exactement de la même manière. Elle était mon amie, mais mon ennemie si elle faisait du mal à des humains. Je pris sur moi encore une fois. Je soupirais intérieurement et suivit Rohan en l’écoutant et en acquiesçant de temps à autre. J’enregistrais tout ce qu’il venait de dire, mais c’était beaucoup demander pour un petit nouveau qui entre dans un grande compagnie comme celle-ci. Les seuls étages que je devais me rappeler c’était 11 à 16 et l’étage 45 pour la cantine.

— Avoir su je me serais emmené une feuille de note, riais-je avant d’entrer dans l’ascenseur avec monsieur Stormwood.

Je restais silencieux. Certes, ce job était la meilleure idée que je n’ai jamais eue, mais le fait d’être aussi gros, est-ce que justement, ce n’était pas risqué. J’imaginais une seconde si je n’arrivais pas à diriger les autres de la sécurité. Je n’avais pas les aspects d’un chef, je ne l’ai jamais été. Même lorsque je travaillais pour des types non réglo à mon adolescence, je ne donnais pas d’ordre, enfin, je dirigeais l’opération de l’extérieur rien de plus… Je m’égare un peu.

J’arrivais devant mon plan de travail. Franchement! Pour de la technologie, c’était une merveille. Pour la place, ça ressemblait un peu à un bunker antimissile. Je m’y ferais sans doute. Des sorties à l’extérieur s’imposeraient pour ne pas être toujours prit entre ses quatre murs.

— Donc voici l’installation. Pour le moment, il n’y a que la vôtre, mais d’ici demain, vos collègues auront transféré leur matériel et vous pourrez commencer le travail en groupe plus facilement. Vos collègues sont trois portes plus loin. Allons-y.

— En terme de technologie à quoi je dois m’attendre. Je sais que c’est de la sécurité, mais que dois-je faire avec ces ordinateurs, justement? Je vais sûrement avoir une formation, j'imagine?


Je crois que c’était cela qui m’énervait le plus… de ne pas savoir vraiment quoi faire avec ces
« merveilleux » ordinateurs. Nous retournions dans l’ascenseur et ce que quelques secondes ensuite que je voyais mon équipe. Les poignées de main se feraient aller. En faites lorsque les portes ouvrit, toutes sortent d’odeur était là. Des odeurs vampiriques, des odeurs lycanes et des odeurs d’humains. Il me l’avait bien dit que plusieurs races étaient présentes. Je ne m’étais pas encore fait à l’idée faut croire. L’habitude serait de mise.
Revenir en haut Aller en bas
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mer 4 Jan - 10:43

Le jeune Animorphe se demandait déjà ce qu’il allait bien pouvoir faire avec cet équipement. Lorsque Rohan lui expliquera, il comprendra bien vite le pourquoi du comment de ce salaire double par rapport à la moyenne. Pour le moment, il fallait lui présenter l’équipe avec qui il allait devoir travailler.

« Pour ce qu’il y aura à faire, on verra plus tard pour le moment, on va voir vos collègues. »

Rohan avança donc dans le couloir et se rendit dans la salle qu’occupait pour le moment la future équipe du nouveau Chef de la Sécurité Informatique. Les six membres étaient en plein travail. Communiquant les uns les autres rapidement et nerveusement, s’exprimant dans un langage que sûrement le jeune Alex comprenait. En gros, l’équipe tentait de repousser une attaque d’espion de la part de la CIA et de l’armée. Les données contenues dans la mémoire centrale de BioTech étaient tellement importante que même l’armée et les grands sigles du monde voulaient s’approprier les informations. Heureusement, Rohan avait débauché les meilleurs hackers au monde et les avaient réuni en un même lieu avec du matériel haute gamme.

« Les voici. De gauche à droite, je vous présent Matt Dosk, Eva Hills, Rubert Von Tiguer, Allan McAdams, Sarah Mendez et Ilianna De Conte. Mesdemoiselles et Messieurs, je vous présente Alexander Williams Jackson, votre nouveau Chef.Alors ? Que se passe-t-il ?

- Et bien nous venons de surprendre un système espion dans les données de la Société. Heureusement nous avons réussi à intervenir avant qu’il ne copie quoique ce soit. Il venait certainement de la CIA.

- Bande de chiens…Vous voyez Alexander, votre travail consiste en ça. Protéger les Données de BioTech & Co par tous les moyens possibles. Bientôt tout ce matériel là sera dans la salle que nous venons de quitter. Elle est plus spacieuse et éclairée. »

Comme à chacune des attaques, l’équipe faisait un boulot d’enfer, ils assuraient jour et nuit quasiment. Et ce qui était paradoxal, c’était l’engouement de l’Etat à investir dans les recherches de BioTech mais de l’autre coté, il permettait au FBI, à la CIA et à l’armée de faire des cybers-attaques sur la base de données centrale de la Société. Rohan était même sûr que certains agents du gouvernement se permettaient également d’agir en ce sens sous l’égide de l’Etat. Mais ce n’était pas trop grave, l’équipe de sécurité faisait un excellent boulot et les données étaient largement protégées par l’équipe qu’allait commander Alexander…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Sam 28 Jan - 14:21

— Les voici. De gauche à droite, je vous présent Matt Dosk, Eva Hills, Rubert Von Tiguer, Allan McAdams, Sarah Mendez et Ilianna De Conte. Mesdemoiselles et Messieurs, je vous présente Alexander Williams Jackson, votre nouveau Chef. Alors? Que se passe-t-il?[/color][/b]

J’essayais tant bien que mal d’associer les noms avec leur figure machinalement, mais quelque chose se passait qu’il rompît cette visualisation dans ma tête.

— Et bien nous venons de surprendre un système-espion dans les données de la Société. Heureusement, nous avons réussi à intervenir avant qu’il ne copie quoi que ce soit. Il venait certainement de la CIA.

— Bande de chiens…Vous voyez Alexander, votre travail consiste en ça. Protéger les Données de Biotech & Co par tous les moyens possibles. Bientôt tout ce matériel-là sera dans la salle que nous venons de quitter. Elle est plus spacieuse et éclairée.

Je hochais de la tête. Une question lui venait en tête, mais elle attendrait. Je ne sais pas pourquoi j’ai renoncé à la poser. Serait-ce pour ne pas paraître mal poli ? ou confrontant devant mon futur patron ? Une question aussi ouverte d’esprit aurait pu être mal interprété pour mon nouvel emploie. Je me posais tout de même des questions. Je voulais savoir ce que je dois protéger. C’était tout à fait normal. Si je voulais faire partit de la compagnie, je devais savoir ce que cela impliquait. Je ne savais pas grand-chose du gouvernement et je n’étais pas hypocrite de croire tout ce que l’on racontait dans les films, mais si l’on « présume » que le gouvernement est « bon », alors que pouvait cacher Biotech comme information. Vous me suivez? Je ne voulais pas retomber dans les magouilles illégales, même si c’était affreusement payant. Ce n’était pas quelque chose que je voulais revivre. Je ne voulais pas revivre cette peur d’être traqué. Ma destinée n’était pas la prison ou les fuites permanentes. Je n’avais pas quitté mon emploi pour retomber dans la merde que j’ai eue à mon adolescence. Je ne savais pas de quoi était faite Biotech. J’imagine que c’était des données très précieuses qu’il y avait, il y avait des laboratoires et tout cela. Je crois bien que c’était plus important que je le croyais. Pour l’heure, n’était pas à le découvrir. Je ne savais pas pourquoi, mais j’avais dans l’idée que ce n’était mon vampire de patron qui me le dirait.

Je regardais l’équipement. Franchement, je serais au anges de pouvoir travailler avec cela. Il y a quelques années, la technologie n’était pas aussi impressionnante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« Les apparences . . . »

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Across™ - RPG :: All good things come to an end... :: Corbeille :: Archives :: Saison 1 :: Et si on revenait dans le temps ?-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
Forum Gratuit