AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Double identité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Double identité   Ven 4 Nov - 21:20

DOUBLE IDENTITÉ


Scott Potter & Alexander W. Jackson

Qui peut savoir qui nous sommes en réalité? Jusqu’à présent, je ne l’avais que vu quelques fois sans vraiment lui porter attention. Quelle drôle de manie de se promener seul dans la forêt pour un être humain!? Est-ce qu’il me suivait? Est-ce qu’il chassait? Non impossible, sinon, je le dénonce. Chasser dans une réserve naturelle! Cela faisait de nombreuses fois que je le croisais… que je l’observais pour savoir ce qu’il faisait… que je le suivais sans qu’il me remarque. Toujours, il semblait rechercher des indices de traces quelconques. C’était dur à dire… quelques fois, il me voyait entre les feuilles, mais il décidait de ne pas attaquer… alors, ce n’était pas les animaux qui l’intéressaient puisque sur lui, il n’y avait aucune cage aucun piège. Aucune menace que mon nez pouvait flairer. Sans qu’il le sache, je m’entraînais à ses dépens. Je savais que si un humain pouvait me repérer à l’œil c’était qu’un vampire ou un autre animal pouvait le faire. C’était sans bruit et je l’épiais et que je le suivais à longue distance. Son odeur m’était familière. Lorsque j’étais humain, il m’arrivait de la croiser quelques fois, mais je n’annotais rien d’étrange, c’était un civil comme les autres.

Pourtant, une journée et toutes mes données sur lui changeaient. Comme toujours, j’aimais me promener dans la forêt. C’était mieux dans cette réserve naturelle puisque la chasse y était interdite et je ne pouvais pas rencontrer un chasseur sur ma route. Donc, j’avais le champ libre pour faire mes propres enquêtes où simplement me prélasser sur une pierre plate que le soleil avait quelque peu réchauffée. C’est à cet instant que je perçus deux odeurs dans les fourrés. C’était lui et une autre que j’avais déjà flairés il y a quelques jours de cela. Un vampire! L’homme était dans le coin. Je devais faire quelque chose. Mon but premier était de protéger les humains. Caché par les arbustes, je me faufilais entre les arbres et les ronces et je m’approchais de l’homme et de la créature vampirique plus loin cachés par plusieurs troncs d’arbres.

Je m’avançais. Personne ne m’avait repéré pour l’instant ! À moins, qu’il ne s’occupe pas de moi. Mais non, qui n’aurait pas peur devant un renard le double de son apparence normale !?


Dernière édition par Alexander W. Jackson le Sam 7 Jan - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Double identité   Dim 6 Nov - 20:09

La chasse.
En dépit de tout ce qu'il affirmera, Adrian (puisque c'était son nom d'usage quand il est Orion) adore la chasse. La traque fait appel à tous les sens de l'être et l'oblige à se dépasser, à solliciter des instincts qu'il s'attache à refouler en temps normal. Ce n'est pas tant la chasse qui le dérange, ni l'adrénaline du combat. Nan, ce qu'il n'apprécie pas, c'est le fait de tuer. Ou plutôt, le fait d'aimer tuer, lorsqu'il s'agit de vampire.
Dans la vie de tous les jours, Adrian se voit comme un homme bon. Il aide toujours les gens dans le besoin, il prend soins de ses patients, ainsi que des inconnus croisés dans la rue. Il est poli, avenant, et il abbore la violence, sauf lorsqu'elle est nécessaire. Séduisant, cultivé et avec un sens certain de l'humour, il n'aime pas se voir autrement que comme quelqu'un de bien.
Cet aspect de tueur le dérange parce que, par nature, tuer est mal. Mais dans le cas présent, c'est tout de même différent. Les vampires sont des créatures assoiffées de sang qui n'ont aucun respect pour la vie. Surtout la vie humaine. Ils sont manipulateurs, violents et souvent sadiques par pur plaisir. Aussi, dans ce cas, tuer est un devoir.
Mais tout de même...
Ce soir, il n'était pas là pour tuer, simplement pour faire des repérages. Des pistes avaient indiquées la présence éventuelle d'un ou plusieurs vampires dans les environs. Par acquis de conscience, il avait décidé de vérifier sur le terrain, recherchant des cadavres d'animaux vidés de leur sang par exemple. Pour le moment, tout ce qu'il trouvait c'était des excréments diverses et variés, ainsi que des empreintes somme toute tout à fait normal.
Une fois, il avait croisé un renard incroyablement grand. Il avait mené quelques recherches rapides sur le sujet, mais personnes d'autre que lui n'avait rapporté de rencontres de ce genre. Et puis, après tout, peu importait, ce n'était qu'un renard, qui n'avait même pas été agressif...
Adrian soupira. Cela faisait plus d'une heure de demi qu'il tournait dans ces bois et il n'avait toujours rien trouvé. Il décida finalement de rentrer chez lui et de prendre une bonne douche. Pivotant sur lui-même, il commença à revenir sur ses pas, inconscient du danger, ayant rangé son instinct de chasseur au niveau le plus bas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Double identité   Lun 21 Nov - 11:54

Mais qu’est-ce qu’il faisait? Il était sur ses gardes et une seconde après il ne l’était plus! En fait, il cherchait des pistes. Il était un chasseur? Je devrais me méfier, mais d’un autre côté, j’en avais vu des chasseurs dans ma vie et il n’avait pas l’allure. Je taisais cette pensée puisqu’il y avait un vampire dans les parages qui grondaient. Je pouvais l’entendre et surtout le sentir. Sentir son odeur sale d’impureté. Cela sentait fort. Je m’approchais de l’homme, il n’était pas question que je le quitte des yeux. Je devais l’avoir à l’œil, jusqu'à tant qu’il soit hors de la forêt, loin du danger.

Je ne comprenais pas ce qu’il faisait dans la forêt. Il aurait bien pu se faire tuer par un animal sauvage, comme un ours protecteur, un loup… un vampire… * Les gens sont inconscient * me dis-je pour moi même. C’était vrai! Les humains avaient la manie de s’aventurer là où il ne faut pas et ça, j’en savais quelque chose.

Je marchais lentement, aussi discrètement de possible. Je le suivais de biais. Je prenais garde, l’odeur devenait de plus en plus forte. Je ne savais pas quand il serait là, mais il approchait. Je pouvais voir l’homme entre les arbres. S’il était attentif, il pouvait me voir, mais je m’en fichais… je devais le garder près de moi pour assurer sa sécurité. C’était mon devoir de protéger tout humain contre un vampire ou une autre bête surnaturelle de ce monde.

La végétation devint de plus en plus dispersée. Il pouvait très bien me voir. Aucune hostilité dans le regard ou comme dans les gestes… je le suivais simplement de biais. Si il s’avait qui se cachait devant ce renard plus grand que nature, il serait surpris. Une branche se craquait sous ma patte. Je me maudissais un instant. J’étais à découvert et l’odeur était de plus en plus proche. Je devais alors tenter quelque chose. Je m’approchais doucement de lui, montraient les crocs, ensuite je redevenais « gentil gros renard ». Encore une fois! Je faisais aller mon nez, me retournait rapidement dos à lui, montrait les crocs face à la forêt, il était là! Je courus et me faufilais entre les buissons et disparu de la vue de l’homme.


Dernière édition par Alexander W. Jackson le Sam 7 Jan - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Double identité   Dim 18 Déc - 20:20

HRPG : oupss j'avais complètement zappé ce topic. Mea maxima culpa !

Scott était en train de repartir tranquillement quand un bruit attira son attention. Dans une forêt, il y a toujours du bruit, c'est la preuve de la vie qui grouille, parfois invisible, souvent inattendue, mais bien présente. On n'y pense pas forcément quand on se promène simplement dans les bois, on entend vaguement quelques oiseaux, quelques animaux parfois, mais on ne soupçonne pas le centième de ce qu'il peut se passer vraiment. C'est un peu comme dans l'océan, ou sous l'océan si vous conaissez la chanson.
Enfin bref, Scott se figea et se concentra le plus fort qu'il put. Fermant à demi les yeux, il se focalisa sur ses oreilles et finit par entendre un bruissement sur sa droite. Se tournant aussitôt, il se figea en découvrant ce qui bougeait. C'était un renard. Somme toute rien de bien surprenant dans les bois, quoi qu'il soit plutôt rare d'en croiser puisque ce sont des animaux malins et extrêmement discrets. En général, ils nous voient, mais on ne peut les voir, pas même les apercevoir.
Le plus étrange était sûrement qu'il se tenait immobile. Il lui lança même un regard avant de se concentrer sur autre chose. Quoi que non, à bien y réfléchir, le plus étrange c'était sa taille. Il était beaucoup plus grand qu'un renard normal. Bon, d'accord, Scott n'était pas vraiment un spécialiste dans les renards, il savait même très peu de choses à leur sujet, mais il était persuadé qu'ils n'étaient pas censés avoir cette taille. Il n'eut pas le loisir de méditer plus avant sur les étrangetés de l'animal puisque celui-ci partit d'un coup en courant. Surpris, il tendit de nouveau l'oreille et entendit d'autres bruits, de pas cette fois. Alors soit l'animal s'apprêtait à attaquer quelqu'un, soit Scott était en train de perdre de la raison. Dans un cas comme dans l'autre, il devait en avoir le coeur net. Après tout, s'il s'agissait d'une hallucination, il ne risquait rien. Dans le cas contraire, il lui suffirait d'effrayer l'animal d'un coup de feu et il sauverait quelqu'un. Se pressant mais avec prudence, il suivit l'animal et finit par voir un spectacle parmi les plus ahurissant qu'il fut. Il vit l'animal se battre avec un vampire.
Scott avait déjà entendu parler des animorphes et il avait lut beaucoup à leur sujet, mais il n'avait jamais eut l'occasion de les rencontrer. Tous les signes étaient là pourtant, à en croire les livres : la grande taille, l'attitude... Surpris, il ne pensa même pas à bouger ce qui était idiot étant donné le combat qui se déroulait devant ses yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Double identité   Sam 24 Déc - 12:48

Les crocs sortirent et les sens en alertes, je ne pouvais plus faire autrement. Puisque l’humain ne se poussait pas, je devais le protéger, tel était ma quête, mon sens de vie en tant qu’animorphe. J’en ai croiser des humains dans les bois auparavant, mais curieux comme cela, jamais. Il n’était peut-être pas comme les autres cela c’était certain. Moi, une simple humain, je me serais poussé et j’aurais couru jusqu’à ma voiture, mais lui, il restait immobile. C’était quoi son problème? Bref.

Je courus vers le vampire. Lui lançait un avertissement du regard. Le vampire était toujours attiré par le sang de l’homme. Faisant toujours un pas de plus dans sa direction. Je lui montrais les crocs. C’était quelque chose qui servait d’avertissement en général. Mais, il passait à côté mon offre. Je lui fonçais donc dessus. Les griffes, les crocs sortis, les grognements. Je n’arrivais pas à le faire reculer. Il voulait toujours avancer vers sa cible. Malgré ma force d’animal, je n’arrivais jamais à le toucher. Je n’abandonnais pas, ce n’était pas quelque chose qu’il m’était impossible de faire. Je finis par regarder l’homme plus loin dans les buissons qui regardaient la scène. Le vampire me prit la tête et me poussait contre un arbre. Un petit gémissement, c’était un peu douloureux, mais tous les animorphes guérissaient à une vitesse ahurissante. Je me secouais la tête et les poils du corps et lui sautait sur le dos pour le pousser par terre. Ce qui réussit, il tombait, se relevait avec une grande rapidité.

Maintenant en arrière de lui…

On dit souvent que le hasard fait bien les choses. Pour cette fois, cela faisait un mal de « chien ». C’était extrêmement douloureux. Je vous explique. Cette fraction de seconde où j’étais derrière lui, je les contourne au pied pour sauter sur lui et c’est à cet instant qu’une balle fila droit sur ma patte. Mon bras. Gémissement intense, je tombais du vampire, couru un peu plus loin pour m’écarter de lui où d’autres balles de fusil filèrent vers le vampire. Pas un simple humain en fin de compte, un chasseur, un chasseur de vampire. Ma métamorphose ne prit que quelques secondes. Nu comme un verre, je me courbais sur le sol. Mon bras. Si la balle n’était pas enlevée rapidement, la blessure cicatriserait et cela fera plus douloureux que prévu pour l’enlever. Je regardais la blessure, la balle de fusil avait touché mon bras, près de l’épaule. Je prenais mes doigts de l’autre main et essayais de l’enlever par mes propres moyens, mais impossible…

J’espérais juste qu’il ne soit pas mort… le chasseur.


Dernière édition par Alexander W. Jackson le Sam 7 Jan - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Double identité   Jeu 5 Jan - 14:35

Ce qu'il se passa ensuite arriva si rapidement que Scott-Adrian aura du mal à vous le raconter précisément. Tout ce qu'il sait c'est que le renard engagea un combat violent avec le vampire, dans le but évident de le protéger. A un moment, le chasseur qu'il était sortit son arme et visa le vampire. Il aurait dû normalement le toucher en plein coeur mais à l'instant même où il pressa la détente le combat reprit et il sut au glapissement qu'il avait touché le renard. Il n'eut pas même le temps de se fustigier mentalement que le vampire, délaissant sa proie initiale fondit sur lui.
Adrian l'évita de justesse, mais il ne put empêcher d'encaisser quelques coups. En tous les cas, il parvint à sortit un pieu et le planta dans la chaire dure du vampire. Mais il manqua le coeur. Il fut projeté à quelques mètres et par un heureux hasard et une chance incroyable, il tomba juste à côté de son arme qu'il saisit le plus rapidement possible. Ensuite, pivotant sur lui-même en une sorte de bond qui aurait probablement était comiqué à voir, il ajusta son tir et cette fois-ci ne manqua pas. Il ne fallut que quelques seconde pour que la créature disparaisse pour de bon.
Adrian prit quelques secondes pour faire un chec-up mental de son état. Il n'avait rien de cassé et, s'il avait bien mal à plusieurs endroits, il n'y avait rien d'irréversible ou de grave. Il serait bon pour des courbatures et des échymoses le lendemain, voilà tout. Se relevant avec prudence, il constat qu'il avait pas de vertiges et donc pas de traumatisme crânien et ce fut suffisant pour qu'il partie aussitôt à la recherche de l'animal qui n'était pas allé bien loin. Au lieu d'un animal, il trouva un jeune homme, totalement nu, et qui cherchait à extraire quelque chose de son bras. Ce lui fut suffisant pour comprendre qu'il s'agissait de la même personne.

_ Vous allez bien ? s'enquit-il aussitôt. Je suis navré, il est évident que ce n'était pas vous que je visais... Attendez, laissez-moi voir.

L'homme hésita une demie-seconde puis le laissa approcher. Il n'avait guère le choix de toute façon, Adrian est très têtu parfois. Responsable de son état, il ne l'aurait pas laissé repartir ainsi de toute façon. L'examen fut rapide et fort heureusement il lui permit de constater qu'il n'y avait rien de grave.

_ Ce n'est pas très profond... Et je vois encore la balle. Accrochez-vous, je vais l'extraire.

D'un regard, il se concerta avec l'étranger puis il se mit au travail. Ce n'était pas compliqué en soit, mais fourrage dans la chaire d'une personne, surtout consciente, est très pénible. Enfin, Adrian en avait malheureusement vu d'autre. Et des pires...

_ Voilà, c'est fini, respirez profondément. Euh... Tenez prenez mon manteau.

Avec le temps qui s'était rafraîchi, Adrian avait opté pour un manteau long et chaud, suffisant pour couvrir la dignité du pauvre homme. Il ôta aussitôt son manteau et le lui tendit. C'était bien tout ce qu'il pouvait faire. Il se voyait mal donner son pantalon et rester en boxer ou l'inverse. Cela n'aurait pas vraiment eu de sens. Rester à espérait qu'un promeneur impromptu passerait par là. Il les prendrait probablement pour ce qu'ils ne sont pas...

_ Il va falloir désinfecter tout ça, j'ai le nécessaire dans ma voiture. Vous pensez pouvoir marcher jusque là ? Elle est à une quinzaine de minutes d'ici.

Eh oui, le chasseur avait bien lu des choses sur les guérisons expresses des animorphes mais pour lui il s'agissait là de légendes. Aussi, il était bien déterminé à soigner l'étranger du mieux qu'il put.

_ Au fait, moi c'est Adrian, Adrian Potter.

Par réflexe, il tendit une poignée de main, se trouvant aussitôt un peu idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Double identité   Sam 7 Jan - 15:31

— Au fait, moi c'est Adrian, Adrian Potter.

L’hésitation était minime, mais je l’ai vu. Ce n’était pas très clair, mais j’ai perçu quelque chose. L’avantage d’être un renard c’est que je suis capable de voir si quelqu’un me ment ou me cache quelque chose. C’est pourquoi, je faisais comme lui. Ce n’était pas un mensonge, c’était mon deuxième prénom que j’utilisais rarement. Je n’en avais aucune idée pour quoi il cachait son vrai non pour lui, mais cela le regardait, ce n’était pas mes oignons.

— William Jackson... Je la serrais bien, mais je suis un peu occupé là.

Pour de vrai, ma main sur ma blessure… je maintenais une pression pour ne pas que le sang se propage plus sur son manteau long qu’il venait de me prêter.

Je suivais Adrian jusqu’à un certain point. Lorsque je me repérais. Je voyais la roche plate où j’avais caché un truc, bien utile lorsque je me transformais. Disons que c’était une sécurité de ne pas me retrouver nu comme un verre dans la rue pour rentrer chez moi. Je bifurquais près de la roche, j’y montais dessus, un peu tremblotant et récupéra le rouleau de tissus sur une branche d’arbre. Je secouais le tissu. Un chandail noir à manche courte et un pantalon gris de jogging. Je m’habillais en vitesse.

La plaie était encore ouverte, j’y plaquais encore ma main dessus et je suivais Adrian. Un petit effort pour le bras et je fis une petite grimace. C’était encore douloureux, mais je serais vite guéri. Je suis certain qu’en arrivant à sa voiture, il n’aura plus rien. Il sera des plus surpris.

Plus nous marchions, plus je sentais que la plaie était entrain de se cicatrisée toute seule. C’était une étrange de sensation. Je savais qu’il n’aurait pas à faire grand-chose. La sensation de jeu que les renards ont, je l’avais un peu et je le laissais marcher un peu. Il y avait quelque chose. Je voulais bien savoir pour quoi il était dans ses bois, premièrement et deuxièmement, qui il était. N’importe quel humain se saurait sauvé en voyant un renard de cette taille ou un vampire… le combat… que je n’avais pas l’avantage. Les bagarres se n’étaient pas mon truc, la stratégie oui, par contre.

— Je ne comprends pas une chose. Vous êtes le seul humain qui n’a pas fui en me voyant. Les vrais renards n’atteignent pas cette hauteur… À chaque fois que je vous croisais dans les bois, vous ne me chassiez pas, vous observiez… uniquement… Vous avez fait des recherches, n’est pas?

Nous étions arrivés à sa voiture quelque temps après. Il sortit son équipement et tandis qu’il avait le dos tourner, j’enlevais le manteau et remis ma main sur la supposer blessure que je n’avais plus. Je le regardais faire. Il était équipé! Ce n’était pas un humain comme les autres…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Double identité   Mer 11 Jan - 19:36

Adrian prit les devants pour montrer le chemin qui menait à sa voiture. Ils marchèrent en silence un moment, si bien que le jeune homme devait se concentrer sur son comparse d'infortune pour être certain qu'il le suivait toujours. C'était assez difficile d'ailleurs, étant donné que "William" marchait presque sans aucun bruit. C'était peut-être une des caractéristiques de son espèce.
De temps à autre, Adrian jetait des coups d'oeil par dessus son épaule, histoire de ne pas le distancer. Finalement, ils arrivèrent en vue de son véhicule. Adrian avait toujours eu un excellent sens de l'orientation, il était aisé pour lui de se repérer dans les bois, de jour comme de nuit ; or présentement la nuit tombait et la cime des arbres noircissait encore plus le chemin.
Finalement, la conversation reprit, d'elle-même.

Je ne comprends pas une chose. Vous êtes le seul humain qui n’a pas fui en me voyant. Les vrais renards n’atteignent pas cette hauteur… À chaque fois que je vous croisais dans les bois, vous ne me chassiez pas, vous observiez… uniquement… Vous avez fait des recherches, n’est pas?

Adrian sentit un léger sourire étirer ses lèvres. L'inconnu était très observateur, lui qui s'était cru discret tout ce temps. Visiblement, un simple humain ne pouvait pas rivaliser, mais il s'avouait vaincu de bonne grâce.

_ J'ai lu pas mal de choses à propos des animorphes ou modificateurs, je ne sais pas quel terme vous employez... avoua-t-il. Je n'avais que peu d'indications fiables, mais j'ai eu des doutes dès que je vous ai vu. Je ne savais pas quelle forme vous et vos congénères pouvez prendre. J'avais entendu parler de loups, mais je n'aurais jamais pensé aux renards de prime abord, je dois avouer...

A présent qu'ils étaient arrivés, il se plaça face à lui.

_ Laissez-moi voir la plaie, j'ai de bonnes bases en secourisme. Je dois avoir des bandages dans ma trousse de secours dans la voiture.

L'homme semblait hésiter aussi il insista gentiment.

_ Allez, laissez-moi voir. Je vous dois bien ça après tout, c'est un peu de ma faute...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Double identité   Jeu 12 Jan - 21:48

— J'ai lu pas mal de choses à propos des animorphes ou modificateur, je ne sais pas quel terme vous employez... Je n'avais que peu d'indications fiables, mais j'ai eu des doutes dès que je vous ai vu. Je ne savais pas quelle forme vous et vos congénères pouvez prendre. J'avais entendu parler de loups, mais je n'aurais jamais pensé aux renards de prime abord, je dois avouer...

Je préférais de loin « animorphe » que « modificateur », qui était, selon moi, un mot plus scientifique qu’autre chose. Une modification de la race humaine, vous voyez le genre ? Animorphe était plus commun et plus facile de comprendre ce que c’est. Ani = animal, morphe = transformation. C’est basique et plus beau à l’oreille. Son autre recherche était la forme de l’animal que nous pouvions prendre. J’aimais beaucoup le renard, mais il y avait des animaux bien plus imposants, mais comme je vous l’ai dit, je ne suis pas née pour chasser. Simplement pisté, pour l’instant. Nous étions arrivés à sa voiture. Je me dirigeais silencieusement à sa droite.

— Laissez-moi voir la plaie, j'ai de bonnes bases en secourisme. Je dois avoir des bandages dans ma trousse de secours dans la voiture.

Il voulait voir ma blessure. J’hésitais un instant. Mais à quoi bon résister après tout. Il n’y avait plus rien, j’en étais certain. Maintenant que j’étais en t-shirt et pantalon de sport, je pouvais me défaire du manteau. Je l’ôtais donc, malheureusement il était taché de sang qui commençait à sécher.

— Allez, laissez-moi voir. Je vous dois bien ça après tout, c'est un peu de ma faute.

— Si vous insistez. Regardez.

Il n’y avait un mot ou une panoplie de synonyme pour décrire son état : surpris, stupéfait, étonné, abasourdi… et j’en passe. Tous des synonymes voulant dire la même chose en effet. Ma blessure. Je ne pouvais pas appeler cela une blessure puisque ma peau était intacte. Pas une cicatrice, pas une seule.

— Non, vous ne rêvez pas. Les animorphes guérissent très vite. D’où l’empressement de vouloir retirer la balle… il aurait fallu que vous me poignardiez pour l’enlever. L’intervention aurait été un peu plus… délicate et… souffrante surtout!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Double identité   Dim 15 Jan - 20:37

Il est des patients plus conciliants que d'autres, ça Adrian l'avait appris dès son premier stage en milieu hospitalier. Aussi incroyable que cela puisse sembler, il est des personnes qui, en dépit de leur état et du fait que vous êtes là pour les aider, vont vous rendre la vie infernale. Dans certains cas, les choses sont compréhensibles : une phobie, de la pudeur, la peur de souffrir ou simplement l'appréhension de l'exercice. D'autres fois, par contre, il s'agit d'un mauvais caractère ou d'une raison inhérente aux personnes qui vous restera à toujours inintelligibles.
Dans le cas présent, le jeune homme avait plusieurs bonnes raisons de se montrer méfiant. Après tout, c'était Scott qui l'avait blessé pour commencer.

_ Si vous insistez. Regardez.

Adrian lui sourit pour le rassurer et s'avança d'un air assuré vers la blessure. Il vit le tissu se soulever et... Rien. Il n'y avait plus de blessure. La peau était intacte et propre. En fait, la seule preuve qu'il y ait jamais eut une blessure c'était le sang sur le vêtement. Adrian ne put s'empêcher de toucher, comme pour s'assurer qu'il s'agissait bel et bien de sa peau et pas d'un quelconque subterfuge.
Ahuri, il resta bouche-bée et fut infiniment soulagé de voir William parler le premier. IL n'aurait pas été en état de le faire présentement et il n'aurait pas su quoi dire le cas échéant.

Non, vous ne rêvez pas. Les animorphes guérissent très vite. D’où l’empressement de vouloir retirer la balle… il aurait fallu que vous me poignardiez pour l’enlever. L’intervention aurait été un peu plus… délicate et… souffrante surtout!

Il fallut plusieurs minutes à Adrian pour se reprendre suffisamment pour pouvoir communiquer normalement et rassembler ses idées. Quand ce fut le cas, il s'efforça de parler calmement.

_ C'est... Euh... Pardonnez-moi, c'est assez incroyable ! A dire vrai j'avais lu tout et n'importe quoi à propos de votre race et je suis sidéré d'entrevoir ce dont vous êtes capables, c'est fascinant.

Il se reprit dans un sourire plus jovial.

_ Je suis navré, le chercheur en moi parle avant la politesse. Mais cette soirée est tellement... Incroyable !

Il eut un rire cette fois.

_ Voilà que je recommence, alors que vous avez probablement besoin de vous reposer. Je suppose que tout cela doit vous fatiguer et demander beaucoup d'énergie. Vous avez besoin de manger quelque chose ? Je vous conduit à un drive si vous voulez ?

Directif, Adrian ? Non, simplement, surpris et perdu. Et souhaitant faire au mieux dans une situation incroyable. Sans parler de la culpabilité qui pointait. Après tout, il se sentait responsable...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Double identité   Mar 17 Jan - 12:49

— C'est... Euh... Pardonnez-moi, c'est assez incroyable! À dire vrai, j'avais lu tout et n'importe quoi à propos de votre race et je suis sidéré d'entrevoir ce dont vous êtes capables, c'est fascinant.

Il souriait de nouveau ce qui me perturbait un peu. C’était la première fois que cela m’arrivait, la première fois que je rencontrais un humain qui a connaissance de ma forme, à qui je l’avoue.

— Je suis navré, le chercheur en moi parle avant la politesse. Mais cette soirée est tellement... Incroyable

Un petit rire nervosité, pas de moquerie, c’était certain.

— Voilà que je recommence, alors que vous avez probablement besoin de vous reposer. Je suppose que tout cela doit vous fatiguer et demander beaucoup d'énergie. Vous avez besoin de manger quelque chose? Je vous conduis à un drive si vous voulez?

— Non, je n’ai pas faim et ne vous inquiétez pas… je vais bien.

Je lui en voulais un peu de m’avoir tiré dessus, mais j’avais une part de responsabilité dans cette histoire. Je m’étais mis devant. Je ne comprenais pas les gens qui ne réfléchissaient pas. J’aurais pu être frustré contre lui et lui montrer ma colère, mais à quoi cela pourrait servir. J’aurais agi en jeune déluré et ce n’était pas moi. Ça donne quoi, il était désolé. Point. On passe à autre chose. Que cela ne se reproduise pas. On ne sait jamais où la balle peut s’incruster. J’ai eu de la chance que ce soit dans le bras et non dans le cœur.

— Mais au faite, moi je sais ce que je faisais là, mais que faisiez-vous? En plus d’avoir la panoplie antivampire. Vous êtes un chasseur?

J’en avais entendu parler par mon oncle quand il était venu me chercher chez moi quand j’étais ado. L’organisation d’Orion, si je ne me trompe pas. Il m’avait fait un topo de 10 minutes sur ce que je devais savoir sur le Nouveau Monde et l’organisation en faisait parti. Le reste, je l’avais su par mes voyages et par mes années passées à Everstown.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Double identité   Mar 7 Fév - 19:34

Non, je n’ai pas faim et ne vous inquiétez pas… je vais bien.

Scott était fasciné. Malgrè lui d'ailleurs, mais absolument fasciné. En fait, son esprit était en ébullition et il tentait de deviner tout ce que la nature d'animorphe ou de modificateurs impliquait. Est-ce que les êtres étaient plus forts sous leur forme humaine aussi ? Etaient-ils moins sujets à la maladie ?
Il s'obligea à taire les questions. Il ne les poserait de toute façon pas, ou pas maintenant, et il n'aurait aucune réponse par lui-même. C'était donc inutile.

Mais au fait, moi je sais ce que je faisais là, mais que faisiez-vous? En plus d’avoir la panoplie antivampire. Vous êtes un chasseur?

Il eut un sourire. Une panoplie anti-vampire ? Et encore il n'avait rien vu. S'il avait la moindre idée de tout ce que Orion a développé comme armes, il n'en reviendrait pas. Et il n'en parlerait pas aussi à la légère... Néanmoins, après l'honnêteté du jeune homme, il ne pouvait que lui rendre la pareille. En gardant les précautions d'usage tout de même.

_ Oui je suis une chasseur, quoi que ce soir je me suis un peu laissé débordé. C'est votre présence qui m'a troublé, je ne pensais pas que vous agiriiez de la sorte. En général, je m'en sors mieux. Et je suis plus préparé. En fait, j'étais là simplement en repérage, je patrouille en ville d'ordinaire.

Il sortit son pistolet et le montra à son compagnon.

_ En fait, j'ai plusieurs armes. J'ai ce pistolet armé de balles en bois, comme vous avez peut-être pu le constater. Je m'en excuse encore d'ailleurs.

Il se pencha ensuite pour attrapper un petit pieu en bois fixé à sa cheville et lui exposa clairement.

_ L'outil indispensable, naturellement. Et le petit gadget.

Un mouvement de poignet, il actionna un mécanisme et un pieu sortit au niveau de son avant bras. Il observa ensuite la réaction de William qui ne montrait pas beaucoup ses sentiments.

_ Et j'en ai plus dans la voiture, au cas où je repère du danger. Là c'est simplement le minimum syndical.

Il mit ensuite les mains dans ses poches et attendit de voir où cette conversation allait les mener. Il s'efforcerait d'être honnête dans la mesure du possible. Il lui devait bien ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Double identité   Ven 10 Fév - 13:33

À première vu, j’étais surpris, par toutes les ingéniosités que les humains pouvaient créer pour une race aussi primitive et agressive. S’ils ont un moyen de protéger, c’était une chance. Les animorphes et les humains se séparaient la tâche. C’était une bonne chose. J’espérais simplement que ceux qui portaient le pieu étaient conscients des dangers qu’ils courraient. Je ne m’en faisais pas pour Adrian, il semblait savoir de quoi il s’agissait. Ce n’était pas un novice. Ma première froide intuition face à lui. Je pourrai donc le croiser de nouveau sans me soucier.

— Je ne pensais que pas vous seriez aussi bien équipé. C’est rassurant.

Je perçus son impatience. C’était quelque chose que je pouvais repérer. Un signe, un léger petit signe. Une impatience envers moi. Il fallait être fou pour ne pas savoir de quoi il s’agissait. Mes yeux perçants de renard étaient bien utiles finalement. Autant jouer franc jeu. Un autre chose qui me plaisant en tant que renard, le jeu était dans la partie.

— J’aime l’équité… alors, vous avez le droit de satisfaire votre curiosité. Après… je levais les yeux vers le ciel pour y constater une baisse de lumière… après je dois rentrer.

J’avais dit cela en croisant les bras et en me demandant si c’était nécessaire et puis bon! Oui cela l’est. Il venait me dire qu’il était chasseur de vampire, son terrain de chasse ainsi que ses armes et tout le tralala. Je me demande bien comment j’aurais pu faire autrement. Partir? Sans rien lui demander. Non, je ne crois pas. J’aime que les choses soient faites équitablement dans n’importe quel moment de ma vie. Que ce soit pour le renard ou bien pour l’humain qui fait partit de moi. Dans mes relations, dans mon travail…

Je regardais Adrian avec un regard interrogateur. Il avait DES questions cela crevait les yeux. Aura-t-il assez de courage pour me demander ce qu’il le tracasse au sujet des animorphes?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Double identité   Dim 12 Fév - 19:08

Je ne pensais que pas vous seriez aussi bien équipé. C’est rassurant.

Scott sourit au jeune homme et haussa les épaules l'air de rien. Il fallait bien l'avouer, il avait bien besoin de cela.

_ Que voulez-vous ? lança-t-il tranquillement. Il faut bien compenser un peu les différences, sinon je n'aurais pas moindre chance face aux vampires. Je ne peux rivaliser ni avec leur force ni avec leur vitesse et encore moins avec leur façon de percevoir. Certains diront que c'est du suicide de chasser ainsi, mais il est des choses qui ne peuvent rester impunies...

Puis il réalisa ce qu'il disait et surtout à qui il le disait aussi il rectifia de lui-même.

_ Mais vous savez de quoi je parle sinon vous ne seriez pas là.

Finalement, l'homme lui fit une proposition très généreuse si l'on considère les circonstances. En tous les cas, Scott n'était pas près de laisser passer l'occasion, mais il ne voulait pas se montrer impoli non plus.

J’aime l’équité… alors, vous avez le droit de satisfaire votre curiosité. Après… Après je dois rentrer.

Scott dut se faire violence pour ne pas lancer toutes les questions qui lui passaient par l'esprit. Il y parvint in extremist d'ailleurs.

_ Je crois que si je commençais nous pourrions y passer la nuit. Aussi je vous propose de discuter autour d'un verre, une autre fois si vous le voulez bien. Si je vous donne rendez-vous, vous accepteriez de venir ? Je répondrais à vos questions également, cela va de soi. Dans la mesure du possible en tous les cas.

Au moins, il ne pouvait être plus honnête. Il posait les choses le plus clairement possible, charge ensuite à William d'accepter ou de refuser. Scott espérait de tout son coeur qu'il choisirait la première option, mais il respecterait son choix quel qu'il soit. Si difficile soit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Double identité   Mer 15 Fév - 11:25

— Je crois que si je commençais nous pourrions y passer la nuit.

Je ris à ce commentaire.

— Aussi je vous propose de discuter autour d'un verre, une autre fois si vous le voulez bien. Si je vous donne rendez-vous, vous accepteriez de venir? Je répondrais à vos questions également, cela va de soi. Dans la mesure du possible en tous les cas.

— Dites-moi où et quand et je m’arrangerais.

Le rendez-vous… non pas ce nom… cette soirée?... Non plus. Cette discussion était remise à plus tard et maintenant je devais filer. Le soleil baissait à vue d’œil. Bientôt l’après-midi laissera place à la soirée. Je devais partir. Pas que la noirceur me causait problème, simplement que les rues étaient moins désertes pour retourner chez moi. Une chance que j’habitais en arrière-ville. Je pouvais me faufiler dans les sous-bois pour rejoindre mon foyer. Je voyais venir Adrian. Je savais qu’il me demanderait s’il voulait qu’il me dépose, mais non. J’étais apte à m’occuper tout seul de ce détail.

Je regardais sur la route, il n’y avait personne et ni dans les environs. Personne. Un sourire sur mon visage. Je me défis de l’imperméable d’Adrian que je déposais sur le coffre de la voiture. Je lui fis signe de la tête. Le signe de tête qui veut dire « a+ ». Je me concentrais un tantinet… mes bras devenaient de plus en plus poilus, mes jambes également, d’un roux pâle. Mes mains allaient se déposer au sol et mon nez s’allongeait, mais oreilles et ma queue. Un renard d’une grandeur inhabituel venait de se transformer devant Adrian. J’acquiesçais me retournait vers un petit ravin d’eau de ville qui circulait, bondis avec agilité entre les arbres.

J’avais une impression… j’avais une impression, un instinct, que je le verrais de nouveau avant la date fixer…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« Les apparences . . . »

MessageSujet: Re: Double identité   

Revenir en haut Aller en bas
 

Double identité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» A défaut de double nationalité, on opte pour la double identité.
» DOUBLE IDENTITÉ C'EST SUR !!!!
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.
» LA COMMISSION SUR LA DOUBLE NATIONALITE MIEUX EFFECTIVE QUE CELLE DE L'ARMEE !
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Across™ - RPG :: All good things come to an end... :: Corbeille :: Archives :: Saison 1 :: Et si on revenait dans le temps ?-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Fantastique - autres
Forum Gratuit