AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lian J. Hangsu - I feel your warm breath, I see the tears in your eyes....Don't worry, I'm just gonna kill you...Chut....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Lian J. Hangsu - I feel your warm breath, I see the tears in your eyes....Don't worry, I'm just gonna kill you...Chut....   Ven 2 Déc - 20:29

Lian Jua Hangsu
feat.Song Ji Eun


Lian J. Hangsu est née en 1994 pendant le rude automne du 9 Novembre à près de Séoul, en Corée du Sud, et est donc âgée de 17 ans réels. Cependant, physiquement, elle n'en parait que 15.

« D'un seul coup d'oeil, je peux connaitre toutes tes faiblesses... »

Lian appartient à la race des Animorphes, et peut donc se transformer en un magnifique Lynx lorsqu'elle le désire. Lian appartient d'ailleurs à la meute des Lynx. Dans la vie de tout les jours, Lian est une simple lycéenne, chantant dans la chorale, et dans un groupe.


« Je te promets Mère-grand, que je prendrai toujours soin, de ne blesser aucun des êtres vivants sur terre... »

Le 9 Novembre 1994, lors d'un matin paisible, près d'une capital mouvementée, c'est à ce moment là, que la vie de Lian débuta. Lors de sa naissance, chez sa Grand-mère, Lian était promise à une grande destinée. Effectivement, sa Grand-Mère, Zu-su, étant une prêtresse reconnue dans son village, avait lu, dans le sang d'un Lynx, son futur. Zu-su s'était retirée dans une petite pièce, avait trempée ses doigts dans ce liquide rouge, elle l'avait tournée, récitée une incantation, et avait ouvert les yeux subitement lorsqu'elle eut entendue la Voix lui annoncer le destin de sa petite fille. C'était une tradition dans la famille Hangsu. A chaque naissance, "L'Ancienne" ou "L'Ancien" se devait d'assurer la vie de sa progéniture. Une fois, avoir fini toutes les prières que la Voix lui avait recommandé pour la descendante de sa famille, elle avait dessinée un félin sur le front de Lian grâce au sang du Lynx. Le soir même, lorsque la petite fut ramenée chez elle, ses parents prirent le soin de l'envelopper dans du lin avant de la plonger dans l'eau pour détruire tout les mauvais esprits, qui auraient put être attirés par l'odeur du sang. Et ce fut ainsi tout les soirs jusqu'à ses trois ans ou là, ce fut la Grand-mère qui prit le relais. Lian apprit à lire, à écrire, et développa une grande passion pour le chant. Sa Grand-mère, qui pendant quelques années eut à se réfugier en Angleterre pendant sa jeunesse, lui apprit à parler et écrire l'anglais. Ainsi la petite n'avait aucun mal pour parler les deux langues : l'anglais et le coréen. Chaque soirs, Zu-su effectuait des petites cérémonies et fermait toutes les fenêtres ainsi que les portes grâce à des cadenas. Elle disait que c'était pour protéger la maison des moustiques...chose que bien sûr Lian ne croyait pas ! A ses 9 ans, elle partit rejoindre ses amies dans le champs pour jouer à Cache-Cache. Étant excellente à ce jeu, elle courut se cacher dans les bois. La forêt avait un air calme et mystérieux, ce qui plaisait fortement à la petite Lian qui se précipita derrière un arbre. Elle pouffait, excitée, lorsqu'elle entendit un craquement. Celle-ci s'arrêta alors subitement de rire...Son sourire s'estompa, et son regard parcouru le paysage devant elle. Son rythme cardiaque s’accéléra, et des larmes brouillaient son champs de vision. Un deuxième craquement, cette fois-ci, elle se mit à courir loin de l'endroit de ses peurs. Ses petites jambes coururent si vite, que les feuilles s'élevaient légèrement sous ses pas. Elle pleurait et criait le nom de sa Grand-mère avec tant de déchirements, qu'aucunes personnes n'auraient put résister la laisser courir et ne pas venir l'aider. Une chose rapide et noir se plaça devant elle, tellement rapidement, que sur le coup, Lian crut que c'était une ombre. Elle s'arrêta subitement, recula de quelques pas et comprenant ce que c'était, se mit à crier avant de recourir dans la direction inverse. "La chose" la suivit de très près. Tellement près, que Lian pouvait sentir son souffle chaud caressait, telle la mort, son dos. Soudain, la persécutée, tomba. Elle essaya de se relevait dans un sourd gémissement, mais une douleur incroyable la retint. Son dos, son épaule, ainsi que sa tête lui firent horriblement mal comme si l'on lui enfonçait des millions de poignards et de seringues à ces parties là. Elle porta sa main à sa tête et sentit un liquide. Elle releva les yeux devant elle, et aperçut une bête prêt à l'achever grâce à ses crocs acérés. Cette fois-ci elle ne cria pas, mais hurla ! Elle sentait son cœur battre et un froid parcourait toute sa colonne vertébral. Elle avait peur, et encore ce mot était faible ! La victime était en sanglots, et du sang coulait en abondance de son corps. Sa pauvre petite robe blanche, offert le jour de son anniversaire, épongeait le sang qui entourait la fillette. Elle croyait que tout espoir était perdue, quand soudain un rugissement...Une chose bondit au dessus d'elle. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait confiance en "ça". Son regard était déjà flou, mais son ouïe toujours bonne. Les dernières choses qu'elle entendit, furent des rugissements de félins et de chiens, si elle pouvait qualifier "le méchant" de tel, des craquements d'os, et des déchirements de muscles...Ensuite se fut le noir total.
Lian se réveilla en sursaut le soir même. Sa Grand-mère à ses côtés, la fit se recoucher d'un long et doux "Chut" et lui tapota le front remplie de sueur grâce à un chiffon blanc trempé dans de l'eau froide.
-Grand-ma...
-Ce n'était rien...l'interrompit "L'Ancienne"
-Mais...Mais un chat m'a sauvé la vie ! Lian voulut se relever de nouveau, mais la douleur revint et elle ne put s'empêcher d'échapper un cris.
-Je t'ai dis de rester allonger ! Zu-su leva son index en l'air, d'un air fâchée, avant de s’apercevoir que l'enfant fermait les yeux, prête à se recevoir une tape. Elle se mit alors à rire et répliquait d'un air doux : Ce n'était pas un chat petite, c'était un Lynx !
Lian l'écouta attentivement comme si elle savait que cette histoire allait être intéressante.
-Et ce Lynx, t'as entendus crier grâce à ses bonnes oreilles, elle montra son oreille, et il était très fâché que tu sois partis aussi loin de la maison !
-Mais...il ne me connait pas !
s'écria l'enfant presque d'un air boudeur.
-Bien sûr que si ! C'est un animal ! Et qu'est-ce que je t'ai dis sur les animaux ?
-Que c'étaient de Grands Esprits. Fit la gamine machinalement.
-C'est bien, maintenant rendors-toi.
Et c'est ce que fit la blessée.
Des années passèrent, et Lian grandit. Elle essaya d'oublier cette histoire, mais se posait sans cesse des questions. Un soir, alors qu'elle chantait seule dans sa chambre, elle tomba soudainement. Elle essaya de se relever, mais une douleur venant de son cœur, la refit tomber. C'était telle une brulure. La douleur augmenta, et bientôt Lian hurla. Ses ongles enfonçaient dans la poitrine, elle s’allongea par-terre et se tortilla dans tout les sens. Son cerveau se mit aussi à chauffer. On pouvait comparer le mal à du feu ravageant toutes les parties de son corps en commençant par son cœur, et en s'éparpillant de partout. Ses yeux grand ouvert, et les veines de son cou ressortant, elle se retenait de crier à nouveau en mordant sa lèvre inférieur jusqu'au sang. Elle avalait le liquide rouge qui l'empêchait de respirer normalement, et comme si on l'a contrôlée, son bassin remontait avant de se heurter au sol violemment. Les veines de ses yeux explosèrent, et le feu dans son corps avançait, tel un violent poison faisant son effet. La porte s'ouvrit, et Zu-su s'accroupit près de la mourante.
-Chut, tiens bon.... Elle posa sa main sur le front de la pauvre, il était brûlant et mouillé par la sueur. De son autre main, elle tint les jambes qui se levaient et retombaient machinalement.
-Appelle l’hôpital ! Ces mots sortirent de la bouche de Lian tel un supplice.
-Non ma chérie, non ton père est passé par là, ma mère est passée par là et moi aussi...Chut calme toi...C'est bientôt la fin...
La souffrante hurla d'un cri de douleur, qui pouvait faire pleurer les plus sensible, et effrayer les peureux. Elle ferma les yeux tellement fort que des larmes en sortaient.
-Appelle l'hôpital !!! Cette fois-ci, elle prit le bras de Grand-mère, enfonça ses griffes qui avaient déjà poussés, et ouvrit ses yeux exorbités. Ses yeux avaient changés dès leur ouverture. L'iris était devenu couleur or, et la pupille, avait une légère forme ovale qui se voyait à peine. On pouvait apercevoir, lorsqu'elle criait, des canines aiguisées et sans aucun doute, tranchantes. Pendant qu'elle se tordait de douleur, et que Zu-su récitait des incantations destinées à couvrir le bruit de ces hurlements, pour ne pas faire venir l'ennemi, des poils légèrement dorées, poussaient sur ses mains et montaient de plus en plus. Des oreilles commencèrent à pousser sur la tête, et en moins de 30 secondes, un Lynx était couché, au milieu de la chambre. Un sourire satisfait, sur les lèvre de "L'Ancienne", elle caressa la douce fourrure de ce qui était avant Lian.
-Tu es magnifique ma chérie...lui chuchota-t-elle.
Pendant les jours qui suivirent sa transformation, sa Grand-mère lui apprenait les bases et les techniques, pour faire de Lian une bonne Animorphe. Elle lui racontait des légendes, et lui donnait à boire de la tisane avant sa transformation. Ceux qui avait les vertus d’apaiser à peine la douleur. Elle lui offrit son journal intime, lui disant qu'elle avait marqué tout depuis sa première transformation, que ce soit les conseils ou les remarques. Lors de ses 16 ans, Lian et ses amies (qui étaient aussi des Animorphes), partirent se réfugier en Angleterre. Elles se louèrent un petit appartement, et allèrent toutes quatre au lycée. Lian se rappellera toujours de la dernière phrase qu'elle a prononcée à l'adresse de sa Grand-mère, avec qui elle avait un lien très fort : "Je te promets Mère-Grand, que je prendrai toujours soin de ne blesser aucun des êtres-vivants sur terre...".
----------------------------
Lian est une jeune fille de taille moyenne (1m65 pour 45 kg). Ses long cheveux bruns tombent, telle une cascade, en boucles derrière son dos. Ce brun peut changer de couleur passant au très foncé jusqu'au très clair. Ils sont souvent lâchés, mais elle adore essayer différentes sortes de coiffures ! Ses petits yeux bruns, qu'elle rend foudroyant grâce à de l'eye-liner, pétillent toujours. Sa bouche en forme de cœur, qu'elle prend soin de rougir légèrement, lui donne un aspect coquet. Et sa peau légèrement dorée, se marie avec merveille avec le reste de son corps. Lors de sa transformation, ses poils ont des reflets dorées, et ses yeux sont couleurs or. Elle fait à peu près 1m29 de hauteur en forme de Lynx bien sûr. Elle porte souvent des talons hauts, et des tenues extravagantes ! Mais elle aime rester simple et porte parfois de simples habits, mignons ou pas. Elle marche tel un félin avec un déhanché gracieux et coordonné. Certains disent qu'elle ose tout...C'est vrai, la preuve, un jour elle a fait une teinture permanente bleue ! Ça doit être son côté Kawaii propre à toutes les jeunes filles d'Asie.


Lian est une jeune fille ayant des valeurs, et des règles. Normal, vu qu'elle fut élevée tel un futur Samouraï.Mais elle est aussi très joueuse, séductrice et coquète ! Elle peut-être douce et calme, mais elle est souvent excitée pour un rien ! Elle a souvent la pêche et a toujours un sourire collait au visage. Elle peut être encourageante, gentille, adorable, pétillante, mais elle peut être aussi égoïste, manipulatrice et cruelle.
Donc, ne réveillez pas l'eau qui dort !
Elle a ses propres petites manies, par exemple, chaque matin, elle s’exerce à faire quelques vocalises avant de s'échauffer à faire des danses. Elle déteste les gens qui ne s'assume pas, d'ailleurs sa citation préférée est "Vis ta vie comme si tu allais mourir demain." et elle l'applique strictement ! Les langues de vipères disent qu'elle n'a pas le temps pour ses études à cause de son groupe et la chorale, mais c'est faux ! Lian est une bonne élève, voir excellente, qui fait passer les études avant tout.


« Tout ce que vous ne pouvez pas voir »

Incidences Humaines : Sa vitesse et son agilité. Elle tient tout ceci de sa transformation. Ainsi elle peut faire des danses et des acrobaties incroyables !

Autre : Lian a un don pour guérir et reconnaitre les plantes. Effectivement, sa Grand-mère l'ayant éduquée, elle connait la paix intérieur et toute la médecine qu'il faut connaitre étant prêtresse.

Derrière l'écran

J'me présente, je m'appelle Lian J. Hangsu (et oui je ne révèle jamais mon identité héhé), j'ai X ans et j'habite au pays des rêves! Comme vous l'aurez compris en lisant mon pseudo, je suis une fille ! J'ai découvert Across ™️ en cherchant justement un site de rpg -_-' et depuis, ma vie a changé ! *O* Au fait, le personnage que j'ai choisi d'incarner est un inventé. Comme je suis quelqu'un de cool, j'ai forcement lu le règlement, et j'ai trouvé le code qui est: "Across The Races". Pour terminer, le mot de la fin sera: Vous avez la chance d'être les rêveurs, alors que votre monde ne sera que rêve... Merci de m'avoir lu ! :pc:


Dernière édition par Lian J. Hangsu le Sam 3 Déc - 14:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Lian J. Hangsu - I feel your warm breath, I see the tears in your eyes....Don't worry, I'm just gonna kill you...Chut....   Ven 2 Déc - 22:19


Bienvenue sur Across, Lian! J'espère que tu t'y plairas parmi nous.

Juste en passant, tu n'as pas le bon code Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Lian J. Hangsu - I feel your warm breath, I see the tears in your eyes....Don't worry, I'm just gonna kill you...Chut....   Ven 2 Déc - 23:18

Bienvenue à toi Lian ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Lian J. Hangsu - I feel your warm breath, I see the tears in your eyes....Don't worry, I'm just gonna kill you...Chut....   Sam 3 Déc - 9:44

bienvenue parmis nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Lian J. Hangsu - I feel your warm breath, I see the tears in your eyes....Don't worry, I'm just gonna kill you...Chut....   Sam 3 Déc - 9:55

Merci ! A oui, ce n'est pas le bon ? Pourtant j'ai lu le règlement... scratch Bon je vais revoir ça ! Merci !


Ah ! C'est le bon là ? (pitié que oui pitié que oui !!! Ayez pitié de cette petite bouille !!! albino ) Miaou...
Suis-je validée ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« Les apparences . . . »

MessageSujet: Re: Lian J. Hangsu - I feel your warm breath, I see the tears in your eyes....Don't worry, I'm just gonna kill you...Chut....   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lian J. Hangsu - I feel your warm breath, I see the tears in your eyes....Don't worry, I'm just gonna kill you...Chut....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Kenneth » i can feel my every breath unfold, right down to the second
» Breath Lynas
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» Your worst battle is between what you know and what you feel ▬ Nolà&Lulla
» Take a breath, take it deep (05/07 à 22h34)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Across™ - RPG :: All good things come to an end... :: Corbeille :: Archives :: Saison 1 :: C'est ici que ce trouvent les valises des anciens-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
Forum Gratuit