AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fête d'halloween - Tout le monde est invité!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Fête d'halloween - Tout le monde est invité!   Mer 7 Déc - 14:11

Scott finit par repose doucement la cheville en constatant que son état ne s'était aggravé. Visiblement, la jeune femme était solide, ce qui n'était pas un mal. Ensuite, il sortit son tube de solution hydro-alcoolique, s'en appliqua une légère dose avant de se frictionner les mains. La jeune femme à côté de lui semblait comme ailleurs. Elle le fixait pourtant intensément. Peut-être était-ce son geste qui était étrange à ses yeux. Après tout, quand on est pas dans le milieu médical, on n'a pas ce réflexe. Il s'apprêtait à s'expliquait quand elle sembla sortir de sa torpeur et se mit à lui sourire à nouveau après avoir dégusté la fraise.

— Mmm… C’est merveilleusement bon. Oui, oui… j’adore. Merci... Comment vous avez fait pour découvrir que j’adorais les fraises?

Il lui sourit en retour, hésitant une seconde, jouant l'innocent et alla même jusqu'à hausser les épaules. Puis, non sens avoir savouré une grorgée de son verre, il répondit.

_ Eh bien, je l'ai déduis en voyant la couleur de vos yeux. Une étude canadienne a montré que les femmes avec un regard bleu clair sont plus nombreuses à aimer les fraises. Alors, j'avais quatre chances sur cinq.

Il bluffait complètement, mais comme il a toujours l'air sérieux et honnête c'était impossible de le savoir pour sûr. Il reprit l'air de rien une gorgée avant de poursuivre.

_ D'ailleurs, avec votre couleur de cheveux, je peux avancer que vous aimez les massages du dos et, si ce n'est pas encore le cas, c'est parce que vous ne connaissez pas les miens. Mais il a été prouvé que les brunes préfèrent les massages du dos à ceux du bassin, qui vous privilégiés par les blondes. Je crois deviner que brun est votre couleur naturelle, non ?

Son sourire se figea un instant tandis qu'il se disait qu'il allait un peu loin, mais qu'après tout, de par son statut de kiné cela pouvait toujours passer pour une suggestion pseudo médicale. Enfin bref, peu importait, ils n'étaient plus à ça près à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Fête d'halloween - Tout le monde est invité!   Mer 7 Déc - 21:41

Difficile à dire s’il avait lu ça dans un magazine ou s’il bluffait. Je pencherais plus pour la deuxième idée puisque les sondages aussi précis sont très rares. J’aimais bien la façon de s’exprimer. J’adorais sentir qu’il s’intéressait à moi et j’étais ravis d’apprendre qu’il flirtait puisque vous l’auriez sans doute deviné, il me plaisait beaucoup.

— D'ailleurs, avec votre couleur de cheveux, je peux avancer que vous aimez les massages du dos et, si ce n'est pas encore le cas, c'est parce que vous ne connaissez pas les miens.

* J’aimerais bien les connaître un jour * me dis-je.

— Mais il a été prouvé que les brunes préfèrent les massages du dos à ceux du bassin, qui vous privilégient par les blondes. Je crois deviner que brun est votre couleur naturelle, non ?

— Brune, rousse, blonde, noire, rouge… j’ai tout essayé… mais en effet… je suis une brunette. Et ce que vous dites est naturellement vrai.

Je finis avec un sourire. Cette sensation qui me remplissait à chaque fois qu’il me regardait tendrement. C’était un frisson que j’adorais. Un joli frisson. Je bus une autre gorgée. Ces yeux intenses. J’adorais ces yeux. Je voulais m’y perdre dedans.

— Vous savez… je me pinçais les lèvres. Je vous apprécie beaucoup.

Wow quatre mots et j’ai déjà les pommettes aussi rouges que mes cheveux. Je lui souris timidement. * Reprends-toi Samara!* Je le regardais dans les yeux cette fois. C’était comme si le temps s’était arrêté. La seule chose que je voulais, c’était d’être près de lui. C’était une bizarre de sensation… une sensation que je n’avais jamais vécu auparavant. Je me moquais de la chaleur qui me montait aux joues, juste le fait d’avoir son regard dans le mien était suffisant pour le moment. Je fus assez gêné que je me tournais de lui un instant. J’étais une personne assez ouverte et je savais que Scott m’aimait bien. Simplement sa façon de me regarder, de m’observer et de me parler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Fête d'halloween - Tout le monde est invité!   Jeu 8 Déc - 13:43

Scott nota le léger temps qu'elle marqua quand il fit allusion aux massages. Il est vrai que s'il est un avantage à être kiné c'est bien celui de savoir prodiguer des massages dans toutes sortes d'optiques : détente, rémission, autres choses plus ou moins avouables... Le seul soucis que cela posait au jeune homme, c'est que lorsqu'il massait une de ses compagnes, elle s'endormait immanquablement ou arrivait dans un tel état de relaxation que tenter de la stimuler ensuite relevait du défi ou du blasphème.
Vous connaissez peut-être l'état étrange dans lequel peut plonger le plus agrébale des massages. Cette détente totale, entre le sommeil et la conscience, quand tout le corps est attentif, le moindre centimètre de peau est réactif, mais que tout est en même temps comme en sommeil. Les décharges d'endorphines défilent dans le corps et vous laissent dans un état de béatitude intense. Aussi, en sortit trop brusquement les gens est criminel, surtout après qu'on ce soit donné autant de mal pour y parvenir.

Brune, rousse, blonde, noire, rouge… j’ai tout essayé… mais en effet… je suis une brunette. Et ce que vous dites est naturellement vrai.

Il lui sourit, tentant de s'imaginer sa tête dans les différentes tonalités énoncées. Il ne la voyait pas en blonde, cela n'irait pas avec son teint. Le roux foncé pouvait passé, tant qu'il n'était pas trop lamboyant et orange. Le noir... Il aurait fallu voir quant au rouge, il n'était pas convaincu. Scott était plutôt le genre d'homme à préférer les couleurs naturelles ou au moins semblant naturelles. Quoi qu'évidemment, dans le cas présent, cela ne s'appliquait pas véritablement. Mais peu importait. Tant qu'elle n'avait pas les cheveux bleux, roses ou verts...
Tandis qu'il était plongé dans ses pensées, il la vit se resservir une gorgée puis le fixer droit dans les yeux. Elle sembla hésiter et puis finalement elle se lança.


Vous savez… Je vous apprécie beaucoup.

Ce mouvement des lèvres, ce regard, ces mots... Scott en eut un frisson intense et se racla la gorge en baissant quelques secondes les yeux, juste le temps de se ressaisir. Mais comment faisait-elle pour lui faire un tel effet ? Cela faisait un moment qu'il avait quitté l'adolescence !
Mais que répondre à cela ? Il était évident que c'était réciproque mais il n'était pas professionnel de le reconnaitre. Il ne voulait pas non plus la blesser aussi fallait-il trouver une réponse adaptée. Il ne parvint pas vraiment à son but.

_ C'est normal, je suis le meilleur kiné de la ville ! Sans vouloir me vanter bien-sûr, lança-t-il en tentant d'être le plus naturel possible.

Comme il percevait sa décéption, il crut bon d'ajouter, sans réaliser que sa main se posait sur la sienne.

_ Mais je dois avouer que vous êtes une patiente particulièrement agréable et une jeune femme dont la compagnie est plaisante ce soir.

Voilà, la nuance était posée entre la femme et la patiente, avouant que la patiente était aimable mais que la jeune femme l'était encore plus. Il espérait qu'elle ne se vexerait pas et qu'elle comprendrait sa réserve initiale, quoique refoulée puisqu'il lui avait confessé l'apprécier aussi. En tous les cas, il espérait qu'elle ne le prendrait pas pour un prétentieux avec sa boutade initiale, due uniquement au stress...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Fête d'halloween - Tout le monde est invité!   Ven 9 Déc - 12:19

Sa main sur la mienne. La situation était aux ralentis. J’aimais bien la finition de sa réponse. Elle me réchauffait un peu plus. Je savais que les médecins ou les professionnels se devaient de rester dans le contexte de lors profession, que c’était généralement bien difficile de devenir ami ou plus avec eux lorsque nous étions des patients à leurs yeux… je crois que c’était ce que Scott vivait. Je n’étais pas idiote. Alors, je lui répondis dans le même lien qu’il avait fait.

— Je ne sais pas, vous êtes le seul kiné que j’ai vu dans ma vie. on ne pourra pas vérifier votre théorie. Par contre, de tous les spécialistes que j’ai vus pour mes maladresses, vous êtes celui qui s’est démarqué pour votre… merveilleuse tendresse… votre tendre sourire… votre regard envoûtant et très spécial…

Un silence de gêne était venu. Moi qui ne voulais pas rougir, j’avais juste à me taire, mais c’était plus fort que moi, il fallait que je lui en parle. C’est à ce moment que je me levais tranquillement en lui prenant les mains.

Une musique douce s’était fait entendre et je voulais l’avoir dans mes bras une seconde fois. Au lieu de se joindre au groupe qui dansait là-bas, je décidais de danser à l’écart des autres. Le temps d’arriver la chanson serait déjà fini. J’étais toujours nu pied, mais cela ne me faisait pas peur. Je marchais dans l’herbe fraîche d’automne. Je lui tendis la main pour qu’il l’ait serré et viens m’accompagner. Ce qu’il fut. J’en aurais été étonné du contraire. C’était une bizarre d’impression. La soirée avait tourné qu’autour de lui finalement. C’était bien ainsi. Ce n’était pas un reproche. De toute façon si Scott n’aurait pas été là. J’aurais eu mal à la main, puisque j’aurais frappé une certaine personne.

La musique s’intensifiait et elle était devenue un peu plus rythmée. Disons que je n’étais pas la meilleure danseuse du siècle. Je m’en remettais complètement à Scott. Soit, il souhaitait continuer à danser, soit il se retirerait. Un ou l’autre, ça m’était complètement égal, en autant que je sois près de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Fête d'halloween - Tout le monde est invité!   Lun 12 Déc - 12:45

Je ne sais pas, vous êtes le seul kiné que j’ai vu dans ma vie. on ne pourra pas vérifier votre théorie. Par contre, de tous les spécialistes que j’ai vus pour mes maladresses, vous êtes celui qui s’est démarqué pour votre… merveilleuse tendresse… votre tendre sourire… votre regard envoûtant et très spécial…

Scott eut un sourire quand elle commença à parler, puis son visage devint plus figé, sous l'effet de ce qu'elle disait. Il aurait pu jouer sur la fin de sa phrase, lui demandant ce qu'il avait de si spécial, son regard, mais il n'était pas imbu de sa personne au point de devoir se faire flatter ainsi l'égo. Il avait conscience que ses yeux étaient très bleux et qu'ils pouvait désarmer, il avait appris à en jouer au fil des ans et des rencontres. Il n'en abusait jamais, ou presque, mais il savait l'effet qu'il pouvait faire.
Il aurait pu répondre, mais il ne voyait pas vraiment quoi faire. Il ne voulait pas surenchérir même si la jeune femme était loin d'être en reste niveau regard et beauté. Mais il s'efforçait d'être un minimum professionnel, ou neutre au moins. Mais elel se leva et il la suivit. Au lieu de se joindre à la foule, il eut la surprise de la voir quitter la salle, marchant telle une nymphe dans l'herbe fraîche. Libre, sauvage, naturelle...
Scott secoua la tête alors qu'elle l'invitait à danser. Il se lova contre elle, prenant une main et glissant l'autre dans le creux de ses reins. Ignorant la musique qui ne correspondait pas, il se laissa aller à leur prorpre rythme, profitant de l'instant pendant un long moment, sous le ciel clair de cette fin d'octobre, éclairés par les étoiles, et isolés de tous, en dépit de la proximité de la salle. Scott aurait pu rester ainsi des heures, mais après un moment, il se souvint que ce qui relevait du délice pour lui pouvait relever du suplice pour la jeune femme. Aussi, sans s'arrêter, murmura-t-il à l'oreille de sa compagne, presque à contre coeur parce que cela brisait leur bulle intemporelle.

_ Votre cheville ne vous fait pas mal ? Je suis navré, je me suis égaré dans l'instant et j'ai complètement oublié votre blessure...

C'était un aveu à demi-mot tandis que l'homme devait lutter contre lui-même, contre l'impulsion qui le saisissit de l'embrasser, de se laisser aller au moment et de ne pas penser à l'avenir, qui existerait pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Fête d'halloween - Tout le monde est invité!   Mer 14 Déc - 13:59

Il m’entraînait pour danser tranquillement… je suivais son rythme. Un merveilleux rythme. Je notais une différence de sa façon de danser de tout à l’heure, sa main dans mon dos était un peu plus basse. Preuve que même heure après heure ou mêmes minutes, notre situation change. J’eus un petit rire face à cette pensée. J’étais tellement bien. J’avais le goût de me lover dans ses bras et d’y resté... mais j’avais découvert un vice caché à Scott, par contre, je ne pouvais pas lui en vouloir totalement puisqu’il s’inquiétait pour moi.

— Votre cheville ne vous fait pas mal? Je suis navré, je me suis égaré dans l'instant et j'ai complètement oublié votre blessure...

Ma cheville allait bien. Enfin, je crois. Je la tortillais un peu pour voir si j’étais libre. Il y avait une tension bizarre qui s’était formée. C’était soit un peu enfler par les chaussures de tout à l’heure ou autre chose. Je soupirais un instant. J’étais très bien dans ses bras. Sans attendre, je le serrais plus contre moi, j’allais mettre mes deux mains sur sa nuque et j’accotais ma tête sur son torse. Profitant de cette proximité un instant avant de moi aussi brisez la magie.

— C’est un peu sensible oui.

Je ne l’avais pas fait pour le faire payer… seulement… c’était bizarre à expliquer, j’étais tellement bien que je voulais continuer d’être aussi près de lui, mais aussi je ne voulais pas lui mentir. Je levais les yeux dans sa direction. J’étais tout près de ses lèvres et pourtant… je résistais. Je doutais qu’il eût certaines réserves à ce sujet, qu’il devait rester professionnel. Mais il a manqué de professionnalisme depuis le début de la soirée, alors… non, je résistais à cette envie. Ce n’était pas le moment. Enfin, je croyais.

Je regardais autour, les personnes étaient un peu moins denses sur la piste de danse. Il y en avait quelque un qui étaient parsi. Je ne savais pas quelle heure il était et je ne voulais pas le savoir, mais la soirée ne pouvait pas durer éternellement. Il y aurait bien une fin, malheureusement.

— Je n’ai aucune envie de rentrer… mais… pour ma cheville, je vais faire une exception. Sinon, il va falloir que vous m’endurez un peu plus longtemps que prévu, lui dis-je en lui faisant un clin d’œil complice.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Fête d'halloween - Tout le monde est invité!   Mer 14 Déc - 14:29

Scott espérait que la jeune femme lui dirait non parce qu'il voulait tout sauf arrêter ce qu'il était en train de faire, mais finalement ce fut le contraire de ce qu'il attendait. Après tout, en un sens il devrait s'estimer heureux, elle ne lui mentait pas. Et puis, il fallait qu'elle prenne soin d'elle. Mais d'un autre côté...
Il sentait que la nuit serait encore plus longue qu'à l'accoutumée. A l'instar de Napoléon ou de Jules César, Scott ne dormait que très peu. Du coup, les nuits solitaires étaient lassantes. Et sa collection de reportages divers et variés commençait à diminuer. Après les baleines, il savait tout à présent des abysses, des fonds marins, ainsi que de la fosse méso-antérique qui se trouve au fond de l'océan. Il était familier des requins également, et avait été surpris d'apprendre combien ce sont, en réalité, des créatures inoffensives pour l'homme. Après tout, si l'on considère le nombre de rencontres et le nombres d'attaques cela revenait à presque rien. Bien sûr, cela ne réconfortera pas les 5 ou 6 malheureux croqués... Mais, si on ne vidait pas les océans avec une pèche intensive, on aurait probablement moins de requins affamés.
Il aimait aussi les reportages historiques. Après l'hsitoire de l'Ecosse, il s'était pris au jeu d'une série de reportages sur les grandes batailles du monde antique (Marathon, la révolte de Spartacus, le règne de Ramsès II). Sans parler des films qui sortaient ou qui occupaient sa liste des "incontournables". Enfin, bref, comme vous pouvez le comprendre, après un moment, l'ennui vous rend quelque peu désespéré...
Mais il n'y avait pas que le déesespoir qui le motivait, ni l'ennui, simplement l'envie de la voir, d'être avec elle... Une envie contrariée par sa réponse.

C’est un peu sensible oui.

Se raclant la gorge, il cessa aussitôt de danser, se pliant à sa volonté à contre-coeur. Et plus encore quand elle ajouta.

Je n’ai aucune envie de rentrer… mais… pour ma cheville, je vais faire une exception. Sinon, il va falloir que vous m’endurez un peu plus longtemps que prévu.

Il lui sourit pour lui faire comprendre qu'il avait parfaitement compris. Mais il n'était pas prêt à cesser de jouer pour autant.

_ Non pas que cela me dérangerait, de vous voir plus s'entend, mais je m'en voudrais de vous blesser plus encore aussi... Il me faut prendre des mesures immédiatement.

Et c'est ce qu'il fit en glissant une main dans son dos tandis que l'autre se glissa sous ses jambes pour lui ôter doucement ses appuis. Ensuite, il la prit contre lui, le plus délicatement qu'il put. Une fois qu'il l'eut stabilisé et qu'elle riait, il poursuivit.

_ Alors, comment voulez-vous faire ? Vous êtes venue avec votre véhicule ou vous avez besoin d'un chauffeur ? Parce qu'il est évident que je ne vous laisserais pas rentrer par vos propres moyens...

Il sourit en calculant mentalement le nombre de verres qu'il avait bu et le laps de temps qui s'était écoulé. C'était bon, il était en dessous de du seuil légal. Parce que oui, il serait idiot de vouloir jouer les bons samaritains et de finir en meurtrier par l'erreur la plus stupide qui soit !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Fête d'halloween - Tout le monde est invité!   Ven 16 Déc - 22:06

Son sourire… j’aurais dû m’en douter qu’il ferait quelque chose. Quand il me soulevait d’â terre, je ne pus m’empêcher de rire et de protester. Je n’étais pas le plus cohérente du monde.
« Non! Dépose-moi! ». (Un petit tutoiement qui passait inaperçu.) Mais je riais, c’était ça le plus important. C’était une bizarre de sensation d’être porté comme un bébé. Je ne fis pas de fausse manœuvre pour ne pas qu’il m’échappe, quoiqu’il ne pouvait pas. Il n’en avait pas le droit.

— Alors, comment voulez-vous faire? Vous êtes venue avec votre véhicule ou vous avez besoin d'un chauffeur? Parce qu'il est évident que je ne vous laisserais pas rentrer par vos propres moyens...

— J’ai un aveu à vous faire… je n’ai pas de voiture. Je marche ou je prends le bus. Donc, oui, j’aurais sans doute besoin d’un séduisant chauffeur pour me reconduire chez moi. Et vous allez voir, c'est le chemin le plus facile de votre vie.

Je riais. Je l’entourais de mes bras pour avoir un meilleur équilibre, pour lui, comme pour moi. Je n’avais pas l’habitude d’être porté ainsi. Je n’étais pas gêné, pas le moins du monde. Je me sentais un peu mal, surtout qu’il y avait sûrement un petit bout de chemin avant d’arriver sur le bord de la route là, où la plupart des voitures étaient garées.

— Marché quelques pas de plus ne me fera pas mal…

Sa figure, si proche de la mienne, ses lèvres… un silence total…la tentation était grande. Mais, j’avais peur de le regretter ensuite. Je détestais les filles ou les gars, qui fréquentait une personne que pour une soirée. Je finis par me racler la gorge et d’y renoncé. L’envie était bien réelle, mais je voulais que tout soit parfait. Et je ne voulais qu’il ne me voit plus comme sa patiente. Tout cela serait bien moins compliqué ensuite.

Il me déposait par terre et ce fut avec une immense force que je réussis à le convaincre de me déposer. Grâce à ma figure toute mignonne... Comme le Chat Potté dans Shrek. De gros yeux ronds. Je me détachais de lui un instant, reprenant mes esprits. J’allais chercher mes souliers qui étaient restés sur le banc et allai près de Scott. Encore nu pied, je me faufilais sur le sentier devant lui. C’était la seule entrée qui était éclairée. Mes pieds étaient confortables dans l’herbe, jusqu'à tant que j’arrive au chemin un peu plus rocailleux et plus dur, celle de la route.

Je suivais Scott, tout en silence. Je le regardais. Il y avait une chose que j’aimais bien chez lui… il était calme. C’était reposant. Je ne me serais pas vu avec une « boule d’énergie » vivante. Je ne me faisais pas trop d’illusion pour le moment. Rien n’était coulé dans le béton comme on dit, mais s’il me disait que c’était une erreur se flirte que nous avons eu, je n’espérais pas… je ne voulais pas le savoir. Je savais qu’il s’était rapproché, je sentais qu’il ne faisait pas semblant…

Les lampadaires de la route m’aidaient à marcher. Une petite roche par si et une autre par la ne faisaient que frôler mes pieds. J’aimais bien sentir diverses textures sous ma paume des pieds, c’était différent, une autre sensation. Il me menait jusqu’à sa voiture où je n’embarquais avec aucune hésitation. Je mis mes souliers dans le fond près de mes pieds. Une petite odeur de pieds mouillés se fut sentir un tantinet, alors je les poussais plus loin. S’il y avait une chose que je ne voulais pas, c’était que Scott sente la mauvaise odeur de mes pieds. Quoi de plus horrible!

Je lui dis les indications nécessaires pour se rendre jusqu’à chez moi. Un chemin fort facile. Bizarrement, je me sentais dans une étrange de sensation… dans la voiture, immobile.

— Vous allez voir, il n’y a pas plus simple pour se rendre chez moi. Ce sera impossible à oublier, je riais en le regardant. Nous étions sur la rue du cabinet à Scott maintenant, ho, à gauche, il y avait son cabinet que nous venons pas passé. Tourner à droite à la prochaine rue… hmm, c’est là quatrième maison à gauche.

Quelques mètres de plus et nous étions déjà rendus. Une simple maisonnette d’une petite brique rose pâle. Une lumière était allumée. Scott se gara dans la petite allée asphaltée qui aurait servit à ma voiture si j’en avais une. Je soupirais, qui aurait pu se traduire par : « Déjà arriver ». Je sortis de la voiture, il sortit lui aussi.. Soulagement. Je le retrouvais de son côté de la voiture. Je ne voulais pas le quitter, c’était quelque chose que je ne voulais pas… mais il le fallait pourtant…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Fête d'halloween - Tout le monde est invité!   Mar 20 Déc - 13:57

C'était étrange. Scott pouvait être une personne spontanée mais en général il s'applique à être raisonnable et raisonné. Pourtant, en cet instant, il avait suivi son instinct et ne le regrettait pas. Cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas retrouvé dans une situation analogue, où il se laissait aller le plus naturellement du monde, sans se soucier de ce qu'on en pensera. La jeune femme dans ses bras était aussi légère qu'une plume. Sans le vouloir, il se figura en train de la porter, mais non pas vers une voiture, plutôt vers un lit... Il se gifla mentalement pour se reprendre tandis qu'elle l'incitait à la reposer.

_ Cette position est loin de me déplaire vous savez ? lança-t-il presque sans s'en rendre compte.

Pour autant, cet aveu ne le dérangea pas. Après tout, ils avaient depuis longtemps dépassé le stade du neutre pour atteindre celui, bien plus grisant, de la séduction consciente et délibérée, quoi qu'encore un peu réfreinée. De toute façon, rien ne pressait. La séduction est une étape des plus grisantes de toute façon... Finalement, il la reposa à contre coeur. Après tout, poursuivre aurait été ridicule, mais il s'accorda quelques instants de plus, juste pour le plaisir de la voir le supplier silencieusement. Précautionneusement, il la remit sur ses pieds et, après avoir retrouvé ses chaussures, elle se remit en marche. Au début, elle prit les devants, puis elle le laissa devancer pour la guider à sa voiture. C'était une assez joli voiture, chic mais sans prétention. Elle était impeccable, en dépit du temps qui peut être changeant à cette période de l'année, couleur bleu sombre. Classique en somme.
A l'intérieur, tout était aussi impeccable, jusqu'au diffuseur d'huile essentielle relié à l'allume cigare. Scott était un grand fan des huiles essentielles. C'est une alternative peu agressive à beaucoup de médicaments : anti-migraineux, anti-inflammatoires, relaxants musculaire, etc. Quand on maîtrise les bases des plantes, on découvre que les gélules et les formules chimiques ne sont pas la seule solution pour guérir; bien au contraire. Dans sa voiture, le jeun homme se contentait d'huile essentielle d'agrumes, pour donner une touche fruitée délicate et stimulante, ce qui est utile quand on est derrière un volant.
Après qu'il eut démarré, elle lui indiqua la route à suivre et le guida jusque devant sa maison où il se gara tranquillement. Une fois qu'il eut coupé le moteur, il regarda à nouveau sa passagère.

_ Home sweet home, lança-t-il en débouclant sa ceinture avant de sortir rapidement pour lui ouvrir la portière en lui tendant une main pour l'aider à sortir. Je vous laisse marcher ou je vous porte à nouveau ? Après tout, il y a trois marches, ça pourrait être dangereux...

Il se retenait de rire et ajouta :

_ Quoi ? Vous l'avez dit vous-même ! Je commence simplement à vous connaître... Et je ne voudrais pas qu'il vous arrive malheur.

En fait, il ne voulait surtout pas qu'elle se sente obligée de l'inviter ou quoi que ce soit, au contraire. De toute façon, s'aurait été bien trop précipité, il ne voulait pas que la magie de la soirée prenne le dessus sur eux.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Fête d'halloween - Tout le monde est invité!   Mer 21 Déc - 12:29

— Home sweet home. Je vous laisse marcher ou je vous porte à nouveau ? Après tout, il y a trois marches, ça pourrait être dangereux...

Penchant la tête sur le côté, je fis sortis un petit rire et il reprit :

— Quoi? Vous l'avez dit vous-même! Je commence simplement à vous connaître... Et je ne voudrais pas qu'il vous arrive malheur.

— De même pour vous…

Sans attendre, je le regardais un instant que je ne pouvais pas m’en empêcher. Je l’étreignis un instant. Mes bras autour de son cou, ses mains venaient m’entourer et c’était merveilleux. Je restais là pendant plusieurs secondes, mais il fallait se faire une raison, je devais partir et il devait faire de même. Je ne voulais pas qu’il entre dans ma maison pour le moment. La soirée prenait fin à l’entrée de ma porte pas plus. Cela serait précipité et tout deviendrait compliqué par la suite. Je voulais que tout soit parfait.
Je me retirais un peu sans pour autant le défaire de mon emprise, je lui dis, dans un murmure, près de son oreille.

— Merci pour la soirée. C’était merveilleux.

Je me retirai un instant, le regardait. Malgré qu’il faisait noir, ma lumière de maison était allumée à l’extérieur ce qui me permit de voir ses yeux un instant… ses lèvres. Je me retenais. Ce n’était pas importun… est-ce que cela l’était? Je ne savais pas, quoi que j’aurais aimé, terriblement aimé. Cependant, je réfléchissais aux dernières séances que j’avais à faire avec lui ensuite, tout deviendrait aussi compliquer si je donnais vie à se baiser que rêvais mes lèvres. Je soupirais un instant. Et je me retirais de ses bras.

— Bonne nuit.

Je me retirai totalement, montait les trois petites marches, sortit ma clé de maison dans la poche serrer de mon déguisement de cuir. Avant de rentrer et de fermer définitivement à la porte, je le regardais une dernière fois et soupirais. Il n’y a même pas une minute que j’avais quitté ses bras et je voulais être encore serré contre lui. Une vraie aimant si vous voulez mon avis. Je refermais la porte en lui offrant un beau sourire. Le cœur gros, je refermais la porte de chez moi, heureuse de cette soirée.

Je regardais sur le sol un instant, pour m’apercevoir que j’avais oublié mes souliers dans sa voiture. Peu importe. Il me les rendra à une séance au pire… Je pris l’épingle dans mes cheveux qui laissa tomber ma chevelure bouclée librement sur mes épaules. Me préparant peu à peu à aller dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
« Les apparences . . . »
Invité

MessageSujet: Re: Fête d'halloween - Tout le monde est invité!   Mer 21 Déc - 12:36

HRPG : topic fini ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« Les apparences . . . »

MessageSujet: Re: Fête d'halloween - Tout le monde est invité!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fête d'halloween - Tout le monde est invité!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).
» je peux pas plaire a tout le monde, mais quand je vois a qui je ne plaid pas, ça ne me dérange pas ! - KALISTA
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Across™ - RPG :: All good things come to an end... :: Corbeille :: Archives-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
Forum Gratuit