AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rohan D. Stormwood [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Rohan D. Stormwood [Terminée]   Mer 30 Nov - 10:56

Rohan Duncan Stormwood
feat. Hugh Jackman.


Rohan D. STORMWOOD est né en 1511 avant J-C à Glasgow en Écosse, et est donc âgé de 3522 ans réels. Cependant, physiquement, il n'en parait que 43 ans. Il se nourrit principalement de sang HUMAIN.

« Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort... »

Rohan appartient à la race des VAMPIRES et fait parti du clan SOLITAIRES. Dans la vie de tout les jours, Rohan est PDG d'une firme de Laboratoires Génétiques.


« Ce qui ne me tue pas me rend plus fort. Nietzsche. »

Notre histoire commence en 1511 avant J-C, dans un petit village situé à environ 5 km de là où se trouve actuellement Glasgow, en Écosse. Le père de Rohan, Duncan, était l’un des premiers forgerons de l'histoire de l'humanité, le feu, la chaleur, la sueur et enfin le travail accompli, faisant naître de nouvelles armes prête pour la guerre. Le village où Rohan vit le jour n'était pas bien grand, à peine deux cent personnes vivaient dans ce village, bien loin des cités plus imposantes tel que pouvait l'être Babylone ou Athènes…

21 Juillet 1511 avant J-C…
Une femme, Isabeth L. Rowen, ainsi que son mari, William Rowen, étaient sur le point d'avoir un enfant, d'après les "médecins", il s'agissait d'un fils. William, aussi appelé Will, dut emmener sa femme tard le soir, car celle-ci perdit les eaux une heure après le repas du soir, vers 21h. Il faisait déjà nuit et tout le monde savait que les environs n'étaient pas très sûrs, surtout avec la chaleur de cet été là. Jamais les attaques de loups n'avaient été aussi nombreuses, depuis le début de l'année, plus de cent attaques un peu partout dans la région. Mais malgré le risque, Will ne voulait pas voir sa femme mourir en couche et par-dessus tout, il ne voulait pas voir un fils mort-né. Il prit donc sa charrue et, après avoir allongé aussi confortablement que possible sa femme, il prit le chemin de la ville la plus proche, à environ trois kilomètres de chez lui. Mais pour y parvenir, ce dernier devait passer une forêt, celle où déjà neuf attaques de loups avaient été répertoriées...
L'homme avançait lentement afin de ne pas trop secouer sa femme, mais alors qu'il s'aventurait enfin dans la forêt, le hurlement d'un loup se fit entendre, puis quelques grognements. Posant les rennes, Will arma son arbalète tout en laissant les chevaux suivre le chemin qui coupait la forêt en deux. Will pria et récita divers phrasés de protections, malgré les horreurs dont la région était victime, les paysans tels que Will ne perdaient pas la foi et continuait à demander conseil à leur prêtre. Mais ce que la plupart des prêtres devaient faire depuis le début de l'année était de bénir et d'apporter la protection aux peuples, beaucoup de villageois venaient demander la protection de Dieu où qu'ils soient. Mais contre de tels créatures, même Dieu ne pouvait tenter quoique se soit...
Will, tout en tenant son arbalète, prit en main sa croix de baptême, l'embrassa et la remit sous sa chemise toute décrépie. De nouveau un hurlement se fit entendre mais celui-ci semblait être plus proche encore que le dernier, la bête se rapprochait de plus en plus et Will ne savait pas par où cette dernier allait bien pouvoir attaquer. Mais surtout il ne savait pas comment il allait faire face à une créature du Diable...
Alors que la charrue avançait lentement, les chevaux commencèrent à hennir et frapper des sabots, la peur commençait à les prendre et sous cet effet ceux-ci n'osaient plus avancer. Will tenta de calmer au mieux ses deux bêtes mais rien ne parvint à calmer leur frayeur, plus la bête avançait, plus les chevaux paniquaient. Puis soudainement un craquement se fit entendre à moins de trois mètres de la charrue et se fut l'élément déclencheur, les chevaux ne se contrôlaient plus, ils partirent en ruée, secouant violemment la charrue et faisant tomber lourdement Isabeth et Will au sol puis ils partirent en pleine course tout droit sur le chemin, laissant les deux villageois seuls, sans moyen rapide pour traverser la forêt et rejoindre la ville...
De nouveau un grognement, celui-ci était à moins de deux mètres, puis un soufflement, comme un chat mais plus gros, s'ajouta à la fête nocturne. Will comprit qu'il devait y avoir autre chose qu'un loup, avec de la chance les deux créatures s'en prendront l'une à l'autre, enfin c'est ce que pensait l'homme. Alors que le père pointait son arme vers un buisson, un homme en sortit, faisant sursauter le paysan. Heureusement, ce dernier ne tira pas en voyant un homme et non une bête sortir de la forêt. Soulagé et heureux de voir l'inconnu, Will répliqua :

" Oh, mon Dieu, qu'est-ce que vous m'avez fait peur...j'ai cru ma fin arriver...mais que faites vous ici ? Il est dangereux de se promener comme ça, surtout en dehors du sentier...

- Ne vous inquiétez pas pour moi, je sais ce que je fais...Et vous que faites vous ici ?

- Et bien, j'accompagnais ma femme chez le médecin, elle va accoucher...mais mes chevaux ont eu peur de vous visiblement héhé...ils se sont enfuis après nous avoir rué...auriez-vous de quoi voyager rapidement s'il vous plaît ?

- Ne vous inquiétez pas, je suis moi-même médecin.

- Oh ! Alors c'est la providence qui vous envoie.

- J'en doute..."

Ne laissant pas plus de temps à Will pour comprendre l'inconnu souffla vers lui, laissant paraître des crocs incroyablement longs et probablement très aiguisés. Pris d'horreur, Will hurla, visa et tira vers l'inconnu mais le coup fut facilement esquiver mais pas pour tout le monde. Effectivement une autre présence était derrière, celle-ci était bien moins "sociale", une créature grande, poilue et ressemblant trait pour trait à un loup sortit de derrière le buisson. Ce loup se tenait debout, comme un homme, Will pu voir le carreau d’arbalète sur le torse de la bête mais d’un mouvement elle retira la pointe. Moins d’une seconde après la plaie se résorbait progressivement. Dans un hurlement bestial le loup-garou attaqua l'inconnu, se jetant l'un sur l'autre, se frappant à coup de crocs et de griffes. Will assistait impuissant à un combat d'immortels. Le loup-garou balança un revers de la patte, projetant le vampire à plus de dix mètres de là mais ce dernier se releva rapidement et bondit sur la créature, la mordant au cou et donnant des coups de griffes. Le lycan ne se laissait pas faire, et, d'après Will, il était sur le point de vaincre le vampire. Ne restant pas plus, Will retourna jusqu'à sa femme et tenta de profiter du combat pour s'enfuir à son tour, soutenant sa femme par le bras, le couple continua donc son chemin. Mais alors que le couple passait à quelques mètres du combat, le lycan repoussa une nouvelle fois le vampire, qui cette fois mit plus de temps pour se relever. Attiré par l'odeur de la femme enceinte, la bête s'approcha lentement du couple et se mit à humer le ventre qui contenait la jeune vie. Mais le vampire refit son apparition agrippant fermement le lycan au niveau des épaules et le tirant vers l'arrière mais dans la fièvre du combat, le lycan ne contrôla pas son geste en présence de la femme et un coup de pattes balança cette dernière violemment au sol. Le choc fut tel que la première idée à l’esprit de Will était que son fils et sa femme venaient de mourir. Isabeth, elle, était complètement prise de panique. Les marques du coup de patte faisaient facilement quinze centimètres de long accompagné de quelques égratignures.
Le combat entre les deux monstres continua quelques minutes et se fut le vampire qui gagna, celui-ci brisa la nuque du lycan et lui arracha la tête. Une fois le combat de fini, la créature nocturne s'approcha du couple et, tenant la tête du mari, lui brisa également la nuque d'un coup sec et net. Will n'était plus...
Fixant la femme avec un sourire sadique et des yeux amplis de folie, le vampire mordit la villageoise, la vidant de son sang jusqu'à la dernière goûte. Laissant tomber le cadavre au sol, le vampire répliqua :

" Sans le sang, cette progéniture n'a plus beaucoup de temps à vivre..."

Puis, sans s'assurer plus que ça, le vampire disparu dans la forêt, laissant les corps sans vie de trois humains, enfin quatre car le lycan reprit forme humaine lors de sa mort. Le lendemain, des voyageurs tombèrent sur les corps, ceux-ci appelèrent les autorités qui examinèrent les corps et alors que tout le monde s'attendait à entendre dire que tous étaient mort, l'un des médecins hurla :

" Le bébé est encore en vie !!!!!"

Les gens n'en croyaient pas leurs yeux, un bébé avait survécu à une attaque de vampire et de lycan. Les médecins amenèrent le corps de la femme sur la charrue et firent leur opération sur place, en pleine forêt. A la naissance, le bébé pleura, et ce malgré le sang manquant de la mère, celui-ci était en plein forme, il se tortillait dans tous les sens en pleurant. Le médecin tenant le petit répliqua :

" Il faut qu'il mange, sinon, il va mourir, quelqu'un pourrait s'en occuper ?

- Moi..."

L'homme qui répondit s'appelait Duncan Stormwood, de la lignée des Stormwood. Cette famille était des guerriers hors pair et plus récemment des chasseurs de créatures et de démons.

" Je retrouverais l'animal qui a fait ça et je le tuerais... fixant l'enfant il continua... Ses parents n'ont pas eu le temps de lui donner un nom, je vais donc le faire...Il s'appel dorénavant Rohan Duncan Stormwood. Mon nouveau fils. "

Les choses étaient dites, personne, même dans les plus grandes villes, n'osait remettre en doute la parole d'un Stormwood sous peine de mal finir. La famille était déjà grande, Rohan allait avoir trois grands frères et deux sœurs, une plus âgée et l'autre plus jeune car la Matriarche attendait un heureux événement d'ici quelques semaines.

Comme souvent à cette époque, les petits villages tel que celui de Rohan était isolés. Mais ce qui était sûr, c'était que les guerriers du village de Rohan étaient de loin les meilleurs, beaucoup de grands Rois venaient enrôler les hommes mais la plupart du temps, repartaient sans une seule recrue. Et beaucoup de Rois avaient tentés de prendre par la force, menaçant les femmes et les enfants mais c'était sans compter sur les talents des stratèges du village, plusieurs dizaines d'hommes mouraient en tentant de prendre le village par la force.
Au fil des années, les Rois cessèrent de faire usage de la force mais leurs visites devenaient plus ardues, comme si il espérait que par usure, les guerriers du village accepteraient de gonfler leurs rangs. Ces petites visites durèrent durant un moment, jusqu'en 1499 av. J-C, date à laquelle le premier Roi d'Écosse souleva le peuple et décréta la fermeture de ses frontières aux autres Rois, plus aucun ne passeraient sans autorisation. Ce Roi, nommé Feradach, commença la formation d'une puissante armée, appuyant ses forces sur les guerriers du village de Rohan ajouté à quatre autres villages où les guerriers étaient également très demandés. La première guerre eu lieu en 1496 av. J-C, le Roi Feradach fit venir trois milles hommes au Sud du pays, afin de repousser les envahisseurs qui s'étaient regroupés sur la côte. Plusieurs navires de guerres avaient accostés, débarquant plusieurs centaines d'hommes sur le rivage. Lors de cette guerre, Rohan avait déjà 15 ans, il suivait depuis 11 années les enseignements de combats de son père et de certains hommes de la caserne. Le jeune garçon allait régulièrement assister aux entraînements des soldats en se cachant dans les buissons. Il copiait les mouvements, armé d'un morceau de bois trouvé comme ça, à terre, il essayait sans arrêt de reproduire les mouvements et les esquives de ses aînés. A plusieurs reprises le jeune Viking se blessa, une arcade par-ci, un genou par-là mais jamais il ne s'arrêtait, sauf le soir, pour retourner à la maison avant son père afin de mettre un bandage sur ses plaies avant le repas. Comme pour tous les jeunes du pays, ce fut à l'âge de 9 ans que Rohan fut considéré comme assez âgé pour suivre un enseignement plus dur et réel, suivant les horaires de l'armée et les entraînements. Les quelques années où il avait pratiqué, seul, en silence, lui servirent beaucoup, il devint rapidement le meilleur des jeunes. Et à l'âge de 15 ans, Rohan fut enrôlé pour devenir commis dans le camp, apportant de l'eau aux blessés, ramassant les armes des morts après une bataille. Ce ne fut qu'à ses 18 ans que Rohan prit enfin les armes face à l'ennemi. Cela faisait maintenant la moitié de sa vie que le jeune Viking tenait une arme dans ses mains, mais jamais il ne c'était encore retrouvé devant un ennemi, à arme égale. Sa première bataille fut bonne, une belle victoire, son père vint même le féliciter pour son courage et son combat. Il avait à peine 18 ans, qu'il avait déjà le sang de onze hommes sur les mains...
Rohan était déjà un colosse à son âge, une tête de plus que la plupart de ses frères d'arme, du haut de ses 1m 85, le jeune soldat fut surnommé le Colosse. Seule une personne était plus grande que lui, le Capitaine de son père. Un Titan de 2m, pesant dans les 118 kg, même avec ses 89 kg, Rohan ne faisait pas le poids face au Titan de Guerre. D'après ce que les hommes racontaient, le Capitaine avait à son actif une trentaine de batailles, pour un total de sept cent ennemis abattus. Malgré son âge, 49 ans, le Capitaine tenait une forme olympique, beaucoup d'hommes tentaient de lui ressembler mais très peu y arrivaient. Duncan espérait grandement voir son fils suivre ses traces et devenir le prochain Titan de Guerre, il voulait voir son fils suivre les enseignements du Capitaine. Ce dernier n'avait offert que deux et unique fois son enseignement, il était donc rare de pouvoir profiter des conseils du Titan, il ne parlait jamais, sauf pour donner des ordres. Rohan et son père furent présent à chacune des batailles suivantes, en compagnie du Titan, le nombre d'ennemi ne semblait plus être un problème, en dix jours, les hommes présent sur le rivage furent tous défait et une centaine finirent prisonniers. Les prisonniers furent tous ramenés en ville, la Capitale, le Roi Feradach les envoyèrent tous dans la carrière au Nord-Est de la ville, les faisant travailler de force. Les années passèrent de cette même façon, les ennemis tentant de se frayer un chemin sur les Terres finissaient par trouver la mort ou pire, finissaient esclaves dans les mines. Rohan continua son avancée dans les rangs de l'Armée, faisant parler de lui aussi bien par sa carrure que par son don pour le combat. Rapidement le jeune Stormwood devint Capitaine à son tour, le vieux Titan approchait de la fin et il devait trouver un remplaçant, ce fut Rohan qu'il désigna. Âgé de 23 ans à ce moment, le soldat avait encore grandit et pris de l'assurance, avec ses 1m92 et ses 102 kg, il ressemblait beaucoup à son mentor. Son père non plus n'était pas à plaindre avec ses 1m 97 et ses 132 kg, mais même si beaucoup de Viking atteignaient facilement le mètre quatre vingt, voir quatre vingt-cinq, Duncan, Rohan et Le Capitaine étaient des références pour les hommes. Cette réputation était un pur bonheur pour le Roi mais également un gros problème car les autres Rois tentaient de trouver des équivalences pour affronter les Guerriers Viking, les Guerriers-Dragons comme ils étaient surnommés. Et malheureusement, comme beaucoup peuvent le soupçonner, certaines légendes sont fondées sur des événements réels, ce qui entraîna une bien mauvaise situation...
17 ans venaient de passer, les Guerriers-Dragons n'avaient plus besoin de faire leurs preuves face aux ennemis qui, la plupart du temps, fuyaient avant même le début de la bataille. Le nombre de Roi voulant prendre la puissance des Guerriers-Dragons pour eux avait plus que doublé, mais aucun n'avait réussi, ni même de loin, à prétendre pouvoir prendre ces Guerriers sous sa coupe. Il fallu attendre l'an 1466 av. J-C pour voir un Roi faire preuve de plus de persuasion, non pas par corruption, ni même par marchandage mais bien par la force et la menace. Ce qui n'arrivait plus souvent depuis plusieurs années. Ce Roi, nommé Sanech, était, d'après ce que les rumeurs pouvaient raconter, en possession d'un bataillon un peu plus spécial que les autres. Peu de monde savait que ce bataillon n'était pas formé d'humain mais de créatures semi-humaines, voyageant entre le monde réel et une noirceur abyssale. Des milliers de soldats trouvèrent la mort face aux Immondices de Sanech, même les plus grands y perdirent beaucoup d'homme et ces défaites données souvent lieu à des marchandages, des échanges de bons procédés, en échange de leur soumission, les Rois vaincue ne voyaient plus les Immondices à leurs portes. Mais Feradach n'avait pas l'intention de faire comme les autres, lui savait que son armée était de loin la plus puissante et il allait en faire usage, quel qu'en soit le prix, seule la victoire comptait...

4 Novembre de l'an 1466 av. J-C...
Des milliers de torches s'étaient mise en ligne, le long de la côte, l'océan ne se voyait même pas mais on pouvait facilement deviner où il se trouvait simplement en regardant l'emplacement des torches. Le bruit de métal se faisait entendre à plusieurs centaines de mètres du rivage, comme si un géant de bronze s'installait sur les Terres Celtes. Trois éclaireurs furent envoyés par le Roi afin d'évoluer la présence ennemi mais seulement un revint de cette escapade. Ce dernier était encore en vie afin de faire parvenir un message à Feradach, ledit message était simple, si le Roi ne voulait pas voir ses Terres mourir ainsi que les gens qui y vivaient, il devait rendre les armes et faire preuve de soumission au Grand Roi Sanech. D'après l'éclaireur, l'armée du Roi Sanech était au moins deux fois plus grande que celle du Roi Feradach mais, toujours d'après l'éclaireur, ceux-ci ne connaissaient pas encore l'usage du nouveau métal né de la naissance métallurgique qui n'est autre que l'armement par le fer. Effectivement, Duncan et Rohan étaient à présent armés avec des armes et une armure en argent, soit trente fois plus résistante que les armes en bronze. Duncan possédait une masse à pointe, celle-ci pesait onze kilos, mesurait un mètre cinquante de long avec à son extrémité une tête de trente centimètres de long et quinze de large. Quant à Rohan, ce dernier avait eu le droit de faire son arme sur mesure, tout comme son père, il avait donc fait faire une Hache de Guerre à Double Tête. L'arme était tout bonnement incroyable, cette dernière mesurait un mètre soixante-dix de long, pesant douze kilos, la tête mesurait soixante centimètres de long et trente de large. Et tous les autres hommes du bataillon des Dragons, dirigeait par Duncan et secondé par Rohan, étaient exclusivement armés et habillés avec de l'argent. Tout le pays connaissait l'existence des Dragons, l'élite de leur armée. Ce que, par contre, beaucoup ignoraient, c'était ce que le Roi Sanech avait comme hommes élitistes...
Tout semblait être fait pour mener à ce jour décisif, ce jour où le sang allait couler plus que de coutume. Feradach dû attendre avant de pouvoir attaquer l'ennemi, ce dernier venait de s'installer dans la nuit matinale et le temps de venir au rivage, l'armée finirait au combat en pleine après-midi. Le Roi ne voulait pas fatiguer les hommes avec une marche en pleine journée, sous le soleil, même si ce dernier était plutôt timide en raison de la saison. Il fit déplacer ses hommes que dans la fin de matinée afin d'arriver en début de soirée et enfin pour attaquer durant la nuit tardive. Rohan et Duncan furent en tête de marche, suivis par leurs hommes et le reste de l'armée, soit six mille hommes, deux fois plus que d'habitude. Comme prévu, l'armée et le Roi arrivèrent en début de soirée, ordonnant de monter le camp ici, les hommes commencèrent le travail. De son coté, Rohan partit en éclaireur et ce, malgré les avertissements du messager déjà venu la première fois. D'après ce dernier, les créatures non-humaines du Roi Sanech étaient capables de sentir une présence ennemi, se fut d'ailleurs comme ceci que les trois éclaireurs furent repérés. Mais Rohan rassura le soldat en lui disant que tout allait bien se passer. Marchant d'un pas rapide et fluide, le Second des Dragons arriva bien vite au sommet de la coté d'où, en contrebas, il était aisé de voir le campement de l'ennemi. Mais alors que le géant se mettait à genoux afin de ne pas être repéré, un bruit se fit entendre derrière lui, dégainant son poignard, le Viking se retourna rapidement et fit face à l'inconnu. Il s'agissait d'un homme dont aucune partie du corps n'était visible, une sorte de Ninja mais avec les yeux cachés également. Rapidement, un second arriva, accompagné par un troisième homme qui lui, en revanche, était bien visible. A la vue de ses vêtements, Rohan comprit qu'il devait certainement être le Roi Sanech. Fixant à tour de rôle les deux hommes en noir, Rohan afficha un léger sourire, ce qui intrigua le Roi qui ne put s'empêcher de répliquer :

" Puis-je savoir ce qui te fait sourire guerrier ?

- ...deux hommes comme garde personnelle, c'est un peu court pour un Roi...

- Ahahah ! Oui, effectivement on pourrait le croire...mais tu te doute bien que s’ils ne sont que deux, c'est que se sont d'excellents combattants.

- Je n'en doute pas...leur uniforme est dès plus....sobre...

- Disons qu'ils n'ont pas la possibilité de faire plus...

- Je suppose qu'il s'agit de vos hommes d'élites dont tout le monde parle...ils ne sont pas si effrayant...

- Se sont bien eux et, pour vous, vu votre stature, ils peuvent effectivement être moins impressionnants mais attendez de les voir à l'œuvre et nous en reparlerons...

- Que venez vous faire ici ?

- Mais je suis là pour vous...les Dragons, votre réputation a traversée les océans et est parvenu à mes oreilles et comme un fait exprès, mes hommes d'élites n'avaient plus d'adversaires à leur taille, je me suis donc simplement dit qu'il serait bon de les faire voyager et rencontrer leurs futurs ennemis...

- Vous êtes un bon Roi pour vos troupes.

- Et le votre ? Pourquoi n'est-il pas ici ?

- Je suis venu de mon propre chef, mon Roi ne sait pas que je suis ici.

- Un éclaireur ?!.....

- Non, je suis le Second du Chef des Dragons.

- Oh ! Alors je suis face au troisième homme de ce pays...j'en suis ravis. Je m’attendais à ce que les guerriers de ce pays soient grands et forts mais pas autant que cela, vous semblez être né par....Odin, est-ce bien lui votre, euh...Dieu ?

- Oui, Odin est notre Dieu, le premier, mais beaucoup me comparent plus à Thor, son fils...

- Un guerrier tel que vous doit avoir fait beaucoup de bataille, je suis certain que cela sera intéressant....maintenant, je vous prierez de quitter les lieux, sans quoi je serais obligé de demander à mes hommes de vous faire partir...

- Ne prenez pas trop vos aises, nous allons bientôt vous "aider" à repartir..."

Toujours avec le sourire, Rohan inclina légèrement la tête avant de faire volte-face. Repartant vers la forêt, le guerrier disparu bien vite dans l'épaisse végétation, le chemin était à environ vingt mètres derrière les quelques buissons et arbres qui ornés le sommet de la falaise surplombant le rivage. De retour dans le campement, Rohan raconta à son père son entretien avec le Roi Sanech, Duncan en fit part à son tour au Roi en personne. Convoquant Rohan également, le Roi répliqua :

" Il est temps. Si ce que tu dis est vrai, ce Roi ne s'arrêtera qu'une fois qu'il aura pu observer les Dragons affrontant ses Immondices.

- Les Dragons sont capables de faire face mon Seigneur, ils tueront l'ennemi comme n'importe quel autre !

- Je le sais Duncan, je n'en doute pas. Ce qui me gêne le plus, c'est de voir des hommes mourir pour l'orgueil d'un Roi étranger. Je vais aller moi même le voir et lui demande ce qu'il souhaite en contre partie...

- Quoi ?!! Mais Sir, c'est impossible, il va demander notre soumission...

- Crois-tu que les hommes verraient la différence entre une terre libre et une terre soumise ? J'en doute, leur vie ne changera pas...

- Mais notre réputation si, et vous serez tenu de courber l'échine face à ses chiens !

- Ne t'inquiète pas pour moi, je sais comment les tenir.

- Vous les tiendrez Sir, mais ils nous tiendront aussi...

- Probablement, Rohan, mais au moins, il n'y aura pas eu de mort inutile."

Le Roi fit signe à Rohan et Duncan de se préparer, ce que firent ces derniers malgré leur envie de combattre. Rohan partit en éclaireur afin de voir si le Roi Sanech était encore là et s'il était en état pour parlementer avec son Roi Feradach. En arrivant, le rival était bien là, fidèle au poste, tel un chien de garde veillant sur son os. Rohan annonça, comme il se devait, son Seigneur, ce dernier arriva deux secondes plus tard, en compagnie de Duncan, monté sur son cheval couleur bleu nuit. Duncan, lui, tenait fermement la poigne de sa masse, prêt à parer toute agression de la part de l'adversaire, idem pour Rohan. Les deux guerriers savaient que dans ce genre de rencontres, les risques étaient grands pour le Roi, surtout pour celui qui se déplaçait...
L'échange eu lieu sans problème aucun, les deux Rois discutèrent durant une petite demi-heure avant de se quitter avec le sourire. Mais Rohan et son père ne baissait pas pour autant leur garde, il savait que dans une guerre, éliminer un Roi était le bon moyen pour gagner une guerre sans trop de risques. Mais cette fois, le Roi Sanech souhaitait réellement faire un face à face entre les Dragons et ses Immortels, cette nuit allait donc être revêtue d'une cape noir sur fond rouge sang...
Les rangs étaient formés, les hommes attendaient patiemment, les Dragons étaient en position et le Roi, glaive en main, attendait également. D'après l'entretien de la nuit précédente, aucun homme des deux camps n'avait le droit te toucher au Roi adverse et en cas de rencontre sur le champ de bataille entre les deux dirigeants, les armées devaient cesser tout combat en attendant de voir quel serait le Roi dominant. Autre point, les deux Rois s'étaient mis d'accord pour ne pas tuer son rival, ce qui était fort apprécié par Rohan et Duncan. Et le dernier point crucial fut demandé par Sanech, ce dernier souhaitait commencer la bataille en mettant les Dragons contre les Immortels dès le début, afin de ne pas perdre de temps, et surtout de vie, inutilement. La lune était pleine, l'astre nocturne éclairait encore mieux la bataille que le soleil lui-même. Les deux armées étaient l'une face à l'autre, les hommes se sentaient tous excités et en même temps apeuré par ce qui les attendaient. Alors qu'un calme presque trop bruyant venait de s'abattre sur le rivage, le Cor de Guerre hurla et, dans un cri déchirant, les Dragons chargèrent simultanément aux Immortels. Comme il était entendu entre les deux Rois, les Dragons affrontaient directement les Immortels. Rohan et Duncan furent les premiers à entrer en contact avec les immortels, le choque fut si grand, que Rohan et son père furent projetés en arrière, manquant de tomber à la renverse. De leur côté, les Immortels furent également secoués, les carrures des deux Chefs étaient impressionnants, même pour eux. Duncan fut le premier à tuer un Immortel, sa masse se leva au-dessus de sa tête et s'abattit sur le crâne du plus proche, le bruit des os broyés fut tel, qu'il hanta l'esprit de beaucoup d'hommes présents lors de cette échange si profitable pour les deux clans. Profitable, effectivement, car cela permettait de mettre à mal les légendes sur les immortels, ils ne l'étaient pas tant que ça, immortel. Et se fut profitable pour les Immortels car ils purent voir la détermination de leur adversaire à les exterminer. La hache de Rohan fit également son œuvre, coupant en deux dans la hauteur une tête d'Immortel et coupant en deux au niveau de la taille un autre, le Titan et son père eurent leurs doses de sang frais pour un bon moment...
La nuit n'était toujours pas finie, mais les combats, eux, l'étaient, les hommes, pour ceux encore en vie, ne tenaient plus debout, terrassés par la fatigue. Les deux Rois s'étaient également affrontés, avec une victoire pour le Seigneur Feradach, mais de peu. Durant l'heure qui suivit la fin de la bataille, les éclaireurs ne distinguèrent rien de spéciales. Ils ne distinguèrent d'ailleurs rien de spécial jusqu'à ce qu'un homme, rendant une visite à Rohan et son père, les retrouve tous deux morts, l'un baignant dans son sang et l'autre n'en possédant plus une goute...

Nuit du 11 Décembre, 1466 av. J-C...
Une douleur atroce vint envahir le corps de Rohan, son sang ne semblait plus lui appartenir, sa tête lui faisait tellement mal qu'elle semblait exploser. Mais, très vite, tous ces sentiments laissèrent place au trou noir, un calme trop gênant pour être normal. Contre toute attente, Rohan rouvrit les yeux, ce dernier se sentait affamé, comme si il n'avait pas mangé depuis deux mois. Mais cette faim n'était pas normale, son envie était de sang, de sang humain et le Viking pouvait sentir la présence des autres humains dans les parages. Il souleva le drap qui le recouvrait et constata qu'il n'était pas à Valhalla, que son corps n'avait été brûlé sur le Drakkar funéraire. Rohan fut terriblement déçu car il pensait être digne d'être amené auprès d'Odin, son Dieu. Il comprit également qu'il n'était pas à Hel, car il n'y avait aucune trace de feu, ou de lave, malgré le froid qui décrivait bien Helheim. Sortant de la tente, Rohan se retrouva au bord du Lac Forth, la nuit était jeune, elle devait être tombée il y avait moins d'une heure. Alors que le guerrier s'apprêtait à interpeller un de ses frères, ce dernier fut violemment retenu et attiré en arrière, dans l'épaisse végétation qui se trouvait tout proche. La vitesse à laquelle se déplaçait la personne était incroyable, Rohan avait beaucoup de mal à suivre le rythme. Après quelques minutes, la personne s'arrêta puis, tout en restant de dos, elle répliqua avec énervement :

" Mais qu'est-ce que tu comptais faire ? Ça va pas bien !? Tu n'ai plus l'un des leurs, tu dois les oublier, pour toujours !"

Cette voix était magnifique aux oreilles de Rohan, c'était une voix de femme, elle semblait mielleuse malgré la colère qui s'en échappait. Le guerrier ne répondit pas tout de suite, ne comprenant pas vraiment de quoi elle parlait. Restant figé sur place, la jeune femme se retourna et, fixant Rohan de ses yeux bleus, elle reprit :

" Je vais t'apprendre tout ce que je sais. Je t'ai engendré cette nuit à la demande de notre Maître, il est donc de mon devoir de faire de toi un bon vampire...

- Vam....vampire......

- Oui, c'est pour ça qu'il est préférable que tu évite de te présenter à tes frères, ils seraient effrayés et tenteraient de te tuer...même si tu es bien trop fort pour eux maintenant...En parlant de ça, il est temps pour toi de manger.

- Oui, j'ai....très faim...

- Cherche, et chasse, je t'observe..."

Rohan ne se fit pas attendre, son odorat faisait des siennes, poussé par la faim, il détecta rapidement sa cible, elle était située à moins de cent mètres. Sans s'en rendre compte, Rohan partit rapidement se positionner à moins de cinq mètres de sa proie. Caché dans l'ombre d'un arbre, à droite de sa victime, Rohan était déjà tout excité par l'idée de se nourrir enfin. Mais au moment où le guerrier allait s'élancer pour mordre à pleine dent et finir avec cette faim qui le tenaillait, la femme arriva derrière lui et l'agrippa à l'épaule avant de répliquer :

" N'oublie pas, le sang humain est la vie, alors ne joue jamais avec ta nourriture...

- D'accord."

Faisant frissonner le buisson devant lui, Rohan attira l'attention de sa proie avant de la contourner afin de l'avoir discrètement dans le cou, au niveau de la jugulaire. Ses crocs se plantèrent dans la chaire comme un couteau dans du beurre, le sang afflua rapidement dans la bouche du jeune vampire. Ce dernier ne se retint pas, il vida l'humain en moins de cinq secondes, laissant le corps sans vie et surtout sans sang, tomber sur le sol tel une simple feuille morte. En revenant derrière les buissons, Rohan ne retrouva pas sa créatrice, s’en suivit le début de la recherche de soi...

11 Février 1370 avant J-C, Crète…
Voilà maintenant 141 ans que Rohan parcours le monde en se faisant le plus discret possible. L’âge aidant, le nocturne sait se faire oublier après son passage et même lorsqu’il est encore sur place. Mais le lourd fardeau de sa condition lui pèse encore malgré tout. Souvent, il aimerait qu’elle soit là. Sa Créatrice. Cette beauté incroyable à la voix si douce et emplie de ses années de non-vie. Rohan pense souvent à Hélèna. Pour tout dire, elle le hante car en prenant à la fois son sang et sa vie, elle lui a prise son cœur maintenant meurtrie par son absence. Cette étreinte fut le plus douloureux moment dans l’existence du jeune vampire mais avec Hélèna, cela n’était pas la pire chose. C’était de ne pas être avec elle qui lui faisait une drôle d’impression. Est-ce qu’un vampire peut aimer ? En tout cas Rohan le croit dur comme fer…
Dire qu’il n’y avait encore que quarante ans, quitter l’Ecosse sur des maisons flottantes aurait été une idée des plus folles. Hors aujourd’hui, les siens avaient réussi cette prouesse. Bon ils n’avaient fais que traverser une étendue d’eau salée mais c’était déjà ça. Souvent, lors de jour où le beau temps était de la partie, les hommes pouvaient voir des terres au loin, comme si le monde était encore plus vaste que les terres d’Alba*. Le clan des Votinii, l’un des clans formant l’Ecosse de l’époque qui par la suite seront tous appelé par le terme généraliste de Celte, auquel appartenait Rohan, étaient des hommes d’aventures et il leur fallait toujours faire plus, toujours plus loin. Aujourd’hui, il était venu voir la belle ville de Crète, profitant de ses avantages et ses vices…

Nuit du 5 Avril 1370 av. J-C, Crète…
La fraicheur se faisait sentir partout en ville, l’air était d’une douceur plus qu’agréable. Tranquillement debout sur le toit d’une chaumière en vielles pierres, Rohan observait la ville, malgré l’heure tardive, plusieurs centaines de citoyens s’amusaient dans les rues, chantant et dansant. La nuit était à la fête, les économies de la ville étaient en hausse et les marchands de tous horizons venaient s’en donner à cœur joie. Malheureusement, comme toutes les bonnes choses avaient une fin, cette fin se présenta d’une étrange façon…
Un Tremblement de terres. A notre époque, il aurait été d’au moins 7 sur l’échelle de Richter. Rohan sentit les choses une dizaine de secondes avant que cela n’arrive mais les animaux, eux, avaient senti la chose plus d’une heure avant. La zone était déserte de toutes formes de vie autre qu’humaine. Une fois la catastrophe de passée, Rohan quitta cette région de la Grèce. Enfin pas avant d’avoir profité du chaos pour mordre quelques proies…

737 avant J-C, Cameria…
Depuis maintenant seize ans, Rome était menée d’une poigne de fer par Romulus, Fondateur et Roi de Rome. Rohan avait assisté à l’ascension de cet homme qui ne semblait rien avoir de plus que lui mais qui pourtant était porté au titre de Fils de Mars, aussi appelé Arès par les Grecs. C’était donc un fils de Dieu…
Quelle plaisanterie grotesque aux yeux du nocturne, lui qui approchait maintenant du millénaire d’existence, l’idée d’un Dieu quelconque était tout simplement une arnaque mise au point par des opportunistes véreux. Rohan était venu en Grèce par trois fois, la première en 1370, il resta trente ans, la seconde en 1002, il ne reste qu’une année et maintenant. Vingt ans qu’il était ici, voyant les Romains faire de plus en plus la guerre autour d’eux. Celle-ci était la dernière. Seul point positif était le temps passé avec Homère, le fameux poète Grec qui, en même temps d’avoir un don pour l’art poétique, était un philosophe en devenir. Manque de chance, les crocs de Rohan passèrent par là et empêchèrent l’illustre poète de devenir un bon philosophe. Tout comme Romulus d’ailleurs, sa fin en 716 avant J-C n’était pas si naturelle que cela. Une fois son méfait accompli, Rohan retourna en Ecosse durant une cinquantaine d’années avant de se rendre en Chine…

685 avant J-C, Etat de Qi en Chine…
Deux ans que Rohan était en Chine, il y avait déjà plus de guerres qu’en cinq siècles en Grèce. C’était incroyable de voir à quel point les Asiatiques étaient capables de faire la guerre et surtout de trouver des moyens de plus en plus destructeurs pour y parvenir. Rohan était le Conseiller de l’ombre du Duc Huan, ce qui expliqua son ascension au pouvoir si rapide et surtout sa réussite face à une invasion de nomades à la tête d’une coalition d’États. Ce Duc devait tout à Rohan mais ça, personne ne le savait sauf les deux concernés. Le nocturne profitait de sa venue pour apprendre de plus en plus d’art du combat, déjà en Grèce et en Ecosse, le vampire avait suivit les enseignements des plus grands afin de devenir une arme vivante. Ce qu’il était déjà en raison de sa nature mais avec ces techniques de combat, Rohan le serait également pour les siens. C’était pour lui un moyen d’évoluer et de s’intégrer au monde qui ne cessait de changer au file des siècles. L’Ancien restera jusqu’en 600, date du déclin du Royaume de Qi. Il fera le tour des petites provinces afin d’approfondir ses connaissances et sa pratique des arts martiaux et de la méditation avant de revenir en 589 en Ecosse.

Janvier 480 avant J-C, Sparte en Grèce…
Rohan retour dans ce vieux pays qu’il connaît si bien, les dires parlent d’une armée titanesque qui se dirige vers Sparte la Grande. Le nocturne ne raterait un tel événement pour rien au monde. La semaine même de son arrivée, Rohan rencontre Léonidas Ier, Roi de Sparte. Les deux hommes s’entendent à merveille et Rohan semble y trouver un intérêt particulier à l’humain au contact du Roi. Devenant ami, déjà, le nocturne profite de la vie de palais durant quelques temps mais également des joies qui vont avec comme alcool et surtout femmes. Au passage, comme toujours amateur de styles de combat, Rohan apprend le combat Spartiate auprès du Roi en personne et de son maître d’arme.

" Tu te défends très bien Rohan pour un homme qui ne combat pas. Je suis surpris qu’un homme au don orateur tel que toi soit capable de telles prouesses avec un glaive à la main.

- Vous savez, je n’ai pas de mérite, apprendre avec les meilleurs apporte forcément plus."

Depuis maintenant plus de mille ans, Rohan n’avait pas eu autant de plaisir à être avec un humain. Le Roi savait vivre comme il fallait, laissant les choses futiles aux rats qui constituaient le Sénat. Cette éternelle dispute pour le pouvoir, Léonidas n’en avait rien à faire, ce qu’il voulait, c’était le bien être de son peuple, uniquement. Le courage et l’abnégation, les deux valeurs d’un vrai dirigeant.

11 Août 480 avant J-C, Bataille des Thermopyles…
Le ras de marée Perse était là, en face de Léonidas et de ses 300. Le Roi formait sa ligne de défense avec pour point fort, la formation en phalange et les lances mais surtout sur l’étroitesse du chemin qui dans ce goulot d’étranglement le nombre de Perse n’avait plus d’importance. Dès la première vague, moins de quinze Spartiates furent blessés alors que plus de deux cent Perses trouvèrent la mort. Rohan, lui, observait les événements en contre bas de la falaise, il s’interdisait d’intervenir même si l’envie était là. En aucun cas un Ancien ne se doit d’intervenir directement dans les affaires des Humains, il ne peut que manipuler ou influencer les décisions mais pas user de ses dons physiques pour donner l’avantage à un camp humain. Quel qu’il soit.
L’odeur du sang était tellement forte que même à cette distance, ce fut une véritable tempête olfactive pour l’Ancien. Ca faim augmenta soudainement et mise à part du Spartiate, il n’y avait pas grand chose à plusieurs kilomètres à la ronde. Caché sous un grand manteau noir encapuchonné, Rohan décida qu’une poignée de Perse en moins dans les rangs de Xerxès ne devait pas être un bouleversement majeur de l’équilibre des forces présentes. Trois cent contre deux cents cinquante mille, Rohan pouvait se permettre de prendre quelques uns pour le repas du soir…
Quittant sa position à la vue plongeante, Rohan prit le sentier sur le coté de la falaise, celui-ci était tout juste pour que deux personnes l’une à coté de l’autre puisse passer. En jetant un œil en contre bas, l’Ancien vit cinq Perses venir à lui, l’occasion rêvée de s’alimenter sans attirer l’attention. Rohan resta donc sur le plateau en attendant que les cinq proies arrivent. Il pouvait déjà les entendre discuter entre eux, débattant sur l’utilité de grimper cette misérable falaise où personne n’aurait l’idée de se rendre. Il était vrai qu’un endroit aussi escarpé ne devait pas être une priorité mais c’était justement là qu’était l’avantage. Un chemin discret et qui donne accès à un plateau où l’on voit quasiment tout en contre bas, c’était l’endroit rêvé pour avoir l’avantage sur un adversaire. Enfin lorsque le temps s’y prêtait évidemment car en pleine pluie torrentielle, inutile de dire que le sentier était tout simplement impraticable et même mortel pour toutes personnes imprudentes…
Rohan attendait donc que son repas arrive, le premier homme arriva et vit l’inconnu debout en plein milieu du plateau. Le premier réflexe de l’homme fut de sortir son glaive et de répliquer, non sans un amusement certain dans le ton qu’il employait :

" Ahahahah, on va s’amuser un peu avant de revenir faire notre rapport au Roi..."

Les cinq soldats dégainèrent leurs armes et se mirent en rond autour de l’Ancien qui de son coté, ne faisais pas un seul mouvement, profitant de l’instant avec délectation. Le premier Perse attaqua, abattant son glaive du haut vers le bas en visant la tête mais Rohan arrêta le coup sans problème, agrippant l’humain par son poignet. Voyant cela, le second enchaîna son attaque de la gauche vers la droite, tentant d’atteindre la gorge du nocturne. De nouveau, le vampire esquiva en se baissant rapidement et, tout en se relevant, brisa le poignet de l’homme qu’il tenait dans sa main droite et prit son arme avant de la planter dans le torse du second assaillant, le tuant sur le coup. Le premier soldat hurla de douleur, le bruit de l’os se brisant raisonna dans les oreilles des trois autres hommes comme un écho d’horreur. L’odeur du sang envahi le plateau, ainsi que les narines de l’Ancien et des malheureux humains qui sentait, au plus profond d’eux, leur fin arriver. Le troisième attaqua lui aussi dans un hurlement qui se voulait motivant pour lui mais c’était peine perdue. Le soldat chargea Rohan en présentant son glaive en piqué, direct dans le cœur. Enfin c’était ce qu’espérait le Perse. La lame termina sa course dans le vide, amenant le poignet du Perse au niveau de l’Ancien qui une fois de plus l’agrippa avant de le soulever de terre. Dans la panique le soldat lâcha son arme et se mit à crier de peur en voyant son ennemi le soulever comme un simple petit bout de bois. Rohan reposa le soldat sans pour autant le lâcher et d’un mouvement sec, lui tordit le poignet, posa sa main sur son épaule et tira d’un coup, arrachant ainsi le bras dans son entier. Un jet de sang gicla d’un coup sur environ deux mètres, accompagné par le hurlement de l’homme agonisant. Tombant lourdement au sol sans vie, le troisième soldat, les yeux exorbités, se retrouva auprès du premier homme qui lui était encore en vie. Le regard horrifié de son frère d’arme le terrorisa à un point tel qu’il en oublia la douleur de son poignet, se releva et couru vers le sentier afin de fuir son adversaire visiblement beaucoup trop fort pour eux…
Rohan ne s’était pas amusé comme ça depuis près de deux siècles, c’était jouissif pour l’Ancien de s’adonner à ce genres de jeux très divertissants pour lui. Le vampire sauta d’un bond, sans même prendre de l’élan et arriva à l’embouchure du sentier avant l’humain qui stoppa sa course effrénée en voyant l’inconnu devant lui. Situé à environ trois mètres de lui, Rohan usa de sa télékinésie pour attirer le soldat dans sa main droite, le prenant à la gorge et le soulevant de terre.

" Il est temps pour toi de mourir petit humain…"

Tout en disant cela, Rohan fit apparaître ses pupilles rouges et ses crocs aiguisés comme des rasoirs. L’homme se débattait, frappant l’avant-bras du vampire afin, semblait-il, de le faire lâcher prise. Dans un rire qui glaça le sang des deux derniers soldats, Rohan ouvrit grand la bouche et, tout en rigolant, finit par planter ses crocs dans le cou de sa victime. La douleur était insupportable, le Perse ne pouvait pas s’empêcher de hurler tellement les crocs et le sang s’échappant de son corps le faisait atrocement souffrir. Les deux autres guerriers regardèrent la scène, pétrifié et horrifié par cette abomination qui se déroulait devant leurs yeux…
Le corps tomba sur le sol dans un bruit de vieille carcasse abandonnée, inerte, un léger filet de sang perlait de la commissure droite de Rohan qu’il nettoya d’un revers de main. S’avançant vers les deux Perses, Rohan leva la main et comme s’il pouvait sentir la chaire du soldat de droite qui se tenait face à lui, Rohan fit pivoter sa main sur elle-même dans le vide puis un bruit sourd se fit entendre puis un second bruit plus fort. C’était le corps du soldat qui venait de tomber lourdement au sol, la nuque brisée par Rohan alors qu’il était à une dizaine de mètres de lui…
Depuis environ quatre siècles, l’Ancien avait découvert ce "don" lors d’un affrontement face à un autre vampire un peu trop prétentieux à son gout. Alors que les deux longues dents se battaient, Rohan eu marre de son adversaire et le projeta dans les airs jusqu’à un mur situé à environ deux mètres derrière. Surprit par cela, aussi bien Rohan que son ennemi, le combat s’acheva sur cette note plutôt surprenante. Chez les vampires, ce genre de "dons" était rare et le fait que Rohan en possédait un était un avantage plus que certain, même sur les siens…
Il ne restait plus que le dernier des cinq éclaireurs et Rohan ne voulait pas le tuer, il fallait qu’il reparte informer de ce qui lui était arrivé afin d’entretenir les légendes sur les vampires. Ce soldat passera sûrement pour un fou auprès des siens et de son Roi mais qu’importe, c’était le prix à payer pour maintenir la légende vampirique…

21 Juillet 356 avant J-C, Pella…
Rohan était là une fois de plus pour voir naître un futur nom de l’Histoire avec un grand H. Alexandre III de Macédoine dit Alexandre le Grand. Nourrisson, l’enfant était relativement chétif pour ce qui l’attendait comme destin mais le Roi Philippe II fit avec, pensant qu’il allait finir comme Roi Sénateur ou Diplomate et non comme Roi guerrier. Le temps, évidemment, prouva le contraire, Alexandre était un farouche guerrier et un stratège hors pair, faisant de lui un conquérant de renom. Rohan était là également à la mort de ce dernier le 13 juin 323 à Babylone alors seulement âgé de 32 ans. Sa fin prématurée provoqua un chaos sans nom, une guerre civile, des milliers de morts et un flot de sang digne des Dieux pour Rohan.
L’Ancien profite de cela durant un temps avant de repartir en Ecosse…

25 Décembre 7 avant J-C, Nazareth…
Un enfant vit le jour de façon la plus normale qui soit et pourtant Rohan n’avait jamais un tel engouement pour une simple naissance. D’après les illuminés de l’époque, c’était le fils de Dieu. Et bien si cela les rassure dans leur vie médiocre pourquoi pas. Mais le temps montrera que ce genres de croyances sont les pires et qu’elles divisent les hommes qui n’ont déjà pas besoin de grand-chose pour se détester les uns les autres…
D’ailleurs le 7 Avril 30, lorsque ce Jésus fut crucifié sur ordre de Ponce Pilate, un névrosé de la pire espèce, cela créa une vague de folie incroyable, jamais l’Ancien n’avait vu telle démence chez l’humain. Cette histoire de religion était la pire chose inventée par les hommes. Avec ces mille cinq cents quarante et un ans de vie, Rohan n’avait jamais vu l’humain sombrer aussi vite et ne jamais s’en remettre…

Quittant l’Orient, Rohan retourna en Ecosse et cette fois y resta un long, très long moment car son pays était lui aussi victime de la folie humaine…

Juillet 122 après J-C, mur d’Hadrien…
Un groupe important de soldats Romains étaient là, en garnison, depuis quelques semaines. Les Pictes, encore bien présent dans la région, ne cessaient de faire de petites escarmouches contre les Romains. Rohan était en colère et l’envie de briser du Romain était très grande. De temps en temps, il aidait les Pictes dans leur combat, rien de quoi renverser les chances mais assez pour se faire plaisir et ne pas avoir l’impression de ne rien faire pour son magnifique pays qui l’a vu naître…
Aujourd’hui, la nuit était voilée, la lune n’arrivait même pas à éclairer ne serait-ce qu’un peu le camp des Romains. Ce dernier était tenu par un Capitaine, le Général étant repartit à Rome. Si Rohan s’occupait de lui, les Pictes auraient quelques jours avant le retour d’un quelconque supérieur pour faire des attaques plus percutantes. Ce n’était pas un acte neutre mais quel vampire n’a jamais fait ça ? Rohan avait rencontré que très peu des siens, deux pour être précis, l’un était un prétentieux contre qui il s’était battu. Il était donc très peu probable qu’il se soucis des siens après tout ce temps. Et le second, enfin la seconde, était une vamp plus portée sur l’influence que sur les coups de griffes ou les coups de crocs aléatoires. Ce qui en soi était une façon de procéder très intelligente mais seulement dans le cas où l’influence était de mise depuis plusieurs années. En une nuit, jamais Rohan ne pourrait changer le processus de Rome, cette étant une ville politique corrompue, il faudrait des années, sûrement un siècle entier pour pouvoir y avoir son influence. L’Ancien se contenta donc d’un simple meurtre comme il y en avait des centaines par an dans tout l’Empire Romain…

Rohan fit comme il peut face aux Romains et durant un siècle et demi, il influença les divers dirigeants de l’Ecosse afin d’assurer la survie de la culture et du patrimoine Ecossais. Les efforts de l’Ancien furent plus flagrants en 286 ap. J-C lorsque l’Empire Romain connu une crise qui précéda la chute. Tout changea définitivement plus tard…

24 Août 410, Rome…
Enfin ! Enfin les Romains avaient ce qu’ils méritaient ! Rome était tombée. Les Wisigoths conduits par Alaric Ier prennent et pillent la ville sans ménagement, elle qui n’avait pas subit un tel affront depuis huit siècles, la voilà enfin mise à sac. Ce qu’elle était devenue au fil des siècles avait énormément attristé l’Ancien, lui qui avait croisé Léonidas et Alexandre le Grand, eux qui avaient fais de l’Empire Méditerranéen une merveille. Heureusement que ces deux là n’étaient pas là pour voir ce qu’elle devenait huit cent ans plus tard. Rohan était revenu juste pour s’assurer des dires et il repartit le 27 Août de la même année, le temps que le pillage cesse. Quelques semaines plus tard, La Grande-Bretagne est libérée de l’emprise Romaine, des légions entières quittent le pays par bateaux, une joie immense s’empare des hommes qui feront la fête durant une semaine…

843, Ecosse…
Rohan est au pays depuis maintenant cinq siècles presque, les siens on eu des hauts et des bas mais cette année là, l’Ancien est heureux car depuis plusieurs siècles, enfin, les peuples Celtes Ecossais étaient unifiés. Le Roi Kenneth Ier d'Écosse réussi à unifier le pays des Scots et des Pictes en Écosse, fondant le Royaume d'Alba. Jamais auparavant les choses ne s’étaient aussi bien passées pour l’ancienne patrie du nocturne, cette union était le début d’une nation forte et unie. Ce soir là, Rohan changea de régime pour fêter ça et ne pas mettre à mal le moral des hommes. Il chassa mais ne s’attaqua pas à une victime humaine mais à un cerf…

978, Norvège…
Rohan rend une visite comme émissaire secret du Roi d’Ecosse Kenneth II. Ce dernier, après un échange de bateau messager régulier avec Håkon Sigurdsson, le Jarl de Norvège, souhaite que l’Ancien prenne part au voyage entreprit par un certain Galti, un explorateur Norvégien. Rohan avait réussi à faire en sorte de quitter la Norvège sur un bateau sans avoir à intervenir sur le déroulement du voyage. Le Roi avait accédé à la requête de son émissaire sans trop savoir la raison de cela. Mais il était clair que pour éviter de tuer tout l’équipage, Rohan devait se mettre en stase durant le voyage pour ne pas être trop en manque à l’arrivée.

" Alors Messire Stormwood, il paraîtrait que votre Roi s’intéresse à ce qu’il y a au-delà de cette immense étendue d’eau ?

- Effectivement Sir Sigurdsson, mon Roi souhaite ouvrir des négociations avec vous afin de privilégier une union contre les vikings germaniques qui sont aux portes de tous les Royaumes Scandinaves. Et quoi de mieux qu’une expédition Norvo-Ecossaise pour tisser des liens.

- Certes…Fort bien, veuillez suivre mon guide, il vous mènera à Galdi, l’explorateur avec qui vous partirez. Il doit être en plein préparatif. Bonne chance à vous émissaire.

- Merci à vous Sir Sigurdsson."

Le nouveau Monde était donc pour Rohan en premier lieu, bientôt âgé de deux mille cinq cent ans, il fallait voir un peu ce qui se passait ailleurs. Le vieux continent avait son attrait mais l’Ancien espérait voir d’autres choses toutes autant fascinantes les unes que les autres. Rohan reste en Amérique du Nord jusqu’en 1066 date à laquelle il apprend que le Royaume de France tente de percer en Angleterre. De peur que la progression n’arrive en Ecosse, il envoie une missive demandant au Roi Malcolm III de le rapatrier, ce faisant passer pour le fils de Rohan D. Stormwood, Rohan D. Stormwood II…

Mai 1297, Lanark…
Depuis environ dix ans, Rohan ne faisait que ça, influencer dans l’ombre et principalement un, un certain William Wallace si vous voyez de qui je parle. Les Anglais ont été trop loin et Rohan ne comptait pas laisser les choses se faire sans réagir comme il se devait. Le soulèvement des Ecossais à Lanark et le massacre des Anglais de la garnison annonçait le commencement d’une Ecosse ayant ses propres frontières et son propre mode de vie sans le joug Anglais. A la mort de William, le 23 août 1305 à Londres, Rohan était content de voir un symbole comme lui mourir en cœur des terres ennemies, cela indiquait que la simple volonté pouvait mener loin, très loin…

Au fil des décennies, Rohan ne cessait de s’écarter des problèmes humains pour se consacrer aux arts, à la littérature principalement. Durant toute la Renaissance, l’Ancien ne fit plus d’intervention réelle sur ce qui se passait chez les humains. La folie des hommes était de pire en pire depuis l’an 30 et cette histoire de crucifixion. Les horreurs faites par l’homme sur l’homme étaient telles que souvent Rohan se demandait si éliminer le plus d’humain n’était pas la meilleure des solutions…
Mais cela impliquait d’être découvert et il était hors de question qu’un vampire soit officiellement repéré. Cela était contre les lois qui régissaient le monde de l’ombre. Il n’y avait effectivement pas beaucoup de lois chez les vampires et c’était d’ailleurs bien la seule de la liste mais elle était la plus importante. Alors Rohan observa les choses durant un long moment sans rien faire, laissant cette démence faire son œuvre comme elle l’avait fait au Moyen Âge…
Rohan voit des changements importants et d’une qualité rare depuis son existence. Maintenant âgé de plus de trois mille ans, Rohan ne semble plus s’intéresser au monde qui évolue, il s’informe, apprend mais ne participe plus laissant le monde suivre son chemin jusqu’à ce qu’il sait inévitable ; l’embrasement du monde !
Cela ne manqua pas d’ailleurs…

28 Juin1914, Sarajevo…
Un homme vient d’être assassiné, de cet acte né une vague de terreur et d’horreur, le Première Guerre Mondiale. Un certain Gavrilo Princip assassina l'archiduc François-Ferdinand d'Autriche. Rohan savait que cet acte serait le début d’une longue et périlleuse traversée d’un Enfer moderne pour le monde. Mais comme tout, il y avait toujours pire à savoir et à faire et cela, l’Ancien ne l’envisageait pas comme ça. Mais c’était sans compter sur la folie d’un homme, ou plutôt d’un vampire…

1er Juillet 1935, Everstown…
La pire des choses qui puisse arriver, arriva. L’un des nocturnes perdit la raison et se présenta comme tel, un être de la nuit. C’était la fin, vampires aux aboies signifiait lycans également, le droit à l’identité acquise par les vampires par cet acte encourageait les loups-garous à faire de même. L’année suivant fut celle des lycans, revendiquant et révélant également leur existence au monde. Comme si des suceurs de sang n’étaient pas suffisants, il fallait en plus qu’il y ai des bêtes humaines un peu partout dans le monde. Comment gérer ça ?
Rohan décida déjà par remettre le vampire hors la loi dans le droit chemin. Le Maire d’Everstown fut donc décapiter par Rohan afin de servir d’exemple pour la suite des événements…
Comme pour les autres folies, Rohan en avait trop vu pour se préoccuper de ce genre de problèmes et il laissa les choses se faire d’elles-mêmes. Ce n’est qu’en 1982 que le monde entra officiellement dans une aire nouvelle promettant la paix. Enfin comme toute paix cela était relatif. Mais une question s’éveilla en Rohan, d’où viennent le vampirisme et la lycanthropie ?
C’est donc tout naturellement qu’en 1983 l’Ancien créa une société de recherche sur la génétique appelée ; BioTech & Co. Depuis Rohan ne cessa de chercher ce qui faisait d’un vampire un vampire et d’un lycan, un lycan. Installé depuis 1983 à Everstown, Rohan continuation d’être lui-même au fil des années et l’année 2011, bientôt 2012, allait être haute en couleur.
En espérant que cette couleur ne sera pas le rouge sang…



Impulsif, rancunier, têtu, sincère, loyal, respectueux et légèrement misanthrope, ce qui fait que, par effet domino, Rohan est également un homme solitaire. Voilà ce qui forme le caractère de Rohan. Il respect les gens, enfin une catégorie de gens seulement, car étant misanthrope, il en faut beaucoup pour qu'il respect quelqu'un dans son entier. Il ne manque pas de respect en soi, mais il n'aime pas le genre humain, ce qui le pousse forcément et inexorablement à être sincère, quitte à être trop directe. Il peut donc paraître un peu trop condescendant avec la majeure partie des gens qu'il croise. S'ajoute à cela une impulsivité assez impressionnante, il est tout à fait capable de frapper un meuble ou un mûr en cas de crise de nerfs très poussée. Rohan ne frappe jamais les gens directement, sauf cas exceptionnel si le personne s'en prend directement à lui ou à quelqu'un qu'il estime. Il est aussi rancunier et celle-ci est tenace de part son entêtement. La dernière personne à qui il en voulait a eu la monnaie de sa pièce près de dix ans plus tard. Ce n'est peut être rien pour un hybride immortel mais pour beaucoup, c'est déjà pas mal.
Et pour finir, Rohan est un homme très loyal, lorsqu'il donne sa parole, même si cette promesse ne se fera que dans trois ou quatre siècles, elle se fera, quoiqu'il en coûte. Il n'abandonne jamais ceux qu'il estime et respecte, il y en a très peu mais ils peuvent compter sur lui à tout moment.
Physiquement parlant, Rohan n'est pas du genre à passer inaperçu, au contraire. Cheveux châtains foncés court, yeux marron mais ce qui impressionne le plus c'est bien sûr sa carrure. On pourrait facilement croire qu'il a été taillé dans le marbre avec ses 1m99 et avec ses 117 kg, ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'il fut un temps surnommé le Titan de Guerre. Du point de vue vestimentaire, Rohan reste très classique en général, jean, basket et t-shirt. Mais lorsqu'il travail, il est tout le temps en costume noir et chemise blanche ainsi qu'un chapeau, qu'il arbore aussi bien pour les soirées mondaines, que pour son travail et ce quelque soit le temps qu'il fait. Paradoxalement à cela, il arrive souvent qu'il soit mal rasé, il n'aime pas se raser du coup, il reste souvent avec une barbe de quatre ou cinq jours devant ses clients et ses actionnaires.


« Tout ce que vous ne pouvez pas voir »


Autre : (optionnel) La Télékinésie et la Télépathie sont les pouvoirs de Rohan, depuis qu'il a 600 ans environ, il a ces pouvoirs. Depuis ils les maitrise à la perfection.

Derrière l'écran

J'me présente, je m'appelle Rohan, j'ai 3522 ans (on dit souvent que je les fais pas^^) et j'habite en Écosse ?. Comme vous l'aurez compris en lisant mon pseudo, je suis UN GARÇON ! J'ai découvert Across ™️ par Top Site et depuis, ma vie a changé ! *O* Au fait, le personnage que j'ai choisi d'incarner est un INVENTÉ. Comme je suis quelqu'un de cool, j'ai forcement lu le règlement, et j'ai trouvé le code qui est: Ok by Kath'. Pour terminer, le mot de la fin sera: Yipikaye! Pauv'e c*n !!!. Merci de m'avoir lu ! :pc:


Dernière édition par Rohan D. Stormwood le Mar 3 Juil - 14:47, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Rohan D. Stormwood [Terminée]   Mer 30 Nov - 17:25

Bienvenue à toi !

Juste une petite question : comment as-tu pu naître en Ecosse alors qu'elle n'existait pas encore ? xd non je plaisante, tu étais dans l'ancêtre de la Britania. Du coup, je me demande en quelle année a été fondé Glasgow xd tu as piqué ma curiosité.

Enfin, bienvenue en tous les cas !
Revenir en haut Aller en bas
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: Rohan D. Stormwood [Terminée]   Mer 30 Nov - 17:45

Merci^^

Si tu avais lu ma fiche tu aurais vu que je précise plusieurs choses à ce sujet Razz Je plaisante aussi Wink
Mais sinon, l'Ecosse était formée de plusieurs clans, tous portant un nom différent. Rohan est un Votinii et un guerrier des terres d'Alba. Votinii est le nom d'un clan et Alba était le nom de l'Ecosse avant l'arrivée en 45 des Romains qui eux, l'ont batisés Scotti/Scotland^^
Pour Glasgow, visiblement se serait le nom de la ville depuis le XIIème siècle,1116 exactement avant c'était Glasgu et avant ça, en 540, c'était Cathures^^

Merci^^


Dernière édition par Rohan D. Stormwood le Mar 24 Jan - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Rohan D. Stormwood [Terminée]   Mer 30 Nov - 20:51

Bienvenue sur Across !!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Rohan D. Stormwood [Terminée]   Mer 30 Nov - 23:12

Bienvenue!

Yipikaye! Pauvre c*n! ça sent le Bruce Willis cette histoire!
Revenir en haut Aller en bas
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: Rohan D. Stormwood [Terminée]   Jeu 1 Déc - 9:28

Merci charmante Samara^^

Merci Max. Yep, c'est du Made in McClane Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Rohan D. Stormwood [Terminée]   Jeu 1 Déc - 17:11

OMG tu sais que je t'aime toi???
Quelqu'un qui s'y connait en histoire antique ET sur l'Ecosse ????

Revenir en haut Aller en bas
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: Rohan D. Stormwood [Terminée]   Jeu 1 Déc - 18:14

Ambre McLean a écrit:
OMG tu sais que je t'aime toi???
Euhm...là, comme ça, devant tout le monde ?...c'est génant Razz

Ambre McLean a écrit:
Quelqu'un qui s'y connait en histoire antique ET sur l'Ecosse ????
Vi Very Happy
Étant Écossais d'origine, ça me passionne Wink
Et j'adore l'Histoire, de l'Antiquité jusqu'au Moyen Âge Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Rohan D. Stormwood [Terminée]   Ven 2 Déc - 10:03

Ecossais d'où ? Highlands, lowlands ? Ville ou campagne ? Est ou Ouest ??
Revenir en haut Aller en bas
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: Rohan D. Stormwood [Terminée]   Ven 2 Déc - 17:05

Fiche terminée !!!! Very Happy
Je laisse le soin au Staff de juger pour la validation Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine H. Bailey
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 1591
♦ Avatar : Nina Dobrev
♦ Âge : 216
♦ Citation : L'homme est composé d'hostilité, de luxure, de violence et de compassion, d'amour, de tendresse. (Star Trek)

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: du Clan Blackwood.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Lau'
Get Ready, You Won't Escape Unhurt.
Fondatrice

MessageSujet: Re: Rohan D. Stormwood [Terminée]   Sam 3 Déc - 14:43

Coucou, Rohan !

Tout d'abords je voulais te dire que j'ai adorer ta présentation Very Happy!
Vu ton niveau, ton age et ton don sont acceptés Smile Il n'y a donc aucun soucis et je peux sans plus attendre procéder à ta validation! Smile
Avant de commencer à jouer, voici un certain nombre de petites choses que nous te conseillons vivement de faire:
  • La première, serait d'aller consulter la partie Profil Perso et d'en compléter les champs décrivant ton personnage. C’est avec ces dernières que les autres membres apprendront à te connaitre sans pour autant avoir à relire toute ta présentation. ;-)

  • Deuxièmement, avant de te lancer dans le RPG, il serait préférable que tu jettes un œil sur ces quelques lignes. L'Index des Races t'aidera à mieux comprendre chaque type de créatures présentes sur le forum. Il faut savoir que les créatures que nous avons sur ce forum, ne sont pas forcement semblables à celles que l'on connait habituellement. Wink De la même manière, et lus généralement, la partie Aides & Ressources est là pour t'aider et te guider dans l'utilisation du forum.

  • Et enfin, il serait bien que tu créés ta « Fiche de Gestion » qui te permettra d'augmenter les relations de ton personnage, ainsi que de gérer tes sujets en cours, ceux à venir, etc... Plutôt pratique, non? ^^

  • Si face à tout cela, tu te sens un peu perdu(e), que tu ne sais pas où aller, que faire et comment te débrouiller pour te faire des connaissance, le Parrainage est fait pour toi! Clique ici pour en savoir plus et obtenir un Parrain/Marraine, qui t'aidera de son mieux, pour tout ce qui concerne le forum!
Il me semble avoir tout dit. ^^ Avant de te laisser filer et commencer à jouer, je te rappelle simplement que la zone « Requêtes Diverses » est là pour te permettre d’améliorer et d’entretenir les aspects « externes » de ton personnage, et la zone « Contexte & Intrigue » t’expliquera quelles sont les grandes intrigues du moment sur le forum. N'hésite pas à consulter régulièrement cette dernière zone afin de pouvoir intégrer ton personnage à l'intrigue! ;-)

Si jamais un détail t’échappe, sache que nous sommes là pour t’aider, et que l’Equipe se fera un plaisir de t’orienter pour que surfer sur ce forum devienne pour toi, chaque jour, plus agréable! Je n’ai qu’une dernière chose à dire:

Amuse toi bien, et n’hésite pas en cas de soucis ! ^^ Bonne continuation !
Katherine

∆ ∆ ∆


Les vampire ne peuvent pas se reproduire, mais ça fait pas de mal d’essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://across.forumactif.com/u17
Rohan D. Stormwood
avatar
« Les apparences . . . »
♦ Messages : 140
♦ Avatar : Hugh Jackman.
♦ Âge : 43 ans/3522 ans.
♦ Citation : Ce que la vie ne t'a pas offert, tu l'obtiendras dans la mort...

« . . . sont parfois trompeuses ! »
♦ Je fais partie: des Vampires Solitaires.
♦ Demandes de RP: Ouvertes ✔
♦ Hors-jeu, vous pouvez m'appeler: Rohan.
Dark Elder Legacy

MessageSujet: Re: Rohan D. Stormwood [Terminée]   Sam 3 Déc - 14:48

Merci bien jolie miss Wink
Je m'occupe de tout ça^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
« Les apparences . . . »

MessageSujet: Re: Rohan D. Stormwood [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rohan D. Stormwood [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Cavalier du Rohan
» [Rohan] 500 pts
» Armée du Rohan pour GDA
» L'étendard royal du Rohan
» Loronak du Rohan - Capitaine de Gil-Estel
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Across™ - RPG :: Everything always has a beginning :: Présentations :: Fiches Validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
Forum Gratuit