AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 People are People

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: People are People   Lun 14 Nov - 21:54

18h, la nuit commence à tomber sur la ville et on dirait qu'il va pleuvoir, je commençais à sentir cette odeur caractéristique de la terre juste avant que la pluie tombe. Super, l'appart' est à 1/2h de marche et forcément il n'y a pas de bus avant 18h37. C'est en sprintant jusqu'à un pub à mi-chemin de chez moi que je remarqua un flyer annonçant pour ce soir même 21h un concert dans le Factory Pub. Pas vraiment le temps de regarder, un léger crachin commençais déjà à tomber. Si je ne voulais pas finir trempé, il fallait faire vite.

18h 25 Je n'y avais pas coupé, j'ai pris la flotte alors que j'étais à encore 200m de chez moi mais suffisamment pour enrager. Une fois rentré et changé, je réfléchissais au flyer que j'avais vu, ce soir 21h un concert de hard rock par un groupe inconnu, surement un groupe de jeune locaux. Pas grave en même temps sa occuperai et puis je n'avais pas vraiment la tête à regarder la télé, il fallait juste qu'il s’arrête de pleuvoir. En attendant je jouerai de la gratte, foutu humidité, elle est toute désaccorder... *Raaaaah!! Je m'en souviendrai du Royaume Uni!*

20h45 La pluie avait cessé et j'ai pu me rendre au pub, c'était assez amusant, l'entrée était en fait un escalier qui descendait donnant sur une grande salle souterraine. A droite se tenait un bar ou une serveuse arborant un look gothique s'affairait à quelques préparatifs, de l'autre cotés se dressait une scène à a peu près 50 cm du sol ou quelques jeunes, surement le groupe en question procédait à des réglages, je ne put m’empêcher de remarquer que le batteur montait une batterie électrique et que le guitariste ainsi que le bassiste jouait sur du matos bas de gamme. "Tssssssssss, amateur."

Tout le long des murs, des tables et des bancs en bois était installé le tout dans une ambiance underground qui me plaisait. Je me fondait dans la masse après tout, tout en noir, une tête de mort sur le tee shirt (oui malgré la pluie j'étais en tee shirt) et en rangers, j'avais un peu l'impression de faire partit du décors.

Je m'assis à un tabouret à cotés du bar et commanda une bière à la serveuse. Celle ci me servit et tout en me souriant dévoila une paire de croc qui me fit faire un léger mouvement de recul. Devant ma réaction, elle éclata de rire et tenta de m'expliquer qu'elle était végétarienne. Je ne voyais pas vraiment ce que cela signifié, En me retournant,, je voyais que la salle commencé à se remplir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: People are People   Mer 16 Nov - 17:45

Elle avait espéré en venant ici se faire une belle vie. Trouver un sens et une valeur à son existence. Mais rien. Tout était vide. Après le gong tant attendu qui la libéra de ses obligations scolaires, Noa bondit sur ses pieds et s’empressa de sortir de l’université. A la hâte elle rejoint son loft pour y déposer ses classeurs et enfiler des vêtements moins formels. Un slim, un t-shirt à l’effigie de Lennon, une veste de cuire et ses doc’s enfilés elle dévale les escaliers de son immeuble jusqu’au palier pour rejoindre la rue.
Le soleil était déjà presque invisible, un voile sombre était tombé sur la ville, un sourire fin se dessine sur son visage. Elle inspire profondément, les yeux mi clos avant de s’engager sur le trottoir. La nuit lui appartenait et elle comptait en profiter. Elle décide de rejoindre le quatrième arrondissement à pied mais à peine eu-t-elle parcouru 150m qu’il se mit à pleuvoir à lourdes gouttes. Elle s’arrête un instant et observe avec intérêt le phénomène. Elle était amusée de voir à quel point une malheureuse averse pouvait changer l’humeur de gens, mais surtout à quel point la société actuelle faisait des gens des sortent de clones. À la première goutte chacun avait accéléré le pas plongé sa main dans son sac pour attraper un parapluie ou rabaisser sa capuche. Bref, une foi sortie de ses divagations elle reprend son chemin sans prendre garde au froid qui s’immisçait en elle à chacune de ses foulées.
Elle décide de faire un saut dans un minuscule magasin de musique avant sa fermeture pour y acheter un nouveau métronome et commander de nouvelles enceintes. Elle enfonce sa nouvelle acquisition dans son sac à dos et entre dans le premier café qu’elle croise. Noa pris place au bar du Factory, trempée jusqu’à la moelle, frigorifiée, un chocolat chaud entre les mains. Ses yeux rivés sur la scène, elle songeait à sa journée. Elle étouffe un léger soupire. L’atrocité du son du groupe qui se produisait surplace la fit sortir de ses pensées. Elle pose son index sur son tympan en grimaçant.
~Wow, mes oreilles, un peu de respect !
Elle se tourne dos à la scène et se retrouve face à toi, elle te détail un instant du regard avant de retourner à sa tasse et à souffler sur sa boisson avant d’en ingurgité une gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: People are People   Mer 16 Nov - 22:07

Toujours assis sur mon tabouret, je tournais le dos au bar, face à la scène. Le groupe avait commencé à jouer, c'était maladroit et seulement des reprises. Le problème quand on joue une musique connue, c'est que les erreurs ne passes pas. J'avais l'impression que quelqu'un chantait à cotés de moi une chanson en oubliant la moitié des mots. Déçu, je me retournai vers le bar, jouant avec la capsule de la bière sur la trace de condensation qu'avait laissé ma bouteille.

3 chansons plus tard, je me mis à hésiter à partir, je ne savais pas si il pleuvait toujours dehors. une demi-douzaine de punk défoncé entamé un pogo, faute de vrai musique, les regarder se bousculer et se taper dessus était à peu près divertissant.



Puis elle arriva, complétement gelé, un jeune femme d'à peu près mon age, déboula dans le pub et commanda un truc chaud. Avant de se retourner et de réaliser que le groupe joué n'importe comment.

~Wow, mes oreilles, un peu de respect !

A la façon dont les gens l'avais dévisagé en entendant son commentaire, il y en a qui devait apprécier.

-Ouais, il parait que quand on joue en groupe, les musiciens doivent tenir le même rythme. Pas chacun le sien. Et on accorde une guitare avant de monter sur scène, c'est mieux.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: People are People   Jeu 17 Nov - 17:37

~Ow, t'as remarqué aussi .
Elle reporte son attention sur toi t'adressant un large sourire.
~C'est dingue ils ont même pas l'air de se rendre compte qu'il font du bruit plus que de la musique.
Elle passe négligemment une main dans ses cheveux.
~Au fait, moi c'est Noa,mais tu peux m'appeler Pi, comme le chiffre, tu vois? 3.1416 blablabla.
Elle remonte ses jambes sur son tabouret et s'assied en tailleur les mains sur les genoux,toujours face à toi.
~ Je m'ennuie ce soir, je propose qu'on fasse connaissance.
Elle parlait de façon saccadée, comme si elle songeait toujours à ce qu'elle allait dire avant de parler. En fait comme si elle ne parlais pas vraiment l'anglais couramment. Et jette un œil distrait sur les fous qui se jetais les uns sur les autres depuis un bonne poignée de minutes maintenant. Elle souffle.
~ Bon sang y en a vraiment qu'on des soucis .
Elle tourne complétement la tête vers yeux, lunatique un réfléchissant à ce qu'on pouvait tirer de ce genre de comportements plutôt.. animal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: People are People   Jeu 17 Nov - 18:09

~C'est dingue ils ont même pas l'air de se rendre compte qu'il font du bruit plus que de la musique.

-C'est clair c'est un vrai massacre, Kurt Cobain se retournerai dans sa tombe si il entendait ça.

Je torturé toujours ma capsule de bière inconsciemment, à vrai dire, je jouais plus avec le tabouret qui tourné sur lui même en pivotant de gauche à droite *marrant*

~Au fait, moi c'est Noa,mais tu peux m'appeler Pi, comme le chiffre, tu vois? 3.1416 blablabla.

-Moi c'est Max, n'y vois pas d’inconvénient mais je préfere Noa à Pi, les maths ne me rappel pas spécialement de bon souvenir.

J'ésperer ne pas vraiment l'avoir véxé...

~ Je m'ennuie ce soir, je propose qu'on fasse connaissance.

-Je veux bien, mais je préférerai qu'on aille faire un tour dehors, le "son" ici me casse les oreilles, à moins qu'il pleuve encore...

Coup de bol, une corde de la guitare du type cassa, l'obligeant à arrêter de jouer. Au milieu de la salle, le pogo continué.

-Quoi que finalement ça ira.

En les voyants se taper dessus et chahuter Noa laissa échapper un:

~ Bon sang y en a vraiment qu'on des soucis .

-De quoi ça? C'est rien, c'est une façon de se défouler, certains préfèrent cramer des voitures ou agresser des inconnues, alors que si tu regards bien, un pogo ce passe seulement entre ceux qui en ont envie, et dès que quelqu'un finit par terre, immédiatement les autres l'aident à se relever. Au final c'est pas si brutal que ça.

-Au fait, tu as un étrange accent, tu viens d'ou?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: People are People   Jeu 17 Nov - 18:59

-Moi c'est Max, n'y vois pas d’inconvénient mais je préfere Noa à Pi, les maths ne me rappel pas spécialement de bon souvenir.[/color]

~Mh, d'accord *elle esquisse un léger sourire* Mais je ne promet pas de te répondre, je suis plutôt lunatique, et j'ai plus l'habitude d'être nommée Pi.

[color=orange]-De quoi ça? C'est rien, c'est une façon de se défouler, certains préfèrent cramer des voitures ou agresser des inconnues, alors que si tu regards bien, un pogo ce passe seulement entre ceux qui en ont envie, et dès que quelqu'un finit par terre, immédiatement les autres l'aident à se relever. Au final c'est pas si brutal que ça.

Elle sort de sa rêverie quelques secondes après ton explication seulement.

~ Vraiment,moi pour me défouler la musique me suffit, voir la chasse aux papillons..


-Au fait, tu as un étrange accent, tu viens d'où?

~Et bien je viens d'Ukraine, tu connais ?
Elle plonge son regard d'une innocence enfantine déroutante dans le tien.
En fait, moi j'aimerais mieux qu'on sorte,tout ici est trop...Fort..Je sais pas comment dire.
Elle ne prend le temps d'écouter ta réponse et prend l'initiative de se lever pour remonter au grand air.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: People are People   Jeu 17 Nov - 19:47

~Et bien je viens d'Ukraine, tu connais ?

-J'en ai juste entendu parler, c'est là ou il y a eut l'explosion de la centrale de Tchernobyl non? à part cette incident à Kiev, c'est tout.

-En fait, moi j'aimerais mieux qu'on sorte,tout ici est trop...Fort..Je sais pas comment dire.


J'avais à peine analyser la phrase, qu'elle était déjà devant la sortie. Je la suivis et jeta ma capsule toujours dans ma main sur la cymbale de la batterie. Une fois dehors, je lui emboita le pas

La pluie c'était arrêté et un léger vent c'était levé, à présent on voyait les étoiles. Il faisait presque froid mais c'était largement supportable

-Tu as l'air de t'y connaitre en musique. Tu joues d'un instrument?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: People are People   Dim 5 Fév - 12:15

Une foi dehors, elle entreprend de resserrer sa veste, de s'emmitoufler dans son écharpe.
- Je suis Mélomane, je pense que je gère pour à peu de chose prêt, toutes les cordes, vraiment. Mais, stéréotype de la personne je m’investis d’avantage dans le piano et la guitare, je chante aussi.
Elle avait dit ça, le regard fixé sur toi, toujours souriante, les mains à l’abri du froid dans ses poches.
-Et toi, la musique ? Je présume que pour te permettre des critique à ce point acerbes tu n'es pas un ignorant...
Un sourire en coin, taquin se profile sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« Les apparences . . . »

MessageSujet: Re: People are People   

Revenir en haut Aller en bas
 

People are People

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton
» CEARYL † People help the people
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Boat-people: L'etat ne peut rester les bras croises
» ★ GLAMOUR PEOPLE
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Across™ - RPG :: All good things come to an end... :: Corbeille :: Archives :: Saison 1 :: Et si on revenait dans le temps ?-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
Forum Gratuit